Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca
Lire la suite

Loi sur la bioéthique

28 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #GPA

Essayez d'écouter cette vidéo avec une oreille humaine dépourvue de tout préjugé.

Lire la suite

Manifestation anti-masques à Dublin

23 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Peuples d'Europe et UE

Hier des centaines (ou des milliers ?) de manifestants irlandais contre le confinement et les masques à l'appel de Health Freedom Ireland, groupe dirigé par le "kinésiologue" Maeve Murran et l'homéopathe Kelly Johnson. Des membres de "gilets jaunes" irlandais appelaient aussi à manifester. Des bus ont amené de gens de tout le pays.

Les panneaux affichés lors de la manifestation comprenaient «Liberté et choix, pas de mandat», «Récupérons notre santé», «Non au nouvel ordre mondial, Agenda 21, 5G, Vaccins obligatoires, Accord de Paris» et «Non au 1%. Résistez leur agenda élitiste et mondialiste. Non à leur “nouvelle normalité”. “

Your Website Title
How to Share With Just Friends

How to share with just friends.

Posted by Facebook on Friday, December 5, 2014
Lire la suite

Exceptionnalisme étatsunien

23 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Colonialisme-impérialisme, #Le monde autour de nous, #Proche-Orient

Lu sur Twitter ce message d'un "avocat philanthrope" américain pro Trump aujourd'hui :

"La Chine contrôle désormais le Conseil de sécurité des Nations unies alors que 13 des 15 États membres, y compris des alliés de longue date, le Royaume Uni, la France, l'Allemagne et la Belgique s'opposent au retour des sanctions de l'ONU contre l'Iran

Est-il temps pour les États-Unis de couper leur contribution financière à l'ONU?"

Tant qu'à faire, il devrait plutôt demander à Trump d'extraire les Etats-Unis d'une planète Terre décidément trop "vendue aux Chinois" et les expédier, à bord d'une station spatiale géante, à l'autre bout du système solaire. Idem aussi pour le pays qui inspire la politique de leur pays au Proche-Orient en ce moment.

Lire la suite

Charlie Freak et la success story de Trump

21 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Les régimes populistes, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Donald Trump

Puisque les Etats-Unis sont la métropole de l'empire occidental mondialisé auquel nos politiques et médias ont fait allégeance, il faut bien continuer à suivre leur actualité politique. Les démocrates effraient les électeurs : votez comme si votre vie en dépend. Obama, Clinton, la zombie Billie Eilish, etc sont mobilisés. Avec toujours le même catastrophisme autour de sujets fabriqués de toute pièce : de votre vote dépend la survie de l'humanité face au réchauffement climatique (comme si l'homme était responsable à titre principal de ce réchauffement, ce qui n'est pas prouvé), de votre vote dépend votre santé face à l'homme qui a laissé mourir plus de 100 000 personnes (d coronavirus, en oubliant de dire que la plupart avait largement plus de 80 ans, comme les morts de la canicule sous Raffarin).

Certains esprits avisés font remarquer le logo du pupitre de la convention démocrate cette semaine, avec un pentagramme inversé satanique dans le "D" de "D2America", comme si au lieu de "democrats to America" il fallait lire "devil to America" d'autant que les orateurs s'exprimaient au coeur d'un cercle magique d'étoiles.

En face il y a quelques remarques justes sur l'action de Trump en faveur de l'économie, contre l'avortement, pour la liberté religieuse et contre certains réseaux de trafics humains, sans préciser toutefois que Trump poursuit les politiques d'ingérence qui affament les peuples, qu'il n'a pas réformé l'OTAN ni arrêté les Clinton, et qu'il s'apprête à rôtir les organismes aux ondes de la 5G. En outre il y a aussi parfois, surtout dans la mouvance de Q ("Q anon", les Qbies comme on dit parfois) du grand n'importe quoi.

Ainsi récemment un Youtubeur français a tenté de traduire (cf ci-dessous) et poster sur le Net sous le titre "La chute de la cabale" sans même préciser le nom de celui qui parle, les propos de l'ésotériste Charlie Freak au micro de l'Anglais Mark Devlin. Freak présente le bilan du mandat de Trump comme une sorte d'épopée d'un héros qui est allé assujettir les forces maléfiques aux quatre coins de la planète. Selon lui, en 2017 il a soumis à sa férule Riyad, Tel Aviv, le Vatican, Bruxelles, Pyongyang, toutes les puissances asiatiques, l'Inde. Les chefs d'Etat l'ont manifesté en se montrant mains derrière le dos, comme liées, à ses côtés. Idem en politique intérieure où il a même forcé le gouverneur de l'Etat de New York a montrer ses piercing pectoraux (sic) - cf ici.

Beaucoup de gens sur les réseaux sociaux prêts à applaudir tout ce qui va à l'encontre du discours mainstream (dominant) se pâment. En plus le récit est tourné pour correspondre à ce que les gens savent déjà des sociétés secrètes, des sacrifices rituels etc.

Par exemple sur l'Arabie saoudite : lorsque le président s'y est rendu en mai 2017 le pays était livré au prince héritier milliardaire Al-Walid, adepte des sacrifices d'enfants, protecteur d'Obama  et parrain politique d'une bonne partie de son cabinet (en décembre 2015 Trump l'avait qualifié de "prince drogué qui veut contrôler nos politiciens américains avec l'argent de papa"). Trump a été fait souverain de fait du pays par les élites du royaume qui l'ont montré à travers la remise de l'épée (voir photo a gauche) puis Trump a chargé le prince Ben Salmane, qu'il a sauvé de la fusillade de Las Vegas, de rencontrer Google, Facebook, Twitter pour les faire plier, et faire arrêter Al-Walid.

A en croire Freak, au terme de cette épopée de Gilgamesh, Trump tiendrait le monde entier, même Zuckerberg et Bezos, Soros serait fini depuis longtemps, même si des campagnes d'intox feraient croire le contraire, et il ne resterait plus que Rothschild à faire tomber.

