Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles récents

Nancy Pelosi interdite de communion par l'archevêque de San Francisco

22 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Avortement, #Le monde autour de nous, #Christianisme

Dans un communiqué publié le 20 mai dernier, Mgr Salvatore Cordileone a déclaré que la présidente démocrate de la Chambre basse Nancy Pelosi (qui s'affiche comme catholique pratiquante) ne serait pas admise à la communion dans le diocèse de San Francisco (Californie) tant qu'elle n'aurait pas retiré son soutien actif aux législations de plus en plus agressives en faveur de l'avortement en vigueur en Californie et en Nouvelle Angleterre. Mme Pelosi avait pourtant été reçue en grande pompe au Vatican en octobre 2021 où elle avait échangé des gestes étranges avec le pape François...

 

Lire la suite

Gen Paul, Montmartre et Marguerite

20 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Le quotidien, #Divers histoire, #Billets divers de Delorca, #Grundlegung zur Metaphysik, #Un livre épuisé sur D. Albert, #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités, #Association d'idées, #Lectures

Puisque beaucoup d'abonnés de ce blog annulent leur inscription ces derniers temps (sans que je sois en mesure deviner pourquoi), je puis, en un sens, maintenant, me sentir plus libre d'y écrire un peu ce qui me passe par la tête sans me demander ce qu'on attend de moi. C'est un peu d'ailleurs ce que j'y faisais il y a dix ou quinze ans, à une époque où je n'avais pas moins de lecteurs - même si c'étaient des lecteurs au profil sans doute différent.

Tenez, savez-vous qu'en ce mois de mai, un de mes billets les plus lus est celui que je consacrai à la tombe de Marguerite d'Angoulême en 2012 (en un temps où j'utilisais un langage dans lequel je ne me reconnais plus) ? Je suppose que c'est là le fruit des hasards des référencements sur Google et des recherches des collégiens pour quelque rédaction que leur commande un prof de français. Mine de rien la Marguerite des Marguerites aura rapporté plus de lecteurs à ce blog que tout mon militantisme dans les milieux anti-guerre, car elle m'a aussi fait écrire sur le quintinisme, au moment où j'étais sur la pente escarpée de l'athéisme, et comme j'étais un des rares internautes français à écrire sur Quintin, divers esprits curieux de la Renaissance sont venus à mon blog par ce biais, y compris d'ailleurs un historien distingué. Je ne regrette pas tous ces charmants billets, dont un m'avais aussi conduit vers les oeuvres de Brantôme... L'univers de la Renaissance est étrange et pose diverses questions sur les avantages ou les dangers de l'ésotérisme chrétien. C'est un sujet des plus complexes. La dette que l'on doit avoir ou pas à l'égard du néo-platonisme et de ses vapeurs souvent malsaines (je ne sais pas pourquoi mais cela me renvoie à E Michael Jones, le seul auteur à ma connaissance qui pointe ce qui cloche le plus dans le règne de Julien l'Apostat : ses liens avec l'occultisme, qu'il relie à bon droit avec la problématique du néo-platonisme en général).

Mais laissons là la Renaissance. Hier je me penchais plutôt sur Montmartre et sur le peintre Gen Paul. Là encore l'occultisme n'est pas loin. Pensez au cabaret le Chat Noir qui en était le siège, à l'inventeur Charles Cros. Gen Paul faisait sans doute partie de ces âmes perdues. Son interview chez Chancel l'année de ma naissance, respire l'impasse existentielle de tous ces créateurs sans dieu qui se consolent dans un amour illusoire de la nature. Mais, que voulez-vous, j'ai toujours une grande tendresse pour la mémoire du Paris populaire. Vous savez que j'ai aidé une vieille dame parisienne à publier ses souvenirs quelques années avant son trépas (une école fut inaugurée à son nom il y a 7 ans, dans la ville où je l'avais interviewée, Sevran, je n'en ai même pas été informé - les gens ne sont vraiment pas corrects). Elle n'avait pas vraiment des origines populaires, mais elle avait la gouaille et l'argot de ce milieu-là. Son militantisme communiste en banlieue (alors qu'elle était parisienne), l'avait conduite à cultiver cela.

Tout béarnais que je suis, j'ai été très entouré par l'argot parisien dans mon enfance. Je ne sais pas trop par quels canaux cela passait : peut-être par les chansons à la radio (la "TSF"), le cinéma, ou peut-être par l'influence très indirecte d'oncles engagés dans l'armée. Qui sait ? Je ne vais pas tenter de remonter le fil sociologique de ce genre de transmission de cultures très localisées à des centaines de kilomètres de leur "terroir" (ou de leur macadam...).

On sait les lettres de noblesse académique que Céline donna à cette langue, et quelles lettres d'abjection il donna à l'anarchisme qu'elle véhiculait. Gen Paul était de cet anarchisme-là. D'ailleurs il aurait déclaré que ces Céline qui lui a appris l'argot (voir ici)... Bizarre... Ce n'était donc pas naturel sur la butte ?

