Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Mélenchon s'énerve

30 Mars 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

Mélenchon est un sanguin. Il devient à l'égard des médias une sorte de Georges Marchais. A-t-il raison ? Le système médiatique est pourri depuis son invention à la fin du 19ème siècle. Mélenchon le découvre-t-il ? Gravitas et dignitas. Tu parles. On ne va pas rejouer la république romaine façon 1793. La République guerrière : car ces sénateurs graves, restés impassibles sur le forum quand les Gaulois envahirent Rome, étaient aussi des soldats. Tout cela n'a plus aucun sens aujourd'hui.

En plus balayer avec mépris le problème des conditions de travail des prostituées n'est sans doute pas la meilleure façon de tourner en dérision les journalistes. Comme le disait jadis une mienne amie trotskyste : "Mélenchon pue le mâle".

Depuis les dernières élections, je note que tout ce qu'il y a de révolté dans la société (notamment dans le réseau Atlas alternatif de Facebook) se dit écolo, et non Front de Gauche ou NPA. Ca permet à ces gens de se présenter devant la bourgeoisie en criant "sauvons la planète" plutôt que "sauvons le pouvoir d'achat". On fait mieux pleurer sur les pingouineaux que sur l'humiliation des classes populaires... Il est vrai que si l'on dit "pouvoir d'achat" tout le monde pensera "surconsommation", "surpollution"... Mais alors, les quartiers populaires, dont parle Mélenchon, qu'est ce que les écolos et les ex "refondateurs du PCF" qui les ont rejoints veulent faire pour eux ? Va-t-on leur enseigner le "yoga anticapitaliste" d'Arnsperger ? 75 % d'abstention. Par quel biais on les réinsère dans l'ordre social ? Ou bien fera-t-on comme au Mexique ? En laissant le narcotrafic et tous les opiums du peuple les gouverner ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D
<br /> <br /> Laurent, je me permets de te recommander la lecture de "Fakir", qui est moins mono-branché sur les médias, et qui contrairement au Plan B ne transpire pas le ressentiment.<br /> <br /> <br /> Peux-tu me dire quels propos ont été déformés par le Plan B stp ? ca peut être intéressant.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je suis d'accord avec Gilles, l'écologie politique (et pas la défense des pingouineaux :-)) doit nécessairement conduire à une remise en cause des modes de production et de consommation qui sont<br /> au coeur du capitalisme.<br /> <br /> <br /> Le problème avec l'écologie est le même que celui du socialisme: à savoir ses représentants autoproclamés qui n'ont plus rien à voir avec l'idéologie qu'ils représentent. Il y a loin d'André Gorz<br /> à Daniel Cohn-Bendit!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je suis d'accord avec toi au sujet d'ACRIMED. Pour avoir acheté et lu dernièrement le Plan B, j'ai pu constater que l'honnêté n'était pas leur fort et qu'ils ne se privaient pas de balancer des<br /> phrases tronquées, coupées de leur contexte. Reproduire le comportement et les errances des médias dominants quand on se fait fort de les dénoncer, ce n'est pas très reluisant. Tu as raisonde<br /> dire que le problème est lié au simplisme de la pensée.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Mélenchon sait que, pour une grande part de la population, les médias officiels sont discrédités (et de plus le méprisent cordialement, il a été boulé 6 fois de France Télévision ces dernières<br /> semaines). Alors, il essaie d'adopter une posture anti-systémique, comme il l'a expliqué très lucidement il y a quelques mois de cela sur le plateau d'"Arrêts sur Images".<br /> <br /> <br /> Le journaliste a été un peu maladroit de ne pas recentrer son interview sur la politique et de chercher à défendre absolument le Parisien (réflexe corporatiste? maladresse de débutant?). Mais<br /> cette vidéo laisse quand même une impression de malaise. Comme tu l'as dit, Mélenchon est un sanguin et il y a dans sa réaction quelque chose de physique, "d'animal". Une posture de mâle dominant<br /> sachant qu'il a le dessus sur son adversaire er qui en joue sadiquement.