Le côté caricatural du propos (même s'il y a bien sûr un peu de vrai derrière tout ça) semble ne pas choquer beaucoup de gens. Il en dit long sur la façon dont les esprits "dissidents" peuvent se laisser embarquer dans des théories simplistes. En tout cas, si je prends le temps de vous signaler cette interview c'est aussi parce qu'elle reflète, même sur le plan spirituel, l'univers culturel de "Qanon" qui comme Steve Banon en délicatesse depuis peu avec le fisc, est assez proche de l'occultisme : on le voit notamment au fait que Freak se sent obligé plusieurs fois dans l'interview de dénigrer ceux qui place la foi en Jésus-Christ en disant qu'il faut au contraire se connecter directement à Dieu à travers la méditation, la numérologie et la sémiotique. Je vous renvoie là-dessus au billet que j'avais fait il y a deux ans sur les informations (hélas invérifiables, mais significatives des rumeurs qui couraient aux Etats-Unis à l'époque et des "couleurs" qu'elles prêtaient à Q) du Youtubeur "Titus Frost 1984" qui expliquait que le groupe Q ou Qanon originel avait été organisé par par un groupe de trois fondateurs du site d'énigmes mathématiques Cicada 3301, dont un était responsable de Sophia Musik portail gnostique - ce groupe est lié en partie aux services secrets et à la franc-maçonnerie : cicada, la cigale, est un symbole mérovingien, 3301 serait une référence au 33e grade. Ce site servait de recrutement pour les White Hats, des experts en sécurité informatique qui réalisent des tests d'intrusion. Cela montrait que depuis longtemps Q est positionné dans l'imaginaire américain dans la mouvance spirituelle de la gnose et de l'ésotérisme.

Remarquez que Trump, interrogé sur la censure des pro-Q sur les sociaux (on les accuse de saboter le fascisme sanitaire autour du masque) très prudemment hier a dit du bien des partisans de ce groupe sans s'associer explicitement à eux.

Il y a une étrange coalition derrière Trump d'évangéliques sionistes façon Lance Wallnau, de catholiques à la Taylor Marshall, et d'ésotéristes parfois ouvertement néo-païens dans la mouvance d'Infowars.com et de Qanon (que certains identifient bizarrement à John Kennedy Jr).

Puisque l'on parle de l'Arabie saoudite, notons que Trump fait pression sur elle en ce moment pour qu'elle établisse des relations diplomatiques avec Israel comme les Emirats arabes unis tandis que Pompeo déclare qu'empêcher les Saoudiens d'avoir des armes nucléaires est une priorité absolue aux États-Unis. Le Proche-Orient reste un des enjeux importants des élections américaines.

Lire la suite

Covid-19 : La généticienne Alexandra Henrion-Caude à contre-courant

20 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Colonialisme-impérialisme, #Bill Gates, #Débats chez les "résistants"

Dans cette vidéo sur TV Liberté du 31 juillet, la généticienne Alexandra Henrion-Caude dit clairement à la minute 7:50 que certaines séquences du génome du Covid-19 sont si bien adaptées pour déclencher un mécanisme de duplication dans l'organisme humain qu'il est peu probable qu'elles soient d'origine naturelle. "Ce qu'il y a de plus probable c'est une manipulation que l'homme aurait faite pour créer des fonctions".

Autres propos intéressants : "les Chinois n'ont pas été transparents" (minute 10) et ils ont déconseillé les autopsies en Italie, alors que cela aurait aidé l'efficacité la prise en charge au niveau vasculaire.

“Le système immunitaire c’est finalement un capital santé qui nous est propre, et qu’il faut entretenir en faisant du sport, en évitant d’être confinés pendant 2 mois, en ayant une bonne aération, une bonne oxygénation, c’est-à-dire en évitant de mettre des masques, en ayant une bonne alimentation c’est à dire en ayant la liberté de sortir acheter tout ce dont on a besoin là où il le faut pour avoir la diversité alimentaire qu’il nous faut…” (minute 15:25)

19ème minute : "Aujourd'hui...on sait globalement traiter les cas de Covid, et il y a une raréfaction des cas de Covid même si tests on en diagnostique de plus en plus, il ne faut pas faire l'erreur de penser que nous sommes toujours dans une épidémie... L'épidémie a cessé"

24ème minute "Sur une deuxième vague qui suit une épidémie qui a la forme d'une cloche et qui fait une deuxième cloche dans la foulée, personnellement je n'en ai pas rencontré... Il faut arrêter avec cette idée de deuxième vague"

26ème minute "Les personnes âgées ont besoin physiquement pour leur bien être qu'on leur tienne la main longuement... C'est juste au moment où l'on découvre toutes les merveilles du fait que vous êtes plus de bactéries que de cellules humaines... qu'on dit qu'on va appauvrir ça en vous collant un mouchoir (sur la bouche)"

29 ème minute : "Il est bien marqué sur chaque boîte de masques qu'elle ne vous protège pas du tout du Covid, parce que les mailles sont tellement énormes qu'elles laisseraient passer des centaines de milliers de coronavirus. Nous sommes des Latins, nous parlons avec les mains, nous touchons souvent notre masque et donc nous faisons un bouillon avec toutes nos mauvaises bactéries et virus que nous avons exhalés et qui auraient dû être dilués dans l'air et qui sont concentrés".

Minute 35 : "(Dans la région de Bergame qui a connu le plus grand nombre de cas de Covid en Italie) la population âgée s'est trouvée dans un contexte idéal d'interférence virale (avec les vaccins contre la grippe et contre la méningite imposés par l'OMS dans les mois qui avaient précédé)"

“C’est une aberration que de développer dans une urgence absolue un vaccin contre un virus en moins de 6 mois […] sans être certain de ne connaître aucun des effets secondaires potentiels […] (alors) On va tester sur des populations […] et donc l’horreur de l’horreur de l’horreur fait que l’on a choisi arbitrairement l’Afrique du Sud pour mettre en place une vaccination de force  dans des centres tenus secrets[…]. Ils sont véritablement utilisés comme des cobayes… alors que la courbe y est assez plate comme dans 100 % des pays qui ont eu le Covid 19.” (37'45)

