Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Hic Rhodus, hic saltus !

26 Juin 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE

Je lis ceci sur Le Post :

 

p1000082.jpg

"C'est une idée qui fait son petit bonhomme de chemin en Grèce. Pour renflouer les caisses de l'Etat, quelques îles parmi ses 6 000 actuelles pourraient bien être vendues nous rapporte le Guardian.

 

C'est un député allemand qui avait proposé cette idée en mars, en déclarant dans un entretien accordé au tabloïd Blid: "La Grèce possède des bâtiments, des entreprises et des îles inhabitées qui pourraient tous être utilisés pour résorber la dette".

 

L'île de Mykonos, "l'une des destinations les plus touristiques du pays" pourrait faire partie du lot. La Grèce recherchant de sérieux investisseurs pour cette île afin de développer un tourisme de "luxe".

 

Toujours d'après Le Guardian repris par Lefigaro.fr, l'île de Rhodes, dans la mer Egée, attire les convoitises de milliardaires russes et chinois"


Si je me souviens bien l'île de Rhodes était déjà restée colonie britanique longtemps après l'indépendance grecque - colonie de l'Angleterre (du temps où le monde entier dépendait des financements de la city) ou colonie des banques mafieuses c'est du pareil au même...
 

Et nous, on vendra quoi pour renflouer nos banques et renforcer l'euro ? Antibes ? Collioure ? de toute façon nous leur avons déjà un peu vendu notre âme non ? Le pacte faustien de notre douce France signé en 1984-85.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L
<br /> <br /> J'ai visisté l'ïle de Rhodes en 2001. La ville est magnifique (héritage des Francs et des Turcs avec des influences juives et arméniennes), mais cernée sur des kilomètres par des palaces 5<br /> étoiles peuplés d'américains et de hollandais friqués. Au sein de la ville, les commerçants et les restaurateurs étaient plus "entreprenants" qu'ailleurs en Grèce (on arrivait de Crête). Bref, on<br /> sentait plus qu'ailleurs dans le pays la marque du tourisme "classe affaire". Inutile de te dire que quand on se balladait au milieu de cet univers, sac à dos sur le dos, pour trouver un coin<br /> pour faire du camping sauvage, on faisait un peu tâche...<br /> <br /> <br /> L'espace au sein de l'île est déjà structuré pour être vendu aux spéculateurs étrangers...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> C'est le problème dans le monde actuel : tout est déjà prêt (surtout dans les têtes) pour la grande braderie. Et quand des souverainistes ou des défenseurs de l'Etat s'exclament "attention tel<br /> Etat va perdre son pouvoir sur telle île" de fait il l'a déjà perdu depuis longtemps.<br /> <br /> <br /> <br />