Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #bill gates tag

Le Dr Fleming à propos du vaccin Pfizer

31 Octobre 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Débats chez les "résistants", #Bill Gates

Le 25 octobre dernier, le Dr Rochard Fleming, cardiologue spécialisé en médecine nucléaire et préventive, engagé avec le Prix Nobel Luc Montagnier et le neuroscientifique Dr Kevin McCairn dans une action devant la Cour pénale internationale (CPI) contre la politique de vaccination du gouvernement britannique, a publié une vidéo sur le vaccin anti-Covid Pfizer BioNTech. Comme on pouvait s'y attendre un peu, il dément les trouvailles du "philosophe" polonais Zalewski, au moins pour les doses qu'il a examinées.

Il est en revanche préoccupé par les découvertes de deux chercheurs aux Etats-Unis et au Japon concernant l'intéraction entre le vaccin et le sang : il a constaté au microscope que l'introduction du Pfizer BioNTech fait disparaître la couleur rouge de l'hémoglobine en quelques minutes, ce qui signifie que l'oxygénation ne se fait plus et les globules se mettent à coaguler formant des caillots. Il trouve aussi des déchets cristallins qui normalement n'auraient pas dû passer le contrôles de qualité. Par contre pas de graphène, pas de micro-puces, pas de formes de vie non identifiées.

Si les experts de la Food and Drug Administration (FDA) américaine ont validé ce vaccin (indépendamment du fait qu'il est encore en phase 3 d'expérimentation) malgré la présence des déchets «cela signifie soit qu'ils n'ont pas examiné le produit, soit qu'ils ont décidé qu'il existe une nouvelle norme de déchets autorisée dans vaccins médicamenteux qui ne sont autorisés dans aucun autre produit de la FDA », et ce peut-être la base de nouvelles poursuites légales devant la CPI (qui sont déjà étendues au delà de l'Angleterre à la France, à la République tchèque et à la Slovaquie) a déclaré Richard Fleming.

Fleming a publié début septembre " Is  COVID-19  a Bioweapon?  A  Scientific  and Forensic Investigation" qui démontre la fuite intentionnelle du virus SARS-CoV-2 préparé en laboratoire, au marché de produits frais de Wuhan en Chine en 2019.

On notera au passage que le vaccin russe Sputnik V (non reconnu par l'Union européenne mais très diffusé ailleurs) n'est pas forcément en meilleure position puisque l'Afrique du Sud et la Namibie viennent de le suspendre car ils estiment qu'il favorise la propagation du SIDA. Développé par le Gamaleya Research Institute of Epidemiology and Microbiology, le vaccin fusionne deux constructions différentes à vecteur d'adénovirus basées sur l'adénovirus de type 26 (Ad26) et l'adénovirus de type 5 (Ad5). Ce dernier élément neutraliserait la résistance au VIH.

Lire la suite

Des nouvelles du débat sur le vaccin anti-Covid

21 Octobre 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants", #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik

Le débat sur les vaccins anti-Covid est tellement censuré et verrouillé par des acteurs tenus par des conflits d'intérêt (voyez par exemple à quelle vitesse en septembre une vidéo d'A. Henrion-Caude interrogeant les risques du vaccin sur la fertilité des filles et des garçons a été supprimée de You Tube en septembre), que chacun doit rechercher des informations auprès de chercheurs indépendants qui, eux-mêmes, ne peuvent évidemment avancer leurs informations avec la même certitude que s'ils avaient derrière eux un laboratoire capable de certifier la validité de leurs trouvailles (c'est pourquoi d'ailleurs le professeur Raoult a fait l'objet d'attaques si violentes car lui dirigeait un institut prestigieux et avait toute la légitimité requise pour ramer à contrecourant sur des sujets clés comme la prise en charge médicale du Covid 19).

