Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Emmanuel Macron, DJ Switch et les tatouages

30 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Bill Gates

Le 26 septembre dernier, au moment de sa participation aux Goalkeepers 2018 organisés par la fondation Gates à l'ONU, le président Macron a posé avec la plus jeune DJ du Ghana, DJ Switch (Erica Tandoh), 10 ans, lauréate de Talented Kidz Saison 8 au Ghana (sur TV 3).

 

On peut voir la "jeune prodige" (la marionnette éduquée pour montrer au monde que les enfants sont des adultes comme les autres) rendre hommage ici à Ebony Reigns aux DJ Awards de 2018 en mai dernier, probablement comme Adèle avait dû rendre hommage à W. Houston (avec la même signification sous-entendue ?).

Ebony Reigns, née le 16 février 1997, Priscilla Opoku-Kwarteng de son vrai nom, était une chanteuse ghanéenne qui se vantait d'avoir neuf piercings et de nombreux tatouages et voulait "que les Ghanéens acceptent cela." (Innonews24 12 janvier 2018). Le 18 janvier dernier, une de ses ex-fans,Rebecca Agana, montrait que le tatouage sous ses seins était un signe occultiste : l'étoile de David ailée. En réalité à y regarder de près (cf ci contre) il s'agissait d'un plutôt d'un pentagramme ailé mais les détracteurs de l'occultisme ne sont pas forcément de grands connaisseurs. Voir pour un exemple d'amulette représentant un pentagramme ailé ici.

Rebecca Agana ajoutait ne plus être de ses fans car elle n'était pas "prête à vendre son âme au diable". Ce qui n'est apparemment le cas ni de DJ Switch ni de Macron...

Remarquons au passage que l'amulette tatouée de cette star ne lui a pas porté chance puisqu'elle est décédée le 9 février 2018 à bord de sa jeep qui a percuté un bus à Bechem (site togolais Koaci.com, 9 février 2018). Le pasteur évangélique ghénéen Emmanuel Addai a estimé que la chanteuse a pu être éliminée par un groupe illuminati, tout comme en 2005 la présentatrice ghanéenne Suzzy William (voir le Ghana Star du 9 février 2018, ou le Daily Post nigérian du 11 février 2018) .

 

Naomie Campbell, la star, qui aime tellement les yeux, qu'elle s'était vue offrir en 2011 une villa de 25 chambres entièrement écolo située sur l'île turque d'Isla Playa Cléopâtre en forme d'oeil d'Horus, a pris la petite DJ Switch dans ses bras précisément aux Goalkeepers. L'onction de tonton Gates, tonton Macron et tant Naomie, voilà qui vaut de l'or.

 

 

La petite fille a déjà en tout cas un don pour balancer des pyramides dans ses clips (voir "Deceiver) ci-dessous), avec un gros plan rapide sur "goods vibes" (bonnes vibrations, un truc énergétique New Age bien connu des médiums) avec un petit talisman au dessus (minute 2'40). Elle a beau dire dans sa chanson "let the word of god be your guide satan is very strong" et "say no to the devil" "read the bible" etc. Je ne le crois pas sincère... D'ailleurs le titre est "deceiver"... "Trompeur" en français...

Lire la suite

L'ONU, le gala Goalkeepers 2018 et le New Age

27 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Les Stazinis, #Aide aux femmes yezidies, #Bill Gates, #George Soros

 

Les 25 et 26 septembre 2018 à l'occasion de la 2e édition du "Goalkeepers" 2018, Bill et Melinda Gates (dont la fondation pèse 43 milliards de dollars, un peu plus que celle de Soros, et qui, au passage, remercient les Chinois pour leur collaboration dans le Tiers-Monde) récompensent trois jeunes gens Nadia Murad Basee (Changemaker award), représentante des yézidis, Amika George (Campaign award), qui, en Angleterre, fournit des tampons aux adolescentes pour leurs règles, et le jeune kenyan Dysmus Kisilu (Progress award), qui aide les agriculteurs à conserver leurs produits aux frais grâce à des capteurs solaires. Macron et d'autres chefs d'Etat ont été récompensés la journée suivante dans le même cadre.

On pourrait se demander naïvement pourquoi eux et pas, par exemple, les ex-militants des FARC qui se font tirer comme des lapins en Colombie depuis qu'ils ont réintégré la légalité (voir l'article de Loïc Ramirez là dessus).

