Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Chemin de Damas brésilien

31 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Les régimes populistes, #La droite

Sara Winter, 27 ans, ex-membre du groupe féministe radical Femen (elle avait été formée à Kiev pendant 25 jours il y a 8 ans); qui a rompu avec le mouvement l'année dernière, a renoncé au féminisme pour défendre une option conservatrice et chrétienne dans sa vie en 2017. Elle a donc rejoint Bolsonaro et épousé un militaire, ce qui lui a valu d'être menacé par des militants de la gauche au point de devoir se réfugier dans une pièce de l'université féderale Fluminense, à Niterói 

Elle a organisé aujourd'hui une manifestation d'un bataillon qu'elle a organisa, dit "groupe des 300" à Brasilia avec des torches en soutien au gouvernement pour la souveraineté du Brésil devant la cour suprême fédérale et pour dénoncer l'enquête judiciaire dont elle et d'autres dirigeants de droite font l'objet pour propagation de fake news (elle a aussi menacé personnellement le président de la cour). Son organisation présente des caractéristiques paramilitaires. Le "phénomène Sara Winter" est un symptôme de la polarisation extrême en deux camps de la société brésilienne, comme le sont les émeutes aux Etats-Unis en ce moment.

Manifestation des 300 à Brasilia

Lire la suite

Ce qu'on ne vous dit pas sur Hong-Kong

31 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Le monde autour de nous

Les deux grandes puissances qui en ce moment se font face sur l'échiquier planétaire, les Etats-Unis et la Chine doivent affronter en ce moment une agitation populaire grandissante, l'une à Minneapolis, l'autre à Hong-Kong. Concernant Hong-Kong, voici une version des faits peu connue du grand public que mettait en avant l'an dernier le journaliste Dan Cohen pour TheGrayZone. En 2019 les manifestations ont apparemment commencé en opposition à un amendement proposé à la convention d'extradition entre Hong Kong, Taïwan, la Chine continentale et Macao, qui aurait permis aux autorités taïwanaises de poursuivre un homme de Hong Kong pour meurtre de sa petite amie enceinte.

Des réseaux hautement organisés de manifestants anti-Chine se sont rapidement mobilisés contre la convention, obligeant l'administratrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, à retirer le projet de loi. 

Mais les manifestations se sont poursuivies même après que la loi sur l'extradition a été retirée de la table - et ces manifestations ont dégénéré en scènes violentes. Des centaines d'émeutiers masqués ont occupé l'aéroport de Hong Kong, forçant l'annulation des vols entrants tout en harcelant les voyageurs et en agressant violemment les journalistes et la police . Derrière des porte-parole télégéniques se trouvaient des éléments plus extrêmes tels que le Parti national de Hong Kong de «reprendre Hong Kong» aux continentaux chinois qu'ils représentent comme une horde de sauterelles. Une image qui vient du Apple Daily qui en 2012 appelait à l'arrêt de «l'invasion illimitée de Hong Kong par des femmes enceintes du continent ».

Les manifestants ont même adopté l'un des symboles les plus largement reconnus de l'alt-right, arborant des images de Pepe la grenouille dans leurs slogans protestataires. Parmi les influenceurs principaux figurait le "Rupert Murdoch d'Asie", Jimmy Lai. Lai, patron de la marque Giordano et du Apple Daily (entre autres), fanatique du néo-libéralisme de Melton Friedman, a assis son pouvoir en investissant des millions de dollars dans la manifestation de 2014 Occupy Central, connue sous le nom de Mouvement des parapluies. Bien que les médias occidentaux aient décrit les manifestants de Hong Kong comme la voix de tout un peuple aspirant à la liberté, l'île est profondément divisée. En août dernier, un groupe de manifestants s'est mobilisé devant la maison de Jimmy Lai,  dénonçant son allégeance aux néo-conservateurs américains. Des millions de dollars ont afflué des tenues de changement de régime des États-Unis comme le National Endowment for Democracy (NED) dans la société civile. 

Lai n'a cessé d'exploiter sans vergogne le désarroi des jeunes de Hong-Kong devant la délocalisation massive de leurs industrie vers la Chine continentale où les salaires sont plus bas. Il a aussi largement arrosé les partis politiques locaux. Des courriels fuités ont révélé que Lai a versé plus de 1,2 million de dollars aux sécessionnistes, dont 637 000 USD au Parti démocrate et 382 000 USD au Parti civique. Lai a également donné 115 000 $ US à la Hong Kong Civic Education Foundation et au Hong Kong Democratic Development Network, tous deux cofondés par le révérend Chu Yiu-ming. Il a été reçu par par le champion de l'ingérence de l'administration Trump John Bolton en juillet 2019.