Ainsi j'écoutais hier sur Odysee  une interview de début septembre du Dr Julien Devilleger dont j'avais déjà signalé cet été les expériences sur le magnétisme des vaccins. Même si je suis en désaccord avec certains de ses partis pris métaphysiques (quand il parle des chakras), ses résultats sont intéressants puisqu'il trouvait 46 % de magnétisme chez le vaccinés contre 7 % chez les non-vaccinés. Mais il faut reconnaître que son étude se rapporte à un nombre assez faible de personnes. Et il admet la difficulté qu'il y a par exemple à vérifier la question de savoir si les vaccinés émettent des ondes susceptibles d'être captées par la Wifi car personne n'a pu tenter l'expérience dans une cage de Faraday. Son interview mérite d'être écoutée, notamment le passage où il explique que le magnétisme qu'il a constaté est corrélé à de fortes douleurs à l'endroit de la piqûre. Il n'exclut pas que, dès lors que le vaccin est en phase 3 d'expérimentation (ce que le ministre Véran a essayé de nier à la télévision, mais il a dû être démenti par les menteurs du journal Le Monde le 8 juillet sur ce point), on puisse avoir comme l'ont affirmé des indépendants en Europe de l'Est qu'il puisse y avoir un tiers d'injectés au placébo (sérum biologique).

Je ne sais pas trop quelle importance il faut accorder aux références spirituelles des gens, mais c'est vrai que ça m'ennuie de voir beaucoup de guérisseurs et de gens qui travaillent avec les djins ou de gens qui adoptent leur vocabulaire dans le combat anti-pass sanitaire. Cet été, j'ai dialogué avec un blogueur évangélique du Morbihan en lui faisant remarquer que le journaliste Richard Boutry, ex journaliste de France 3 puis de France Soir , icône anti-pass, avait un vocabulaire très New Age. Il m'a reproché de créer de la division, et a ajouté que je me battais sur le pont alors que les gens se battent bêtement sur le pont alors que le navire coule. Sauf que quand Boutry en vient à faire de la pub pour les thèses de l'alchimiste néo-païen Allan Duke sans chercher à prendre du recul sur ses présupposés comme moi-même je l'avais fait dans ce billet, il agit sur le monde invisible dans un sens qui ne sera pas historiquement favorable au combat anti-pass.

Le journaliste Guy Boulianne accorde au cours des dernières semaines de l'intérêt aux propos du lieutenant-colonel à la retraite de l’armée américaine, Royston Potter qui lui même synthétise les découvertes des docteurs Carrie Madej et Franc Zalewski. Je vous les livre comme je les lis, en émettant un peu plus loin des réserves sur Mr Zalewski.

Carrie Madej décrit les étranges particules jamais vues auparavant et qu’elle a pu observer au microscope x 400 en analysant le contenu des injections ARNm de Moderna et Johnson & Johnson…  Elle a d’ailleurs identifié le parasite synthétique sous le nom « hydra vulgaris ». Le Dr Madej est une spécialiste en médecine interne et elle a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine médical. Elle est diplômée de la Kansas City University Of Medicine Bioscience College of Osteopathic Medicine School en 2001. Elle affirme qu'après avoir fréquenté de près des responsables du système médical et de l'intelligence artificielle qui prétendaient nous contrôler, dans la même logique que Craig Venter (qui parlait déjà d'injecter des substances en les faisant passer pour des vaccins) elle a dû quitter les Etats-Unis pour se rendre en république dominicaine pendant 5 ans à cause des menaces dont elle faisait l'objet (beaucoup de médecins holistiques ou des lanceurs d'alerte, mais aussi des médecins "classiques" ont perdu leur vie en dénonçant les projets de Big Pharma au cours des dernières années).

Il faudrait que d'autres chercheurs puissent confirmer cette découverte inquiétante (d'autant qu'EnterTheStars, lui qualifie Carrie Madej de "New Age Christian"...) . L'autre enquêteur qui témoigne avoir trouvé  ce type de parasite dans certains vaccins est Franck Zalewski. Guy Boulianne le présente comme "un docteur polonais" mais qui est docteur en philosophie spécialiste autoproclamé en minéralogie, ce qui m'inspire quelque méfiance car il est vraiment éloigné du domaine de la médecine...

