Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

La virtualisation du politique

8 Mai 2008 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Billets divers de Delorca

Une dame en province qui se bat courageusement pour créer une entreprise de teeshirts militants sur lesquels s'afficherait la demande du droit à l'information pour le peuple a reçu hier le mail suivant d'un bloggeur :

Ne militer qu'avec des écrits qui ne dépassent pas les limites d'un village, voire un canton, même physiquement, n'a pas de réelle importance, alors que le net peut toucher un vaste public.
Le parcours, les actes sont louables mais la méthode est simpliste, voire enfantine, amateuriste et non productive pour éclairer et faire changer les mentalités de ce monde, faire ouvrir les yeux. L'internet c'est les yeux du monde qui touche beaucoup plus de cortex...
Bon courage, isolé... 


Voilà bien à quoi mène la virtualisation de la politique par la blogosphère : plutôt que de tenter de convaincre leurs voisins de pallier, beaucoup de gens préfèrent se lancer à l'assaut de la nuée "Internet, les ordinateur, le monde à nos pieds". Théatre d'ombres, théatre des égos.

A la soirée de l'Appel franco-arabe avant hier, il y avait aussi des bloggeurs... qui à la sortie n'ont parlé qu'aux deux ou trois personnes qu'ils connaissaient... puis se sont hâtés de retrouver leur ordinateur, chez eux. Avec Internet la politique n'est plus dans la Cité. Elle est logée dans l'irréel. Elle n'est plus nulle part.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

E
Pas forcément un désaveu des blogs. Tenir un blog, ce n'est pas faire de la politique, c'est ouvrir son journal intime à n'importe qui. Que le thème en soit politique n'en fait pas une activité directement politique.La politique n'est pas affaire d'idées uniquement, mais bien affrontement et échange d'idées portées par des personnalités.Tenir un blog ne peut être une action politique sans que son rédacteur ne descende dans l'arène, de la même façon que des analyses sociologiques n'entreront dans l'arène politique que relayées et interprétées par des personnalités politiques. Parfois ce sont leurs auteurs qui descendent dans l'arène, mais assez rarement en réalité.
Répondre
F
<br /> Oui, assez d'accord avec l'idée du blog "journal intime". Mais hélas de plus en plus de gens pensent que leur blog vaut action militante, ce qui n'est hélas pas le cas !<br /> <br /> FD<br /> <br /> <br />