Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Remember Pancevo

18 Avril 2011 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme

Le 21 avril 1999 j'écrivais dans mon journal anti-guerre encore accessible sur le Net :

 

tony_blair_is_a_wanker_1206058457.jpg

"Le bombardement du complexe pétrochimique de Pancevo au nord de Belgrade a provoqué l'émanation d'un nuage de gaz toxiques: phosgène [composé chloré gazeux suffocant, a été utilisé comme gaz de combat], chlore, et acide chlorhydrique. Selon le ministère de l'environnement serbe, le taux de substances cancérigènes dans l'atmosphère au dessus de Pancevo était 7200 fois supérieur aux normes. Les ouvriers du site ont dû verser des tonnes de dichloroéthane, cancérigène [liquide irritant, volatile, avec risque de formation de mélanges explosif, polluant aquatique majeur] dans le Danube pour éviter l'explosion. Le fleuve risque d'être pollué jusqu'à la Mer Noire [et pas qu'un peu, la Roumanie et la Bulgarie vont être contentes], de même les nappes phréatiques qui fournissent l'eau courante à Belgrade. La pollution de l'air par les substances cancérigènes s'avère également préoccupante. En outre, selon la BBC l'OTAN reconnaît que des armes contenant de l'uranium (uranium appauvri) sont utilisées sur le terrain, avec les mêmes effets pour la santé des civils que ceux qu'on a connus pendant la guerre du Golfe [L'uranium appauvri, métal très dense, est censé avoir moins d'effet radio-actif que l'uranium naturel, mais les fines particules dégagées lors des impacts et des explosions ou bien la proximité prolongée avec ce métal ont été incriminées dans diverses pathologies] "

 

Avant hier, Arte consacrait un reportage à l'enfer que vivent les 70 000 riverains de Pancevo (cancers, maladies génétiques)... mais en abordant  le sujet comme s'il s'agissait d'une catastrophe naturelle, en oubliant qu'une décision humaine a présidé au bombardement de Pancevo : celle de M. Solana, de M. Westley Clark, et des chefs d'Etat ou de gouvernement - MM. Clinton, Blair, Schroeder, Chirac - qui n'ont pas mis leur véto au sein de l'OTAN comme ils l'auraient dû (Chirac l'a fait seulement pour les ponts de Belgrade). Ces gens là ont la mort des victimes de Pancevo sur la conscience, eux, et les millions de demi-habiles qui, en Europe, ne juraient que par les nouvelles des grands médias traitaient de "rouge-brun" le premier qui osait s'opposer au bombardement de la République fédérale de Yougoslavie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S


la liste des crimes envers la planete et son humanite est longue et constitué de crimes de plus en plus monstrueux .je pense qu'il est urgent d'effacer cette volonte de nuire qui est en l'homme
et dans ses organisations mal-agissantes .


bon courage !



Répondre