Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

33 ans après la fatwa

17 Août 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Quiconque connaît un peu la place des sociétés secrètes et leur manie des dates miroirs (l'armistice du 11 novembre 11/11) et des chiffres évoquant la tradition maçonnique n'a pu manquer de tiquer quand tout le monde a fait remarquer que l'auteur indien Salman Rushdie a été poignardé "33 ans" après la fatwa (lancée un jour de St Valentin) des autorités religieuses le condamnant à mort (33, âge de la mort de Jésus-Christ, omniprésent chez les maçons). Et ce d'autant plus qu'en 2012, le montant de la récompense pour son assassinat avait été fixé à 3,3 millions de dollars... encore 33... Bon, bien sûr on peut supposer que le premier 33 soit une coïncidence, et que le 3,3 provienne d'une conversion de la monnaie iranienne en dollars. Mais ce dernier point n'est soutenu personne dans les informations délivrées.

Du coup ces curiosités donnent envie à certains de creuser.

Ainsi un chrétien américain spécialiste de gematria, Joseph Acquaviva, sur sa chaîne YouTube remarque après avoir étudié la question que tous les mots clés de l'annonce de cet attentat tournent autour du chiffre 75...

Salman Rushdie a 75 ans. Son premier roman Grimus (d'inspiration alchimique * et soufie) est paru en 1975. Grimus en gématrie ordre inversé vaut 75. CNN dans son article dit que le témoin qui a vu la tentative d'assassinat se trouvait à 75 pieds de l'estrade Le mot cou en ordre inversé de gématrie vaut 75, comme ordo ab chao et new word order. L'attaque au cou ("neck" qui vaut aussi 75 en ordre inversé de gematrie) a eu lieu le 13 août 7 semaines et 5 jours après l'anniversaire de Rushdie. Le nom du meurtrier Hadi Matar,  vaut 75 en ordre normal de gématrie anglaise.

Il pourrait donc s'agir d'un rituel numérique programmé de longue date pour lequel les protagonistes auraient été soigneusement choisis de même que les conditions du crime et de sa narration dans les médias pour que tout cela soit placé sous l'aura d'un chiffre (dont hélas personne n'explique vraiment la valeur dans l'occultisme). Cette thèse bien sûr est indémontrable, mais ce ne serait pas la première fois qu'on constaterait une conjonction symbolique de même type derrière un sacrifice rituel.

Concernant Hadi Matar, habitant du New Jersey de 24 ans, d'origine libanaise, il serait un sympathisant du Hezbollah. Sa mère divorcée affirme qu'il aurait séjourné au Proche-orient un mois en 2018 pour y revoir son père et y aurait été fanatisé. L'Iran en tout cas dément tout lien avec ce personnage et certains médias de ce pays s'étonnent des lacunes apparentes du dispositif de sécurité américain.

En France, la droite islamophobe tendance Zemmour et le centre-gauche laïcard avec ses agités habituels comme la pouliche de BHL qu'on ne présente plus (collaboratrice du  Comité Laïcité République fondé par un sataniste   probable - lié à Yves-Saint-Laurent) se sont rués sur l'événement pour nourrir la polémique contre les "islamo-gauchistes". J'ai été frappé de les voir ressortir sur Twitter une vidéo d'une célèbre actrice française d'origine kabyle lisant à la cérémonie des Césars de 1989 des passages des Versets sataniques. Quand on sait que ladite actrice en 1983 chantait en costume noir et blanc (maçonnique) comme il se doit un hommage au chanteur sataniste disciple d'Aleister Crowley, on se dit qu'il y a quand même beaucoup de relents nauséabonds autour de cette affaire.

Mais il est possible que les milieux maçonniques soient divisés sur la question puisque le député LFI Bompard soulignait aujourd'hui l'absence de réaction de F. Bayrou, E. Philippe, C. Jacob, G. Larcher, C. Castaner, X. Bertrand, S. Guerini, G. Attal, J. Castex ou JY. le Drian... à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu d'émulation entre eux... En tout cas le conditionnement mental autour de la tentative de meurtre pour stigmatiser l'extrémisme musulman fonctionne à plein. Ce n'est pas sans rappeler la phrase d'Arielle Dombasle (auteure d'un film notoire en hommage à l'oeil d'Horus), "toutes les religions extrémistes sont à bannir" prononcée avec les bras croisés dans un geste rituel sur France O en 2019. On n'est bien sûr pas forcé d'adhérer à ces passions moralisatrices aux odeurs bien sulfureuses. Il est même recommandé, pour sa santé spirituelle, d'en rester éloigné.

(*) Une petite remarque en passant sur le lien probable de Rushdie avec l'occultisme. En décembre 2013, il se rend à Londres au vernissage d'une exposition de son "ami" Francesco Clemente. Clemente, peint des pyramides

des yeux omnivoyants (yeux d'Horus) et autres sujets hyper-originaux dans le monde artistique contemporain n'est-ce pas ? (Et bien sûr il a peint Rushdie aussi). Et là, quelle coïncidence avouez le, Rushdie a retrouvé une des chanteuses françaises les plus versées dans l'ésotérisme dont il est un ami personnel depuis au moins 1999. Mylène Farmer, qui invoque si souvent IAO (Isis Apophis Osiris), une formule - qu'elle utilise dans la chanson "Méfie toi" et qui est dans le titre de la revue de son fan club - de magie sexuelle d'Aleister Crowley (Mylène Farmer qui vient d'annuler un de ses concerts en suisse à cause de son obsession covidiste, ces gens sont d'une sérénité impressionnante)... On n'en sort pas...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article