"Vacciner quelqu'un qui a déjà eu le Covid sans le savoir (asymptomatique) c'est à nouveau le mettre en danger, pour les mêmes raisons d'interférence virale... On ne vaccine pas quelqu'un qui a déjà été exposé à la maladie" (41'41)

"(Le vaccin de Moderna,qui repose sur l'ARN), parce que l'ARN est une molécule qui véhicule de l'information va agir aussi bien sur votre ADN que sur vos protéines, les fameux acteurs de tout ce que nous sommes donc par ce vaccin là.. dont l'expérimentation est prévue pour le 27 juiillet, va avoir des effets sur tout ce que vous êtes" (43)

“[Je suis] Abasourdie par le fait que notre élite intellectuelle mondiale ait osé si peu parler, mais je l’ai compris car des collègues d’une qualité exceptionnelle étaient muselés et par le masque et par le fait qu’ils avaient des conflits d’intérêt avec des laboratoires pharmaceutiques…” (44'36)

Lire la suite

L'illuminisme français et les chaussures rouges

20 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Souvenirs d'enfance et de jeunesse, #Cinéma

Quoi que l'on fasse, il y a des gens qui vous diront que le culte illuminati n'existe pas. Et si Madonna, au début du clip "Into the Groove" de 1985 porte sur le dos une pyramide surmontée de l'oeil d'Horus avec la mention "Novus Ordo Seclorum" MDCCLXXVI (l'année de la fondation des Illuminés de Bavière), son appartenance aux illuminati ne peut relever que des "folles rumeurs" comme disait NRJ France en octobre 2019...

De même que même si je vous démontre que dans l'affaire Epstein que dans la maison du milliardaire à New-York se trouvaient des symboles pédophiles comme la pyramide en forme de spirale dont on a déjà parlé à propos du pape - des photos l'ont montré -, il y aura toujours des sots pour affirmer que le milliardaire aimait seulement les jeunes femmes un peu précoces (comme par hasard l'article que j'avais dénoncé l'an dernier à ce sujet a été supprimé du site). Dans son "temple" d'Epstein au sommet d'une colline sur les îles Vierges perquisitionné par le FBI le 12 août 2019, la présence d'un cacatoès à crête de soufre à son sommet sont certains affirment qu'il est connu pour s'accoupler avec sa progéniture avant qu'elle ait atteint sa maturité est aussi un signe de l'existence de rituels dans cette demeure, mais malgré les avertissements de Qanon du 11 novembre 2017 beaucoup refusent encore d'y voir un culte.

Parmi ceux eux qui admettent qu'il y a là des cultes sataniques derrière tout cela, beaucoup préfèrent penser que cela n'existe qu'au delà de l'Atlantique. Qui se souvient que Ghislaine Maxwell, la recruteuses de jeunes filles pour Epstein, est née à Maison-Laffitte, dans les Yvelines et que le carnet de ses contacts en France était volumineux ? (On attend notamment toujours l'arrestation de Jean-Luc Brunel, de son vrai nom Benchamoul, recruteur de mannequins mineures pour l'agence du chanteur Claude François dans les années 1970, puis pour Karin Models, proxénète à ses heures, qui fournit des "masseuses" à Epstein dans les années 2000 via son agence MC2).

Qui se soucie de savoir ce que signifie cette image de Catherine Ringer des Ritamitsouko (à gauche) ?

Ou celle-ci d'Etienne Daho (à droite) ?

Celle-ci de Vanessa Paradis (si semblable à celle du bébé Disney Ariana Grande) ?

Celle-ci de Marc Lavoine... Ca vaudrait la peine d'enquêter un peu du côté de notre hexagone aussi, non ?

Evidemment si l'on ne veut pas voir, ne pas comprendre, on ne pourra pas saisir non plus pourquoi Marc Lavoine porte le conte "Les Souliers rouges" aux Folies bergères en février 2020. Les chaussures rouges sont un symbole de sacrifice de sang - voir ici - vous noterez d'ailleurs que les danseuses de ballet étaient masquées (une façon déjà de programmer l'atmosphère occultiste autour du masque que nous avons aujourd'hui ?) . "Meuh non, allez-vous me dire, le sympathique Marc Lavoine a simplement mis en scène un conte d'Andersen". Andersen c'est innocent... comme Alice au Pays des Merveilles et son lapin blanc (le lapin blanc est symbole d'adrénochrome dans les sociétés secrètes actuelles). Je vous croirais si vous pouviez m'expliquer pourquoi le chanteur fait l'oeil d'Horus à la "une" du magazine Psychologies... "right in your face" comme disent les Américains... D'ailleurs Jennifer M. Miskec de l'université de Longwood en Virginie s'est penchée sur ce conte d'Andersen et a reconnu dans son article qu'il ne s'agissait pas précisément d'un conte pour enfants...

«Les chaussures rouges» raconte l'histoire de Karen, une jolie jeune orpheline, sauvée de la pauvreté par une vieille femme bienveillante. A l'âge de sa confirmation, la vieille femme emmène Karen pour qu'elle porte des vêtements d'église appropriés. Karen choisi des chaussures rouges brillantes qui sont impudiques et "flashy". Malgré les regards et le jugement - et la façon dont les chaussures détournent Karen de ses prières - Karen est trop amoureuse de ses jolies chaussures rouges pour porter autre chose. Puis un vieil homme mystérieux tapote les semelles des jolies chaussures de danse rouges de Karen et elles deviennent enchantées, fusionnant finalement à ses pieds et la faisant «danser dans [ses] chaussures rouges jusque sa peau se dessèche comme une momie » (ce qui fait penser au cas de possession de 1518 à Strasbourg où les gens furent atteints de chorémanie, la folie de la danse).

