Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles récents

Send me an angel

7 Avril 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Souvenirs d'enfance et de jeunesse

ISIS2Bon, je serai plus impressionné quand ils nous feront "Dance with me" de Lords of the New Church en chants grégoriens. Mais "Send me an angel", ce n'est déjà pas mal. Ca vaut Soeur Cristina chantant "Like a Virgin", non ? ste baume

 

 
Lire la suite

EI de Yarmouk aux Philippines...

7 Avril 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

L'Etat islamique prend possession du camp palestinien de Yarmouk, près de Damas, Porochenko propose une décentralisation à géométrie variable en Ukraine, reposant sur des référendums particuliers, mais sans fédéralisme, les houtis progressent à Aden au Yémen tandis que Riyad sollicite l'aide pakistanaise, la Tribune fait l'éloge de l'art stratégique de Tsipras, aux Philippines la négociatrice au nom du MILF Miriam Coronel Ferrer explique, à propos du  Bangsamoro Basic Law (BBL) censé remplacer la région du Mindanao actuellement gérée par le MNLF : "Si vous ne signez pas le BBL avec nous vous aurez l'Etat islamique"!

Lire la suite

Lourdes

5 Avril 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik

J'étais à Lourdes aujourd'hui. Vous savez, tout comme je suis indulgent avec le Parti communiste d'Union soviétique auquel je reconnais le mérite d'avoir fait survivre une révolution dans des conditions très difficiles (je suis plus indulgent envers lui qu'envers les jacobins français de 1793), autant je suis aussi indulgent envers l'Eglise catholique sur de nombreux points. Quand je suis devant la grotte de Lourdes je ne m'exclame pas comme le font certains partisans américains du New Age : "voilà une institution fasciste qui a confisqué le vrai message du Christ et de la Vierge Marie". Je me dis plutôt : "L'Eglise a eu le mérite de construire ce sanctuaire et de l'entretenir autour des apparitions de la petite Bernadette - en plein coeur de la modernité positiviste ce n'était pas facile". Et je trouve que par exemple la RATP ferait bien d'avoir la même tolérance humaine à l'égard de l'Eglise romaine plutôut que d'oser, comme elle l'a fait récemment, interdire une affiche en faveur d'un concert de solidarité avec les chrétiens d'Orient.

Ma compréhension à l'égard du catholicisme ne signifie pas que j'adhère à son bureaucratisme qui rend souvent sa foi superficielle, et elle ne m'empêche pas de garder par ailleurs une grande sympathie à l'égard du New Age. Si les médiums que j'ai rencontrés voient des apparitions qui sont compatibles avec l'imaginaire du New Age (notamment avec la pluralité des "Guides"), c'est sans doute parce que cette forme religieuse est la plus adaptée à l'expression de la transcendance en ce moment, qui en épouse spontanément la forme, du moins dans les pays riches. J'encourage seulement l'imaginaire New Age à s'ouvrir davantage à des univers qu'il exclut, tels que le pré-socratisme et l'Islam.

Pourquoi faudrait-il dénigrer le New Age, ou son ancêtre la théosophie ? Parce qu'ils sont synchrétiques ? Mais l'isiacisme issu de la réforme de Manéthon aussi était syncrétique à l'époque hellénistique, ce qui ne l'a pas empêchée de devenir un des sédiments les plus pertinents de la spiritualité païenne de l'empire romain. Parce qu'il a un côté kistch et populaire ? Mais quelle grande religion ne l'a pas ? La simplicité est un vecteur de force dans le domaine religieux.

Je n'ai aucun doute sur le fait que la Vierge Marie est apparue à Bernadette à Lourdes, comme à Thérèse à Lisieux et aux enfants de Fatima. Je ne sais pas évidemment qui est la Vierge Marie, et je pense que toute divinité de toute religion recèle nécessairement un côté inaccessible et incompréhensible. La Vierge est-elle un écho des énergies isiaques ou d'autres énergies féminines de systèmes religieux éloignés du christianisme ou n'est-elle à appréhender que sous l'angle chrétien rigoureux ? Je préfère ne pas me poser cette question. Je n'aime pas faire de la théologie. Ce n'est pas ma vocation. Je respecte ce qui est inconnaissable.

Au dessus de la statue de la Vierge, dans la grotte sacrée, l'inscription "Je suis l'immaculée conception" figure en gascon de Bigorre, avec ses vieux articles pyrénéens pré-romans. Je ne l'avais point remarqué auparavant. La Vierge a parlé en gascon.

Lire la suite

De Oliveira, Iran, Nicola Sturgeon, ovirraptorosaures et Playmobil

3 Avril 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse

Manuel de Oliveira est mort hier à 106 ans (un cinéaste qui a commencé dans le muet, incroyable non ?). Même la Pravda russe lui rend hommage. J'avais vu à 20 ans le film ci-dessous "Non ou la vaine gloire de commander". You Tube nous l'offre en VO. Je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable.

