Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Les aspects peu connus de l'histoire

19 Décembre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Peuples d'Europe et UE

Il est toujours bons de s'intéresser à des aspects peu connus de l'histoire. A la Cop2 on découvre que l'Arabie saoudite n'est pas seulement le royaume du fouet et de la lapidation mais aussi un grand émetteur de CO2 de ce monde. En lisant Atlantico on découvre que si l'on reproche à Kagamé sa main de fer au Rwanda, certains le louent d'avoir maîtrisé la natalité là où tout le continent africain bascule dans l'explosion démographique.

Mêmes découvertes sur l'histoire médiévale. Lisez le comte de Montalembert, chrétien libéral pair de France sous la Restauration. Il vous dépeint les cathares en persécuteurs, autant qu'en persécutés, et prend Michelet pour référence là dessus ; il campe une monarchie française sous Philippe Auguste et Saint Louis en modèle de résistance vertueuse au cynisme des Empereurs germaniques, et l'Eglise anglaise (celle de Saint Thomas Beckett, de saint Edmond de Cantorbéry, de saint Richard de Winchester, et celle du fils de Simon de Montfort premier combattant pour les droits des communes) comme le rempart contre la fourberie des rois de la dynastie normande. Formés ou déformés par les dogmes républicains nous n'avons pas coutume de voir dans la "Magna Carta" qui est l'ancêtre des constitutions européennes, "une réhabilitation des lois de saint Edouard, une confirmation du droit public de toute l'Europe de cette époque, fondé sur le respect des droits anciens et individuels" (saint Edouard, homme pieux qui détestait faire verser le sang fut écrasé par Guillaume le conquérant). Et l'on ignore que c'est un roi très pieux et catholique, le roi d'Ecosse Guillaume, ami du grand pape Innocent III qui inventa le weekend (en permettant aux pauvres de se reposer dès le samedi à midi, en 1202). Toujours intéressant aussi de voir les écrivains catholiques attristés par les haines qui ravagèrent l'Italie pendant tout le Moyen-Age et s'enthousiasmer pour les vertus de l'Espagne de la reconquête. L'enthousiasme du XXe siècle pour ce qui est anti-chrétien nous a fait oublier ce point de vue là.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article