Une partie des manifestants est aussi liée à l'Alt Right (droite alternative) américaine. 

Le fondateur de Patriot Prayer, Joey Gibson, a participé en 2019  à une manifestation anti-extradition à Hong Kong, diffusant l'événement en direct à ses dizaines de milliers de followers. Un mois plus tôt, Gibson a été aperçu brutalisant des militants antifa aux côtés de rangs de fascistes armés de clubs. À Hong Kong, il s'est émerveillé de la foule. 

"Ils aiment notre drapeau ici plus qu’en Amérique!" S'est exclamé Gibson alors que les marcheurs passaient, lui montrant un signe de pouce levé pendant qu'il faisait signe aux Stars and Stripes.

D'autres sont plus liés aux démocrates américains comme Lee qui a commencé à collaborer avec Lai lors des manifestations de 1989 sur la place Tiananmen. Récipiendaire du «Democracy Award» du National Endowment for Democracy, financé par le gouvernement américain en 1997, Lee est le président fondateur du Parti démocrate de Hong Kong, désormais considéré comme faisant partie de la vieille garde du camp pro-américain. Il a été reçu par le secrétaire d'Etat de Trump en 2019. Des figures plus jeunes comme Joshua Wong  ont reçu le soutien ouvert du consulat général des Etats-Unis. Récompensé par la Freedom House à Wsahington en 2015, quelques jours seulement après l'élection de Trump à la présidence en novembre 2016, il était de retour à Washington pour demander plus de soutien américain. Wong a ensuite été embauché dans un réseau d'institutions américaines d'élite, notamment le groupe de réflexion de droite Heritage Foundation et les salles de rédaction du New York Times et du Financial Times . Il a aussi fréquenté Rubio, Cotton, Pelosi et le sénateur Ben Sasse . 

Un manifestant a expliqué au New York Times comment le mouvement avait tenté d'adopter une stratégie appelée «théorie de la violence marginale»: en utilisant la «force légère» pour inciter les services de sécurité à attaquer les manifestants, les manifestants visaient à éloigner la sympathie internationale de l'État. Des techniques qui ont aussi fait leurs preuves au Nicaragua et au Venezuela. Puis il y a eu une montée en puissance de la violence avec usage de cocktails molotovs, attaques de véhicules etc.

Les manifestations ont disparu avec l'épidémie de coronavirus, mais en février le magnat Jimmy Lai ainsi que Lee Cheuk Yan et Yeung Sum ont été arrêtés pour leur participation à une manifestation illégale en 2019 et pour avoir tenté d'intimider un journaliste en 2018, ce qui a relancé le mouvement protestataire. Dans China Daily le 11 mai le professeur Tony Kwok mettait pourtant en avant le caractère assez léger de la répression judiciaire. Plus de 8 000 personnes ont été arrêtées, mais seulement 1 365 ont été inculpées et seulement 87 ont été condamnées. Dans les rares cas de poursuites, les juges cléments leur accordent une caution minimale dans la plupart des cas. Il relevait que beaucoup de "chemises noires" qui avaient participé à un assaut contre l'assemblée législative de Hong-Kong s'étaient réfugiés à Taiwan et aux Etats-Unis.

Le 28 mai dernier près de 3000 députés de l'Assemblée nationale populaire (ANP) ont adopté une motion qui donne mandat au Comité permanent de l'ANP pour rédiger un projet de loi qui sera incorporé dans la mini-constitution de HongKong, contournant ainsi le vote du Conseil législatif local. Cette loi devra «empêcher, stopper et réprimer toute action qui menace gravement la sécurité nationale, comme le séparatisme, la subversion, la préparation ou la commission d'activités terroristes, ainsi que les activités de forces étrangères qui constituent une ingérence dans les affaires» de Hong Kong, selon le projet qui avait été soumis à l'ANP. Les Etats-Unis en représailles en représailles ont retiré à Hong Kong le statut commercial préférentiel dont il bénéficie de la part de Washington.

Washington n'est pas seule à jouer la carte de l'ingérence. L'ancienne puissance coloniale est aussi de retour.  Le ministre britannique des affaires étrangères, Dominic  Laab a fait savoir le 21 mai, que "si la Chine donne suite à cette législation sur la sécurité nationale ... Londres donnera aux personnes qui détiennent des passeports BNO (passeports nationaux britanniques d'outre-mer) le droit de venir au Royaume-Uni". Greenville Cross, ancien procureur général de Hong Kong, en mars dernier avait dénoncé parmi les éléments dernier parmi les éléments d'ingérence britannique une enquête sur la répression produite par un Groupe parlementaire multipartite sur Hong Kong présenté par la députée du Parti vert du Royaume-Uni, Natalie Bennett, qui était en fait financée par les mouvements sécessionnistes.