<br /> <br /> <br /> Même (comme sur le Tibet) quand il a raison sur le fond, Mélenchon arrive à tout foutre en l'air par l'outrance de la forme. Le pire ennemi du mélenchonisme, c'est souvent Mélenchon lui-même<br /> (comme dans Platoon: "Il n'y a qu'une chose qui peut tuer Barnes, c'est Barnes!", ça parlera à ceux de notre génération).<br /> <br /> <br /> Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la remarque concernant Marchais. L'entendre taxer Duhamel et Elkabach de "cumulards" et renvoyant leurs discours à des postures de défense d'intérêts de<br /> leur classe sociale, ça avait un peu plus de classe (politiquement parlant) que l'extrême déférence que les repésentants de la gauche adoptent maintenant avec ces mêmes individus...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Oui, certes, sauf que ce qu'on oublie c'est que Marchais s'entendait au fond bien avec les médias, et finissait par annoncer sur leurs plateaux des prises de positions qui n'avaient même pas été<br /> validées au sein du PCF. Des militants de l'époque me l'on raconté. A force de se poser comme une "anti-média" on devient leur partenaire, et on en oublie souvent le fond. C'est aussi ce que je<br /> reproche un peu à l'ACRIMED. En l'occurrence ici Mélenchon va trop loin, en oubliant que le fond (la prostitution) est loin d'être un problème futile. En plus Mélenchon a tendance "naturellement"<br /> à glisser vite sur la pente du machisme, comme celle de la laïcardise. Trop vite. Il y perd de vue la complexité de ces problèmes au regard de beaucoup de prises de consciences actuelles. Du coup<br /> ça le ringardise un peu, en même temps que ça lui donne une image de brutalité. Dommage.<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> <br /> Votre billet me parait à coté de la plaque. Mélenchon a parfaitement raison de s'en prendre à la presse. La presse est aujourd'hui le 4ème pouvoir. Elle soutient pleinement les politiques des<br /> élites en place. La presse est pro-Européenne, pro-libéralisme, pro-consommation, pro-mondialisation, pro-croissance, etc<br /> <br /> <br /> Elle empêche tout debat intelligent en assénant et en légitimant ces options de la société actuelle. C'est devenu un formidable outil de propagande au service d'un modèle de société qui est<br /> sanctifié 24h sur 24 et 365 jours par an. Tout combat politique est voué à l'échec dans ce contexte. Tant que vous n'aurez pas compris cela, vous ne ferez rien avancer.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pas grave, je ne cherche pas à faire avancer quoi que ce soit, et il ne me dérange pas d'être classé par vous parmi les "mal comprenants" <br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> <br /> On dirait même que les « nouveaux jésuites » du capitalisme vert ont de larges moyens de semer la zizanie dans beaucoup d'endroits :<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> voir la réponse que fait Pierre Gaugain à une personne : Jacques, proche du PCF sur le blog de<br /> Raoul-Marc Jennar.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Bonjour Frédéric, je crois qu'avec l'opération europe Écologie et Cohn-Bendit, il s'agit de casser toute alliance des classes moyennes avec les classes populaires et toute traduction électorale<br /> ceci au bénéfice des classes les plus riches. C'est le but principal de l'opération, ceci se fait même au détriment de toute action concrète en faveur de la planète, des animaux, des végétaux et<br /> des habitants.<br /> <br /> <br /> Les écologistes honnêtes sont conscients de l’opposition entre capitalisme et écologie et fustigent les impostures de Daniel Cohn-Bendit.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ce que pensent les écologistes honnêtes de Daniel Cohn-Bendit…<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Grosse déception que de voir Mélenchon se comporter ainsi comme un con agressif. La comparaison avec Marchais est malheureusement justifiée (je ne parle que du caractère).<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Oui. Dans certains cas machisme et laïcardise ont du charme. Dans d'autres ce sont de véritables fautes de goûts. En plus dans cette circonstance on voit bien que Mélenchon roule des mécaniques<br /> devant le journaliste parce qu'il sait que c'est un petit jeune. Ce qui double la faute... <br /> <br /> <br /> <br />