Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

De Mélenchon chez Assange à l'interdiction du reggaeton à Cuba

14 Décembre 2012 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse

Vous le savez, ce blog est un blog qui à l'occasion, sans démagogie ni esprit de facilité, donne la parole aux sans-voix. Je dois donc signaler premièrement le papier intéressant de Jean-Luc Mélenchon sur Julian Assange (les derniers paragraphes cet article) riche en informations que vous ne trouverez pas ailleurs, et aussi la situation de la journaliste russo-ukrainienne Ankhar Kotchneva enlevée par les rebelles extrémistes syriens d'Homs que ceux-ci ont menacé d'exécuter cette semaine. Les récits d'exactions commises par l'opposition syrienne sont nombreux et particulièrement barbares (par exemple la vidéo d'un enfant du camp rebelle décapitant un officiel syrien). Il se passe des choses épouvantables dans cette guerre civile - on connaît les billets sur le net sur les employés de l'Etat, des facteurs par exemple, tués simplement parce qu'ils sont payés par l'Etat. On ignore si le camp gouvernemental est pire que l'opposition, et personnellement je ne prends nullement parti dans ce conflit intérieur, mais puisque les médias occidentaux minorent les crimes commis par les rebelles, il faut aussi en dire un mot, et pas seulement d'alleurs des crimes d'Al-Nosra à Alep (Al-Nosra justement inscrite par les Occidentaux sur la liste des organisations terroristes cette semaine).

 

J'ai lu cette semaine les considérations de M. Chevènement sur le monde arabe. Rien de très passionnant sauf cet appel in fine au partenariat stratégique avec le Maroc et l'Algérie (mais peut-on s'allier aux deux en même temps ?) contre le progrès de l'islamisme financé par les pétro-monarchies. Mais au fond qui peut se targuer d'avoir la moindre stratégie viable en direction du monde arabe aujourd'hui ? Même les Etats-Unis me paraissent surtout voués à l'improvisation dans leurs compromis difficiles avec les Frères musulmans. Avez-vous vu que Julien Dray milite ouvertement contre l'influence économique du Qatar en France ? Peut-être cette position lui fut-elle dictée par la visite des autorités qatariennes (mot consacré par le dictionnaire autrefois) à Gaza avant l'attaque israélienne. Elle est en tout cas utile à la République.

 

A part cela je suis étonné de voir l'ancien préfacier de l'Atlas alternatif accuser le think tank socialiste Terra Nova d'organiser une répression contre les antiimpérialistes de gauche. A mon avis un tel think tank n'a ni les moyens ni la volonté d'aller ennuyer quelques scribouillards marginaux. Ca ne tient tout simplement pas debout...

 

concentr.jpgMais revenons à un sujet plus important : Cuba veut interdire le Reggaeton... En 2007 le régime chaviste faisait de même au Venezuela, mais seulement dans l'Etat de Zulia, semble-t-il, et seulement dans les écoles. Mme Ligdy Arandia, chef de la division des établissements publics et privés du secteur cultirel avait expliqué à l'époque que les mouvements sexuels du reggaeton avait quelque chose à voir avec les grossesses prématurées, les abandons d'enfants, les ruptures familiale. Cette interdiction a aussi été appliquée dans les écoles au Nicaragua, en Espagne, au Honduras, au Salvador etc. La droite trouvait cela hypocrite à l'époque alors que des filles presque nues dansaient dans les "concentrations" chavistes. Les interdictions de certaines danses dans les écoles ont un sens. Au niveau d'une nation, et qui plus est d'une nation révolutionnaire, je ne le crois pas. "Alexandra Kollontaï relève toi, ils sont devenus fous"... comme aurait pu chanter l'autre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article