"Les chaussures rouges ont une présence en forme de palimpseste, note Miskec dans certains endroits improbables, à savoir dans certains livres d'images commercialement populaires qui ne reconnaissent jamais ouvertement la source de son iconographie de la chaussure rouge comme Andersen, mais la désignent tout de même - sans problème apparent." Elle ajoute que cette présence actuelle détourne le conte d'Andersen en lui ôtant sa portée morale qui était au XIXe siècle de dissuader les enfants de s'entêter dans l'orgueil... Le disciple d'Aleister Crowley David Bowie vantait les "chaussures rouges" dans "Let's Dance" en 1983. Kate Bush, danseuse ouvertement païenne, qui s'est d'ailleurs filmée dans un clip dansant sur des squelettes (voir mon dossier là dessus ici) en a fait le titre de son album au début des années 1990. Pour ce qui est de la suppression de l'instruction morale, c'est évident puisque dans le spectacle de Marc Lavoine l'héroïne n'est plus qu'une danseuse qui ... fait un pacte avec le diable (comme Johnny Hallyday et quelques autres...), l'aboutissement logique de l'éloge de l'ambition façon Ballerina.

Virginie Sélavy, dans le magazine Electric Sheep est plus directe dans son titre du 1er février dernier que l'analyse universitaire de Miskec (ce qui prouve que les universitaires contribuent davantage a camoufler la vérité qu'à la révéler) : "Les chaussures rouges, pas d'art sans sacrifice" ! Elle y fait la critique de la remasterisation du film britannique de 1948 "The red shoes" de Michael Powell. Virginie Sélavy sait bien de quoi elle parle... Elle a été jusqu'en 2017 instructrice dans un institut d'études sur les créations d'épouvante (si si !) qui remet ses diplômes au temple maçonnique de l'Hotel Andaz de Londres. "You can't make this stuff up !" (Ca ne s'invente pas) comme disent les Américains... Effectivement beaucoup d'artistes illuminati sont soupçonnés d'avoir sacrifié des proches pour franchir des étapes dan leur carrière, et affichent ensuite le deuil... Sélavy décrit le visionnage de ce film comme  "une expérience somptueuse qui vous intoxique" ("sumptuous and intoxicating experience"). Au même moment il y avait une tournée à travers le Royaume Uni d'une adaptation en ballet par Matthiew Bourne du film de Michael Powell, maintenant même transformée en "Red Shoes from home" (Covid oblige), comme le One World Together at Home..

Au fait, cette répétition autour des souliers rouges cette année, ça ne fait pas un peu "mind control" (contrôle mental) ? Marc Lavoine l'ami de l'oeil d'Horus monte les Souliers rouges aux Folies bergères en février, il y a au même moment l'article sur la remasterisation des Souliers rouges d'une habituée des remises de prix dans un hôtel maçonnique fait le commentaire, la tournée du ballet Red Shoes en Angleterre et puis ce mois ci, pour nos chers enfants... Hong Sung-Ho chez Walt Disney sort "Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains". Un peu trop à mon goût en tout cas...

Lire la suite

Verrazane et Marguerite de Navarre

19 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Renaissance - Auteurs et personnalités, #Béarn, #Christianisme, #Le quotidien

Il y a si peu de liberté ! Dans les trains des gens vous interpellent dès que vous descendez votre masque sous le nez ! C'était donc une joie pour moi de voir dimanche dernier du haut du pont d'Espagne à Pau un pêcheur exhiber une truite au bout de sa ligne et la montrer à sa petite fille émerveillée. Voilà un plaisir simple et sain que les technofascistes n'ont pu lui voler. C'est devenu si rare.

En longeant le château de Marguerite de Navarre (Marguerite d'Angoulême), la soeur de François Ie, je songeais que c'est à cause d'elle que le pauvre navigateur, toscan de Lyon, Jean de Verrazane, Giovanni da Verrazzano, qui périt tristement dévoré par les cannibales, nomma le site de New-York "Angoulême" ou "Nouvelle Angoulême" en 1524 et la baie de l'Hudson "Baie Ste Marguerite".

S'il a nommé cette baie en l'honneur de la "Marguerite des Marguerites" et non de son frère le roi, c'est qu'elle a dû l'impressionner. Comme je l'ai déjà dit, les dames de la cour à l'époque se devaient d'incarner le sommet du bon goût et tout ce que le royaume très chrétien de France, fille ainée de l'Eglise, avait de plus splendide, et c'est ce que faisait la reine de Navarre en sa propre cour comme à la cour de son frère, si bien qu'il est un peu vain de la décrire seulement comme une "grande intellectuelle" à la Marguerite Yourcenar comme le font nos contemporains. J'ai voulu avoir des renseignements sur la rencontre entre Verrazane et Marguerite.

En attendant j'ai jeté un oeil à son Heptaméron pour voir si elle y parlait des expéditions en Amérique. Il évoque celle de Robertval, "chef par le commandement du Roy son maistre, en l'isles de Canadas" (en 1542) dans sa 67ème nouvelle. C'est une belle histoire qui me rappelle la série de mon enfance "Les robins suisses". Robertval abandonne un homme qui l'avait trahi, ainsi que sa femme sur un littoral inhospitalier. La femme est pieuse et lit beaucoup le Nouveau Testament (notez la petite connotation protestante : on ne dit pas qu'elle récite des Ave Maria et des Pater Noster). Elle assiste loyalement son mari. Ils résistent au milieu hostile. Le mari meurt. La femme survit, défend la dépouille mortelle de son homme qu'elle a enterré profondément, fac aux bêtes et sera finalement ramenée affaiblie mais vivante à la Rochelle par un navire de passage. L'histoire rappelle la question de l'amour au de la mort que j'avais évoqué dans ce billet à propos de Marguerite de Navarre et de Bourdeille. La reine de Navarre l'agrémente in fine de citations des épîtres de Paul en l'honneur des femmes qui comblerait d'aise les chrétiennes de notre époque attachées à la défense à la fois de leur foi et de leur sexe (mais Marguerite de Valois a la prudence de tout rattacher à la bonté de Dieu sans mérite pour l'humain). Une chronique précise que cette femme nommée Marguerite comme la reine était nièce de Robertval et qu'elle avait été déposée sur l'île dite "île à la demoiselle" sur le Saint Laurent (52e degré nord) avec son amant qui s'était montré trop assidu à son égard aux yeux du capitaine. Ce que la reine de Navarre emportée dans la mode italienne du thème galant "amour toujours" (comme dans l'affaire de Bourdeille d'ailleurs), c'est qu'il s'agissait d'une idylle adultérine...

