Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Et pourtant elle parle !

8 Mars 2016 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik

Il y a 150 ans, Léon Bloy s'étonnait que l'apparition de la Sainte Vierge à la Salette au milieu du 19e siècle n'ait jamais fait la "Une" des journaux. La semaine dernière, elle a parlé à Medjugorje, comme elle y parle tous les 2 de chaque mois, et ça ne fait pas la Une non plu. Tout cela parce qu'elle ne parle qu'à quelques uns, à des "voyants".

Ca n'intéresse pas les gens parce qu'elle ne leur parle pas directement "à eux". Le ciel ne s'ouvre pas pour eux. Il ne vient pas gonfler directement leur petit orgueil minable. S'en remettre à des "voyants" à des petites paysannes, c'est trop dur pour nos contemporains, comme il était dur pour beaucoup de Romains de s'en remettre au témoignage oculaire d'onze apôtres, autrefois... Ca demande trop de modestie. Et puis nous avons tout un système de pensée "scientifique" pour nous expliquer que les voyants délirent, hallucinent etc. Peu importe qu'ils disent tous des choses cohérentes qui se ressemblent, à travers l'espace, d'Akita (Japon) à Kibeho (Rwanda), et à travers les millénaires. Peu importe s'ils disent des choses qu'eux-mêmes ne comprennent pas, et qui corroborent les découvertes de grands historiens ou de grands théoriciens (par exemple quand la voyante allemande Anne-Catherine Emmerich décrit un anneau de St Joseph dont elle n'a jamais pu entendre parler mais dont des spécialistes montreront qu'en effet il est vénéré dans des communautés perdues du Proche-Orient dont Anne-Catherine Emmerich n'avait jamais pu entendre parler au fin fond de sa campagne germaine). Peu importe que les médecins qui étudient les voyants sur le plan psychiatrique les trouvent parfaitement sains, qu'en revanche leur physiologie prend de court toutes les sciences (avec ces corps qui ne se nourrissent que d'hosties, qui portent des stigmates, comme les statues produisent des larmes humaines). Peu importe que ces corps après la mort ne pourrissent pas comme celui de Ste Bernadette Soubirous. Il faut toujours imaginer une supercherie, une entourloupe à but lucratif, il faut imaginer que ces voyants sont à l'image de ce qu'il y a de pire dans notre époque, des brigands, il faut imaginer que toute la religion n'est qu'affaire d'escroquerie en bande organisée, surtout qu'il n'y a pas de Dieu, pas d'au-delà, pas d'espoir, pour que chacun puisse jouir tranquillement de son petit orgueil. Orgueil d'être seul sur terre, "courageux", libre penseur, insoumis... Insoumis à ses petites manies, ses petits vices, sa petite inconsistance de créature qui se coupe de tout et de tous... sauf de ces forces négatives dont elle nie l'existence, les démons, dont pourtant tant de possédés peuvent témoigner qu'ils les ont attrapés au détour d'un chemin, après avoir été voir une cartomancienne, un astrologue. Et je ne dis rien de tous ces gens qui reviennent du seuil de la mort avec des souvenirs plus qu'étranges (les expériences de mort imminente). Non surtout ne rien savoir, ne rien entendre de tous ces gens, pour surtout continuer à vivre sa petite vie matérialiste à l'abri de cinq siècles de science hostile à Dieu.

Quoi ? une visionnaire a lu en vous à livre ouvert et a prévenu votre avenir au mois près ? Plaisanterie que cela. Cela n'est ni de Dieu ni des diables ! Ce n'est qu'une coïncidence fortuite, un heureux coup du sort ! Mais oui l'ami, tout n'est que matière et hasard d'intersection des lois causales. Quoi ? vous croyez comme les paysans du Moyen Age que votre vie peut être voulue par des forces qui vous dépassent ? que tout cela a un but, bon ou mauvais pour vous, bon ou mauvais pour le monde ? Vous délirez comme les voyants de Medjurgorje ! Il n'y a point de Dieu, et s'il y en avait un il se ficherait pas mal des petites créatures médiocres que nous sommes : Ah, oui, parce que tous ces braves "humanistes" athées, qui croient avoir tout compris à tout et se croient plus malins que les paysans incultes sont au moins certains d'une chose : que l'humain ne peut pas intéresser une divinité, et encore moins Le Dieu unique s'il existait. L'humain est tout pour l'humain mais ne serait rien pour toute force censée lui être supérieur. Oui, forcément, puisque dans cette vision des athées on ne s'abaisse jamais. Qu'un Dieu se soit abaissé pour la créature humaine, voilà bien une folie à leurs yeux. "Folie pour les Grecs, scandale pour les Juifs". Toute possibilité d'amour authentique, a fortiori l'amour qu'éprouverait un Dieu, n'est que folie pour eux. Et d'ailleurs, si l'humain est tout pour l'humain comme ils disent, à mesure que notre belle civilisation "humaniste" (celle des "droits de l'homme") avance, ils finissent par bien voir que l'humain n'est rien pour l'humain non plus, et que, dans sa négation obstinée de "l'autre monde" tout ce que l'humain arrive à faire est ce détruire.

