Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Graeber et le débat sur l'ingérence

11 Octobre 2014 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme

dgraeber-copie-1.jpgJe faisais allusion avant-hier au beau texte de Graeber (que je n'ai pas revu depuis 10 ans) à propos de l'expérience de socialisme kurde aujourd'hui menacée par Daesh. Hier Graeber s'est attiré les foudres de Bricmont et quelques autres à cause de tweets maladroits dans lesquels il laissait entendre qu'une intervention US à Kobane serait utile. Voilà bien la preuve qu'il ne faut pas se laisser aller à l'abus des tweets par nature imprécis. Depuis la guerre du Mali où il s'est agi de réparer les erreurs occidentales commises en Libye  (et les crimes) avec l'accord du gouvernement malien (et la guerre contre Daesh participe de la même logique), je refuse le dogmatisme en matière d'ingérence. Tout doit pouvoir se discuter, mais se discuter PRECISEMENT. Lorsqu'on nous parle d'ingérence, je pense que ceux qui la soutiennent doivent nous dire POUR QUOI FAIRE, selon quel modus operandi pour que le respect de la souveraineté de l'Etat concerné demeure et que l'ingérence n'engendre pas plus de guerre, et que les adversaires de l'ingérence nous disent précisément quelle solution alternative ils proposent. Désormais tout marche au cas par cas, et il faut être concret. Graeber n'aurait pas dû dire "oui à l'ingérence" sans préciser laquelle (celle de l'armée américaine ? d'une autre armée ? d'une coalition avec l'Iran ? en coorodination avec qui ? avec un mandat de l'ONU ? avec quel engagement de retrait à court terme ? etc). Et ses adversaires auraient dû dire quelle alternative ils proposaient pour aider Kobane. Car, que je sache, il n'est pas interdit d'aider efficacement les peuples... spécialement si les Etats tutélaires (ici la Syrie), ne s'y opposent pas. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article