Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Sujets estivaux

9 Juillet 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les rapports hommes-femmes, #Barack Obama

barack.jpg

Obama se discrédite à l'égard des islamistes du monde entier en ne condamnant pas le coup d'Etat égyptien, alors qu'il prêche la démocratie auprès des islamistes des autres pays - lesquels ensuite le croiront-ils, et croiront-ils en la bonne foi des Occidentaux ? Les années 2010 ne seront sans doute pas celles de la démocratie, ni dans les pays musulmans, ni en Occident - you bet  ?

 

La Diplomatie française est toujours aux abonnés absents après le sale coup de Paris à Morales dans l'affaire Snowden. J'entends dire dans les cercles de haut vol "Fabius est nul". Est-ce que cela arrivera enfin aux oreilles de François Hollande ?

 

Je regardais avant-hier une vidéo de Ce Soir ou Jamais de fin mai. Le niveau était très bas. Il y avait un député, dont je sais qu'il est coaché par la femme d'un de mes anciens éditeurs (son staff s'est mis en tête d'en faire un intellectuel mais le résultat est pitoyable). Beurk ! Il y a quelques années, je m'étais dit qu'il pourrait être utile de passer chez Taddeï. Mais l'émission vole si bas, que je sais désormais que si on me proposait d'y aller je refuserais et je citerais les noms des gens que le pauvre Taddei a eu la stupidité d'inviter.

 

women-gun.jpgDans Marie-Claire de juillet p. 146 Caroline Fourest écrit une bafouille de 1 800 signes espaces compris (payés combien ? demandez le au magazine) qui se termine par "[l'émancipation sexuelle ... adviendra vraiment] quand le mot "cyprine" coulera naturellement sur nos lèvres et sur la Toile. Autant que le mot "sperme" ". Ragna ! Schtroumphette grognonne en a marre qu'on parle du sperme, et qu'il y ait des mâles dans le monde, et des religions, et de la diversité, et du libéralisme politique, et des gens qui ne la prenne pas pour une déesse mais juste pour ce qu'elle est c'est-à-dire... bon allez je ne vais pas sombrer dans la même culture du ressentiment que la pauvre publiciste précitée. J'ai quand même un petit problème avec cette prétention à faire de la cyprine un "philosophème" indépendamment de la situation qui préside à sa production Un peu d'ailleurs comme avec ces sexologues qui font l'éloge du vibro pour couper les gens de toute dette affective envers un(e) partenaire. Cela me rappelle ces remarques de Peter Brown sur les saintes ascétiques qui montraient leur sexe pour tuer le désir de leur soupirant en application du précepte stoïcien selon lequel en divisant par l'intelligence analytique un objet on apprend à le démystifier... En coupant ces "philosophèmes" de l'ensemble d'où ils sont issus on les désincarne et les prive en réalité de sens. Le monde de Caroline Fourest, c'est évident, est celui du non-sens et de la mort.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article