Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Un petit zeste de structuralisme quand même

8 Juillet 2014 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Depuis l'adolescence j'ai toujours été du côté des philosophes et anthropologues qui refusent de surestimer le changement.

P1020711Bourdieu par exemple disait toujours que dans les années 60, alors que Touraine et les technocrates tenaient un discours de  la "modernisation", du changement perpétuel, lui, à l'écoute des structuralistes,  était plus sensible à ce qui dans les agencements des relations humaines ne changeait pas. Je suis comme lui. Je pense que l'humanité n'a pas vraiment enregistré de progrès moraux depuis Chrysippe de Soles ou Caton d'Utique, et l'idéologie du "développement personnel" dont sont porteurs par exemple les thérapeutes énergéticiens (mais aussi le système libéral dans son ensemble) m'horripile.

 

De même je ne surestime pas les progrès que les technologies apportent à nos vies. Par exemple Internet, les SMS, les portables : ils nous égarent dans toutes sortes de leurres et maintiennent nos cerveaux en attente. Ce faisant certes ils nous libèrent de l'ennui, du vide, mais aussi de toutes les distractions gratuites, saines et créatives que les cerveaux "d'avant" trouvaient pour meubler le vide : le dessin, la chanson, la lecture des livres, le jardinage. Ils nous ôtent aussi cette disponibilité oisive qui soustendait notre temps libre et nous rendait ouverts à tout et n'importe quoi. L'avantage de ces nouvelles technologies (sans même parler de leur coût écologique considérable, en termes de consommation électrique notamment) reste largement à démontrer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article