Il dit lui aussi avoir trouvé dans le vaccin Cominarty de Pfizer un organisme parasitaire qu’il surnomme "la chose".  « C’est pourquoi il y a du graphène ajouté à l’intérieur des vaccins, qui nourrit l’œuf », dit-il (peut-être à rapprocher de l'oeuf orphique qu'EnterTheStars trouvait dans l'animation "I Pet Goat 2". Il s'agit d'une forme de vie insolite à base d'aluminium/carbone. On ne les trouve que dans certains vaccins d'autres étant seulement à base de solutions salines pour ne pas effrayer les populations.

Royston Potter rattache cette découvertes aux technologies de l'Internet of Bodies . Il interprète cette substance comme étant une matérialisation du thème spirituel une semence de serpent : un thème qui revient aussi souvent chez EnterTheStars. La Science fiction a déjà bien préparé les esprits à tout cela.

Certains remarquent en commentaire des vidéos de Zalewski que ces filaments font penser à la maladie des Morgellons.

Attention quand même en ce qui concerne ce Franc Zalewski : il est adepte de théories bizarres sur les visites d'extraterrestres sur Terre pendant la Haute antiquité comme il l'a révélé dans cette vidéo sur l'archéologie de Malte... Il n'est pas sûr que ses recherches ne présentent pas des garanties de sérieux suffisantes...

Je voudrais aussi signaler à titre de piste de réflexion, mais sans en tirer de conclusions, cette bizarrerie relevée par A Call for an Uprising du fait que beaucoup d'éclairages urbains aux Etats-Unis ces derniers temps sont devenus pourpres. Les médias ont évoqué des erreurs techniques (aussi peu vraisemblables en réalité que les alibis mis en avant pour les pénuries dans divers secteurs économiques depuis quelques mois). Le thème peut-être mis en rapport avec la future bioluminescence des vaccins, préparée par le brevetage des patchs quantiques à la luciférase de Bill Gates.

A suivre...

 

Lire la suite

Le chef du gouvernement de Victoria vous explique l'économie du 666

8 Septembre 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Le monde autour de nous, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #George Soros

Il y a deux jours, Daniel Andrews, un travailliste qui dirige le gouvernement de Victoria (Australie), a expliqué : "Pour protéger le système de santé dans lequel on confinait (locked down) les gens, on va évoluer vers une situation où l'on expulse (lock out) les gens qui ne sont pas vaccinés. Si vous faites le choix de ne pas être vacciné, alors vous faites le mauvais choix.(...) Ce sera une économie de vaccinés (it's gonna be a vaccinated economy), et vous pourrez y participer seulement si vous êtes vaccinés".

Ca ne peut pas être plus clair : l'économie du Grand Reset, du monde interconnecté, du transhumanisme où chacun aura en lui des nanoparticules traçables et manipulables à distance, passe par le vaccin et les substances bizarres qu'on inocule avec chaque dose. Ceux qui n'accepteront pas cela seront en dehors de l'économie, "locked out".

Apocalypse 13.15-17 : "elle eut le pouvoir de donner vie à  l’image de la bête, afin que l’image de la bête non seulement parle, mais qu’elle fasse que tous ceux qui n’adoraient pas l’image de la bête soient tués. Et elle fait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et asservis, reçoivent une marque en leur main droite, ou sur leurs fronts. Et qu’aucun homme ne puisse acheter ou vendre, sauf celui qui avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom".

Une performance pleine de programmation prédictive - 20+20 dancers, the masks, the crown (corona), the Eye, the last song, the riots with broken statues (BLM)

Lire la suite

Le magnétisme du vaccin anti-Covid 19

15 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates

Des vidéos et des photos de personnes parvenant à se coller des objets métalliques sur la peau après avoir été vaccinées contre le Covid-19 circulent sur les réseaux sociaux. C'est au point que que cliniques ont conseillé aux patients d’attendre 6 à 10 semaines après la dose de COVID avant de subir une IRM (imagerie par résonance magnétique).

