Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Qui étaient les Ibères ?

12 Octobre 2010 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Divers histoire

Mes lecteurs habituels qui, en bons citoyens modernes, sont friands d'actualité, surtout à l'heure où la glorieuse mobilisation populaire va chasser M. Sarkozy du pouvoir, n'aimeront pas le présent post. Mais celui ci s'adresse aux amateurs d'histoire antique, s'il s'en trouve encore, qui découvriraient mon blog en tapant "ibères" sur Google.

 

vrcg-copie-1.jpg

J'ai appris il y a peu que les Ibères comme les Basques sont un peuple qui vient d'on ne sait trop où - de sorte que leur langue étant aussi peu indoeuropéenne que celle des Basques ceux-ci ont souvent tendance à s'approprier comme leur dans la toponymie ce qui est en réalité ibérique.

 

En vérité on en sait quand même un peu plus sur les Ibères que sur les Protobasques parce qu'au moins on sait dater leur arrivée en Europe du Sud-Ouest et l'on sait qu'ils sont asiatiques (d'Asie mineure ou du Caucase).

 

J'aime bien les peuples dont les langues ne sont pas "à leur place" dans un ensemble donné et qui devaient passer pour complètement incongrus à tous leurs voisins (encore que je n'arrive jamais trop à évaluer si l'incongruité linguistique jouait jadis un si grand rôle dans la conception qu'un peuple se faisait de son voisin tant les conflits de voisinage étaient sévères, même entre peuples de même langue).

 

Quand on me parle de peuple asiatique perdu au milieu des Indo-européens, je pense spontanément aux Etrusques, cernés par les Celtes et les peuples italiques qui se ressemblaient entre eux. On décrit parfois les Etrusques, et les Crétois, comme plus hédonistes que les Indo-européens. Est ce vrai aussi des Ibères? Les Ibères ressemblent-ils en quoi que ce soit aux Etrusques ? Y a t il quoi que ce soit, dans leur art par exemple, qui puisse plaider en ce sens ou du moins nous faire soupçonner quoi que ce soit sur leur mentalité ? Faut-il imaginer le Ibères remplis d'un imaginaire végétal comme les Etrusques et les Minoens ? ou rudes combattants austères comme les bergers de Phrygie ?

 

Je lance ces questions en l'air à l'attention d'improbables érudits de passage. Une façon aussi pour moi de desserrer l'étau du quotidien.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article