Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #grundlegung zur metaphysik tag

Aya Nakamura, la chanteuse à succès soupçonnée d'être dans certains pactes...

27 Novembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Les régimes populistes, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous

L'Orient le jour, journal francophone libanais aujourd'hui présente la rappeuse Aya Nakamura  (une Malienne d'Aulnay-sous-Bois) comme "la Pop Queen française de tous les records". Quatre jours après sa sortie, AYA, son 3e opus, a été téléchargé plus de 12 millions de fois sur la plate-forme Spotify, devenant ainsi le troisième album le plus écouté au monde... devant celui du groupe AC/DC. Succès international d'une chanteuse cooptée par l'élite...

On entrevoit facilement pourquoi...

Dans Orphelin, elle chante "Le Sheitan (Satan) m'a coincée. Je ne sais plus comment faire, ouais. Le Sheitan m'a bloqué. Dans une sale affaire, ouais. Je savais ce que je faisais. J'ai continué quand-même". Coïncée par Satan, bloquée, dans une "affaire" (un pacte ?), elle savait ce qu'elle faisait, elle continuait. Sous-entendu assez explicite à rapprocher des pactes avoués par Johnny Hallyday, Freddie Mercury, Beyonce etc.

Certains ont aussi trouvé étrange sa référence aux marabouts dans "Soirée parisienne".

Le 11 novembre 2019 (11/11) l'occultiste Madonna a publié des images de ses choristes et danseurs dansant sur son hit "Djadja", et Rihanna l'a aussi "validé" (sic).

Cette chanson a d'ailleurs été reprise par le chanteur colombien Maluma, star en Amérique latine et aux États-Unis, qui a travaillé avec Madonna et Shakira. Maluma est connu pour multiplier les références à l'occultisme. L'illuminati Angele a aussi repris sa chanson La Dot.

Aya Nakamura a été invitée au festival Coachella où les mises en scènes occultistes prolifèrent.

Elle s'est associée au rappeur Oboy, adepte des cornutos et des parodies de crucifixion, dans le clip "Je m'en tape" en juin 2019.

Au 33eme (chiffre très connoté) édition du Telethon au Parc de La Villette  elle portait un T-Shirt "Global Citizen" le 6 décembre dernier (cf ici). Vous avez oublié de quoi il s'agit ? C'est une organisation créée fin 2016 par les grandes corporations qui contrôlent cette planète en réaction au Brexit et à l'élection de Trump. En 2017 UK Column en a rappelé l'historique, et on vous en parlé ici parce qu'ils ont organisé le show mondial pour l'unité planétaire Together at home pendant le confinement il y a sept mois. Dans un clip de 2018 ("Drogué") elle vous montrait son amour pour les masques (ici). Elle a eu le même producteur que "Black M", dont on vous a parlé au moment de la mort de Kobe Bryant - qui se disait possédé par le serpent "black Mamba",  pilier  du groupe Sexion d'Assaut, d'inspiration maçonnique, et habitué lui aussi de la mise en scène de l'oeil d'Horus. On est toujours un peu dans le même univers (voyez aussi notre billet sur les stars africaines ici)...

Lire la suite

Au cas où vous ne l'auriez pas encore compris : les masques et le flicage c'est pour toujours

24 Novembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik

L'ancien ministre d'une dictature éthiopienne qui a eu beaucoup de sang sur les mains, aujourd'hui directeur de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus déclare sur Twitter le 16 novembre :

«Depuis le début de la pandémie # COVID19, nous savions qu'un vaccin serait essentiel pour maîtriser la pandémie. Mais il est important de souligner qu'un vaccin complétera les autres outils dont nous disposons, pas ne les remplacera pas »

Il ajoute que les quarantaines, la surveillance, le traçage des contacts et autres mesures seraient poursuivies même après la généralisation du vaccin (ce dangereux vaccin dont certains pays envisagent l'administration de force par l'armée).

Si vous voulez savoir pourquoi c'est ainsi, lisez nos autres billets dans notre rubrique sur le Covid. Arrêtez en tout cas de croire les médias qui vous disent que ce n'est que l'affaire de quelques mois encore. Ils sont en guerre. En guerre non pas contre le virus, mais contre nous. 

Lire la suite

Donald Trump a-t-il un rapport avec le voyage dans le temps ?