Mais pour ma part je ne veux pas justifier Dieu par des raisons psychologiques du type "il faut éviter à l'homme de détruire l'homme", ou "l'homme a besoin de Dieu pour ne pas se flinguer". Car en vérité on peut vivre confortablement, médiocrement, mais confortablement, sans Dieu. Je l'ai moi-même éprouvé pendant des années. Non, il n'y a pas de nécessité "psychologique" de croire, ni même "éthique" pour sauver la vie de son prochain ou trouver (en Dieu) la force de la sauver. Il n'y a même pas de nécessité de "croire". Il y a une nécessité de savoir la vérité, de vivre dans la vérité. Et pour savoir, il faut observer, ne pas "exclure" a priori de son champ d'observation. Alors observez les voyants de Medjugorje et d'ailleurs, les mystiques, les gens qui reviennent d'expériences de mort imminente. Ecoutez sans a priori, écoutez surtout en notant le détail, car le vrai et le faux se jouent sur les détails. Multipliez les lectures, recoupez les témoignages. Ecoutez ceux qui ont senti l'au-delà par le positif (les apparitions divines) et par le négatif (les malédictions, les possessions). Ecoutez, comprenez, et ensuite vivez selon le savoir que vous en avez retiré. Ne supportez pas la contradiction de vivre en opposition avec ce que vous avez su. Soyez complètement cohérents.

Ca ne sert à rien d'écrire cela, je le sais bien, sauf à convaincre ceux qui sont déjà convaincus. Ca ne sert et pourtant il faut le faire. Les paroles sans effet immédiat sont souvent les plus nécessaires. La nécessité est heureusement indépendante de l'utilité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Y
Certes, la foi a été décriée pendant plusieurs siècles ...pendant lesquels la foi avait et continue à être prise en otage par des intérêts bassement sonnant et trébuchant. Certes donc la foi mérite d'être analysée, respectée et admise comme une possible explication. Marriategui a bien dit que le prolétariat était révolutionnaire parce que mystique alors que le bourgeois est bassement rationaliste car conservateur terre-à-terre. Mais Dieu doit il pour autant faire apparaître matériellement un peu n'importe quoi à n'importe qui ? Pourquoi certaines religions n'ont pas besoin pour s'élever de ces visions assez païennes qui se sont insérées dans un christianisme post-romain dont ni le mosaïsme, ni les unitariens, ni les protestants, ni les musulmans, ni les bouddhistes n'ont besoin pour s'élever ? Dieu n'a-t-il pas tout simplement créé des lois qui "vivent dans leur lancée" et que les êtres humains doivent maîtriser par eux-mêmes ? Sans intervention capricieuse d'un Dieu qui ne l'est pas. Certes nous avons des "sixième sens" peut-être. Mais il faut faire attention au n'importe quoi. Tout ce qui arrive "au bon moment" pour nous, quand nous en avons besoin pour notre ego, est peut-être projection, illusion ? Hallucination ? si nous sommes capables de rêver endormi, pourquoi ne rêverions nous pas aussi parfois éveillés ? Dieu a-t-il quelque chose à voir avec cela ?
Répondre
F
Merci pour ce commentaire. Bon, je ne sais pas si je dois répondre (et je préviens les prochains commentateurs s'il s'en présente que je ne répondrai probablement pas). Non pas parce que cela me dérange que l'on débatte de ce sujet, mais parce que c'est typiquement le genre de sujet qui ne peut pas être discuté dans un commentaire de blog. C'est beaucoup trop compliqué à faire, il faudrait refaire l'histoire de la rationalité et de la spiritualité depuis 3 000 ans pour défricher le thème. C'est trop compliqué à faire ici. En tout cas sur la compatibilité entre les apparitions et la révolution, je citerai juste cette image http://www.eldiariony.com/2013/02/06/hugo-chavez-recibe-a-virgenes-venezolanas-en-cuba-fotos/ (même si on m'objectera que le chavisme ce n'était qu'une révolution très partielle, là encore c'est un débat compliqué).