Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Intox métaphysico-politique sur Arte

29 Juin 2017 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #Grundlegung zur Metaphysik

L'intox à la TV est subtile, subliminale, et, pour cette raison, d'autant plus efficace. Hier soir je tombe par hasard sur ce documentaire "Sanatorium Europa, le refuge des écrivains". On y parle de Monte Verita des années 1910. Je tends l'oreille. On ne vous le présente pas comme un lieu où on fait des invocations des morts et où des médiums dans la veine d'Aleister Crowley affiliés à l'Ordo Templi Orientis se livraient à des rituels de magie sexuelle très douteux (ce que, très profondément, c'était), mais comme un endroit "sympa" où on pensait la Lebensreform en se baignant nu.

On nous explique que l'écrivain Hermann Hesse ne s'y est pas bien intégré et a préféré rejoindre un gourou qui vivait "au naturel" dans une caverne. Chose très étranges, les choses dans ce documentaire sont toujours dites sans les dire. On nous explique que le gourou ne vivait pas avec des peaux de bêtes mais avec une robe en lin d'origine végétale. L'historienne qui commente oublie de rappeler que cela vient des préceptes de Pythagore. De même le docu embraye dans la foulée sur le pentagramme qui était le symbole du gourou. Et là non plus,

aucune référence à Pythagore... rien du tout ... L'historienne essaie quand même de nous faire un peu comprendre : le symbole représente l'amour qui est au chiffre 5, chiffre de Vénus... On ne nous parle que du côté doux, agréable de la chose, pas de toute la dimension diabolique que revêt le pentagramme dans l'occultisme depuis des siècles (ce serait dommage qu'on fasse réfléchir les gens auxquels on a déjà économisé l'effort de retenir le nom "Pythagore"). D'ailleurs l'historienne n'a même pas prononcé le mot p"entagramme" qu'on voit pourtant bien à l'écran. Elle appelle cela "étoile à  cinq branches".

Et, puis, chose incroyable, on commence à nous guider vers autre chose qu'il n'est pas du tout habituel de rattacher au pentagramme : la couronne de douze étoiles de la femme de l'Apocalypse que les catholiques ont mise sur la tête de la Vierge Marie. On nous explique que c'est dans la même esprit que la douceur de Mère nature. Et on va plus loin, quitte à être complètement hors sujet par rapport aux utopies des années 1910 : le drapeau européen a repris cela parce qu'on veut construire une Europe douce et maternelle. Vous l'avez sentie passer celle-là ? Juste une petit bourrage de crâne politique au milieu des danseurs nus de Monte Verita et des paysages forestiers des philosophes en robe de lin : oui mes amis, l'Union européenne, comme la Nature et la Sainte Vierge est votre douce maman. Juste après le coup de gueule du

pythagoricien Mélenchon contre la présence du drapeau à l'Assemblée nationale. Façon de dire "Frère Méluche tu n'as pas compris que ton phi d'harmonie sous la tutelle de Pythagore inclut aussi la Sainte Vierge et les nudistes de Monte Verita - que la fête de l'Huma a aussi mis à l'honneur en septembre dernier au passage - dans le grand ensemble édénique de l'Union européenne". Dormez bien braves gens. Votre Maman l'Esprit du Monde, Isis, avec ses étoiles à cinq branches veille sur vous (en finançant au passage Daech, la crucifixion du Yémen et celle de votre jeunesse... mais chuuut !).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article