21 Novembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Donald Trump, #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Les Stazinis, #Les régimes populistes, #Cinéma

Casey Brown, le chrétien américain qui anime EnterTheStars sur You Tube n'est pas toujours facile à suivre, et la manière dont il intègre au canon le Livre d'Hénoch est un peu intrépide, mais je prends ses intuitions au sérieux depuis qu'il m'a montré divers aspects du culte de l'adrénochrome (voir ici) et qu'il m'a enseigné comment le logo du laboratoire de Wuhan figurait dans un jeu vidéo anticipant sur le Covid à travers notamment la figure du raton laveur "raccoon" (anagramme de c-corona) également utilisé par Microsoft (voir ).

Il est maintenant persuadé que, dans l'économie des sociétés secrètes et de l'ésotérisme, Trump est lié à Abraham Lincoln (sur le mode de Janus, du double), et que tout cela peut avoir un rapport avec le cuivre, la 5G et les machines à remonter le temps. Bien sûr, il n'a pas une thèse là dessus, mais il essaie de comprendre comme nous tous en tâtonnant. Mais je suis convaincu que sa méthode, fondée sur l'exégèse des productions culturelles de masse comme les séries hollywoodiennes, est pertinente et inspirée par Dieu. D'ailleurs il a des milliers d'abonnés aux Etats-Unis pour cette raison. Et ceux qui, en France, likent en masse en ce moment mon billet sur le rapport malsain de Joe Biden aux jeunes filles, feraient bien mieux de s'attacher à mes billets sur EnterTheStars, car ce sont eux qui peuvent les aider à sortir de la "matrice" culturelle dans laquelle Hollywood (saturée de sociétés secrètes) et les médias tentent de nous enfermer. Evidemment c'est un travail lent, ingrat, qui requiert de la patience et de l'humilité, mais je pense qu'il en vaut la peine (St Paul dit qu'il faut fixer le regard sur les choses éternelles).

J'en veux pour preuve le fait que récemment il est apparu que l'intuition d'EnterTheStars sur le lien Lincoln-Trump via l'inventeur serbe de Croatie Nikola Tesla (dont l'oncle de Trump a récupéré les papiers pour le FBI, ça c'est un fait historique) a été confirmée par un prédicateur évangélique dominicain, Lorenzo Soto Garcia, qui n'est pas du tout du même bord que Casey (Casey qui refuse maintenant le paradigme gauche droite était plutôt proche des républicains au départ alors que ce prédicateur comme beaucoup d'hispanos est de gauche), et qui n'avait aucun contact avec lui (c'est un abonné d'EnterTheStars qui a souligné la "synchronicité"). Je ne vous conseille pas du tout de lire la brochure "Tesla, Lincoln, Trump et la machine à remonter le temps", publiée en mai 2020 de Soto Garcia qui est mal écrite. Disons simplement qu'il y  raconte comment Nikola Tesla, ayant appris à construire une machine pour voyager à travers le temps, se téléporte à l'époque d'Abraham Lincoln, puis, va s'allier au "meilleur président républicain de l'histoire", pour empêcher Donald Trump de provoquer une guerre mondiale en 2022. Le point intéressant est que sa façon de relier Tesla-Lincoln-Trump et la machine à remonter le temps recoupe exactement, par la voie de l'imagination, ce que Casey pendant l'été 2020 a repéré au terme d'une étude serrée de diverses productions hollywoodiennes notamment celles qui mettaient en scène la Tour de Trump comme "Person of Interest".

Il y a un mois, le 12 octobre, Casey dans une vidéo s'intéressait à une série tournée sur l'île natale de la mère de Donald Trump, l'île de Lewis au Nord de l'Ecosse : Outander.

Cette série, sortie en 2014, parle aussi du voyage dans le temps, mais ce n'est pas la seule bizarrerie que Casey y a dénichée...

Dans l'épisode 18 (saison 4) de Quantum Leap/Code Quantum (série parue en 1989), Justin Thompson joue le rôle de Donald Trump quand il avait 12 ans, le 10 mai 58 (46 ème anniversaire de sa mère). 58 est le parallèle nord qui passe par l'île de Lewis (et la tour de Trump à NY a 58 étages).

