Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Louis Pinto, Nathalie Heinich, DSK et "la gauche Marrakech"

3 Juillet 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La gauche

Ne lisez pas le dernier livre de Louis Pinto, Le café du commerce des penseurs. Vous y trouveriez tout ce qu'il y a de pire dans le bourdieusisme des années 2010. Un livre dont dès les premières pages on sait quel sera le contenu, quelles seront ses cibles (les néo-libéraux, le centre-gauche, les postmodernes), un livre qui manque d'honnêteté intellectuelle en ce sens que, prétendant analyser la pensée d'aujourd'hui sous un angle critique, il omet bien sûr d'auto-analyser son propre courant (comme si celui-ci était au dessus du lot, au delà de toute critique possible - ça me rappelle le temps où mes profs de socio notaient que les déconstuctions de la sociologie contemporaine par les bourdieusiens omettaient leur propre autodéconstruction). Surtout ce n'est même pas un travail sociologique, en ce sens qu'on n'y retrouve même pas une tentative d'enquête, d'exploitation statistique du sujet, ce n'est plus qu'un essai parmi 10 000 autres. Je trouve qu'une bourdieusienne dissidente comme Nathalie Heinich rend aujourd'hui mieux compte dans ses travaux de ce qu'a été la grandeur du bourdieusisme, des outils innovants qu'elle a par exemple apportés à la sociologie de l'art (son domaine). Preuve qu'on n'est vraiment fidèle aux grands héritages intellectuels qu'en les trahissant un peu, c'est à dire en les évaluant dans toutes leur dimensions, sous un regard critique, pour en faire autre chose, plutôt qu'en érigeant en dogme les écrits du maûtre. En ce sens Mahomet est le meilleur disciple du Christ.

 

Un ami attire mon attention sur l'expression "la gauche Marrakech" inventée récemment par le choniqueur Guy Carlier (cf ci-dessous) à propos de Strauss-Kahn. Il note à juste titre que le terme peut aussi s'appliquer à Bertrand Delanoë, Bernard Henry-Lévy, tous ces grands amis du roi du Maroc, porteurs des mêmes imaginaires, porteurs de la même vision des relations internationales à l'ONU et interculturelles en France, tous sociaux-libéraux of course, blairistes.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

G
<br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonsoir Frédéric, je viens d'écouter une chanson sur Saint Dominique qui m'a fait penser à un autre prêcheur, un prêcheur d'austérité tout de rigueur luttant contre les hérésies grecques et<br /> irlandaises. Il s'agit de démontrer aux peuples que le dogme monétariste et libre-échangiste ne peut justement pas être mis en question. Pour la plus grande gloire du capitalisme. Que Dominique<br /> soit loué !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Vidéo sur You Tube qui reprend la<br /> chanson<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Soeur Sourire<br /> <br /> <br /> DOMINIQUE<br /> <br /> <br /> Paroles et musique: Soeur Sourire, 1959<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A l'époque où Jean Sans Terre,<br /> <br /> <br /> D'Angleterre était le roi<br /> <br /> <br /> Dominique notre père,<br /> <br /> <br /> Combattit les albigeois.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Certains jours un hérétique,<br /> <br /> <br /> Par des ronces le conduit<br /> <br /> <br /> Mais notre Père Dominique,<br /> <br /> <br /> Par sa joie le convertit<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ni chameau, ni diligence,<br /> <br /> <br /> Il parcourt l'Europe à pied<br /> <br /> <br /> Scandinavie ou Provence,<br /> <br /> <br /> Dans la sainte pauvreté<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Enflamma de toute école<br /> <br /> <br /> Filles et garçons pleins d'ardeur<br /> <br /> <br /> Et pour semer la parole,<br /> <br /> <br /> Inventa les Frères-Prêcheurs<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Chez Dominique et ses frères,<br /> <br /> <br /> Le pain s'en vint à manquer<br /> <br /> <br /> Et deux anges se présentèrent,<br /> <br /> <br /> Portant de grands pains dorés<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique vit en rêve,<br /> <br /> <br /> Les prêcheurs du monde entier<br /> <br /> <br /> Sous le manteau de la Vierge,<br /> <br /> <br /> En grand nombre rassemblés.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, nique, nique<br /> <br /> <br /> S'en allait tout simplement,<br /> <br /> <br /> Routier, pauvre et chantant<br /> <br /> <br /> En tous chemins, en tous lieux,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu,<br /> <br /> <br /> Il ne parle que du Bon Dieu<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dominique, mon bon Père,<br /> <br /> <br /> Garde-nous simples et gais<br /> <br /> <br /> Pour annoncer à nos frères,<br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Bonsoir Gilles, Ce fut en effet un tube des années 50, ma mère le chantait. Sauf qu'il s'agissait là du fondateur d'un ordre mendiant (les dominicains), tandis que DSK on mendie après lui... Cela<br /> dit les adversaires des dominicains les surnommaient domini-cani (les chiens de Dieu) dans un sens péjoratif... qui rejoint le côté "chien de garde du Veau d'Or" de notre cher DSK  !<br /> <br /> <br /> <br />