Du coup certains esprits curieux s'intéressent à un vieil article paru dans le Guardian (24 mars 2016) qui expliquait que des chercheurs aux États-Unis ont développé une nouvelle méthode pour contrôler les circuits cérébraux associés à des comportements animaux complexes, en utilisant le génie génétique pour créer une protéine magnétisée  qui active des groupes spécifiques de cellules nerveuses à distance. "La nouvelle technique, précise l'article qui résume une publication en ligne  dans la revue Nature Neuroscience, s'appuie sur ces travaux antérieurs et est basée sur une protéine appelée TRPV4, qui est sensible à la fois à la température et aux forces d'étirement . Ces stimuli ouvrent son pore central, permettant au courant électrique de traverser la membrane cellulaire ; cela provoque des impulsions nerveuses qui voyagent dans la moelle épinière puis jusqu'au cerveau." "Magnéto ", composé de la TRPV4 et de la ferritine, peut contrôler à distance le déclenchement des neurones profondément dans le cerveau, et également contrôler des comportements complexes (activer des souvenirs par exemple).

Le Dr Charles Morgan, de l’Université de New Haven, avait aussi dans une conférence en ligne sur YouTube de 2018 expliqué comment la combinaison de « systèmes ADN » avec « l’informatique quantique » peut induire des contrôles à distance du cerveau (via la 5G par exemple).

Cette problématique est à penser en combinaison avec celle du contrôle magnétique à distance des nanoparticules véhiculées par l'hydrogel au graphène que nous avions évoqué en mars à propos d'une découverte récente de chercheurs chinois, et qui est aussi une des préoccupations majeures de Celeste Solum (voir notre billet du 22 mars dernier).

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Faut-il croire Celeste Solum sur les plans de l'Agence fédérale des situations d'urgence ?

22 Mars 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Bill Gates, #Christianisme, #Vatican

Les lanceurs d'alerte sont souvent les uniques sources d'information fiables sur les structures opaques qui préparent notre avenir dans l'ombre. Mais beaucoup d'entre eux sont souvent de faux témoins, manipulés par des services secrets ou simplement victimes d'une dérive paranoïaque.

En ce moment il en est une que beaucoup de chercheurs de vérité (Mike Adams, Dave Hodges, David Icke, Henry Makow, James Perlow) interviewent ou relaient ses déclarations sur les réseaux sociaux : elle s'appelle Celeste Solum. Elle se présente comme une ancienne employée de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Federal Emergency Management Agency - FEMA) américaine, mais même l'agence Reuters (le 1er juin 2010) a pris la peine de démentir ses thèses et de préciser que l'agence ne l'avait jamais comptée parmi ses employés.

Henry Makow résumait ainsi il y a peu le témoignage de Solum : " Avec la robotique, la plupart des êtres humains sont devenus redondants pour les Illuminati. Quand il y aura des famines et des pannes d'électricité géantes, les gens afflueront vers des «centres d'accueil» où ils seront internés et envoyés dans des camps de concentration où ils seront gazés ou guillotinés. L'objectif est de supprimer 90% de la population.

Les tests Covid sont destinés à collecter votre ADN. Les vaccins contiennent des cellules souches de foetus avortés et des protéines humaines qui ont été développées dans des plantes et des souris («un humain dans un costume de souris»). Ils contiennent également des «hydrogels» nano-renforcés - des nanoparticules qui fusionnent en permanence avec vos tissus, qui se connectent à un réseau informatique 5G lequel «surveille votre santé» à tout moment et déterminent si vous pouvez aller travailler ou acheter de la nourriture.

Concernant la nourriture, la viande sera progressivement supprimée et les rations des camps de concentration - «micronutriments» - seront introduites pour le grand public. On ne pourra plus aller au supermarché. Nous ne serons pas autorisés à «prendre quoi que ce soit à la nature» et devrons réduire de moitié notre empreinte carbone. 

