Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Que penser de cette conférence de Jancovici sur le réchauffement climatique ?

11 Décembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous

Le réchauffement serait dû, selon Jean-Marc Jancovici, à l'homme et non à l'orbite solaire : on le sait parce que la stratosphère se refroidit. Le + 1,5 degrés d'ici 20 ans est acquis. "Il faut un Covid supplémentaire tous les ans pour que l'on tienne la promesse des + 2 degrés" (minute 24'34)

Je précise que j'ai déjà contesté le point de vue des catastrophistes de la climatologie (voir ici) dans la mesure où 1)  le climat repose sur de nombreux paramètres dont on ignore les intéractions (beaucoup de prévisions des premiers catastrophistes des années 1990 sont aujourd'hui déjà démenties) 2) l'essentiel des gaz à effet de serre étant composé de vapeur d'eau l'origine du réchauffement actuel pourrait être principalement solaire. Mais dans l'exposé ci dessous il y a un ou deux éléments nouveaux, notamment l'affaire du refroidissement de la stratosphère, sur lesquels j'aimerais entendre des contre-arguments.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
Bonjour,
monsieur Jancovici, qui à trouvé un bien juteux business avec le réchauffement climatique, semble ne pas connaitre le socle de la science ; le principe de causalité !
Si je vous dis "il a trop bu parce qu'il s'est tué en voiture", cela vous gratte les neurones parce que le principe de causalité à été inversé.
On sait très bien que l'augmentation de CO2 suit et non pas précède les réchauffements climatiques.
L'augmentation de CO2 est donc une conséquence et non la cause du réchauffement.
D'autre part, le réchauffement n'ayant plus l'air très actif, nos affairiste nous parle maintenant de "changement" ou de "dérèglement" climatique.
Que ce soit sur du court, moyen ou long terme, le changement est certainement la plus grande caractéristique du climat. Donc parler de "changement climatique" n'a pas de sens dans ce contexte de panique organisée. De plus il est illogique de parler du dérèglement d'une chose dont le changement est la principale qualité !
Autres piste de réflexion :
-Le taux de carbone était terriblement plus élevé au jurassique et au crétacé. Période de la plus grande abondance de vie sur terre.
-Lorsque qu'Eric le rouge à découvert le Groenland il l'a ainsi nommé pour sa caractéristique d'être un "pays vert". Pataugions nous dans l'eau en Europe ?
-La corrélation exposée par Jancovici entre le réchauffement et les incendies de forêts me semble un peu rapide et pas du tout explicitée.
-Le GIEC n'est pas un organisme scientifique mais politique au sein duquel des chercheurs doivent démontrer un postulat ou fermer leur gueule. On se souviendra du piratage des boites mails du GIEC et qui à clairement fait apparaitre une manipulation des données par certains chercheurs pour se conformer à ce qu'on leur demande de "prouver".
-M. Jancovici ne semble pas savoir que la vapeur d'eau est un gaz à effet de serre terriblement plus efficace que le CO2. Dommage ! A ce propos je terminerai en proposant que si l'on doit s'inquiéter des conséquences de nos activités sur le climat, on ferait bien de regarder de beaucoup plus près les étranges cirrus persistants induit depuis une vingtaine d'années par l'aéronautique et que beaucoup appellent avec raison "Chemtrails" !

Cordialement
Répondre
F
Bonjour, merci beaucoup ! Cordialement F