Lire la suite

Kiev opprime les civils du Donbass

28 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Peuples d'Europe et UE

 

La sale guerre du gouvernement ukrainien et de ses milices d'extrême droite racistes continue dans le Donbass. Le 16 mai Kiev a bombardé la centrale qui approvisionnait en électricité la République autoproclamée de Lougansk. Celle de Donetsk est pilonnée et a été privée d'eau en avril. Les promesses de paix du président Volodymyr Zelensky, qui avait été élu contre les oligarques au printemps 2019, ne sont pas tenues.  Le politologue Alexander Doudtchak à l'émission Point de vue (Точка_зрения) sur la chaîne de télévision communiste Ligne Rouge, affirme qu'il s'agit d'un "scénario croate" (en référence à l'attaque de la Krajina avec la bénédiction américaine). 

Il est vrai que Zelensky peut se reposer sur la proposition de l'ex-représentant américain en Ukraine Kurt Walker dans une  conversation en ligne du Kyiv Security Forum selon laquelle le pays pourrait adhérer à l'OTAN quand bien même l'article 5 du traité de l'Alliance prohibe l'entrée d'un pays en guerre (Walker veut modifier ce traité pour ne plus bloquer l'intégration de l'Ukraine, de la Moldavie, et de la Géorgie, car l'article en question oblige à entrer en guerre contre le pays agresseur, donc du point  de vue américain dans l'état des textes, l'adhésion de ces pays implique une guerre automatique contre la Russie). Selon Doudtchak, le propos de Walker est perçu par Kiev comme un blanc-seing pour attaquer le Donbass.

Lire la suite

La situation sur le front du Covid (ou de "la" Covid)

27 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Les régimes populistes

Je n'ai pas tout à fait résolu les dilemmes que pose le chapitre 13 de la Lettre aux Romains que j'évoquais dans un récent billet, mais on voit mal comment elle pourrait réduire les adversaires de la vaccination au silence tant on voit aujourd'hui les responsables du Big Pharma dirigent à la place des dirigeants politiques et leur dictent leurs discours.

Je note que les anti-vaccins sont un sur quatre  en France, un sur trois aux Etats-Unis. Le seront-ils encore quand les sites comme celui-ci auront été supprimés, et les réfractaires au vaccin victimes d'amendes ou discriminés de diverses manières ? On peut en douter.

Il faut préciser d'ailleurs qu'on peut être contre ce vaccin mal testé qu'on nous promet sans être pour autant contre tous les vaccins dans l'absolu. Mais les grands médias sont-ils capables de saisir ce genre de nuances ?

On les voit en tout cas visiblement attristés de constater que le Covid-19 devient soudain si peu contagieux. La fin de la pandémie manifestement les déprime, et ils font encore de leur mieux pour défendre une "distanciation sociale" dont la nécessité va tendre à disparaître. Un échec pour les obsédés du traçage et de la robotisation de l'humain ? Ce n'est pas si certain, on peut les croire capables de tout. Quand Mme Shi, directrice adjointe du laboratoire de Wuhan qui a été accusé de faire fuiter le virus l'hiver dernier, laisse entendre, selon le New York Post, que le (ou la) Covid-19 n'a été que le "sommet d'un iceberg", certains y discernent la preuve que le Big Pharma et l'Etat profond américain ou chinois sont prêts à nous concocter d'autres virus à l'automne. Personnellement je ne suis pas du tout certain que le virus soit sorti intentionnellement d'un labo. Ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres. Ce qui était intentionnel, et planifié de longue date, c'était toute l'opération psychologique qui va avec cela : le confinement, la constitution de réalités virtuelles, la distanciation sociale. C'était non seulement planifié dans les publications comme on le voit dans des rapports d'organismes mondiaux comme GPBM, mais il y avait de la haute sorcellerie derrière avec la mobilisation de satanistes comme Madonna, Lady Gaga, l'affichage de la croix inversée par Melinda Gates, et la programmation prédictive dans les films.

Ces gens capables de nous jeter leurs sorts à longueurs d'années peuvent bien sûr nous sortir de nouveaux virus, et préparer les rituels nécessaires pour que la "sauce prenne", par exemple au prochain solstice de juin... Ou peut-être vont ils attendre quelques années, parce que la résistance des esprits a été plus forte que prévu (voyez Microsoft qui fut obligé de supprimer la vidéo de la sorcière Abramovic autour du casque Hololens), parce l'impact sur l'économie fut plus négatif que prévu, parce qu'ils voulaient seulement évaluer le "stress" des gens etc. 

