Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Agenda personnel, Bangladais et Rohingyas

10 Mai 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le quotidien

beesJ'ai renoncé à mon projet de voyage en République populaire démocratique de Corée cet été, que je remplace par la rédaction d'un ouvrage de philosophie inspiré par mes amis chomskyens sur Facebook. Un livre testament - je passe mon temps à écrire des testaments dans tous les domaines depuis cinq ans.  Je me fous du qu'en-dira-t-on plus qu'il y a 3 ans, et m'en foutrais encore plus si mon livre bilan sur 15 ans d'activiste n'était en attente de publication chez 4 éditeurs (Losange, Amsterdam, Delga, et un quatrième dans l'Ouest de la France dont j'ai oublié le nom), et mon bouquin sur mes trois dans en Seine-Saint-Denis chez deux éditeurs (Michalon et Forges de Vulcain). Pour rendre service à un pote journaliste j'ai demandé à Parutions.com de commander "Le vilain petit Qatar" et je leur ai demandé aussi "La théorie du drone" et "Virgules en trombe" d'une écrivaine algérienne.

Je tâte un peu le terrain pour une candidature aux municipales en Béarn (ça c'est mon daimon politique voire politicard, pour reprendre une métaphore socratique, qui me tire par les pieds, comme dirait Annie Cordy). J'ai toutefois conscience que mes chances sont fragiles, surtout dans une région si peu sensible aux mouvements du monde. Ce serait purement donquichottesque, mais à 43 ans il faut bien s'amuser un peu.

J'ai échoué à sensibiliser mon entourage au problème de la position de l'OFPRA sur la question des réfugiés bangladais. Le drame du Rana Plaza, si bien commenté par l'immense Vijay Prashad (contributeur de l'Atlas alternatif) aurait pourtant pu y aider. Les gens ne saisissent l'enjeu que sous l'angle du consumérisme. Le commentaire le plus con dans cet optique je l'ai trouvé sous la plume d'un avocat francilien sur Facebook : "Payons nos jeans plus cher, pour avoir la garantie que les salariés bangladais seront mieux protégés". Quelle ineptie ! Les vêtements Benetton sont chers ! Payer cher ne garantit rien du tout.

Enfin quand même le Bangladesh second exportateur de textile du monde, ça laisse rêveur... Le Bangladesh grande usine à ciel ouvert. Les libéraux diraient : voilà la prospérité d'une nation en marche, à la génération suivant ils seront riches ! Sans doute. Si leurs syndicats, comme chez nous dans les années 30, font ce qu'ils faut pour exiger la redistribution. Donc plutôt que d'attendre que nos multinationales donneuses d'ordres aillent fliquer leurs soustraitants aidons plutôt les syndicats bangladais à agir ! N'est-ce pas Mme Quitterie de Villepin ?

Tenez puisqu'on parle de l'Extrême-Orient, un type pas très sérieux que j'ai interviewé du temps de la mobilisation en France pour les Rohingyas de Birmanie l'an dernier m'a envoyé un SMS. Voilà qui m'a rappelé que ce peuple "le plus mal traité du monde" selon certains experts n'émeut toujours personne dans l'intelligentsia française...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article