 

 

 

La Pravda rend hommage à Oliveira, Asia Times rend hommage à l'accord irano-américain sur le nucléaire ici. Et Libération produit une bonne lecture de la sociologie électorale française ici.

 

A part ça des nouvelles de la gauche européenne : Podemos a échoué à percer aux élections andalouses face à la cacique du PSOE, mais Nicola Sturgeon, présidente du Scottish National Party (Parti national écossais), arbore à son tour la bannière du combat anti-austérité et pourrait réaliser un très bon score aux législatives le 7 mai prochain malgré l'échec des indépendantistes au dernier référendum.

 

Les défenseurs des racines biologiques de l'amour seront heureux d'apprendre que les ovirraptorosaures dont un couple d'il y a 72 millions d'années a été retrouvé dans le désert de Gobi soulevaient probablement les plumes de leur queue à la manière des paons pour séduire leur femelle. De là à penser qu'ils étaient monogames comme beaucoup d'oiseaux dont ils sont les ancêtres il n'y a qu'un pas.


Pour finir, pour me faire pardonné d'avoir mangé de la viande en ce Vendredi Saint, voici le récit de la Passion selon Playmobil ici - en fait c'est une exposition dans une cathédrale de la province de la Rioja

Lire la suite

Pepe Escobar à Donetsk

31 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE

Un témoignage ici écrit pour Asia Times.

Lire la suite

Faiblesses

30 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La gauche

EpaminondasLes gens oublient facilement leur rôle. Hier M. Valls déclarait que la percée du FN dans le paysage politique constituait un changement "durable". Son rôle serait plutôt de dire :"Le FN a effectué une percée, mais elle est éphémère, aux prochaines élections les vertus de notre politique le réduira à néant". Aujourd'hui sur Canal+, Mme Filipetti, députée PS, qualifie le choix des électeurs qui ont voté PS d' "héroïque". On imagine la députée serrant la main d'un électeur du PS en lui disant : "C'est vraiment héroïque d'avoir voté pour mon parti, je ne sais pas si à votre place j'aurais eu le courage de le faire". Quand on en est à commenter des résultats électoraux en oubliant quel rôle politique on tient, c'est qu'en fait on a déjà complètement lâché la rampe. On ne fait plus que de la figuration jusqu'à la prochaine défaite.

Lire la suite

JLG

29 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Cinéma

 

Lire la suite

Combats

29 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Au coeur des mouvements anti-guerre

"Les moyens employés par la nation insurgée ne peuvent être mesurés selon les règles reconnues de conduite d'une guerre régulière ni d'après nul autre étalon abstrait" écrivait en 1857 Engels (Textes sur le colonialisme, édition en langue étrangère, Moscou, 1960, p. 142) dans son article de 1857 "La Perse et la Chine" qui compare les styles de résistance chinois et persan à la conquête britannique. Il commente ainsi les méthodes utilisées par le peuple chinois qui recourt à la traîtrise et à l'empoisonnement face aux forces coloniales.

 

Je me suis imposé une obligation de réserve quant à la couverture de l'évolution des trois conflits (de plus en plus confessionnels) du Proche-Orient : le Yémen (où l'Arabie Saoudite a lancé une campagne de bombardements), l'Irak (où les Américains ont peu élégamment pris le relais des milices chiites dans l'attaque contre l'EI à Tikrit et se trouvent dans une situation de blocage), et la Syrie (où Idlib est tombée entre les mains d'Al Qaida, deuxième ville de province aux mains d'islamistes après Raqa contrôlée par l'EI). Je vous renvoie à la lecture d'Antiwar.com et Asiatimes, pour les faits, et les spéculations autour de tout cela.

 

Par contre je m'interroge sur le recours de M. Hollande aux assassinats ciblés - voyez ce résumé du livre de V. Nouzille. Je ne crois pas que M. Hollande et le sinistre M. Fabius laisseront en politique étrangère un bilan plus positif que celui de Guy Mollet.

Lire la suite

Oh those Russians !

28 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Antiquité - Auteurs et personnalités

Sur Academia.edu, une cinquantaine d'articles universitaires en anglais, en espagnol, en français, tous plus nuls les uns que les autres sur la poêtesse grecque Sappho. Tous dans l'idéologie ambiante : Sappho la féministe, Sappho qui fait triompher la sexualité, Sappho mal lue par les Romains. Au milieu de toute cette sous-littérature miteuse, un seul bon article, si j'en juge par son abstract en anglais : un article qui démontre de quelle Artémis lydienne Sappho était la prêtresse, et pourquoi cela compte pour comprendre ses poêmes. Vu l'époque à laquelle Sappho a écrit, bien avant Platon, on se doute bien que c'est ce gars qui a raison, c'est lui qui tient le bon bout de la compréhension face à tous les anachronismes des pseudo-historiens qui encombrent les réseaux académiques. Je lui écris pour lui demander l'intégralité de son article, il me l'envoie. Pas de bol, il est entièrement écrit... en latin ! Mes compétences linguistiques touchent leur limite.