Pour ce qui concerne plus précisément la rencontre de Marguerite avec Verrazane, j'ai pensé aller lire quelques livres à la médiathèque de Dieppe, ville où le marin a un portrait gravé dans le marbre, et où se trouvent quelques livres sur lui. Mais le temps et le courage de reprendre un train avec un masque sur le nez me font un peu défaut pour l'instant...

En y songeant je me dis que peut-être suis-je trop indulgent envers Marguerite de Navarre, dont j'ai montré aussi les faiblesses pour le spiritisme mêlé à la passion charnelle - cf ici - et le libertinage des quintinistes sous couvert de protestantisme. Le marquis de la Franquerie dans son "La vierge Marie dans l'Histoire de France" (1939) fut très sévère pour Marguerite."Malheureusement, écrit-il p. 123, le roi (François Ier) ne resta pas longtemps sous la pieuse influence de la reine Claude de France, il tomba sous celle des libertins et surtout de sa soeur, Marguerite, qui déjà protégeait les hérétiques et, après son mariage avec Henri d'Albret, en 1527, allait faire de sa cour de Nérac le refuge de Calvin. Au lieu de se conduire en Roi très chrétien, François Ier favorisa la Renaissance, qui 'étalera la pourriture païenne' et 'prêchera l'erreur et le vice' ". Il attribue au déclin spirituel du roi sous l'influence de sa soeur sa captivité à Pavie (dont il ne réchappa que grâce à un voeu à la Sainte Vierge), puis la mort de six de ses sept fils

Après tout, qui sait si les accointances de Verrazane pour Marguerite de Valois, ne participent pas de sa dépravation qui le conduisit à finir sous la dents des cannibales dans les Caraïbes ?

En tout cas ces escapades historiques restent un petit plaisir gratuit et innocent que l'on peut encore s'accorder pour fuir une époque pesante. Celle qui précédait les guerres de religion ne valait peut-être pas mieux, mais au moins elle est très lointaine. Se déplacer vers elle par l'esprit suffit à relâcher un peu la pression du présent.

Lire la suite

Florilège biélorusse

18 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme, #Le monde autour de nous

"Le problème de la république biélorusse est le même qu'en URSS - une génération a grandi qui ne se souvient pas de la tragédie de l'effondrement de l'URSS, mais d'autre part, croit que les garanties sociales dont elle bénéficie sont un acquis irrévocable., mais que quelque part, il peut exister un un niveau plus élevé de consommation, auquel l'accès est entravé par le dirigeant autoritaire «indéboulonnable» Loukachenko. Cela rappelle l'histoire des dernières années de la vie de l'URSS, lorsque les anciens du Politburo du Comité central du PCUS étaient perçus comme le principal mal. Nous avons tous vu les résultats et avons pu faire les comptes de nos erreurs. (...) C'est au tour de la Biélorussie. En votant pour Tikhanovskaya, les gens auraient voulu supprimer le frein du passage «du bien au mieux». " (Politoline.ru, 18 aout)

"Loukachenko peut maintenant être comparé à une femme qui veut se remarier. Elle veut bien avec la Russie, la Pologne, l'Union européenne et les États-Unis. Mais, hélas, cette mariée n'est plus vierge" (le nationaliste russe Jirinovski le 15 août, faisant allusion au soutien de Loukachenko qui après son soutien à l'Euromaidan de Soros demande l'appui de Poutine).

"Des images Internet ont montré de nombreux manifestants agitant le drapeau rouge et blanc anticommuniste utilisé par le Conseil central de Biélorussie, qui a collaboré avec les occupants nazis allemands de 1943 à 1944. Le même drapeau a également été arboré par les contre-révolutionnaires biélorusses lors de l'effondrement du pouvoir soviétique."(International action center - le groupe de Ramsey Clark que j'appréciais pendant l'agression de l'OTAN contre la Serbie)

"L'Union européenne doit continuer de se mobiliser aux côtés des centaines de milliers de Biélorusses qui manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits, de leur liberté et de leur souveraineté." (E. Macron dans un Tweet du 16 août qui n'a toujours pas compris que le droit international prohibait l'ingérence étrangère)

"Reste qu’en effet les divers mécontentements pourraient se coaguler, mais il est à mon avis trop tôt pour qu’ils puissent mettre le système en danger. " (l'activiste Bruno Drweski pas très perspicace dans Télérama du 10 juillet)

Lire la suite

Une étude fantaisiste sur le lien 5G-Covid ?

18 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Pour faire suite à nos interrogations du printemps dernier sur le lien 5G-Coronavirus, signalons ce point :

Sept docteurs et professeurs Fioranelli (professeur agrégé de physiologue dans un département de physique nucléaire à l’Université Guglielmo Marconi de Rome), Sepehri, Roccia, Jafferany, Olisova, Lomonosov et Lotti ont publié une étude scientifique intitulée “Technologie 5G et induction du coronavirus dans les cellules de la peau” (5G Technology and induction of coronavirus in skin cells).

L'étude a été publiée le 16 juillet dans le magazine Biolife, et repris par la base de données PubMed, puis retiré.

Dans cette recherche, les auteurs affirment que les ondes millimétriques 5G pourraient être absorbées par des cellules dermatologiques agissant comme des antennes, transférées vers d’autres cellules et jouer le rôle principal dans la production de coronavirus dans les cellules biologiques. L'ADN est construit à partir d'électrons et d'atomes chargés et a une structure semblable à un inducteur. Cette structure pourrait être divisée en inducteurs linéaires, toroïdaux et ronds. Les inducteurs interagissent avec les ondes électromagnétiques externes, se déplacent et produisent des ondes supplémentaires dans les cellules. Les formes de ces ondes sont similaires aux formes des bases hexagonales et pentagonales de leur source d'ADN. Ces ondes produisent des trous dans les liquides à l'intérieur du noyau. Pour combler ces trous, des bases hexagonales et pentagonales supplémentaires sont produites. Selon les auteurs, ces bases pourraient se rejoindre et former des structures de type virus telles que le coronavirus. Pour produire ces virus au sein d'une cellule, il est nécessaire que la longueur d'onde des ondes externes soit plus courte que la taille de la cellule, expliquent-ils. Ainsi, les ondes millimétriques 5G pourraient être de bons candidats pour la construction de structures de type virus telles que les coronavirus (COVID-19) dans les cellules.

