Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Lisez ceux qui ne pensent pas comme vous

2 Février 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

Je le dis, et je le répète, à mes lecteurs, notamment les plus jeunes : lisez les médias qui ne pensent pas comme vous. C'est une bonne école de liberté et d'intelligence, car cela vous force aussi bien à vous rapprocher des faits qu'à améliorer la cohérence de vos grilles de lecture.

 

engrenage.jpgLisez par exemple cet article dans Haaretz où l'on apprend que le ministre des affaires étrangères turc en visite en Serbie a reproché au président syrien Assad de ne pas avoir répliqué militairement au bombardement israélien sur son territoire cette semaine. Les pro-palestiniens qui aiment le régime d'Assad vont avoir du mal à expliquer après ça que l'opposition armée syrienne aidée par le gouvernement turc fait le jeu d'Israël. Sauf à prouver que le ministre turc a tenu ce discours uniquement pour créer un rideau de fumée alors qu'il serait au fond de mèche avec Netanyahu (mais alors n'a-t-il pas pris un risque à l'égard de l'opinion publique israélienne ? D'autant plus qu'il l'a fait à l'occasion d'une visite dans un pays ami d'Israël, la Serbie... et à l'heure où l'OTAN, elle aussi amie d'Israël, arme la Turquie de missiles Patriots). Et les pro-palestiniens proches de l'opposition syrienne peineront à comprendre pourquoi Israël attaque un gouvernement (celui de la Syrie) que la Turquie accuse d'alliance secrète avec Tel-Aviv. Le propos sur la Syrie est-il simplement outrancier (car après tout, comment Damas peut-elle répliquer militairement quand elle doit affronter une guerre civile sur son territoire ?), et si oui, pourquoi oser une énormité au risque de se dicréditer, pourquoi celle-là, et pourquoi maintenant ? L'Orient devient décidément de plus en plus compliqué... et la Turquie en particulier...

 

Dans un ordre plus anecdotique mais toujours dans la rubrique des écrits des gens qui ne pensent pas comme nous, je trouve, sur un site dont je ne partage pas du tout les idées, une remarque amusante sur un de mes anciens éditeurs. Le petit problème que pointe l'article avait déjà nourri des discussions aigres dans la mouvance "anti-impérialiste" dans les années 2000. Il n'est d'ailleurs amusant qu'à moitié car, au fond, il pose la question très sérieuse des conditions de fonctionnement des petits éditeurs alternatifs, et de leur capacité d'articuler grands idéaux et "éthique de la responsabilité", pour parler comme Weber, une articulation à laquelle j'accorde personnellement beaucoup de prix, mais dont on connaît toute la difficulté.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article