On peut se dire, naïvement, que c'est "par hasard" que ces trois causes ont été choisies : le sang menstruel des filles, les yézidis, et les panneaux solaires...

On peut aussi avancer (peut-être naïvement mais un chercheur doit toujours prendre le risque de la naïveté, et toujours le risque de se tromper pour avancer) que les trois ont un point commun : le New Age, cette doctrine héritée de la théosophie de Mme Blavatsky qui valorise la sorcellerie et Lucifer sauveur de l'humanité. On sait qu'au sanctuaire de Sainte Baume en Provence des femmes de cette mouvance vont offrir leur sang menstruel. On sait que les Yézidis ont été persécutés pour vénérer un ange-paon parfois assimilé à Satan (bizarre d'ailleurs que leurs persécuteurs, l'Etat islamique, aient bénéficié de beaucoup de complicités, bancaires et autres de la part de certains pouvoirs qui aujourd'hui se proposent de les secourir... tandis qu'on se demande dans quelles caves ou dans quels rituels se retrouvent les 3 000 femmes de leur ethnie encore captives ainsi que leurs enfants). Mme Blavatsky, comme le mage Gurdjieff les aimaient bien. Quant au solaire, le culte du soleil, comme celui de la terre-mère, c'est très en vogue en ce moment.

Hypothèse gratuite. Oui, peut-être... Parce que les preuves sont toujours difficiles à trouver dans cet univers là. Il y a bien un type qu'on fait passer pour un conspirationniste farfelu,Makow dont certaines affirmations ne sont pas toutes à rejeter (même s'il raconte aussi souvent beaucoup de sottises) et qui dit des choses sur la Fondation Bill Gates.

Il nous parle de ce lobby : le Lucis Trust, qui est aujourd'hui l’éditeur officiel de l’Organisation des Nations Unies. Il nous en explique l'histoire. Durant la première année de son existence en 1922, il s'appelait le Lucifer Publishing Company, fondé par la théosophe Alice Bailey, disciple de Mme Blavatsky. Il fit connaître la lune de Wessak en Occident dans les années 1930. Le Lucis trust est l'imprimeur des publications de l'ONU, il fait partie de son conseil économique et social et avait été abordé par le prêtre catholique belge Michel Schooyans dans "La Face cachée de l'ONU" en 2000 (eds le Sarment) p. 47. Ce Trust anime aujourd'hui : — L'École Arcane, Bonne Volonté Mondiale, Le Réseau des Triangles. On lui prête d'avoir soutenu la candidature du secrétaire d'Etat de Kennedy initiateur de la guerre du Vietnam McNamara à la direction de la banque mondiale en 1968. Selon  Executive Intelligence Review de laRouche Gorbatchev en serait membre. Il y a aussi beaucoup de délires autour de ce groupe qu'on accuse apparemment à tort d'avoir possédé le premier site de soutien à Occupy Wallstreet de 2011 (soutenu entre autres par Soros et Gorbatchev), 15october.net était domicilié chez l'épouse du représentant permanent de l'Equateur à l'ONU à la même adresse que le Lucis Trust (866 United Nations Plaza (sauf que c'est l'adresse commune de beaucoup de structures onusiennes)

Oui, c'est toujours pareil. On part de choses vraies (cet "éditeur", qui est en fait une secte avec ses réseaux, dont les membres font des rituels à la pleine lune), puis les complotistes vont tenter de prouver tout avec n'importe quoi. Et pourtant tout ne repose pas sur du n'importe quoi dans cette affaire.

On sait (ça traine dans la grande grande presse) que la Fondation Bill et Melinda Gates a doublé de taille dans la seconde moitié des années 2000 en raison de la donation du milliardaire Warren Buffet (31 milliards de dollars, le 16 février 2017 le New York Post faisait le bilan de l'utilisation de ce don ), et est cinq fois plus grande que la Fondation Ford qui est la plus importante des U.S.A. Et on sait que Warren Buffet qui en 2000 selon Forbes était première fortune mondiale devant Bill Gates, fait souvent des pyramides avec ses mains, comme les artistes occultistes à Jay Z avec qui Buffet s'est affiché, Beyonce, Rihanna (ambassadrice de "bonne volonté" de l'ONU reçue par Macron en cette qualité fin juillet 2017 - "bonne volonté", un thème de certaines sectes aussi...), etc. Tous grands copains d'Hillary Clinton... D'ailleurs la Fondation Obama a été parmi les premières à féliciter Dysmus Kisilu pour son "Progress Award".