Je regarde un peu le background de cet auteur : il est professeur à Novosibirsk. Aux portes de la Sibérie chamanique...

Lire la suite

Ad nauseam

27 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants"

Un connard de penseur "anti-Union européenne" dit sur une vidéo qu'Onfray est un grand homme et un "gros travailleur" (quelle rigolade !), qu'Epicure c'est la libre-pensée (quand se décidera-t-on à lire Koch Pettre à propos de la religiosité dogmatique de l'église épicurienne ?), que Démocrite c'est le progrès. Toute cette pensée matérialiste à deux balles qui ne comprend rien à l'Antiquité et ne lit les auteurs qu'à travers des digests. Tous ces profs de lycée de pacotille qui prétendent servir la "cause du peuple", analysent le système bancaire, l'histoire de la pensée, la politique, à travers la lecture des "Que sais-je ?". Tous ces rigolos, ces flemmards, tout juste bons à se pavaner sur You Tube ont trahi leur pays, trahi leur époque. C'est à vomir. La pensée anti-système, c'est autant le désert de Gobi que la pensée pro-système. Des esprits secs, des coeurs secs, des petits narcisses de superette. Les pires des marécages.

Lire la suite

Rogopag

27 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Cinéma

La lecture des mémoires d'Alexandra Stewart m'a convaincu de regarder Rogopag de Rosselini, Godard, Pasolini, Gregoretti (1963), qui réunit quatre films autour du thème de la fin du monde. L'histoire de Godard dans laquelle Stewart joue a un côté "Le Mépris" adapté à un contexte de catastrophe atomique. Le thème de la "mécanicité qui s'empare des rapports humaines" était banal à l'époque. L'histoire de Pasolini, "La Ricotta", avec Orson Welles dans le rôle du réalisateur, valut bêtement au film la censure en Italie et à Pasolini 4 ans de prison avec sursis. Je ne jouerai pas les cuistres qui détaillent tous les sens possibles de ce film sur le film, où Pasolini se montre sous les traits de Welles tournant quelque chose qui ressemble à son Evangile selon Saint Mathieu, je ne verserai pas dans la tarte à la crême de "l'allégorie" de la création. Tout est donné dans le film. Pasolini au début a trouvé utile de rappeler qu'il livre là la meilleure lecture possible de l'Evangile de son point de vue, et il a sans doute raison. Il y a comme dans tous ses films la métaphysique de la présence qui se donne dans chaque image, la critique sociale de l'inculture et du conformisme de la bourgeoisie (toujours tellement d'actualité), le focus sur ce prolétaire-consommateur transformé en estomac à deux pattes qui, comme Charlot, court par monts et par vaux pour tromper sa misère. L'Evangile est écrite pour lui, et pourtant il meurt sans même avoir dit sa réplique, sans promesse de rédemption, ni par le cinéma, ni par les Ecritures, du moins tant que la création "tournera" pour la bourgeoisie. Heureusement le cinéaste n'est pas dupe, comme il le montre dans sa dernière phrase, son épitaphe. L'estomac-sur-pattes est ce que nous sommes, ou risquons à tout moment de devenir. Amusant, attendrissant, désespérant. Une vraie fin du monde.

 

Lire la suite

Léon Werth et la non-violence annamite

25 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités

werthLes sagesses chinoise et indienne ont souvent coïncidé, sans qu'on sache laquelle des deux influençait l'autre. Prenait par exemple la parenté entre la conception sexuelle du taoïsme et celle du tantrisme shivaïte. Je crois qu'on peut dire la même chose du principe de renoncement dans l'action hindouïste et de la conception confucianiste du rapport à l'autre, l'un et l'autre menant à la non-violence (ce qui n'empêche pas bien sûr que les sociétés concernées puissent avoir par ailleurs des aspects très violents).

 

Léon Werth dans l'Indochine de l'entre-deux-guerres (avant que celle-ci ne se convertisse à la violence sous la direction d'Ho-Chi-Minh, tout comme la Chine a renoncé au confucianisme sous Mao, et le redécouvre à peine maintenant) a très bien perçu cela lors de son voyage à Saïgon, et ne l'exprime nulle part aussi bien que dans ce passage de Cochinchine (p. 65) :

 

"Je me suis étonné devant des Annamites à culture européenne de cette réaction impassible, lâche ou résigné du coolie brutalisé. On m'a répondu :

 

'Vous avez un mode de votre honneur qui est de rendre les coups. Atavisme ou tradition, nous avons, avant tout, le mépris de la violence. La dignité, pour nous, n'est jamais d'opposer la violence à la violence. La dignité, c'est de se vaincre, de se dominer. Ces principes vous les trouveriez dans la morale confucéenne que les plus cultivés de vos gouverneurs invoquent parfois devant nous pour nous recommander l'obéissance ou la patience. Car il est des Européens qui aiment à prononcer l'adjectif confucéen. Ils possèdent la philosophie de l'Extrême-Orient puisqu'ils connaissent le nom de Confucius. Ils possèdent aussi son art, puisqu'ils cherchent dans les paillotes des bleus de Hué.

