Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

UPR

10 Novembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE

Je croyais que l'UPR appréciait les compétences des hauts fonctionnaires. Je me suis trompé. Voilà deux mois que j'ai adhéré à ce parti en cochant la case "prêt à prendre des responsabilités en matière rédactionnelle", j'en ai informé un de ses cadres nationaux. Asselineau qui est énarque comme moi et avec qui j'ai dîné à deux reprises il y a 5 ans (quand l'UPR ne comptait que 200 adhérents) n'a pas fait l'effort de me téléphoner. Le correspondant du parti dans les Pyrénées Atlantiques n'a répondu a aucun des trois mails que je lui ai adressés. L'UPR a la nostalgie de la France gaullienne. A l'époque (dans les années 60) aucun parti politique de 10 000 adhérents n'aurait laissé un énarque en jachère comme l'UPR le fait avec moi ... Mais peut-être n'y a t il de la place que pour un seul énarque dans ce parti : leur grand chef.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

K
Je peux comprendre votre mépris ici affiché, surtout vu le succès croissant de l'UPR avec 15500 adhérents en ce début février 2017. Il n'en reste pas moins que M. Asselineau, en tant que président fondateur du mouvement, a quand même le droit de choisir ses collaborateurs me semble t'il... Et le fait d'être énarque ne change rien à l'affaire.
Répondre