 La FEMA estime que seulement 3% des propriétaires d'armes à feu résisteront à la confiscation des armes par la force.

 Ils font un inventaire de tout ce qui a une valeur matérielle. Toute propriété privée «sera fédérale."

Makow reconnaît qu'il est tentant de considérer Solum "comme une cinglée". Plusieurs indices le prouvent : "Elle a tendance à exagérer, quand elle dit qu'elle cultive 500 variétés de tomates dans sa ferme du Montana ou que «sept millions de drones» nous surveillent. Elle met beaucoup l'accent sur les changements cosmiques: "cycles de 2000 ans"; "le soleil s'est silencieux" et la "magnétosphère" s'est affaiblie. Nous sommes, dit Solum, à la "fin des temps". Elle affirme qu'un deuxième virus de Wuhan a été libéré. un "destructeur de plantes" qui a décimé ses vergers dans le Montana."

D'un autre côté, observe Makow, la folie actuelle de nos dirigeants semble donner raison à Solum : "Des milliards de dollars ont été dépensés et des millions de vies ont été perturbées ou détruites pour un virus qui a un taux de mortalité de 0,25%. 68 000 Britanniques ont été condamnés à une amende pour avoir enfreint le confinement. Un jeune couple a été terrorisé par une équipe de police spéciale (SWAT) de 12 personnes qui croyaient qu'ils organisaient une fête. Une mamie de 82 ans regardait la télévision au lit lorsque la police est arrivée pour lui reprocher d'avoir pris le thé dans son jardin avec deux amis plus tôt dans la journée.   Un restaurateur du Michigan a été menotté et incarcéré après avoir publiquement averti les Américains qu'ils étaient réduits en esclavage"

En réalité il semble que les propos de cette dame, comme ceux de beaucoup de chercheurs de vérité, méritent un examen attentif. Tout n'est pas exact, mais tout ne peut être rejeté en bloc. L'objectif dépopulationniste est affiché depuis longtemps dans les Georgia Guidestones, dans des films d'anticipation hollywoodiens, dans des représentations artistiques à référence maçonnique comme à l'aéroport de Denver, et dans les discours écologistes depuis le Club de Rome jusqu'aux déclarations de Bill Gates. Sur la présence de cellules de foetus dans les vaccins, elles sont effectivement utilisées dans la recherche vaccinale : c'est le cas des vaccins de Pfizer et Moderna qui ont  utilisé des cellules fœtales d'un avortement pour des tests précoces,  et du vaccin de Johnson and Johnson qui les utilise aussi dans sa production, ce que néanmoins la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Vatican a malheureusement validé. La tendance à gêner toujours plus l'exploitation agricole est confirmée par des règlementations de plus en plus sévères en la matière dans tous les pays développés. La volonté de désarmer les populations qui a atteint tous ses objectifs en Europe,est soutenue aux Etats-Unis par des milliardaires très investis dans la promotion du Nouvel ordre mondial écologique avec des manifestations où l'on exhibe des yeux d'Horus (avec d'ailleurs un financement par le planning familial dépopulationniste : tous ces causes s'entrecroisent). La propriété collective est souvent mise en avant par les apôtres de la "grande réinitialisation" (great reset).

D'ailleurs même sur les tendances magnétiques solaires actuelles, il y a du vrai dans le propos de Mme Solum. Pour les Chrétiens, je renvoie à cet intrigant livre de Charly Buttafuoco qui réunit des données scientifiques sur le sujet et les fait converger avec une réflexion sur la danse du soleil de Fatima en 1917.

Il y a peut-être ici ou là des exagérations ou des approximations, mais cette publiciste expose par ses déclarations des soupçons très présents dans l'air du temps, et que viennent alimenter de nombreux éléments factuels.

