Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

43 ans et demi à l'ombre de César-Auguste

26 Mars 2014 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Antiquité - Auteurs et personnalités

En cette semaine où j'apprends qu'est sorti un film hollywoodien sur un épisode que justement j'explorais il y a peu en rapport avec la vie d'Apollonios de Tyane, et où les stations de métro parisiennes se couvrent de l'image de César-Auguste, au milieu de mes migraines, une petite lecture "augustéenne" pour mes 43 ans et demi. Toujours Ad Augusta per Angusta.

 

 


eneide  
Pour mémoire : dans Suétone, sur les pouvoirs de la chambre d'enfance d'Auguste : "No one ventures to enter this room except of necessity and after purification, since there is a conviction of long-standing that those who approach it without ceremony are seized with shuddering and terror; and what is more, this has recently been shown to be true. For when a new owner, either by chance or to test the matter, went to bed in that room, it came to pass that, after a very few hours of the night, he was thrown out by a sudden mysterious force, and was found bedclothes and all half-dead before the door. " et sur son lien avec Apollon :
    On disait qu'Atia, la mère d'Auguste, avait conçu son fils avec Apollon lors d'une nuit passée dans son temple et qu'elle se réveilla avec une tache indélébile en forme du serpent Python. " Coins of the eastern Roman provinces showed Apollo in several guises. On the far right is a bronze of Diadumenian from Nikopolis ad Istrum showing a nude Apollo holding a bow and a phiale, demonstrating both physical prowess and religious sensibility. This tells us something about how he was perceived."

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article