Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Gambie, la guerre contre les liquidités et le prix de la "guerre contre le terrorisme"

24 Janvier 2017 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme

Comme les médias/merdias sont très unanimistes, sur certains dossiers un peu pointus la possibilité d'avoir une info alternative repose parfois sur seulement un ou deux individus dissidents.

Par exemple sur les pressions étrangères faites pour obtenir un "regime change" en Gambie, il semble que l'homme-ressource soit Abayomi Azikiwe directeur du Pan-African News Wire qui sur Globalresearch explique en quoi la Gambie était devenue gênante depuis qu'elle refusait de participer aux manoeuvres militaires sous la houlette de l'Africom (le commandement militaire américaine pour l'Afrique) et s'était retirée du traité de la CPI.

Apparemment il existe aussi un spécialiste capable de nous expliquer en quoi USAID (l'agence étatique d'aide au développement américaine) est derrière l'opération de "démonétisation" menée par Modi en Inde, qui a plongé des millions de pauvres dans le désarroi. C'est l'économiste allemand Norbert Haering qui explique que dès janvier 2016 USAID avait présenté au ministère des finances indien ce projet de démonétisation pour digitaliser toute la monnaie... Tout cela s'inscrit dans le cadre d'un projet mondial lancé en 2012, la Better Than Cash Alliance dans lequel on trouve des banques américaines, la fondation Bill Gates, Ford, Mastercard etc avec comme enjeu le contrôle par les Etats-Unis des banques et des citoyens étrangers. J'avoue que le plan "global" derrière l'aventurisme du premier ministre indien m'avait échappé...

La "War on Cash" touche aussi l'Europe...  Le parlement grec a récemment été obligé par ses tuteurs oligarchiques internationaux de voter une loi imposant aux fonctionnaires de payer obligatoirement une partie déterminée de leurs salaires en cartes bancaires.

La guerre contre le liquide bat son plein. Celle contre le terrorisme aussi. Et elle coûte cher...

"Eradiquer la faim dans le monde coûterait 5,2 milliards de dollars par an. C'est juste un peu plus que le coût d'un mois d'occupation de l'Irak. Sauver 8 millions de personnes - dont 6 millions d'enfants - qui meurent chaque année de maladies faciles à soigner ou faciles à guérir coûterait 35 milliards de dollars" avaient écrit Wim De Ceukelaire et Bert De Belder dans notre Atlas alternatif il y a 10 ans...

Aujourd'hui on apprend que la facture de la guerre américaine contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie a atteint 11,5 milliards de dollars en deux ans et demi. Moins cher que l'occupation des années 2000, mais quand même plus que le coût de l'éradication de la faim dans le monde. Un cinquième correspond au coût des bombes. Le reste est pour les frais de vol des avions : faire "sortir" un avion de combat coûte des dizaines de milliers d'euros à chaque fois... Tout cela pour réparer les effets de nos ingérences et du soutien de nos alliés turcs, saoudiens et qataris aux terroristes. Quel gâchis !

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article