Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

De l'air !

11 Mai 2012 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

juillet-2006-099.jpgJour de pluie sur Paris. Je vois tout le monde s'enfermer dans ses petites marottes. Un ex pote à moi, proche des Indigènes de la République, qui essaie de se persuader que le projet de parti politique de la sénatrice verte Halima Boumédienne a de l'avenir, Mélenchon qui veut se présenter à Hénin-Beaumont, un souverainiste qui cite une publiciste de sa mouvance comme un argument d'autorité (*). Tout le monde à l'air d'avoir envie de se raccrocher à ses marottes, qu'il utilise comme des marqueurs identitaires sans plus relativiser, sans réinscire ça dans des perspectives plus générales bien pondérées (encore que pour la fixette de JL Mélenchon sur Hénin-Beaumont je comprenne le raisonnement stratégique derrière : abattre les extrèmes-droites en Europe et sortir les médias de leur fascination pour elles, mais parce que ce raisonnement tourne à la marotte, il devient contreproductif, le Front de Gauche devrait plutôt réfléchir sérieusement à ce qu'il veut faire du cadre national français...). Quand la politique n'est plus qu'affaire de fétiches, elle devient ennuyeuse à mourir. Je compte donc m'en éloigner dans les jours qui viennent pour quelques semaines. J'espère qu'aucun événement d'envergure ne m'y ramènera.

 

(*) Il vient de m'écrire qu'il ne l'a pas publié comme argument d'autorité (même si des lecteurs l'ont pris comme tel ainsi qu'on le voit dans les commentaires) et qu'il ignorait le background de cette publiciste. Dont acte.  Mais la tendance à ne citer que les gens de son propre microcosme (limité à 50 personnes qui se connaissent toutes), même quand ce sont des Américains, est quand même le signe d'une sclérose de la mouvance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article