Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Le braquage de la mafia de la vaccination mondiale

14 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants", #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

On va présenter ici un résumé des deux dernières vidéos de la youtubeuse canadienne Amazing Polly (des cinq derniers jours) sur la mafia mondiale de la vaccination et le détournement d'argent public auquel elle se livre en ce moment. Son propos est utile pour bien comprendre que les prétendus organismes publics (et pas seulement l'Organisation mondiale de la Santé - OMS -  dont les programmes opérationnels sont financés à 80 % sur fonds privés) auxquels nos gouvernements se réfèrent pour orienter leur politique de santé en cette période de sortie de pandémie sont en fait des devantures des grandes fondations appartenant aux grands trusts (Microsoft, Monsanto etc) qui contrôlent en réalité la planète.

Le 4 mai 2020, Ursula  von der Leyen, présidente de la commission européenne, inaugurait à l'appel de l'OMS le Coronavirus Global Response Event organisé dans le but de collecter 7,5 milliards d'euros pour la recherche sur le vaccin sur le Covid-19 dont 1 versés par l'Union européenne et 500 millions par la France...

"Je me souviens encore du jour de la mi-mars, disait-elle, lorsque j'ai reçu un appel téléphonique de mon ami Victor Dzau du Global Preparedness Monitoring Board. Il m'a convaincu de la nécessité pour l'Europe de jouer un rôle moteur dans cette initiative. Puis des semaines passionnantes ont suivi; un travail acharné, beaucoup d'appels téléphoniques avec les dirigeants mondiaux."

Qui est ce professeur Dzau ? D'origine chinoise, fils d'un patron de la chimie réfugié à Hong Kong, époux de Ruth Cooper-Dzau qui dirige une association d'aide aux victimes de violences domestiques, il est président de l'Académie nationale de Médecine (NAM) des Etats-Unis, enseignant dans diverses universités (Duke, Stanford, Harvard),il a été président du comité consultatif des maladies cardiovasculaires du National Institutes of Health ( NIH ) - l'institut du sombre Dr Fauci, très décrié par les supporters de Donald Trump en ce moment, à cause de sa politique de la peur, de ses liens avec les Clinton et l'Institut de virologie de Wuhan.

Amazing Polly fait remarquer que le serpent (sans caducée) du logo du NAM compose trois 6, mais l'essentiel n'est pas là. Le NAM s'appelait Institut de Médecine en 2015, il est maintenant financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, la Fondation Rockefeller, l'agence USAID,  le Welcome Trust, la deuxième fondation pour les dons planétaires derrière la Fondation Bill Gates (Wikipedia dit le 4eme - une de ses personnalités clés est une ancienne directrice des services secrets britanniques, la baronne Manningham-Buller), nous en avons parlé à propos de Qinetiq.

Victor Dzau est aussi responsable de GPMB (Global Preparedness Monitoring Board), une émanation de l'OMS et de la Banque mondiale mise en place en 2018 (mais sa dépendance à l'égard de ces organismes n'est pas forcément mise en avant dans ses interventions). Dès son rapport de septembre 2019, le GPMB insistait sur la nécessité de réunir des fonds pour les vaccins et recommandait d'impliquer toute la société dans la préparation des pandémies. A travers les membres de son comité directeur comme Anthony Fauci, Jeremy Ferrar, George Gao et Chris Elias il a joué une rôle important dans l'organisation de l'Evénement 201 à l'automne 2019 au cours duquel il y eut une simulation de pandémie mondiale qui a suscité des polémiques rétrospectives (mais il est vrai que d'autres avaient eu lieu dans les années précédentes). Si l'on suit tous les organes dans lesquels siège ce Dr Dzau comme le Dr Fauci on a une idée de la toile d'araignée médicale mondiale (il fait aussi partie de la direction des partenaires de l'Imperial College Health de Londres, ainsi que de l'IHME -  Institute for Health Metrics and Evaluation - qui joue beaucoup sur la peur). Paul Farmer, co-fondateur de l'ONG "humanitaire" Partners in Health (qui en fait compte beaucoup d'artistes occultistes parmi ses supporters, est financée par l'OSF de Soros et la Fondation de Bill Gates et compte Chelsea Clinton dans son comité directeur) a lu au nom du Dr Dzau une allocution introductive à l'université McGill en mai 2018

Chaque euro ou dollar des 7,5 milliards récoltés début mars sera acheminé par le biais d'organisations de santé mondiales telles que CEPI (une émanation du World Economic Forum, c'est à dire des grandes multinationales), Gavi (Global Alliance for Vaccines and Immunization - un bébé de la Fondation Bill & Melinda Gates), l'Alliance des vaccins, le Fonds mondial contre le SIDA et Unitaid (un "machin" de l'ONU qui a servi de vache à lait à la fondation Clinton). Autrement dit, ce sont les lobbies qui poussent les gouvernements à donner qui aussi reçoivent l'argent.

Que prônait le rapport de GPBM "World at risk" de septembre 2019 ? D'ici septembre 2020 "que l'ONU (notamment l'OMS) conduisent au moins deux entraînements mondiaux et exercices de simulation, y compris un qui couvrirait la libération délibérée d'un agent pathogène mortel". Mission accomplie...

Au fait, avez-vous vu que CNN recrute la pauvre Greta Thunberg parmi ses "experts" sur le coronavirus ? Il est vrai que la bataille anti-CO2 et le lobby de la vaccination a en ligne de mire la même haine de la croissance démographique - le journal Le Monde, en s'appuyant sur je ne sais quel scientifique basé en Thaïlande, expliquait encore il y a peu que c'est à cause du trop grand nombre d'humains qui empiètent sur l'habitat sauvage eu Congo, en Malaisie et au Brésil, qu'on se retrouve avec des cochons qui mangent des pommes mordues par des chauves-souris qui ensuite nous transmettent ainsi leurs maladies. Comment on crée le problème avec le capitalisme et le colonialisme, et ensuite on prétend le règler par le dépopulationnisme, l'enfermement des gens, la culture de la mort, tout cela est très bien huilé. Et que pensez-vous de la croix inversée (satanique) de Melinda Gates le 8 mai sur NBC News ?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article