La néerlandaise Elisabeth Bik (voir ici), entre autres, a jugé ce travail purement fantaisiste car il repose seulement sur des graphiques sans la moindre vérification empirique statistique.

Lire la suite

La manifestation anti-masques en Espagne et la question du choix des armes

16 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE, #Débats chez les "résistants", #coronavirus-vaccination-big pharma, #Espagne

Il y avait aujourd'hui une manifestation anti-fascisme sanitaire en Espagne, comme il y en a eu aux Etats-Unis, en Serbie, en Allemagne. Entre 2500 et 3000 personnes, sans masque ou masque baissé sous le menton et sans respecter la distance de sécurité. selon la délégation gouvernementale se sont rassemblées sur la Plaza de Colón à Madrid pour protester contre l'utilisation obligatoire des masques et autres mesures adoptées par le gouvernement pour combattre le coronavirus.

Selon El Mundo l'appel à manifester provenait de Fernando Vizcaíno, professeur de yoga valencien et créateur de la chaîne YouTube ReVelión en la Granja (aujourd'hui suspendue par la plateforme) qui soutient que la pandémie "n'existe pas". Les manifestants ont encerclé la place en scandant des slogans tels que: «Liberté, Liberté», «faux tests, faux positifs», «nous ne sommes pas des criminels, nous voulons respirer» ou «manipulation télévisuelle».

Je ne veux pas trop faire la fine bouche car il est bon que les gens retrouvent le sens de la résistance en protestant, mais on voit bien comment ce genre de manif qui fait la "une" de la grande presse, peut être récupéré par celle-ci pour dénoncer la stupidité des opposants et donc renforcer encore plus la répression sanitaire. J'observe d'ailleurs que les premiers commentaires sur les réseaux sociaux, conditionnés par le contrôle mental ou payés par les agences de com' sont très négatifs. Les manifestants (et les organisateurs) ne devraient pas commencer par dire qu' "il n'y a rien", que tout cela "est une farce" etc, car le virus est réel. Il faudrait des slogans plus justes : dire que le virus est peu létal, que les mesures sont disproportionnées, etc. Mais je sais que les nuances n'ont pas trop leur place dans les manifs, c'est pourquoi on peut se demander si la manifestation est le bon moyen de résistance, s'il ne faut pas des actes plus clandestins, mieux ciblés. D'ailleurs l'opération est lancée par un prof de yoga. Le yoga n'est pas une bonne arme spirituelle. Il procède d'un système de pensée qui refuse la dualité morale, et ouvre les "chakras" à des esprits qui obéissent à ce principe antéchristique. D'ailleurs ce soir le JT de TF1 vantait les mérites du yoga et de ses "2,5 millions d'adeptes en France". Ce n'est sans doute pas la bonne voie. Et ce constat renvoie à la nécessité, que je pointais le 11 août, de bien positionner spirituellement le combat si l'on veut ensuite être inspiré par la transcendance pour le choix des armes, ou si l'on veut qu'elle agisse en partie à notre place, à la place des hommes, comme elle l'a déjà fait pour faire s'effondrer bien des empires et des systèmes pervers, ou en liquidant avant le terme prévu telle ou telle épidémie dans notre triste histoire collective.

 

Lire la suite

Arabie Saoudite, Biélorussie, Burundi

13 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants", #coronavirus-vaccination-big pharma

La cote de l'Arabie Saoudite aurait-elle baissé auprès de Paris et de Washington ? C'est ce que suppose le député libanais pro-syrien Nasser Qandil qui voit dans la conférence du président Macron pour le Liban une volonté de rompre avec la logique de sanctions contre le Hezbollah. Dans la foulée, l’Iran vient d’annoncer que certains de ses avoirs avaient été débloqués, grâce aux efforts de l’Allemagne et du Royaume-Uni, tandis que la Chine continue d'inciter à la levée des sanctions contre Téhéran. C’est ce qui n’aurait pas pu avoir lieu sans le feu vert des États-Unis, remarque-t-il aussi. En tout cas c'est avec les Emirats Arabes Unis que Tel Aviv normalise ses relations, et pas avec Riyad.

Sur le volet de l'ingérence, le canadien Guy Boulianne attire l'attention sur le fait que le président de la République de Biélorussie, Alexandre Loukachenko, a déclaré le 19 juin dernier lors d’une conférence de presse avoir reçu une offre monétaire importante de 92 millions de dollars de la part de l’Organisation mondiale de la santé pour prendre des mesures d’urgence, de verrouillage ou de « distanciation sociale » dans son pays. Il était censé fermer tout le pays sur l’exemple de la façon dont les Italiens l’ont fait.Lorsque Loukachenko n’a pas accepté ce montant, il a reçu une autre offre, cette fois pour plus de 900 millions de dollars du Fonds monétaire international, avec la même demande : tout fermer et faire comme en Italie. D'autres pays comme la Serbie ont aussi révélé l'existence de ce genre de procédé. On comprend que les Occidentaux aient soutenu les opposants à Loukachenko lors de la présidentielle du 9 août, et qu'aujourd'hui l'Allemagne et la Lituanie demandent à Bruxelles de reprendre des sanctions contre Minsk qui avaient été levées quand le président biélorusse avait appuyé le coup d'Etat ukrainien pro-américain (Euromaidan). Alors que des manifestants contestaient la large réélection de Loukachenko, le 13 août, depuis la Slovénie, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo s'est «dit convaincu que l'Union européenne et les Etats-Unis partag[aient] les mêmes préoccupations sur ce qui s'est passé et ce qui se passe au Bélarus». Moscou et Minsk ont dénoncé les ingérences - évidemment l'ingérence étrangère n'explique pas à elle seule l'ampleur des manifestation mais elle est à prendre en compte

En ce qui concerne le "front du refus anti-OMS" sur le Covid, dans lequel il y avait aussi les présidence chrétienne de Tanzanie, de Madagascar et du Burundi, il faudra suivre ce qui se passe dans ce dernier pays où le général Évariste Ndayishimiye a succédé au président burundais Pierre Nkurunziza décédé brutalement en juin. Il a promis de poursuivre son oeuvre.