En parcourant quelques textes sur Internet pour boucler cette petite promenade vispérale à travers le Montmartre d'il y a cent ans (rien à voir avec l'artefact actuel pour touristes piégés par Amélie Poulain), je tombe sur cet article de Richard Khaitzine intitulé "Les Mystères de Montmartre" du numéro de la revue "Le Vieux Montmartre" du 1er janvier 2002 (il y a 20 ans).

L'auteur y écrit ceci (p. 32) à propos du roman "Le Roi Mystère" de Gaston Leroux (habitué du Chat Noir, son arrière petite-fille tient encore un bistrot à son nom à Montmartre) : "Le Roi Mystère recèle d'autres énigmes qui, toutes, confirment nos hypothèses de travail. Ainsi, que penser de ces concierges de Montmartre veillant sur la sécurité du Roi Mystère et de ses amis ? Que penser, en particulier, de cette concierge qui possède un perroquet souffrant d'une curieuse monomanie lui faisant débiter toujours la même phrase : " Tu es la Marguerite des marguerites, la perle des Valois... ". Si Gaston Leroux semble avoir voulu évoquer l'érudite sœur de François 1er, pour des raisons qu'il serait trop long d'exposer ici, nous pouvons être certains qu'il souhaitait aussi orienter son lecteur en direction de Maxime Lisbonne. Cet ancien Communard, déporté au bagne de Toulon, lors de son retour, fonda différents établissements qui, tous, eurent le même insuccès : La Taverne du Bagne (Gaston Leroux, dans les Aventures de Chéri-Bibi, ex-bagnard poursuivi par la Fatalité, évoqua fréquemment les cabarets montmartrois)".

Je puis jurer que lorsque j'ai commencé à écrire ce billet en parlant de Marguerite de Valois, j'étais à des lieues de penser que je retomberais sur elle à propos de Montmartre ! De même que je ne pouvais supposer il y a 15 jours en jetant un oeil rapide sur un extrait de "Chéri-Bibi" sur une vidéo de YouTube que je citerais le nom de cette série de mon enfance dans ce blog aujourd'hui... Décidément la façon dont les choses se recoupent devient des plus troublantes. Si seulement ce Richard Khaitzine, écrivain alchimiste, avait bien voulu nous dire justement pourquoi Leroux citait Marguerite à propos de Montmartre plutôt que d'estimer que ce serait "trop long à exposer"... Et je ne puis le lui demander par mail : il est décédé le 9 décembre 2013...

Lire la suite

Mobilisation des Brics

20 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Colonialisme-impérialisme

Après diverses réunions des "sherpas" des BRICS (Brésil Russie Inde Chine Afrique du Sud), les ministre des affaires étrangères de ce bloc se sont retrouvés hier par visio-conférence. A l'ouverture le président chinois Xi Jimping (dont le pays assume la présidence tournante) a appelé les cinq pays du groupe "à engager un dialogue et des échanges avec davantage de marchés émergents et de pays en développement afin d'accroître la compréhension et la confiance mutuelles, de resserrer les liens de coopération et d'approfondir la convergence des intérêts, de manière à rendre le gâteau de la coopération plus grand et augmenter la force de progrès et contribuer encore plus à la noble vision de construire une communauté de destin pour l'humanité."

Au menu des discussions : l'objectif d'augmenter le volume des règlements en devises nationales afin d'être plus indépendant des politiques de Washington. Les sanctions des États-Unis et de leurs alliés contre la Russie en gelant les 300 milliards de dollars de réserves d'or et de devises du pays, représentant près de la moitié des réserves de change totales de la Russie, ont fait perdre au dollar américain sa neutralité, estiment des experts comme Cao Yuanzheng, président de BOC International Research, ce qui incitera naturellement les pays BRICS à développer des parades.

Ils estiment que Washington a désormais une position "anti-mondialisation", et il leur faut donc s'engager dans la dédollarisation. Ainsi parallèlement au système de messagerie bancaire mondial SWIFT, la Chine souhaite mettre en avant auprès des BRICS son propre système de règlement commercial appelé le système de paiement interbancaire transfrontalier (CIPS), qui offre des services de compensation et de règlement aux participants aux paiements et au commerce transfrontaliers en yuan (le yuan représente 2,14 % des règlements mondiaux derrière le dollar américain, l'euro, la livre et le yen).

La ministre des affaires étrangères d'Argentine dont le pays aspire à rejoindre le BRICS siégeait à la réunion comme observateur. Les BRICS dans leur ensemble représentent 22% de la surface continentale, 42% de la population mondiale et 24% du PIB mondial.

Lire la suite

Les trahisons de la gauche de la gauche sur l'Ukraine

20 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La gauche, #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

Après notre inventaire des trahisons de la gauche de la gauche dans la lutte contre Big Pharma, voici quelques extraits celles concernant le combat pour la paix en Ukraine : trahisons délibérées ou simples naïvetés, on ne sait plus.

En France, le Tweet guerrier de Mélenchon du 18 mai (après une expulsion de diplomates qui pourtant ne faisait que répondre très normalement à la même expulsion préalable de diplomates russes) :  "En expulsant 34 diplomates français, 24 italiens et 27 espagnols, le gouvernement #Poutine provoque les nations de l'Europe du Sud. Il achève de s'exclure des nations qui cherchent la stabilité et la sécurité sur notre continent."