En tout cas, on voit d'ores-et-déjà que l'impact sur les libertés publiques est très négatif, comme l'avait été celui du 11 septembre 2001 qui a rendu nos voyages en avion passablement stressants et nos mails accessibles à la CIA, et je doute que les projets d'actions en justice promus par le québécois Jean-Jacques Crèvecoeur nous permettent de regagner vraiment des droits.

A ce stade des combats politiques, je regrette que beaucoup d'opposants se soient enfermés dans des postures trop extrêmes. Le youtubeur américain "A Call for an uprising", la députée italienne du mouvement 5 étoiles Sara Cunial (qui a demandé l'inculpation de Bill Gates) s'enferment dans des postures assez "négationnistes" : pour eux ce virus n'eut guère plus d'impact qu'une grippe ordinaire. Or la saturation des services de réanimation au moment du pic de la pandémie, en France et ailleurs, n'étais pas un mythe, même si, c'est vrai, le confinement fut appliqué sans aucune discrimination, avec une volonté délibérée d'incarcérer les gens, comme on veut aujourd'hui délibérément les transformer en bétail, supprimer leur monnaie, etc. Les excès dans le "négationnisme" discréditent la dissidence et renforcent le système répressif. Il faut toujours rester au plus près de la vérité.

Lire la suite

Dr E Michael Jones à propos de la pandémie

25 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Débats chez les "résistants"

Une interview intéressante d'E. Michael Jones (en anglais). J'attire notamment votre attention sur ses remarques très pertinentes à propos du "lock down" en Inde. Il faut continuer à résister.

Lire la suite

Le gouvernement francais livre les dossiers médicaux des administres à Microsoft

25 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Bill Gates, #Le monde autour de nous, #Peuples d'Europe et UE, #coronavirus-vaccination-big pharma

 

Selon l’historiographie officielle[1], le 31 mars 2019, le Président de la République française a lancé un plan « intelligence artificielle » (IA). En réalité le processus a débuté un an plus tôt. Le 28 mars 2018, Cédric Villani mathématicien et député de La République en Marche rendait public un rapport sur l’intelligence artificielle. Le 16 avril 2018[2], Emmanuel Macron recevait à l'Elysée le fondateur (et encore actionnaire) de Microsoft, Bill Gates... La suite de l'article est ici.

Lire la suite

Réorienter ce blog

22 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Christianisme, #Débats chez les "résistants"

Le taux de fréquentation de ce blog a sensiblement diminué depuis le déconfinement. Je tenais à remercier tous les gens qui sont tombés sur ce blog et n'ont pas continué à le lire, ainsi que ceux qui ne se sont pas abonnés car, ce faisant, ils contribuent grandement et efficacement à mon humilité.

Grâce à cela et à quelque aide céleste (qui surdétermine l'ensemble du processus), j'ai pu prendre conscience récemment du fait que la tonalité de mon blog n'était pas juste, notamment à l'égard du commandement qui figure au chapitre 13 de la Lettre aux Romains. On peut "exposer" la mauvaise inspiration des banquiers, des politiciens, des artistes, mais on ne peut pas être dans une posture de sédition à l'égard de l'ensemble du système politique. Je vais donc tâcher de prendre du recul et réajuster le tir, à supposer d'ailleurs que je continue à bloguer dans les semaines qui viennent.

Lire la suite

Soros rêve de vaccination obligatoire perpétuelle

20 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #George Soros, #Bill Gates, #Les régimes populistes

Interview de George Soros dans Project Syndicate du 11 mai dernier. Le milliardaire observe : "C'est la crise de ma vie. Même avant le déclenchement de la pandémie, j'ai réalisé que nous étions dans un moment révolutionnaire où ce qui serait impossible ou même inconcevable en temps normal était devenu non seulement possible, mais probablement absolument nécessaire. Et puis est venu le COVID-19, qui a totalement bouleversé la vie des gens et a nécessité un comportement très différent"... Il table ouvertement sur une vaccination perpétuelle à renouveler tous les ans : "Il faudra beaucoup de temps pour développer un vaccin. Et même après en avoir développé un, nous devrons apprendre à le changer chaque année, car le virus changera très probablement. C'est ce que nous faisons chaque année avec le vaccin contre la grippe."