 

Lire la suite

Les masques et l'occultisme

13 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik, #Bill Gates, #Christianisme, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Le Dr Theresa Tam, administrateur en chef de la santé publique du Canada, a déclaré le 7 août qu'un vaccin ne sera pas la «solution miracle» pour mettre fin à la pandémie de la COVID-19 et que la distanciation physique et le port du masque (pourtant si toxique pour notre respiration) pourraient être en place pendant deux à trois ans. Son alter ego conseiller de Trump pour la santé le Dr Fauci aux Etats-Unis ou encore en France Olivier Véran, ministre de la santé, tiennent à peu près le même discours. Avez-vous remarqué qu'à chaque étape de cette pandémie pourtant si peu létale, dès que vous vous attendez à ce que vos dirigeants prennent une décision rationnelle, proportionnée aux faits, ils font exactement le contraire ? Ils ont systématiquement opté pour le pire : le confinement systématique, le refus de l'hydroxychloroquine, l'obligation du port du masque. A chaque étape ils ont tenus des discours qui sur le plan technique se contredisaient d'un jour sur l'autre, mais à chaque fois ils l'ont très vite inscrit sur un arrière-fond théorique qui vous faisait comprendre qu'on "changeait de paradigme" "changeait de civilisation" et qu'il ne fallait plus s'accrocher à nos droits individuels anciens parce que tout était modifié. A chaque étape il y a eu des gens connus pour leurs pratiques occultistes (notamment des artistes hollywoodiens) pour faire l'apologie de ce changement en exposant l'imaginaire dans lequel tout cela s'inscrivait (comme Madonna prônant le confinement avec un Baphomet sur son T-Shirt), et à chaque étape, il y a eu des "truthers", des chercheurs de vérité, notamment chrétiens, pour vous montrer les séquences de programmation prédictive qui, dans les séries hollywoodiennes, ou dans les clips, dans les spectacles, avaient préparé les esprits à ce qui se passait cette année.

C'est qu'avec ce Covid, comme avec la soi-disant guerre contre le terrorisme, ou la soi-disant lutte contre le réchauffement climatique, vous avez affaire à des scénarios "globaux" montés de longue date par des sociétés secrète de type rosicrucien/illuminati intégrées au niveau mondial par le haut des franc-maçonneries de chaque pays qui tiennent nos élites politiques et médicales. Sur ces sujets-là il n'y a pas de rationalité qui tienne car ce sont des agendas lucifériens purement idéologiques d'asservissement de l'humanité et d'inversion de l'ordre divin. Et à chaque fois que les gens, au lieu de s'en remettre à Dieu, par le "mécanisme" bien expliqué par l'Evangile de la foi  (à dessein je parle de machinerie, car la Bible à maints égards est un "mode d'emploi" du monde et de la vie), misent sur la capacité de leurs politiques à revenir à la raison et à la recherche du bien commun, ou sur celle des dirigeants (Trump, Le Pen, Mélanchon), à résister à cette folie - c'est à dire que, dans une logique d'orgueil humaniste, ils s'en remettent à l'homme pour régler les problèmes, ce que la Bible prohibe - ils renforcent en fait et cautionnent la matrice qui vampirise les énergies.

 L'étape du masque obligatoire aujourd'hui est une étape occultiste de plus, comme le confinement hier. Les dirigeants ont feint de l'improviser, mais au coeur du "Deep state", elle a été théorisée depuis longtemps.

Tout d'abord elle figure noir sur blanc sur le plan technique dans des plans d'intervention en cas de pandémie. Voyez par exemple aux Etats-Unis le document "Department of defense implementation plan for pandemic influenza" (Plan d'action pour une grippe pandémique du ministère de la défense) d'août 2006 en ligne ici (je cite des documents américains car ils sont souvent accessibles sur Internet et parce qu'il y a plus de "truthers" dans ce pays pour exploiter ce genre de sources que chez nous). Cherchez le mot clé "mask" dans ce PDF et vous verrez qu'il y figure souvent.

Mais surtout le recours aux masques est annoncé dans l'ordre des représentations artistiques depuis très longtemps. On a déjà cité ici les défilés de mode très "illuminati" (avec des sols maçonniques, des yeux d'Horus etc) mettant en scène le port de masques à gaz, ou encore la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Londres en 2012

Voyez ce clip du groupe Sonique au titre évocateur "je te jette un sort" (I put a spell on you") de novembre 2018. Il faut être aveugle pour ne pas remarquer les masques des deux femmes à droite et à gauche.

En 1994, dans une scène film "The Mask" avec Jim Carrey, le chien devant le sol d'une cuisine en damier maçonnique saute sur une chaise pour flairer un masque. Au même moment le héros Ipkiss regarde une émission où le docteur Newman (nouvel homme) est interviewé "Dr Newman, dites vous que tout le monde porte un masque ?". Le docteur y répond que oui et que c'est une "image socialement acceptable" et Jim Carrey répète "nous portons tous des masques" (le contrôle mental repose sur la répétition).

 

L'acteur a fait parler de lui pour ses signes de mains qui évoquent le monde de l'occultisme.

Et la chanteuse sataniste amie de Marina Abramovic, la prêtresse de la cuisine spirite, Lady Gaga, déjà si active dans "Together at home" a accommodé le slogan d'Aleister Crowley "fais ce que tu veux", sous la forme "sois toi-même, mais porte un masque" (ce qui révèle toute la contradiction de ces slogans soi-disant libertaires : en fait l'injonction à libérer les pulsions conduit à se soumettre à une tyrannie qui manipule notre identité).

Pourquoi le masque intéresse-t-il tant ces illustres occultistes ?