Le Tweet de la Fondation Obama le 26 septembre 2018

Le Tweet de la Fondation Obama le 26 septembre 2018

Makow affirme que cette fondation Gates fait partie des membres du sous-groupe de Lucis Trust "The New group of world servers". A ce niveau les preuves deviennent plus aléatoires : le lien que citait Makow en 2006 à ce sujet  (http://www.lucistrust.org/meetings/fullmoon/talks/02gemtalkny.shtml) n'existe plus. Tout est si fluide sur Internet... De même a disparu celui de  la phrase, citée sur le même site : " Grâce au travail philanthropique et humanitaire de personnes comme George Soros, Bill Gates, Kofi Annan, et Bono, pour n’en nommer que quelques-uns, les gens commencent à reconnaître les besoins des personnes démunies et de faire quelque chose à leur sujet. Il y a un discours de Soros et d’un autre penseur, James Tobin, au sujet de la création d’un certain type de taxe sur les transactions financières qui serait utilisé pour soutenir les programmes nationaux dans le monde en développement. L’humanité a certainement la capacité de mettre en place ces changements, elle a juste besoin de la volonté pour le faire. "

On peut remarquer qu'au Séminaire Goodwill (toujours la "bonne volonté"...) du Lucis Trust de 2011 l'adepte du New Age Barbara Valocore a fait l'apologie de l'initiative de  Bill et Melinda Gates, puis de Warren Buffett, appelée "Giving Pledge" (une incitation aux milliardaires à donner aux pauvres) qu'elle compare à l'oeuvre de la Fondation Rudolph Steiner, héritière du célèbre théosophe.

Après cela, on retombe sur des généralités : l'engagement de tous ces partisans du Nouvel ordre mondial contre les religions établies et notamment contre leurs adeptes les plus intransigeants qualifiés de "fondamentalistes", leur foi commune (luciférienne) en l'idée que l'humanité athée se sauvera par elle-même des changements climatiques et de la pauvreté, par son unité, et sans Dieu (au passage sans les Etats aussi qu'il faut liquider), comme au temps de la Tour de Babel. Le fait que toutes ces organisations (l'Open Society de Soros, la Bill Gates Foundation, le Lucis Trust, la Fondation Rudolf Steiner) cotisent toutes à l'United religion initiative, un groupe qui vise à former une religion mondiale unique que le pape actuel avant d'être pape paraissait apprécier beaucoup. Ces généralités tracent un arrière-plan idéologique à notre sujet, mais ça n'éclaire pas très précisément le lien entre Buffet, Gates, le Lucis Trust et l'ONU. Cela montre juste des "convergences spirituelles" et financières un peu inattendues, à la lumière desquelles il faut saisir ces remises de prix, et aussi, peut-être, le sketch anti-Trump de Macron à la tribune de l'ONU au moment même de la remise des récompenses des Goalkeepers et à quelques pas de là, et sa réception du titre de "champion of the earth" au  "One Planet Summit" des mains d'Erik Solheim, le directeur du Programme des Nations unies de l'environnement (PNUE).(*).

Sous réserve de recherches plus approfondies...

 

-- (*): Par ailleurs, Emmanuel Macron reçoit aussi une lettre de mission du Secrétaire général des Nations unies pour être chef de file, avec le chef du gouvernement de la Jamaïque, de la mobilisation pour la finance de la transition écologique et la lutte contre le réchauffement climatique, une cause très défendue par Soros (deuxième actionnaire de Monsanto pour lequel la Fondation Gates travaille aussi en Afrique - voir "Les moutons enragés" du 1er juin 2016 "Le vrai visage de Bill Gates"). Le 17 septembre 2018 Erik Solheim avait rencontré Macron et Fabius à Paris. Ancien ministre écologiste et ex-grand ami des Tigres de l'Elam Tamoul, Solheim avait dû quitter le gouvernement norvégien contre sa volonté en 2012. En 2013 il intégrait l'OCDE, puis à l'automne 2014 il était recruté par la Fondation de droite Civita - cf Dagens Naeringsl du 3 octobre 2014-  pour piloter un projet dans lequel la fondation Bill Gates a versé 2 millions de dollars, ce qui lui a servi de tremplin pour intégrer le poste de directeur du PNUE en 2016. Ce genre d'écologiste transfuge de la gauche à la solde de Bill Gates est du goût de Macron.

