Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Le spécialiste des massages chinois à Paris

25 Avril 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les rapports hommes-femmes

Revu aujourd'hui le spécialiste des massages chinois, toujours en verve. Il pestait : "Impossible de vraiment connaître une masseuse. Elles changent trop vite, on ne peut pas tisser des liens de confiance" (il voudrait écrire un bouquins sur ces filles, mais il est condamné à les considérer comme interchangeables...) "Pourtant certaines ont l'air assez ouvertes d'esprit. Il y a quelques jour je me suis fait masser par une fille assez moche qui n'arrêtait pas de rigoler. Avant hier elle était plus jolie et semblait plus austère, mais elle a commencé à rigoler quand j'ai rebandé après la finition. Elle a dit 'vous très fort', et la fin du massage fut très amicale. Elle m'a raconté qu'elle était de père mongol et de mère chinoise, en France depuis quatres ans, qu'elle rêvait de retourner au pays tout ça."

 

"Amicale ? ai-je demandé... Tu exagères, elles font quand même ce job contre leur gré". "Je ne sais pas, répondit le spécialiste. Peut-être, comme les travailleuses du sexe, jugent-elles que c'est un job comme un autre. J'observe que quand on les traite avec douceur, respect et bonhommie, elles finissent ont des gestes moins mécaniques. Certaines jouent avec le sexe du client. La mongole, elle, inventait des gestes pas canoniques du tout comme plier mon genou et pousser ma fesse avec le pied et elle en riait. Au fond beaucoup d'entre elles n'attendent sans doute que ça : que le client leur donne l'envie de s'investir sur un mode moins stéréotypé, en personnalisant l'échange. Ca rend leur tâche plus facile, comme il est plus facile pour un plombier de se rendre chez un client souriant. Ca leur permet d'être créatives, et donc de vivre mieux le travail. C'est humain".

 

Voilà qui rappelle les propos de Morgane Merteuil...Et rappelons aussi que Ruwen Ogien place sur un même plan kynés et prostituées (cf http://www.franceculture.fr/emission-le-tete-a-tete-ruwen-ogien-2013-04-28) .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article