Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Une yéménite guévariste adoubée aux Etats-Unis

27 Avril 2013 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

malalaLa sollicitude des institutions occidentales pour les militantes marxistes du monde musulman est décidément très visible ces derniers temps. Après l'histoire de la pakistanaise Malala Yousafzai accueillie par la reine d'Angleterre que j'évoquais en octobre dernier (cf photo à gauche), voici un cas semblable.

Bushra Al-Maqtary (Boshra Al-Maqtari, Bouchra Almaqtari suivant les orthographes retenues), née à Taiz en 1975, fille d'un ouvrier membre du Parti socialiste (marxiste léniniste) qui gouvernait à l'époque le Yémen du Sud, et qui elle-même arbore l'effigie du Che, a reçu le prix "Nouvelle Vague" de la Fondation François Giroud (5 000 euros) au MK2 Bibliothèque à Paris, le 17 janvier dernier, en présence de nombreuses personnalités françaises des media (Anne Sinclair par exemple) et de Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, et de l'ambassadeur de France au Yémen. Elle est interviewée par Caroline Fourest ici. Puis, le 11 avril dernier, elle a reçu (avec 3 autres personnes), le 5ème prix des Leaders pour la démocratie à la Fathom Gallery de Washington du Project on Middle East democracy (POMED), une ONG non partisane, mais liée à l'Establishment américain, notamment la Carnegie Endowment for International Peace. 

Je me demande comment s'articule chez ces militantes leur inclusion dans un certain star-system occidental avec la poursuite de leur action de terrain auprès des femmes, des classes populaires et des organisations de travailleurs de leur pays. J'observe que Bouchra Al-Maqtari dans son interview avec Caroline Fourest était critique à l'égard du Parti socialiste yéménite. Si quelqu'un connaît la manière dont la presse de ce parti parle de cette militante adoubée à Washington, et le contexte général de la situation de la gauche au Yémen, qu'il/elle n'hésite pas à en parler sur ce blog...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article