Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

La correspondance de Rolland

16 Juillet 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités

J'ai dit sur ce blog du bien à la fois de Romain Rolland et de Julien Benda, sans me priver de citer une vacherie de Benda contre Rolland. Aujourd'hui je tombe sur une lettre de Rolland à Guéhenno du 14 avril 193à qui reproche à Benda d'avoir une lecture de mauvaise foi de son "Au dessus de la mêlée" et d'avoir fait partie de ceux qui en 14 avaient dénigré à tort le glorieux exil de Rolland. Je suis évidemment preneur de ce qui peut me dissuader d'idéaliser Benda de même que de ce qui remet en perspective Rolland.

 

Dans la correspondance de Rolland des années 30 (assez mal préfacée par Malraux, c'est décevant, mais c'était un an avant la mort dece dernier) je trouve des remarques sur Gandhi excitantes (Malraux dit que Rolland y a trouvé un exutoire à la dureté de Staline).

 

Et puis certaines phrases très justes comme celle-ci (le 31 décembre 1936) : "Un continent est transformé : la terre, l'air, le soleil et le climat. - Et les hommes de lettres, notre triste espèce, s'entredisputent, s'entredévorent, en remuant une poussière de menus faits, de petits cancans, qui égratignent à peine la rude peau de la vie réelle des millions d'êtres et de leurs combats herculéens ! ... J'ai honte d'appartenir aux bêtes à plume -"   Bien sûr on peut regretter que ce passage se réfère au livre de Charles Steber La Sibérie et l'Extrême-Nord soviétique chez Payot qui vante l'oeuvre soviétique dans le Grand Nord et comportaitsans doute quelques morceaux de propagande stalinienne (encore que certains grands travaux de Staline aient été utile, et tous les éloges à ce sujet ne relèvent pas du mensonge), mais les derniers sont très appropriés, même à notre époque (quand je vois l'inanité des polémiques politiques en France, chez des gens qui ne sont même plus des "animaux à plumes" - ceux-là n'osent même plus polémiquer, ni émettre la moindre idée - mais de simples petits internautes anonymes).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article