Lire la suite

Tonton Joe et les enfants

27 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Barack Obama

Est-ce que la façon dont Joe Biden, vice-président d'Obama, embrasse cette enfant vous paraît normale ?

(il est vrai que tout est fait à la TV pour vous faire penser que les enfants sont "des adultes comme les autres" et même qu'ils devraient donner des leçons aux adultes, mais faites abstraction une seconde de ce conditionnement et essayez de voir avec un regard simple, sans a priori, si le comportement de M. Biden à l'égard de cette enfant est "normal")

Tonton Joe et les enfants
Lire la suite

Le général libyen Haftar soutenu par Macron menace l'Algérie

22 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La droite, #Colonialisme-impérialisme

Rien ne va plus entre la fondation socialiste Jean Jaurès (qui l'avait soutenu en 2017 et Macron). Les mesures d'allégement de la fiscalité du capital, entrées en vigueur le 1er janvier dernier, explique-t-elle, ne sont qu'une gigantesque niche fiscale. Elles profitent aux 400.000 ménages les plus riches de France et pour la première fois depuis l’instauration de l’impôt sur la fortune en 1982, il y a 36 ans, la détention de capital financier cesse d’être soumise à l’imposition sur la fortune. En outre d'après leur enquête 40% des actuels sympathisants macronistes (les 14 % qui se disent proches de LRM) étaient proches de LR ou de l'UDI et seulement 27% étaient proches du PS. Des gens plutôt âgés et sociologiquement de droite selon le think tank. Bref le macronisme est toujours à vomir.

Un de ses aspects les moins connus est sa politique libyenne au soutien au général libyen à la retraite Khalifa Haftar - qui contrôle l'Est du pays et envisage de marcher sur Tripoli- menace l'Algérie de lui déclarer la guerre. Haftar est aussi soutenu par les sympathiques Emirats arabes unis qui fait la guerre aux chiites au Yémen et où l'on emploie des robots comme policiers (le jour où un robot vous mettra en prison ou vous cognera dessus, vous pourrez dire que cela sera dû à l'expérience pionnière de ce pays en la matière dans les années 2017-2018).

Macron et Poutine sont dans le même camp en Libye, derrière Haftar. L'Algérie soutient le Gouvernement d’entente nationale de Tripoli (même si elle ne s'ingère pas dans le conflit interne au pays). Au début du mois de septembre, le premier ministre du gouvernement légal de la Libye tout comme le président du conseil italien ont ouvertement accusé la France de déstabiliser la Libye par son soutien à Haftar. Encore un "haut fait" à mettre à l'actif du président Micron.

Lire la suite

Le gouvernement syrien promeut un comédien occultiste sur Twitter

20 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Proche-Orient

La DCA syrienne tire sur un avion de transport de troupes russe. Elle accuse un bombardier israélien de s'être "caché" derrière l'avion russe. Israël plein de bonnes intentions donne à la Russie tous les éléments dont il dispose et reproche aux Syriens d'avoir fait n'importe quoi. Poutine, prudent, fait juste remarquer qu'il eût été mieux pour tout le monde qu'Israël prévînt la Russie de son attaque plus d'une minute avant de passer à l'action avant le début des opérations. Par delà les passions médiatiques, je trouve plutôt sain que tout le monde ait envie de jouer la transparence dans cette affaire. On a l'impression qu'il s'est juste agi d'un problème de coordination de l'information doublé de "circonstances malheureuses" comme a dit le président russe. L'accident sera peut-être l'occasion d'améliorer les dispositifs de concertation.

Je trouve personnellement de plus mauvais augure pour l'avenir le fait que l'organe officiel Syria News sur Twitter le 17 septembre (cette semaine) mît en avant le témoignage du comédien damascène Treka Zn sur l'impact de la guerre dans son pays (cf ci dessous).