 

Beaucoup de villages ont un nom qui signifie la paix et la sérénité. Nous avons un proverbe qui dit : 'Si tu recules d'un pas, c'est un pas de gagné.'

 

L'homme en colère n'est pour nous qu'un ovjet de mépris et de dérision. Nous avons appris à ne point être violent. A l'action de l'homme violent, un Extrême-Oriental refuse une réaction de violence. Et si la haine naît en luui, il l'accumule...'

 

Sans doute un Européen pourrait développer devant un Extrême-Orinetal la maxime de l'Evangile : 'Tendez l'autre joue' Il pourrait même trouver dans des livres et dans des milieux d'exception les traces d'une influence évangélique. Je le défie bien d'expliquer par l'Evangile les moeurs quotidiennes, les moeurs de la rue... Le mérite de l'explication confucéenne, c'est qu'en Extrême-Orient, elle rend compte parfois des faits de la rue."

 

Je précise qu'en soulignant cela, je ne juge pas les choix d'Ho-Chi-Minh, de Mao, et d'autres d'abandonner le confucianisme pour des raisons de modernité et d'efficacité dans les années 40...

Lire la suite

Albanie-Kosovo

24 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE

nato.jpgDans une conférence de presse conjointe des premiers ministres de l'Albanie et du Kosovo hier, Edi Rama et Isa Mustafa ont déclaré ce mardi que les pays s'uniront pour entrer dans l'Union européenne et signer des accords qui affecteront la vie des citoyens des deux pays. "Nous allons coopérer dans le domaine de l'économie, a fait savoir Rama. C'est très important, en particulier dans l'agriculture. Nous sommes déterminés à retirer dans tous les obstacles de nature administrative cette année... Nous porterons une attention particulière à l'apprentissage de la langue albanaise dans les pays où les Albanais vivent. Nous avons l'intention d'unifier notre système d'éducation, et de travailler ensemble comme une seule force qui sert une nation "

 

Le ministre de la justice serbe a réagi en déclarant que la Serbie ne restera pas les bras croisés devant la formation d'ue "Grande Albanie"

 

Aujourd'hui Belgrade commémore le 16ème anniversaire de l'attaque de l'OTAN contre la Serbie.

Lire la suite

Fonte

24 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La droite

SAM 2467-001Un vieux monsieur dans un bistrot disait hier : "Dix-neuf tonnes de fonte volées au château de Versailles, les canalisatons des fontaines, c'était dans le Parisien,  la presse nationale n'en a pas dit un mot, un réseau de cambrioleurs roms a été démantelé le mois dernier en Moselle. Il est soupçonné d’avoir volé environ 15 tonnes en Lorraine. L'histoire de Versailles au moins aurait dû faire la 'une' du journal TV. Ce n'est pas le cas. Preuve que le journal TV sur toutes les grandes chaînes est de gauche".

 

La gauche trouve la TV de droite, la droite trouve la TV de gauche.

Lire la suite

Elections départementales

24 Mars 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La gauche

026- 1992 (29.8.92-24.11.92) 206Voici encore des élections locales où tout le monde peut se déclarer satisfait. Le FN parce qu'il fait plus de 24 %, la droite alliée aux divers droite et aux centristes parce qu'elle arrive en tête malgré tout, les socialistes parce que leur score est moins mauvais que dans les sondages. Le PCF parce qu'il résiste dans à peu près tous ses fiefs, y compris là où il a été renversé par la droite aux  dernières municipales comme Le Blanc Mesnil et Bobigny. Il réalise même une percée au dessus de 10 % dans certains cantons de mon Béarn natal qui historiquement pourtant n'a jamais été intéressé par le communisme, ainsi que dans certains centres-villes bobos de métropoles régionales (parfois en alliance avec les Verts d'ailleurs).

 

Ca fait drôle de voir des départements comme l'Eure ou le Midi-Pyrénées, qui dans les années 80 n'accordaient que de faibles scores au FN, placer ce parti au second tour dans plusieurs cantons. Les temps changent. Mais il n'y avait pas de candidats FN dans tous les cantons, par exemple aucun dans le canton où je suis censé être électeur.

 

Comme souvent je me suis abstenu au premier tour et ferai de même au second.

Lire la suite