On notera que Solum développe depuis peu à la suite de Tim Alberino une thématique sur la "biodéfense d'Apollon", qui renvoie à cet imaginaire d'Apollon (dieu qui apporte guérison et maladie, protecteur des troupeaux et de la jeunesse - de la réduction des jeunes au statut d'animal grégaire - , annonciateur des nouveaux âges) qui était très présent autour de Trump, comme l'avait repéré Enterthestars (son tableau du char d'Apollon conduit par l'Aurore dans la Trump Tower, et les échos dans certains films qui renvoyaient à cela). Le Programme Apollon pour la Biodéfense (Apollo Program for Biodefense) est un document qui a été publié en janvier dernier par la Commission bipartisane de biodéfense, un think tank lancé par des responsables démocrates et républicains américains en 2014 pour étudier les menaces biologiques, financé par Big Pharma, qui prône le développement de vaccins de thérapie multi-pathogène (qui permettra d'introduire plusieurs composantes nouvelles dans les vaccins), avec des tests systématiques quotidiens, et une information permanente des organes médicaux et des compagnies nationales sur votre état de santé.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

NEOM et l'intelligence artificielle

31 Décembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Bill Gates, #Donald Trump, #Proche-Orient, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants"

Revenons d'un mot sur le  projet saoudien NEOM que l'on avait évoqué en avril 2018 à propos de l'affrontement entre l'ami des démocrates (et de Bill Gates) Al Waleed et le pro-Trump Ben Salmane. Nous avions expliqué à l'époque que le prince Ben Salmane a confié un projet de nouvelle mégalopole industrielle NEOM à 500 milliards de dollars (construite au prix d'expropriations arbitraires) à l'ex PDG de Siemens Klaus Kleinfeld lobbyiste du forum de Davos et financé par le groupe japonais SoftBank Group dirigé par Mark Schwartz ancien de Goldman Sachs

NEOM est censée constituer une mégapole de 10 000 kilomètres carrés (la raille de la Belgique), véritable Etat indépendant, avec des voitures volantes et une lune artificielle, alimentée par des énergies renouvelables, une ville "avec plus de robots que de personnes", le paradis de l'intelligence artificielle. Son nom mêle le mot grec"nouveau"  (Neo) et le mot arabe "avenir" (Mostaqbal). Ce sera le pendant en plus gros de la ville de Bill Gates "Belmont" dans l'Arizona.

Certaines voix musulmanes en France comme celle du chiite Yahia Gouasmi ancien responsable du Centre Zahra affirment que ce projet est antéchristique et vient prolonger le geste de la création, au pied du mont Sinaï, du Veau d'Or par le Samiri (selon le Coran), qui serait selon lui une préfiguration de l'Intelligence artificielle, cette "intelligence acquise" de Lucifer (Iblis),  opposée à l'intelligence directement inspirée de Dieu, intelligence qui prospèrera avec le Dejjal à la fin des temps avant d'être vaincue par le Messie. On notera que l'Arabie saoudite reconnaît elle-même cette continuité au moins sur le plan géographique. Le 18 mai dernier, un article du journal pakistanais "The Daily Times" précisait que selon Charles Whittaker le mont Sinaï est bien situé dans cette zone, au mont Jabal al Lawz (Djébel-el-Lawz, la montagne des amandes) ce qui a donné lieu à un documentaire de 24 mn de la "Doubting Thomas Research Foundation" (cf ci dessous), une thèse aussi soutenue par le Dr Colin Humphreys, professeur de sciences à Cambridge qui affiche par ailleurs ses convictions baptistes. C'est devenu d'ailleurs un argument pour des visites touristiques thématiques.

Yahia Gouasmi n'est pas le seul interprète du Coran à associer l'Antéchrist (Dejjal/dajjal) à l'intelligence artificielle notamment du fait des prophéties qui disent qu'il "sera un jeune homme"aveugle ou défectueux dans son œil droit. Cet œil ne sera "ni proéminent ni enfoncé, et ressemblera à un raisin flottant" (voyez par exemple à ce sujet les vidéos du jordanien Tamer Mahmoud, ou de Cheikh Imran Hosein).

