Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Destruction du féminin

25 Mai 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les rapports hommes-femmes

L'esclavage sexuel et son business se poursuivent dans les territoires contrôlés par Daesh en Irak et en Syrie. "Nous avons entendu parler d'une femme de 20 ans qui a été brûlée vive parce qu'elle refusait d'accomplir un acte sexuel extrême" déclarait en début de semaine Zainab Bangura, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies sur la violence sexuelle dans les conflits armés. C'est une entreprise d'asservissement systématique de la féminité. Les viols systématiques, qui relevaient de la propagande de guerre en Bosnie il y a 20 ans, sont devenus une réalité au Congo dans les années 2000 et maintenant sous la férule de Daesh. Après la prise d'un village, les hommes sont tués, les femmes massivement dénudées, pour la fixation de leur prix en fonction de leur beauté, puis revendues plusieurs fois pour quelques dollars.

Il y a quelques mois on parlait d'un système de libération des femmes yadizis d'Irak pour 1 000 à 10 000 euros suivant leur beauté. Les associations qui oeuvrent à ces libérations assurent que l'argent ne va pas à Daesh mais aux tribus qui soutiennent Daesh. J'ignore s'il faut encourager un fund raising dans cette voie, mais on ne voit pas trop ce qui peut être fait de concret à part cela.

Sur un plan plus politique il parait que les USA sont enfin un peu plus ouverts à la coopération avec les Russes en Syrie pour donner les numéros de série des armes de Daesh. Etrange qu'ils n'aient pas su empêcher la prise de Palmyre avec leurs bombardements comme ils l'avaient fait en pays kurde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article