Steve Barwick, auteur du livre "The 4 parts of God's Plan", sur le site de Guy Boulianne (aristocrate poète, chercheur, ancien propriétaire d'une galerie d'art au Québec), rappelle que le mot « mystère » dans la Bible a à voir avec la fermeture de la bouche quand on subit une initiation religieuse secrète. Encore une fois, c’est : « l’idée du silence, imposée par l’ initiation aux rites religieux ». "Entre autres choses, le port du masque sur la bouche est un signe de soumission… un geste de votre volonté d’être soumis à d’autres qui ne sont pas votre Souverain habituel. Mais il y a plus. Selon l’Encyclopedia Britannica, le port de masque est : « Une forme de déguisement ou de dissimulation habituellement portée sur ou devant le visage pour cacher l’identité d’une personne et par ses propres traits pour établir un autre être. »". "Le rituel de masquage, précise-t-il encore, est spécifiquement conçu pour inverser l’ordre de hiérarchie mis en place par Dieu lui-même. Dans la hiérarchie de votre Père céleste, vous êtes un souverain représentant de Sa Parole sur cette terre. Et votre travail consiste à dire Sa Parole, en Son nom Souverain aux autres." Avec le masque, vous devenez au contraire enfant du monde caché et du diable. "C’est une initiation à un nouvel ordre. Mais c’est aussi une transformation de soi en une nouvelle position dans ce nouvel ordre. Sous l’emprise du ritualiste occulte, vous, étant masqué, vous n’êtes plus la personne que vous étiez. Vous n’êtes plus un porte-parole désigné de Dieu sur cette terre. Vous êtes soudainement rétrogradé et réaffecté à la position de sujet obéissant."

Et Steve Barwick de citer encore L’Encyclopedia Britannica  : « Souvent, le porteur [du masque] semble devenir psychologiquement un avec le personnage qu’il aide à créer. Il semble devenir un automate, sans sa propre volonté, devenue subordonnée à celle du personnage du masque. »

Par ailleurs évidemment le masque (dont chacun reconnaît pourtant l'inefficacité sur le plan médical) vous réduit au silence suivant une imagerie maçonnique bien connu (on connaît tous les images de David Bowie, Bill Clinton etc avec un doigt sur les lèvres, le papillon monarque sur la bouche dans "Le silence des

agneaux" etc).

Je vous laisse retrouver aussi sur le site de Guy Boulianne les remarques justes de Steve Barwick sur la distanciation sociale.

Tout cela explique le caractère apparemment inéluctable de cette logique folle qui s'est instaurée autour du Covid-19 et qui joue sur les passions les plus basses de l'humanité (la peur, le conformisme, l'envie de dénoncer son voisin, de faire souffrir autrui) en instrumentalisant le savoir scientifique sur des bases complètement biaisées comme l'ont montré des esprits intègres comme le professeur Raoult. Donc n'oubliez pas que pour résister efficacement c'est d'abord sur le terrain spirituel qu'il faut se placer, c'est à dire celui de la recherche de la connaissance, de l'humilité, et du combat intérieur, sans vous en remettre à aucune force humaine ni aucun démagogue.

Lire la suite

Encore une bizarrerie

12 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Billets divers de Delorca, #Le quotidien

Malgré le grand nombre de gens que j'ai croisés en 50 ans, et la quantité de ceux qui, à un titre ou à un autre, ont eu mes textes sous les yeux, je sais que cet été, en dehors de mon cercle familial, il ne se trouve dans ce pays pas une seule personne qui ait envie de me voir, ne serait-ce que pour prendre un verre 5 minutes avec moi.  J'avais pourtant un peu de temps libre et d'argent pour aller voir en train tel ou tel même dans des provinces reculées. Mais les rares personnes bien connues ou peu connues voir complètement inconnues auxquelles j'ai tenté de proposer un échange de vive voix se sont toutes plus ou moins élégamment esquivées.

Ceci est en partie dû à la désocialisation progressive qu'entraîne pour beaucoup de gens le port du masque cette année (qui dissuade de sortir de chez soi), mais aussi, depuis vingt ans, au déclin de la culture des bistrots, à la diffusion d'Internet et des téléphones portables vecteurs de virtualisation et d'atomisation sociale. Mais, me concernant, ce ne sont de toute façon sans doute pas là les raisons principales. Et j'aurais bien tort, quoi qu'il en soit, de tenter d'analyser ici les causes, les plus déterminantes étant en tout état de cause vouées à m'échapper.

Lire la suite

Canalisation 666

12 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Divers histoire, #Le monde autour de nous, #Christianisme

Chez les tempéraments sanguins les forces obscures entretiennent des soifs de revanche et de rébellion pour susciter la guerre civile. Chez les doux, l'option du monde spirituel diabolique est de leur faire tout accepter : "Ne vous inquiétez pas, ouvrez vous à tout, acceptez tout car vous progressez spirituellement sans même vous en apercevoir, surtout si votre plexus solaire fait mal, ne jugez rien, faites vous vacciner et pucer, et le règne de l'Antéchrist vous submergera d'amour". Voyez, dans cet esprit la canalisation de la médium ci-dessous.

Vous allez me dire : "oui mais peut-être y a-t-il quand même dans cette canalisation du bon, parce des anges de Dieu peuvent aussi glisser des messages au milieu de ceux du diable, et par exemple dire que l'Amour attend tout le monde n'est pas complètement faux". Bien sûr il faut toujours rester humble devant le monde spirituel, ouvert aux nuances, mais renoncer à juger, tout accepter, c'est se désarmer. Quand Jésus dit de ne pas juger, il ne dit pas de renoncer aux échelles de valeurs morales et de penser que tout le monde a "sa part de vérité". Il incite à ne pas juger de façon hypocrite, en voyant d'abord ce qui ne va pas en soi-même. Mais pour le reste, il ne s'agit pas du tout de verser dans le relativisme comme vous y invite cette médium. Bien sûr un amour nous attend, celui du Dieu trinitaire, mais pas le faux amour, faussement bienveillant et tolérant du système mondial antéchristique pour lequel travaille cette médium comme MM. Macron, Fauci, Gates, les médias etc. "N'aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde: si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui" (1 Jean 2:15)

Lire la suite
1 2 > >>