En novembre dernier la ville de Neom a été encore à la "une" de nos médias pour avoir été le siège d'une rencontre secrète entre Netanyahou et Ben Salmane. Elle le sera vraisemblablement dans les années à venir pour les expérimentation qui mélangent (comme d'autres projets pharaoniques saoudiens) virtuel et réel et asservissent l'humain au robot à l'ombre de la 5G.

Lire la suite

La luciférase dans le patch quantique de Bill Gates

8 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités, #Divers histoire

On a parlé le mois dernier, du  nouvel implant invisible appelé « tatouage à points quantiques» (un patch de micro-aiguilles) conçu par Microsoft pour suivre qui sera vacciné contre le coronavirus et qui ne le sera pas, sous le numéro du brevet WO/2020/060606.

Quand on commence à lire des informations à ce sujet on se croirait en plein "fake", en pleine contrefaçon complotiste, et pourtant qui peut invalider celle-ci ? Ce dispositif breveté qui se présente comme un "passeport immunitaire" (immunity passport) repose sur l'introduction sous votre peau d'une enzyme, la luciférase, qui est nécessaire pour qu'une machine puisse lire l'information inscrite dans votre tatouage. C'est une enzyme dont la bioluminescence est proche de l'infrarouge.

Le nom, qui renvoie à Lucifer, intrigue. Même le plus naïf, le plus anti-chrétien, le plus de mauvaise foi des lecteurs peut se demander "pourquoi avoir appelé une enzyme ainsi" ? Une question que Wikipedia en version française ne se pose évidemment pas. La première réponse qui vient à l'esprit, pour cette structure dont le génome a été décodé en 1987, c'est que Lucifer en latin, veut dire "porteur de lumière", comme l'entreprise allemande qui a équipé l'observatoire astronomique du Vatican aux Etats-Unis.

Ce peut être une façon de se rassurer si l'on décide par ailleurs  d'oublier qu'on a affaire là à des gens qui pratiquent l'occultisme dont ils affichent délibérément les signes (l'oeil d'Horus par exemple, ou pensez à Apple dont le logo évoque le jardin d'Eden vendant son premier ordinateur en 1976 à 666,66 dollars), et si l'on oublie que Lucifer est le dieu de la franc-maçonnerie si influente dans le milieu médical comme au sein de la Silicon Valley.

En réalité, si l'on se penche sur l'inventeur des mots "luciférine" et "luciférase", on découvre qu'il s'agit d'un certain Dr Raphaël Dubois. Dubois, professeur de physiologie générale et comparée à l'Université de Lyon, spécialiste des photobactéries, était au début du XXe siècle un anarchiste de salon, et un collaborateur de la revue "La Vie universelle, bulletin de l'Association internationale biocosmique" selon Vittorio Frigerio "Nouvelles anarchistes : La création littéraire dans la presse militante" p. 261. On peut trouver sur Internet une conférence de ce Dubois sur la paix en Europe, qui fait l'éloge de Pythagore - ce qui sent la référence maçonnique - (p. 4), et théorise sur les champs magnétiques terrestres y compris leur influence sur les épidémies (p. 7-8)... non non ne pensez pas à la 5G...

Voilà qui probablement exonère Bill Gates de l'accusation simpliste selon laquelle il aurait au sein d'une société secrète planifié d'introduire une enzyme au nom satanique dans son patch quantique, mais qui, en revanche, rattache clairement son entreprise à une tradition très marquée sur le plan de l'antichristianisme et des recherches occultes. De quoi encore renforcer la méfiance.

Au fait : a-t-on la moindre idée des effets secondaires de la présence de cette enzyme dans un organisme humain ? (tout comme d'ailleurs de ceux des effets de ce vaccin mal testé, préparé à la hâte, que les médias nous conditionnent chaque jour à désirer de toutes nos forces ?)

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite