Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

"Football is gay" : encore un agenda de la NFL

9 Juillet 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #Les Stazinis

La Ligue nationale de football américaine (NFL) déclarait fièrement le 30 juin "Le football est gay", un écho intéressant à la tentative en Europe huit jours plus tôt des autorités bavaroises de déployer un emblème géant aux couleurs de l'arc-en-ciel en solidarité avec la communauté LGBT au dessus de son stade munichois quand elle jouait contre la Hongrie dans le cadre du championnat européen de football. On a déjà décrit le financement de la NFL par George Soros.

Outre les signes tels que le 666 affichés souvent par ses joueurs, l'attention de ceux qui suspectent la NFL d'être liée aux sociétés secrètes se porte sur une de ses figures-phares, le joueur de San Francisco Colin Kaepernick, qui avait mis en genou à terre (comme dans les loges) contre le racisme en 2016 pendant l'hymne américain. Beaucoup ont gardé le souvenir du fait qu'il avait été accusé en juin 2014 (juste avant de devenir une des figures de proues de la politisation du foot) d'avoir agressé son ex petite amie dans un hôtel de Miami.

Un agent de sécurité de l'hôtel avait alors déclaré à la police que lorsqu'il est arrivé dans la chambre, la femme a commencé à prier, "demandant à Dieu de lui pardonner ses péchés" et a commencé à crier avec des mots que l'agent de sécurité ne pouvait pas comprendre, selon la note. Elle s'est cogné la tête contre les murs et a commencé à donner des coups de pied incontrôlables.

À l'hôpital, les médecins ont noté qu'elle était "gravement agitée" et semblait être dans un état mental altéré, bien qu'aucune preuve de drogue autre que la marijuana n'ait été détectée dans son système. La femme avait déclaré à la police qu'elle et les trois joueurs avaient bu et fumé de la marijuana plus tôt dans la nuit. Certains ont laissé entendre qu'un phénomène paranormal peut-être lié à une cérémonie occultiste a eu lieu dans cette chambre.

La panne d'électricité de 33 minutes (chiffre maçonnique) au stade de la Nouvelle Orléans pendant un match où Kaepernick jouait un an plus tôt a aussi intrigué en son temps.

Dans le jeu Illuminati (sorti en 1995 qui comportait des éléments de programmation prédictive comme le "enough is enough" à tête de Trump)  il existe une carte "Sport professionnel", ce qui montre à tout le moins combien le sport peut servir à la manipulation mentale. Les retransmissions de matchs sont prétextes à défendre n'importe quel agenda mondialiste, y compris la vaccination (cf photo à gauche). Voyez aussi sur un plan plus subliminal notre décodage du SuperBowl de février dernier. De ce côté là non plus le "contrôle mental" n'est pas absent.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article