Quand on sait qu'il est de plus en plus question de vaccination obligatoire, avec dispositif de traçage pour vérifier qui est vacciné et qui ne l'est pas, en suivant cette logique c'est chaque année que tout un chacun devrait recevoir sa dose d'aluminium, et d'autres composantes inconnues au futur vaccin Covid-19. A rapprocher du fait que depuis quelques années l'ex-président Obama et Hollywood n'avaient cessé de faire la promotion de la vaccination annuelle contre la grippe saisonnière.

Lire la suite

Tout se complique

19 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Christianisme

Mon billet sur la luciférase est passé de plus de 510 likes à 0 hier. Overblog et les GAFA commencent le boulot de censure avant la promulgation de la loi Avia. On sait bien que la résistance devient de plus en plus compliquée. La répression policière est terrible sous couvert de police sanitaire (les quelques personnes qui ont tenté de ranimer le mouvement des Gilets jaunes au cours des derniers jours en ont fait l'amère expérience). Bientôt il n'y aura pas seulement des matraques. Les machines d'elles-mêmes vous réprimeront et vous mettront au ban de la société si vous refusez l'esclavage. Une ordonnance publiée par notre cher gouvernement le 21 avril oblige les hôpitaux à intensifier l'envoi de vos données médicales à Microsoft. Et ce n'est pas pour votre bien.

Restez connectés à la transcendance. Demandez qu'elle vous révèle l'entière vérité, pas le petit bout de vérité qui vous arrange ou vous rassure. Abandonnez lui votre vie et elle la sauvera en vous disant comment agir, comment résister. Ceux qui prétendent qu'on peut résister sur une base purement humaine à la sorcellerie qui s'abat sur vos vies en ce moment vous mentent.

Lire la suite

Fred Vargas

19 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik

L'INA ressort cette archive de 2006 où la romancière, archéozoologue, auteure d'un ouvrage novateur et très remarqué sur la Peste noire en 2003, raconte qu'elle a inventé une cape de protection anti-virale. Les commentateurs sur You Tube (les moutons) s'extasient "oh la visionnaire !" Une question me vient à l'esprit : pourquoi la dame s'habille-t-elle si souvent en noir et blanc dans ses apparitions publiques ? Un livre apparemment bien informé parle de ses "engagements sulfureux". En fait d'engagement, il faut plutôt parler de "fearmongering" : elle avait déjà fait en 2019 du catastrophisme climatique son cheval de bataille... Il y a quelque chose de piquant dans le fait que ce soit un certain "raccoon" qui commente ses livres, quand on sait qui a joué sur l'image du raccoon avant la pandémie et pourquoi... Son papa Philippe Audoin avait écrit un livre sur l'histoire de la cité alchimique de Bourges... tiens tiens...

Lire la suite

Des nouvelles de la Transnistrie

15 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Transnistrie

Mail reçu ce soir :

" Bonjour Monsieur,
Je me permets de vous écrire pour vous féliciter de votre passionnant livre sur la Transnistrie, que j'ai acheté et lu suite à mes vacances passés dans cette république. Personnellement, j'ai adoré mon séjour de plusieurs jours à Tiraspol et à Bendery. Je n'ai rencontré que des personnes extrêmement sympathiques (je parle russe, cela aide assurément) et l'impression que j'ai ressentie, c'était que la vie semblait paisible et très calme. Tiraspol est une capitale extrêmement propre et agréable. J'ai été très intéressé par votre livre, d'autant que les informations souvent fausses et anciennes que nous trouvons sur internet ne sont pas très objectives. D'autre part, je n'ai ressenti absolument aucun problème d'insécurité en Transnistrie, pas plus en Moldavie d'ailleurs (j'ai visité Chisinau, la Gagaouzie) et l'Ukraine (Odessa). Voilà, cher Monsieur, quelques impressions "en vrac" de mes vacances d'octobre-novembre dans cette partie d'Europe injustement oubliée, voire même diabolisée.
Je vous souhaite une bonne soirée,
Bien cordialement, "

 

Lire la suite

Pause

15 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Christianisme

Je vais faire une petite pause dans l'écriture de ce blog. Il y a eu une petite montée en puissance pendant le confinement puis vers la fin, comme en atteste le nombre de likes de l'article sur la luciférase, mais au fond on constate le même phénomène qu'il y a 20 ans quand je lançais des sites anti-impérialistes : l'offre d'information se multiplie, chaque site la fournit de manière cloisonnée et égotique (la plupart des sites potentiellement "amis" auxquels j'ai écrit ne m'ont même pas répondu), et les gens vont vers l'info la plus simple qui n'est pas forcément la plus juste : j'ai vu sur Overblog un site d'une sorte de médium publier un billet assez sommaire un texte appelant les gens à refuser la vaccination qui recueillait 8 500 likes, de même qu'en général un billet qui dira que Bill Gates est un fou qui met de la luciférase dans ses implants aura plus de "likes" qu'un billet qui essaie de refaire l'historique de la luciférase en replaçant la problématique spirituelle dans une perspective d'histoire longue.

