Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Saint Sylvain Tesson : "Dans les forêts de Sibérie"

16 Janvier 2012 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Lectures

Tesson_Siberie_livre.jpgPeut-on défendre, comme je le fais, un néo-stoïcisme placé au service du développement de l'espèce humaine, tourné vers un idéal de justice, et, par ailleurs, défendre le livre de Sylvain Tesson qui prône la solitude dans les forêts de Sibérie ? Je prétends que oui. Tout comme la religion de l'amour, le christianisme pouvait trouver dans l'érémitisme sa plus haute expression.

 

Vous allez me trouver un peu bobo peut-être, mais franchement j'estime que le succès de "Dans les forêts de Sibérie" (Gallimard 2011) est mérité. Tesson est mon maître désormais. Je croise son ouvrage alors que les considérations de Romain Rolland sur le silence par exemple m'avaient déjà placé sur cette voie. A vrai dire mon attirance pour l'érémitisme est très ancienne, et j'ai même failli fonder une communauté de renonçants avec un ami dans l'Ardèche il y a sept ans. Il ne vous aura pas échappé non plus que le retrait du monde est la démarche du héros de mon roman La Révolution des Montagne à un moment crucial de l'intrigue. Mais fonder une communauté c'est encore trop. La solitude radicale que choisit Tesson est bien meilleure. Cependant pourquoi seulement durant six mois ? N'y a-t-il pas quelque imposture dans cette solitude "sur mesure", ce tourisme de la solitude ? Je vous le dirai quand j'aurai terminé la lecture du livre. En attendant pensons à Nietzsche dans ses montagnes, et à son éloge d'un autre exilé Sibérien, Dostoïevski. Pensons aux belles considérations de Peter Brown sur Saint Antoine en Egypte. La plus haute réalisation de soi se trouve sans doute là.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article