Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Out of metaphysics

1 Octobre 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

"Les lignes qui précèdent voudraient reculer le moment où je me poserai cette question : si elle ne se fût battue contre le peuple qui me paraissait le plus ténébreux, celui dont l'origine se voulait à l'Origine, qui proclamait avoir été et vouloir demeurer l'Origine, le peuple qui se désignait Nuit des Temps, la révolution m'eût-elle, avec tant de force, attiré ? En me posant cette question je crois donner la réponse. Qu'elle se découpât sur fond de Nuit des Commencements - et cela, éternellement, la révolution palestinienne cessait d'être un combat habituel pour une terre volée, elle était une lutte métaphysique. Imposant au monde entier sa morale et ses mythes, Israël se confondait avec le pouvoir. Il était le Pouvoir. La vue seule des pauvres fusils des feddayin montrait cette distance incommensurable entre les deux armements : d'un côté peu de morts ni de blessures graces, de l'autre l'anéantissement accepté et voulu par les nations européennes et arabes." (Jean Genet, Le captif amoureux, Folio Gallimard p. 239)

 

C'est justement de ces projections métaphysiques sur le Proche-Orient qu'il faut se défaire.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article