Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Tristes vallées

6 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le quotidien, #Béarn, #Lectures

Les Pyrénées manquèrent à Bernadette Soubirous dans son exil à Nevers, comme elles m'ont manqué aussi, toujours, depuis trente ans, sur les bords de la Seine. Il n'y a pas de remède à ce mal là.

En plus ce sont moins les Pyrénées d'aujourd'hui, cartes postales pour bobos en manque de Cop21, que celles, plus vraies, plus nuancées, de mon enfance.

George Sand, si enthousiaste pour ces montagnes, comme le furent tous les romantiques, notait quand même à propos d'une femme gasconne au lavoir de Cauterets (une femme qui aurait pu être de mes aïeules) : "Elle se faisait à peu près entendre en français et se trouvait bien malheureuse d'habiter ce beau pays où je voudrais passer ma vie, mais dont elle ne voit que les horreurs et les rigueurs. Tous ces montagnards parlent de l'hiver avec épouvante. Leur été est si court qu'ils n'ont pas le temps de le prendre en amitié" (Histoire de ma vie, p. 547)

Je ne retrouve plus cette phrase de Céline qui dit que le malheur trouve toujours un moyen de vous rattraper... même dans les plus beaux paysages... 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article