Ce qui surprend ici c'est que ce comédien affiche (outre sur Twitter son goût pour le groupe Queen dont on connaît aussi les racines spirituelles), ses références occultistes comme beaucoup de stars d'Hollywood : voyez le clin d'oeil langue sortie et surtout les trois pyramides sur son T-Shirt. Comme s'il ne savait pas que ce sont là les signes de ralliement de la clique Obama-Clinton qui a agressé son pays. Que le gouvernement syrien ne voie pas le "problème" à mettre en valeur cet "imaginaire" est quand même intriguant.

Un peu comme quand on voit la chaine qatarie Al-Jazeera naguère proche des Frères musulmans jouer la carte du lobby LGBT en Occident. On a tendance à se demander : mais quelle est l'intention cachée derrière tout cela ?

 

Lire la suite

Duterte cible de la CIA

15 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme

Le président philippin Duterte annonce qu'un plan de la CIA existe pour le renverser le 21 septembre anniversaire de la loi martiale. Cela lui aurait été révélé par des services secrets étrangers.Une coalition de parti Magdalo du Sénateur Trillanes (ancien officier naval déjà impliqué dans des tentatives de putsch) avec le Parti libéral et les rebelles communistes pourrait organiser  ce coup d'Etat.

Le Manila Times estime même que Washington a des raisons de tuer Duterte et de le remplacer par le vice-président Leonor Robredo car les Etats-Unis ont besoin d'un allié dans la région pour s'opposer aux visées chinoises en Mer de Chine méridionale, rôle que Manille, qui va acheter des sous-marins russes, refuse d'assumer, tout comme d'ailleurs les autres pays de la zone. Pour conjurer la menace Duterte s'est rendu en Israel au début du mois. Pas certain que cela lui soit utile.

McCain est mort. Mais l'esprit du regime change a la vie dure même dans l'administration Trump...

Lire la suite

Lourdes, Bassorah, Kurdes intolérants

8 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse, #Proche-Orient, #Débats chez les "résistants"

D'abord deux anecdotes pour notre bloc-note : Une fausse artiste exhibo pose nue à Lourdes et sera sans doute relaxée en correctionnelle après avoir fait pareil au Louvre, un manifestant de Bassorah dit que l'actrice de porno chrétienne libanaise Mia Khalifa siliconée lui fait plus de bien que le gouvernement irakien.

 

Ensuite des éléments de réflexion sur la vraie nature du "Rojava" kurde en Syrie actuellement soutenu par Trump mais aussi en Occident par la gauche (le PCF, des intellectuels anarchistes comme David Graeber). Le gouvernement syrien dénonce le sabotage par les Kurdes des négociations en tuant treize soldats de l'armée dans le Nord-Est du pays.

L’archevêque catholique syriaque d’Hassaké-Nisibi, Mgr. Jacques Behnan Hindo  pour sa part accuse le gouvernement autonome kurde pro-américain d'avoir fermé les écoles chrétiennes en langue syriaque dans les localités de Qamishli, Darbasiyah et Malikiyah. Le 31 août l'analyste turque du Gatestone Institut Uzay Bulut avait aussi dénoncé sur Twitter l'intolérance des Kurdes syriens qui traitaient de "baasistes" les Assyriens ou les Syriaques chrétiens qui protestaient contre la fermeture de leurs écoles, comme Erdogan qualifie les Kurdes protestataires de "terroristes". La coprésidence de l'autorité d'éducation de la région d'Al Jezira Smira Hadj Ali et Moamed Saleh Abdo dans un communiqué ont démenti l'existence de persécutions contre les Arméniens et les Syriaques, mais les témoignages de terrain le démentent. Toutes sortes de vieilles rancoeurs ressurgissent. Sur les réseaux sociaux les Assyriens chrétiens rappellent que les Kurdes musulmans furent les auxiliaires de l'Empire ottoman pour les évincer de leur province, tandis qu'une assyrienne d'Irak toujours sur Twitter affirme que le régime d'Assad a installé des assyriens iraniens dans la vallée de Khabour pour contrer l'influence kurde !

C'est "l'Orient compliqué" dont parlait De Gaulle. Aussi complexe que les Balkans...