De toute façon, je n'ai pas spécialement vocation à entretenir ce blog, dont beaucoup d'articles disparaîtront avec la mise en place de la loi Avia. J'ai seulement tenté d'apporter ma petite contribution au refus de la marque de la Bête, voilà tout. Mais il faut savoir rester dans le cadre d'une démarche très humble, sans prétention aucune. Un lecteur il y a peu me faisait remarquer qu'en recevant beaucoup d'informations sur le système mondial actuel, il tendait à devenir misanthrope. la Bible dit qu'il ne faut pas aimer le monde, mais il faut bien aimer les gens, vouloir les aider. "Etre simples comme des colombes et rusés comme des serpents". Je ne sais pas trop s'il est possible de réaliser tous ces appels contradictoires des textes sacrés. Les théologiens eux-mêmes disent que ce n'est pas possible sans une aide surnaturelle. 

Je ne voudrais vraiment pas que mes textes plongent les gens dans des excès de méfiance et de désespoir. Vous avez lu un ou deux billets dans ces pages, vous savez qu'il faudra refuser le plus possible les interventions sur vos corps, le conditionnement des âmes, et le flicage généralisé. Voilà. Maintenant éteignez vos ordinateurs et allez vous promener le long des rivières. Si Dieu le veut tout vous viendra par surcroît.

Moi, j'opte pour la pause. J'en ai déjà trop dit dans ces pages. Vous en savez tous beaucoup trop. Il faut savoir faire un peu le vide.

 

Lire la suite

Le braquage de la mafia de la vaccination mondiale

14 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants", #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

On va présenter ici un résumé des deux dernières vidéos de la youtubeuse canadienne Amazing Polly (des cinq derniers jours) sur la mafia mondiale de la vaccination et le détournement d'argent public auquel elle se livre en ce moment. Son propos est utile pour bien comprendre que les prétendus organismes publics (et pas seulement l'Organisation mondiale de la Santé - OMS -  dont les programmes opérationnels sont financés à 80 % sur fonds privés) auxquels nos gouvernements se réfèrent pour orienter leur politique de santé en cette période de sortie de pandémie sont en fait des devantures des grandes fondations appartenant aux grands trusts (Microsoft, Monsanto etc) qui contrôlent en réalité la planète.

Le 4 mai 2020, Ursula  von der Leyen, présidente de la commission européenne, inaugurait à l'appel de l'OMS le Coronavirus Global Response Event organisé dans le but de collecter 7,5 milliards d'euros pour la recherche sur le vaccin sur le Covid-19 dont 1 versés par l'Union européenne et 500 millions par la France...

"Je me souviens encore du jour de la mi-mars, disait-elle, lorsque j'ai reçu un appel téléphonique de mon ami Victor Dzau du Global Preparedness Monitoring Board. Il m'a convaincu de la nécessité pour l'Europe de jouer un rôle moteur dans cette initiative. Puis des semaines passionnantes ont suivi; un travail acharné, beaucoup d'appels téléphoniques avec les dirigeants mondiaux."

Qui est ce professeur Dzau ? D'origine chinoise, fils d'un patron de la chimie réfugié à Hong Kong, époux de Ruth Cooper-Dzau qui dirige une association d'aide aux victimes de violences domestiques, il est président de l'Académie nationale de Médecine (NAM) des Etats-Unis, enseignant dans diverses universités (Duke, Stanford, Harvard),il a été président du comité consultatif des maladies cardiovasculaires du National Institutes of Health ( NIH ) - l'institut du sombre Dr Fauci, très décrié par les supporters de Donald Trump en ce moment, à cause de sa politique de la peur, de ses liens avec les Clinton et l'Institut de virologie de Wuhan.

Amazing Polly fait remarquer que le serpent (sans caducée) du logo du NAM compose trois 6, mais l'essentiel n'est pas là. Le NAM s'appelait Institut de Médecine en 2015, il est maintenant financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, la Fondation Rockefeller, l'agence USAID,  le Welcome Trust, la deuxième fondation pour les dons planétaires derrière la Fondation Bill Gates (Wikipedia dit le 4eme - une de ses personnalités clés est une ancienne directrice des services secrets britanniques, la baronne Manningham-Buller), nous en avons parlé à propos de Qinetiq.

