Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Espagne, Liban, Israël, Roumanie, Libye

20 Janvier 2016 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse

En Espagne Podemos empêche Izquierda unida d'avoir un groupe au Congrès, IU ne pourra pas non plus former de groupe avec Bildu et ERC à cause de l'opposition du PP.El Pais parle de "tentation du caudillisme" à propos de P. Iglesias.

Au Liban, le général Aoun (83 ans) proche du Hezbollah obtient finalement le soutien de S. Geagea et donc potentiellement de ses autres rivaux pour devenir président. Hariri, proche des saoudiens (mais qui avait donné des gages récemment à la Syrie) s'était déjà rapproché en septembre de Frangié, les Saoudiens comme les Occidentaux souhaitant stabiliser le Liban au vu des événements de Syrie. Plutôt que de laisser les partis musulmans s'entendre et décider de l'élection du président chrétien, les chrétiens (même si les Kataëb n'y ont pas été associées à l'accord) préfèrent finalement mettre un terme à leurs divisions, sur la base d'un accord en dix points dont l'essence est conforme aux grandes orientations de l'alliance du 14 Mars, notamment en ce qui concerne l'attachement à l'accord de Taëf, la neutralité du Liban, la souveraineté des seules forces légales sur l'ensemble du territoire et le rejet de l'implication de factions libanaises dans la guerre syrienne.

Israel is no longer relevant enough in the eyes of Diaspora Jews," déclare Liran Avisar Ben Horin, PDG de Masa Israel Journey, 'Israel Isn’t a Brand Some American Jews Want to Identify With'.

Israel perd aussi le soutien des méthodistes américains, l’une des plus grandes églises protestantes du pays, avec plus de 7 millions de fidèles, vient d’inscrire cinq banques israéliennes sur une liste de sociétés dans lesquelles elle n’investira pas en raison de ses violations de droit de l’homme

Au seuil de la réunion de l’Otan à Varsovie, la Roumanie a proposé la création d’une unité navale de l'Alliance en mer Noire. La Roumanie fait partie des sept pays les plus impliqués dans les activités de l'OTAN, selon un communiqué de presse du Commandement allié.

Un plan britannique d'intervention en Libye (où un gouvernement d'union nationale vient d'être formé et où EI contrôle des raffineries) : des forces spéciales Sas - rapporte le Daily Mirror - sont déjà en Libye pour préparer l’arrivée d’environ 1000 soldats britanniques. L’opération - «dans un accord Etats-Unis, Grande-Bretagne, France et Italie » - impliquera 6000 soldats et marines étasuniens et européens avec l’objectif de «bloquer environ 5000 extrémistes islamistes, qui se sont emparés d’une douzaine des plus grands champs pétrolifères et, depuis le repère Isis de Syrte, se préparent à avancer jusqu’à la raffinerie de Marsa el Brega, la plus grande d’Afrique du Nord ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article