Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

A droite toute...

12 Septembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La gauche, #La droite

A droite toute...

Après avoir dit que la sortie de l'euro était une option "maréchaliste", M. Mélenchon twitte aujourd'hui que le "plan B" c'est "toutes les options pour sortir de la domination allemande, y compris la sortie de l'euro" - c'est à dire aussi bien le fédéralisme de l'Europe sociale que la sortie de l'euro. Allez comprendre...

M. Attali appelle à faire "comme le patronat belge", et soutenir l'accueil maximal d'immigrés : c'est à dire piller les "ressources humaines" des pays pauvres, les surexploiter en Europe, baisser les salaires de la population "de souche" et détruire nos Etats pour le plus grand profit des banques.

En attendant, impossible de voir clair sur la situation des réfugiés. Qui sont-ils ? Mme Le Pen affirme que ce sont en majorité des hommes, et des migrants économiques. La presse de centre gauche prétend qu'elle ment, mais comme la presse de centre-gauche s'est spécialisée dans le mensonge depuis 15 ans, on ne sait plus qui croire. La jeune syrienne qui à Belgrade (voir vidéo plus bas) disait que les réfugiés de son pays avec l'argent des passeurs pourraient s'offrir une maison en zone sûre le long de l'axe Damas-Alep a-t-elle raison ?

Si nous renonçons à nos frontières cet été pour 300 000 migrants, n'aurons-nous pas un million de réfugiés vrais ou faux supplémentaires dans 3 mois, d'autres pays, qui auront compris comment prendre d'assaut une gare ou un poste de police ?

La Hongrie habituée à être à la charnière des invasions dans l'histoire, commence vraiment à s'affoler. Elle n'a pas tort. M. Sarkozy appelle à remettre en cause Schengen, redresser les frontières et recréer des camps d'accueil dans les pays périphériques de l'Europe, sur le modèle de ceux de M. Kadhafi qu'il a fait renverser...

La Pravda en anglais, journal communiste russe, se réjouit de la victoire prochaine de la droite dure en France (Sarkozy ou Le Pen) qui selon elle va casser l'axe atlantiste. Les communistes russes n'attendent plus rien de la gauche de la gauche française. Il est vrai que pour croire en celle-ci il faut vraiment avoir la foi du charbonnier.

Le retour de Sarkozy a de quoi inquiéter. Je ne lui ai trouvé d'appréciable pendant son mandat que son attitude modérée à l'égard de la Russie. Mais il est clair que l'atlantiste Juppé ne ferait que poursuivre la politique de Hollande dans l'alignement sur Washington (et le Washington belliqueux de H. Clinton, pas celui d'Obama) et l'affaiblissement de l'Etat en France.

J'ai voté Mélenchon au premier tour de 2012 et me suis abstenu au second tour. Je crois que si en 2017 le choix est entre Sarko, Le Pen, Hollande, Mélenchon (qui a fort mal évolué) et Juppé, je m'abstiendrai dès le premier tour.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Matthieu 14/09/2015 23:22

Bonjour (ou bonsoir),

Je crois que le site pravda.ru (en anglais ou en russe) n'a rien à voir avec le KPRF. Le journal du KPRF s'appelle certes la Pravda et est la continuation de l'ancienne Pravda mais son site est gazeta-pravda.ru (et n'existe à ma connaissance qu'en russe). Du coup, j'ai eu beau chercher, je ne sais pas à qui appartient le site pravda.ru mais ici (https://en.wikipedia.org/wiki/Pravda.ru), c'est un site classé comme pro-Kremlin (avec quelle signification ?). Déduire de cet article que les communistes russes se réjouiraient d'une victoire de la droite dure en France me semble du coup un peu audacieux. Par contre, il me semble vrai qu'ils n'attendent sans doute plus grand chose de la gauche en France (même "radicale") et je peux le comprendre.

Frédéric Delorca 15/09/2015 15:16

Ils sont gonflés d'avoir repris le nom de la Pravda.

Boris 15/09/2015 13:52

Le site pravda.ru est effectivement un organe du Kremlin, financé par des oligarques proches du pouvoir.

Frédéric Delorca 15/09/2015 12:33

Merci pour ce commentaire. C'est vrai que ce site ne parle pas souvent des communistes russes. Il faudrait effectivement vérifier s'il est lié avec la Pravda communiste ou pas... Je vais voir ça...