Victor Dzau est aussi responsable de GPMB (Global Preparedness Monitoring Board), une émanation de l'OMS et de la Banque mondiale mise en place en 2018 (mais sa dépendance à l'égard de ces organismes n'est pas forcément mise en avant dans ses interventions). Dès son rapport de septembre 2019, le GPMB insistait sur la nécessité de réunir des fonds pour les vaccins et recommandait d'impliquer toute la société dans la préparation des pandémies. A travers les membres de son comité directeur comme Anthony Fauci, Jeremy Ferrar, George Gao et Chris Elias il a joué une rôle important dans l'organisation de l'Evénement 201 à l'automne 2019 au cours duquel il y eut une simulation de pandémie mondiale qui a suscité des polémiques rétrospectives (mais il est vrai que d'autres avaient eu lieu dans les années précédentes). Si l'on suit tous les organes dans lesquels siège ce Dr Dzau comme le Dr Fauci on a une idée de la toile d'araignée médicale mondiale (il fait aussi partie de la direction des partenaires de l'Imperial College Health de Londres, ainsi que de l'IHME -  Institute for Health Metrics and Evaluation - qui joue beaucoup sur la peur). Paul Farmer, co-fondateur de l'ONG "humanitaire" Partners in Health (qui en fait compte beaucoup d'artistes occultistes parmi ses supporters, est financée par l'OSF de Soros et la Fondation de Bill Gates et compte Chelsea Clinton dans son comité directeur) a lu au nom du Dr Dzau une allocution introductive à l'université McGill en mai 2018

Chaque euro ou dollar des 7,5 milliards récoltés début mars sera acheminé par le biais d'organisations de santé mondiales telles que CEPI (une émanation du World Economic Forum, c'est à dire des grandes multinationales), Gavi (Global Alliance for Vaccines and Immunization - un bébé de la Fondation Bill & Melinda Gates), l'Alliance des vaccins, le Fonds mondial contre le SIDA et Unitaid (un "machin" de l'ONU qui a servi de vache à lait à la fondation Clinton). Autrement dit, ce sont les lobbies qui poussent les gouvernements à donner qui aussi reçoivent l'argent.

Que prônait le rapport de GPBM "World at risk" de septembre 2019 ? D'ici septembre 2020 "que l'ONU (notamment l'OMS) conduisent au moins deux entraînements mondiaux et exercices de simulation, y compris un qui couvrirait la libération délibérée d'un agent pathogène mortel". Mission accomplie...

Au fait, avez-vous vu que CNN recrute la pauvre Greta Thunberg parmi ses "experts" sur le coronavirus ? Il est vrai que la bataille anti-CO2 et le lobby de la vaccination a en ligne de mire la même haine de la croissance démographique - le journal Le Monde, en s'appuyant sur je ne sais quel scientifique basé en Thaïlande, expliquait encore il y a peu que c'est à cause du trop grand nombre d'humains qui empiètent sur l'habitat sauvage eu Congo, en Malaisie et au Brésil, qu'on se retrouve avec des cochons qui mangent des pommes mordues par des chauves-souris qui ensuite nous transmettent ainsi leurs maladies. Comment on crée le problème avec le capitalisme et le colonialisme, et ensuite on prétend le règler par le dépopulationnisme, l'enfermement des gens, la culture de la mort, tout cela est très bien huilé. Et que pensez-vous de la croix inversée (satanique) de Melinda Gates le 8 mai sur NBC News ?

 

Lire la suite

La Tanzanie questionne la fiabilité des tests de Covid-19

13 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme

Le 6 mai dernier le journal britannique The Independent reprenait une information diffusée par Reuters deux jours plus tôt selon laquelle le président de la Tanzanie après avoir évalué des test anti-coronavirus sur des animaux et des fruits les avait jugés non-valides car ces tests avaient trouvé une chèvre et un fruit de papaye positifs au Covid-19

Reuters présentait cette information comme un épisode d'une guerre entre le président John Magufuli  et l'organisation mondiale de la santé qui accuse celui-ci de manquer de transparence et de réactivité sur la pandémie.

Nous avons déjà expliqué en 2018 que Magufuli qui est  chrétien n'hésitait pas à poursuivre en justice des stars Illuminati et mener une politique qui lui valait les  foudres de "The economist", le magazine néolibéral des Rothschild (voir aussi l'hommage du président ghanéen Akufo-Addo à la politique de la Tanzanie contre les sociétés minières).