Lire la suite

Frédéric Delorca à l'Institut Dogma

7 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Conférences vidéos de résistants, #Les régimes populistes, #Actualité de mes publications, #George Soros

J'interviendrai vendredi 14 septembre 2018 à 15h15, à l'invitation du professeur Stéphane Rials, dans le cadre d'un cycle de conférences intitulé "Oligarchies" de Dogma-l'Institut pour l'étude des disciplines dogmatiques et l'histoire générale des formes. Le titre de mon exposé sera "Le programme mondialiste à la lumière de l’activisme du financier George Soros". Cela se passera Salle des Conseils de l'Université Panthéon-Assas, 12 place du Panthéon, Paris Ve. Sujet en rapport direct avec mon dernier livre sur le populisme.

 

Lire la suite

N'oublions pas le Donbass

6 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

Le Figaro ,qui n'en finit pas de chanter l'éloge des néo-cons façon John McCain, identifiait l'an dernier le Donbass comme un "objet de fascination pour l'extrême droite", ce qui, dans la logique du terrorisme intellectuel ambiant vaut sans doute interdiction morale d'en parler en bien.

Mais ça n'a jamais empêché des gens de gauche comme le journaliste du Diplo Loïc Ramirez de continuer à faire l'apologie de l'engagement des militants de la République de Donetsk, tout comme en Espagne le journal communiste La Republica. On ne peut pas bâillonner les peuples avec des étiquettes absurdes. Les journalistes du Fig, du Monde et de Libé, comme leurs pairs des autres pays feraient mieux de s'en souvenir. Un jour l'Histoire les jugera pour avoir tenté de nous empêcher avec des étiquettes à la con comme "rouge-brun" de dénoncer le bombardement de Pancevo en 1999 et autres saloperies qui ont refilé à des milliers de gens des cancers de premier ordre dont les autorités locales commencent à peine à parler aujourd'hui (voyez notre article du 17 août).

Pour ma part je ne me suis pas rendu dans le Donbass. Pierre Piccinin da Prata (qui à ce que je vois a ses entrées sur Russia Today maintenant, d'après ce que j'ai découvert il y a peu) m'avait proposé d'y aller en 2015 mais les conditions d'un reportage indépendant dans un contexte de guerre ouverte n'étaient pas réunies.

Pour autant je crois qu'il faut continuer d'en parler, car nous savons que le coup d'Etat d'Euomaïdan de 2014 à Kiev fut une mascarade destinée à affaiblir la Russie et qu'il a introduit dans les rouages de l'Etat ukrainien les pires éléments fascistes acculant les russophones de l'Est à la sécession. Nous ne pouvons pas laisser ceux-ci au ban des nations. Le 31 août dernier, le président de la République populaire (autoproclamée) de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a été liquidé dans un attentat à la bombe dans un restaurant de la capitale de l'entité, dans le but évident de dynamiter le processus de paix de MInsk. La population s'est mobilisée dans la douleur : 200 000 personnes ont assisté à ses funérailles il y a quatre jours.Étaient aussi présents, le chef de la République Populaire de Lougansk (RPL), Léonid Passetchnik, le Président de la République d’Ossétie du Sud, Anatoli Bibilov, le Vice-premier ministre d’Abkhazie, Astamour Ketsba, le chef de la République de Crimée, Sergueï Aksionov, et des députés de la Douma russe.

D'après les autorités du Donbass, les troupes nationalistes ukrainiennes sont massées à Marioupol sous couvert d'exercices militaires appelés "Tempête 2018" tandis que d'autres troupes sont massées à divers points frontaliers, avec l'appui de mercenaires néo-nazis étrangers et d'instructeurs militaires américains et canadiens. L'attaque pourrait être déclenchée le 14 septembre. Restez vigilants face à ce risque d'agression. Interpelez vos députés et sénateurs, vos élus locaux. Ne soyez pas complices de nouvelles injustices par votre silence.

Lire la suite

Les médias sur McCain

6 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Colonialisme-impérialisme, #Les Stazinis, #Christianisme, #Revue de presse, #Barack Obama

Si vous voulez savoir ce que le système veut vous fourrer dans la tête lisez les médias. Mais avec un regard décalé. Demandez vous pourquoi ils ont voulu vous entraîner pendant des mois dans la saga de la mort et de l'héritage de Johnny Hallyday (l'homme dont les chansons et les déclarations des années 70 étaient si éloquentes sur les pactes qu'il avait passés).

