Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Les nuances, le sens de la stratégie

28 Octobre 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

Audrey Pulvar est bonne quand elle attaque Guerlain, nulle quand elle défend Pujadas contre Mélenchon.
Mélenchon est bon quand il défend le dossier des retraites, mauvais quand il joue la laïcardise contre le droit de porter le voile.
Les Verts sont bons quand ils prennent fait et cause pour la Palestine (ceux qui l'osent encore), mauvais quand ils nomment Eva Joly (naguère proche du Modem) candidate à leur élection présidentielle.

Les Pro-Palestiniens sont bons quand ils défendent Gaza, mauvais quand leur anti-sionisme prend des tournures obsessionnelles.

Carle est bon quand il pousse Montebourg à descendre TF1, mauvais quand il cultive son image d'éternel ado utopiste à la Besancenot (ce qui est une forme d'irresponsabilité politique et de trahison de son époque).

Notre époque est meilleure que celle des années 1998-2000 en ceci qu'elle ne se fait plus guère d'illusion sur le néo-libéralisme et sur les chocs des empires qui nous attendent., pire en ceci que les gens sont passés de l'enthousiasme néo-colonial à l'aigreur potentiellement porteuse de toute sorte de fascismes.

Tout n'est jamais monolithique ni dans un sens ni dans l'autre.

 

P1010470-copie-1.jpg

Le plus triste de notre temps reste quand même l'absence de sens pratique (stratégique si l'on veut) de nos politiciens et des gens qui, derrière eux, devraient les pousser davantage sur cette voie.

 

Je n'ai pas aimé quand Mélenchon disait l'an dernier "le Front de gauche fait 6% c'est merveilleux !", et je n'aime pas que cette année il dise "on a fait une collecte à Beaubourg, les gens ont donné 6 000 euros pour les grévistes, c'est merveilleux !"
 
6 000 euros ... pourquoi se sont ils contentés de 6 000 euros ? pourquoi personne n'est allé engueuler Mélenchon pour lui dire que c'était trop peu ? Pourquoi l'idée d'une caisse pour les grévistes n'est elle pas née en septembre ? (moi j'en parle depuis plus d'un mois)
 
Parce que les gens ne veulent PAS se donner les moyens collectifs de leurs ambitions. Le gréviste éprouve un petit plaisir narcissique à se dire qu'il a perdu 3 fois 150 euros pour rien. Mélenchon aussi à dire qu'il a fait sa petite collecte. C'est comme le refus d'envisager la sortie de l'Union européenne. Les gens aiment les postures, mais pas les moyens de réussir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article