Dans la foulée de la découverte de ces kits de tests truqués, le gouvernement a suspendu la responsable du laboratoire nationale de santé Nyambura Moremi et le responsable qualité Jacob Lusekelo. La chaîne Al Jazeera du Qatar proche des Frères Musulmans y voit une mesure d'intimidation pour faire taire les opposants. Mais pour beaucoup la bonne initiative du gouvernement tanzanien ranime le débat sur la fiabilité des kits de tests distribués à la hâte à travers le monde. Le New York Times le 7 mai avait déjà dénoncé le manque de fiabilité des tests chinois achetés par le Royaume Uni, de même que plus tôt la BBC pour ceux que l'Inde s'était procurée. Les autorités tanzaniennes n'ont pas précisé si les tests étaient chinois. Même aux Etats-Unis on vient d'apprendre que l'Administration de la nourriture et des médicaments (FDA) a suspendu le financement d'une campagne de tests-Covid 19 dans la région de Seattle organisés par la Fondation Bill et Melinda Gates. Le motif n'a pas été communiqué mais les doutes sur la fiabilité de ces tests étaient connus dans le débat public. Même problème aussi à Madagascar avec des tests français de l'Institut Pasteur.

Pour beaucoup, la diffusion de tests défectueux pourrait être destinée à surestimer le nombre de malades et continuer à pousser à la fois au ralentissement des économies en Afrique et à la recherche de vaccins dangereux, tout comme l'attitude très hostile de l'OMS à l'égard de Madagascar qui entend soigner le Covid-19 avec l'artémisia (Covid-Organics).  La Tanzanie a d'ailleurs comme d'autres pays d'Afrique choisi la voie de la thérapie par l'artémisia (un produit importé de Chine sur la grande île dans les années 1970 pour lutter contre le paludisme) qui nourrit les mêmes débats que l'hydroxychloroquine en France.

 

PS : actualisation au 17 mai - La Tanzanie et le Burundi ont expulsé l'Organisation mondiale de la santé de leur pays. Par ailleurs le président de Madagascar Andry Rajoelina dans le journal Tanzanie Perspective du 14 mai a accusé l'Organisation mondiale de la santé d'un complot visant à empoisonner ses COVID-19 Organics (20 millions de dollars de pots de vin auraient été versés). Les présidents de ces trois pays sont des Chrétiens très engagés.

Lire la suite

Notre Dame de Fatima

13 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Lectures, #Le quotidien, #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican

Il faisait bien froid aujourd'hui. Ce matin, Amazon m'a livré "La chute du Soleil ou la septième trompette de l'Apocalypse" de Charly Buttafuoco, ouvrage que j'avais commandé le 26 avril. Comme son nom l'indique il est largement consacré au prophéties de Notre Dame de Fatima et au phénomène solaire qui s'est produit là bas en 1917 (phénomène que les protestants jugent démoniaque* et les ufologues lié aux extraterrestres).

Comme j'avais le plexus solaire terriblement froissé depuis le début de la journée, je n'ai pratiquement rien fait. J'ai été incité intérieurement à me demander dans l'après-midi "ne sommes nous pas aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima ?". J'ai regardé sur le moteur de recherche Google qui est une structure fasciste et diabolique qui en savait bien sûr me parler que des saints de glace (la Saint Gervais) et la froidure ambiante. Mais en creusant un peu, j'ai eu la confirmation qu'en effet nous sommes aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima.

D'ailleurs quand j'étais à Medjugorje il y a 4 ans, les pèlerins là-bas avaient fait la remarque, oui, le 13 mai est bien la fête de la première apparition au Portugal.

Donc Dieu a au minimum laissé (au maximum il l'a ordonné) une entité spirituelle (ange ou démon, je ne me prononce pas) déposer chez moi un livre sur Notre Dame de Fatima le jour de la fête qui lui est consacrée, tout en permettant au passage que mon plexus solaire soit torturé toute la journée.

Quel est le message derrière tout cela ? Peut-être recevrai-je des éléments de compréhension un jour... ou pas... On verra bien... Nul ne sert de prétendre comprendre ou savoir tout de suite - c'est le meilleur moyen de tomber dans des pièges. Je continue humblement à cheminer dans la fidélité à ce que j'ai appris jusqu'ici.

(*) "Lady Fatima, Catholic idol, protects pedos" écrit un protestant sur Twitter aujourd'hui. " "A year later (after he was shot at on may 13th 1981), pope John Paul II traveled to Portugal and put the bullet in the crown of Fatima statue. I imagine that was a slap at God" ajoute une autre twitteuse.

Lire la suite
1 2 > >>