Aujourd'hui vous avez la même chose (à une échelle moindre parce qu'il est moins connu en France) avec McCain, le néo-con chantre de la guerre en Irak et contre la Russie. Toujours la même répétition dans la logique du "mind control" : McCain le "bon républicain" opposé au "mauvais républicain" qu'est Trump (parce que McCain aimait tuer gratuitement des milliers d'Irakiens ce qui enthousiasme moins Trump), McCain qui disait du bien d'Obama, George W Bush qui donne un petit bonbon à Mme Obama aux funérailles de McCain blabla (c'est dans le Figaro, Paris Match, Le Monde, la gauche, la droite, tout ce qui se veut intelligent en France et dans le monde communie à ces conneries criminelles). Des chrétiens américains sur Twitter ont publié sous un faux compte de McCain une déclaration posthume de celui-ci déclarant qu'il fait bigrement chaud là où il se trouve maintenant (car il est en enfer). A mon avis il fut aussi dans des endroits bien peu avouables de son vivant avec Obama et la clique de Clinton.

Mais il faut vous jeter de la poudre aux yeux. Il faut vous faire adhérer à leur état d'esprit, communier avec eux. Alors on vous montre, en forme de clin d'oeil, Bill Clinton "subjugué" par Ariana Grande aux funérailles d'Aretha Franklin. Ah oui, parce qu'on vous a aussi bourré le crâne sur Aretha Franklin sans vous expliquer un ou deux trucs sur les origines de la "soul" dont elle était la prêtresse. Comme on ne vous expliquera pas ce qui se passe avec la Fondation Clinton, ni par quel chemin du "merveilleux monde de Disney" est passé Ariana Grande pour devenir ce qu'elle est. Nooon. Tout ce qu'on veut c'est que vous souriez dans le troupeau des moutons quand Bill Clinton s'extasie devant Ariana Grande et quand "W" donne un bonbon à Michèle Obama aux obsèques de McCain. Tant que vous avez ce sourire attendri télécommandé, vous marchez dans leur combine. Et l'on pourra vous faire avaler encore beaucoup, beaucoup de choses...

Lire la suite

L'Eglise de Banamè et le Temple des Pythons au Bénin

1 Septembre 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme

Je me promenais hier avec un prêtre béninois qui me parlait de l'Eglise catholique de Banamè, la secte qui vénère une certaine Parfaite comme étant Dieu personnifié.

L'histoire de cette secte telle qu'elle m'a été racontée par ce prêtre figure aussi dans ce média béninois :

"L’histoire de Parfaite commence le 13 janvier 2009 à Banamè, un petit village près d’Abomey, au Bénin. Ce jour-là, une jeune femme de 19 ans est conduite par sa tante chez le curé et exorciste de la paroisse, le père Mathias Vigan. Depuis plusieurs semaines, Vicentia Tadagbé Tchranvoukinni inquiète en effet sa famille. Lors des séances de prière, elle se prend pour la Vierge Marie, l’Esprit Saint, Dieu le Père et veut se faire appeler « Parfaite ».

L’exorcisme ne se déroule pas comme prévu, et la jeune femme convainc le prêtre du bien-fondé de ses révélations. Dans les semaines qui suivent, le père Vigan répand à son tour les « révélations » de la jeune femme, qu’il héberge désormais chez elle.

Une secte naît finalement en août 2011, dénommée l’« Église catholique privée de Banamè ». Elle divulgue des enseignements contraires au Magistère de l’Église catholique et s’illustre dans l’usurpation de titres et d’offices ecclésiastiques. Plusieurs centaines de fidèles, à la recherche de miracles, la rejoignent, ainsi que des prêtres et des religieuses. Le père Vigan s’autoproclame « pape Christophe XVIII » en novembre 2012. Deux mois plus tard, la fondatrice de l’Église de Banamè et le prêtre sont excommuniés."

L'actuel président aurait une indulgence particulière pour cette secte.

Le prêtre me parlait aussi du Temple des Pythons d'Ouidah, une institution vaudou en face de la basilique de l'Immaculée Conception. Il me disait que beaucoup de jeunes béninois tissaient des pactes occultes pour échapper rapidement à la pauvreté, puis ensuite en payaient un prix personnel très élevé.

Lire la suite