Le 7 avril sur BFM TV Fabien Roussel (PCF) estimait qu'il n'y a "pas assez" de sanctions contre la Russie.

Aux Etats-Unis, Bernie Sanders, Alexandria Ocasio Cortez, Ilhan Omar, et Rashida Tlaib (aile gauche du Parti démocrate) ont voté l'aide de 40 milliards à l'Ukraine  (dont une grande partie de missiles Stingers et Javelin qui vont encore prolonger inutilement cette guerre et dont une partie seront probablement revendus ou donnés par des mafias locales à des groupes extrémistes) - alors qu'au Yémen l'ONU n'obtient qu'un peu plus d'un quart des 4,3 millliards qu'elle demande pour sauver les enfants de l afamine. Dans la même logique, en Espagne Yolanda Diaz ministre communiste du travail approuve les livraisons d'armes de son pays (dirigé par la gauche) à Zelinsky.

Pour le reste, comme pendant la guerre en Irak ou la guerre au Kosovo, les prises de positions de la gauche de la gauche européenne vont souvent dans le sens d'une vague déclaration de principe en faveur de la paix (voir la photo de l'association parlementaire pacifiste à la chambre des députés italienne ManifestA ci-dessous) sans guère relayer les informations occultées par les grands médias qui permettraient aux gens d'avoir une vision plus équilibrée du conflit ukrainien.

 

Lire la suite

Société de contrôle

18 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Le 1er décembre 2021 les 194 membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont parvenus à un consensus pour entamer le processus d'élaboration et de négociation d'une convention, d'un accord ou d'un autre instrument international dans le cadre de la Constitution de l'Organisation mondiale de la santé pour renforcer la prévention des pandémies, préparation et réponse.

Un organe de négociation intergouvernemental devait désormais être constitué et tenir sa première réunion avant le 1er mars 2022 (pour convenir des méthodes de travail et des délais) et sa seconde avant le 1er août 2022 (pour discuter des progrès sur un projet de travail). Il présentera ensuite un rapport d'étape à la 76e Assemblée mondiale de la santé en 2023, dans le but d'adopter l'instrument d'ici 2024.

L'OMS dispose déjà de règles contraignantes connues sous le nom de Règlement sanitaire international (2005) qui définissent les obligations des pays lorsque des événements de santé publique sont susceptibles de traverser les frontières (notamment des dispositifs d'information). L'idée d'un nouveau traité a été promue par l'Union européenne, le Royaume Uni, l'Indonésie, le Kenya etc. Les Etats-Unis, l'Inde et le Brésil sont pour un traité non-contraignant.

A penser en complément avec le rôle de McKinsey (aujourd'hui poursuivi pour faux témoignage devant le Sénat français en ce qui concerne ses déclarations fiscales) : Le Canard Enchaîné avait révélé le 6 janvier 2021 sous le titre "La vaccination a déjà grippé le gouvernement" que la stratégie vaccinale française pilotée par le young leader Olivier Véran, et par l'état, obéit en fait, aux ordres et aux désirs de Maël de Calan, ex-porte-parole de Juppé (aujourd'hui membre du Conseil constitutionnel, comme Fabius prère d'un directeur associé chez McKinsey)consultant du cabinet géant américain McKinsey, dont on connait désormais les liens financiers avec Pfizer, et Young leader de la French-American Foundation, et de la France-China Foundation (ce qui est aussi le cas de Véran, Macron et Philippe depuis longtemps). Notez que le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne est le mari de Marguerite Cazeneuve, ex-McKinsey (et fille d’une dirigeante d’Eli Lilly, un important laboratoire pharmaceutique), conseillère chargée par Macron de la réforme des retraites. De ce point de vue rien ne changera en France.

A part ça, un rapport sénatorial français préconise d'expérimenter la reconnaissance faciale pour une durée de trois ans

Une loi d' "expérimentation" fixerait les conditions dans lesquelles la reconnaissance biométrique pourrait être utilisée. Lors d'une conférence de presse, les trois rapporteurs, Marc-Philippe Daubresse (LR - F*M* selon Bachkchich du 3 avril 2010 p. 8), Jérôme Durain (PS, F*M* selon Le Monde du 1er octobre 2019 et partisan de la vaccination obligatoire) et Arnaud de Belenet (Union centriste), ont fait valoir qu'il ne s'agissait pas d'utiliser la reconnaissance faciale de façon large, mais "au cas par cas, avec limitation géographique et dans le temps" (pour l'instant... bien sûr...).

Dès la réélection de Macron, le gouvernement a décrété la création d'une nouvelle application d'identité numérique. Baptisé "Service de garantie de l'identité numérique" (SGIN), après l'échec du projet Alicem, la première tentative du genre, lancée en 2019. Cette formule permettra d'intégrer la carte d'identité et les données bancaires au smartphone, sur la base du volontariat, pour faciliter les paiements (en attendant que cela devienne obligatoire bien sûr...)

Lire la suite