Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Le curieux duel d'une association anti-pédocriminalité avec une astrologue

16 Février 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants"

L'Europe (y compris la Russie et la Turquie) a remplacé en 2016 l'Amérique du Nord comme premier hébergeur de sites pédopornographiques. Les Pays bas représentaient 37 % des hébergements, suivis des Etats-Unis 22 %, du Canada 17 %, de la France 11 %, de la Russie 7 % (source Le Figaro).

Revenus générés 32 milliards de dollars dans le monde en 2019. Le chiffre de 320 milliards fut avancé pour la drogue douze ans plus tôt. Comment combattre utilement le phénomène ?

La difficulté dans ce dossier est que, devant des témoignages d'enfants parmi lesquels il est parfois délicat de trier le bon grain de l'ivraie, d'une part il y a des pouvoirs judiciaires et administratifs souvent compromis dans des solidarités bourgeoises malsaines de toutes sortes (pas seulement maçonniques) et ,d'autre part, en face, beaucoup de gens se sentent pousser des ailes de justiciers et ces personnes n'ont pas toujours un très grand sens du discernement. On avait par exemple parlé en 2019 du militant S. M. et des controverses qu'il suscitait. Les gens comme SM sont sans doute utiles pour aider à libérer la parole des victimes, mais à travers certaines de ses initiatives un peu "limites", on touchait aux dangers d'une justice populaire parallèle quand la justice elle-même ne fait pas son travail. Ne pas soutenir les associations anti-pédocriminalité c'est se faire le complice passif des mafias, ne rien dire sur leurs égarements c'est risquer de valider, par le silence, des formes d'injustice tout aussi graves.

Hier (le 15 février 2021), en regardant TV Libertés, je découvrais un autre militant anti-pédo-criminalité, M. M. (je dissimule les identités pour ne pas attirer les moteurs de recherche, et puis le but de ce blog n'est pas de dénoncer des gens mais de faire réfléchir à certaines réalités sociologiques de notre époque). En cherchant son nom sur Google, je suis tombé sur un billet de Facebook le 6 janvier 2019, qui l'accusait d'usurpation d'identité et de menaces, signé par une dame, J. J., qui se présentait comme une habitante de la commune très chic de Neuilly-sur-Seine, d'origine libanaise, sympathisante du Rotary Club local...

Puis, en creusant un peu j'ai découvert le dossier que l'association de MM a publié sur cette accusatrice, JJ : elle expliquait que "JJ a harcelé, insulté et menacé tous les parents" qui essayaient de dénoncer la pédocriminalité...  Elle précisait aussi que cette dame, et qui se présente comme une ex-compagne d'un ancien juge aux affaires familiales, a joué les voyantes astrologues et escroqué une personne âgée (ce qui lui valut une condamnation en 2017, Le Parisien et l'émission 66 minutes en ont parlé), et qu'elle a reçu un diplôme d'"écuyer d'honneur de l'Ordre du Temple" par un autre voyant, médium-guérisseur du Vaucluse, cousin d'un ex-haut dignitaire chiraquien rendu célèbre par l'émission télévisée Touche pas à Mon Poste (dans le cadre d'un "Nouvel Ordre Mondial Templier")... Ledit voyant mériterait aussi en soi un billet puisqu'il se dit descendant des ducs d'Aquitaine et des comtes de Toulouse et dit ici pouvoir répondre aux critères du Grand Monarque de la fin des temps...

Cette dame dans un SMS affirme que "l'occulte en elle est inné"...

Les révélations sur cette JJ permettent une immersion intéressante dans les connexions étranges et souvent nauséabondes de la bourgeoisie française. La dame apparemment s'emploie sous de faux profils à espionner les anti-pédo-criminalité et les "troller" (au point même d'usurper la fonction d'avocat sous une fausse identité). Elle est proche le Gérard Fauré le dealer marocain "du Tout Paris" (elle serait même de sa famille) qui dans un de ses livres dit que dans les années 1970 il faisait passer de la drogue dans des cadavres de bébés. Elle a même fait un "live" sur You Tube avec lui. On peut se demander si elle agit en "free lance", ou si elle n'est pas un peu télécommandée par certains groupes d'intérêt confidentiels, quelque chose qui pourrait avoir un rapport avec le Deep State... Un sujet assez romanesque. Sauf qu'il y a vraiment, dans la réalité, tous les jours, des enfants qui paient le prix de ces cocktails de connivences bourgeoises, de vices sexuels et d'occultisme.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article