L'île de Lewis, où se passe Outlander, c'est l'île de Lugh. Lugh est le dieu ou le héros lumineux (assimilée par les Romains à Hermès-Mercure) qui tua une sorte de cyclope géant (en enfonçant son "troisième oeil" avec la pierre d'une fronde, comme David le fit avec Goliath). Selon des légendes locales de l'île de Lewis, les mégalithes (Callanish standing stones) étaient des géants qui ont refusé d'être convertis par Saint Kieran de Saighir (un des "douze apôtres" irlandais compagnons de St Patrick) et transformés en pierre à titre de punition. Le plus grand géant attesté de l'histoire non pathologique Angus MacAskill, 2,36 m né en 1825 (et mort un 8/8) était aussi originaire de Lewis. On peut aussi estimer que l'ile est liée aux Nephilim avec les "hommes bleus de Minch", créatures marines d'un détroit qui borde l'île.

La mère de Trump  (était-elle versée dans la sorcellerie ?) est née à une vingtaine de kilomètres des mégalithes de cette île qui sont mis en scène dans la série "Outlander" comme des instruments de voyage dans le temps. L'actrice principale d'Oustlander, l'irlandaise Caitriona Balfe, qui est née un 4 octobre (10/4) à 88 jours de la fin de l'année (8/8 est un chiffre souvent mis en scène dans les films qui parlent de voyage dans le temps). L'horloge de Doc Brown dans Back to the future (sorti en 1985) marque 10h04 quand commence le voyage dans le temps. Elle a donc été choisie dans le casting pour la connexion de sa date de naissance avec le voyage dans le temps. On peut se demander d'ailleurs si cela ne fait pas système avec le fait que la chanson phare de Back to the Future de 1985, "The Power of Love" ait été chanté par Huey... Lewis - un commentateur d'EnterTheStars rappelle qu'une autre chanson de Back to the future "Johny B. Goode" a été chantée par Chuck Berry en 1958, ce qui renvoie à Quantum Leap et au parallèle de l'Ile de Lewis...

L'actrice dans le film est une infirmière, Claire Randall, mais en fait on comprend à demi-mots qu'il s'agit d'une sorcière (on ne s'étonnera pas que la série dans le premier épisode de la deuxième saison en 2016 ait fait de la programmation prédictive, comme le laisse entendre le York Dispatch de juin dernier, ait fait de la programmation prédictive sur la fermeture des commerces pour éviter la propagation d'un virus, en faisant d'ailleurs allusion à l'alchimiste "comte de Saint Germain", qui a acquis l'éternité et voyage dans le temps lui aussi). Elle va donc utiliser les mégalithes pour voyager dans le temps, après un sacrifice rituel de samhain (le halloween gaélique). Casey va jusqu'à supposer qu'elle peut être une sorte d'analogue de la mère de Trump, y compris dans le fait qu'à un moment elle épouse un homme qui va grimper dans l'échelle sociale à travers la franc-maçonnerie, ce qui est peut-être aussi le cas du père de Trump.

EnterTheStars s'est aussi demandé si le lien entre Unilever (qui produit du savon et du papier toilettes, promeut des bains de bouche contre le Covid en ce moment, et a fait de l’argent sur le papier toilette via sa filiale Seventh Generation pendant le confinement) et Lewis ainsi qu'entre Unilever et Trump pouvait expliquer que la  carte "Jugement" du tarot en "Une" du magazine The Economist (des Rothschild occultistes) de 2017 aient représenté le président américain sur du papier toilettes, mais on peu en douter. Son argument est que sur cette image le président Trump porte à la main droite le globe emblématique des tweed Harris. Le fondateur d'Unilever, le vicomte William Lever a possédé l'île de Lewis, et cette île, dans sa partie nord appelée Harris, est bien le berceau des célèbres tweeds...

C'est en tout cas clairement vers l'île natale de la mère de Trump que The Economist a pointée en 2017.

Pendant la campagne électorale de 2016, 88 jours après le 88 ème jour de l'année, le 25 juin, Trump est allé parler au cours de golf qu'il possède à Aberdeen en Ecosse et déclarer qu'il se sentait complètement écossais. La référence à l'Ecosse dans une combinaison de chiffres 88 (176 ème jour du calendrier grégorien) pourrait souligner le rattachement de Trump aux prophéties gaéliques et à ce qu'il se joue de magie autour des mégalithes de l'île de Lewis.

Il faut aussi, pour comprendre ces voyages dans le temps, les penser à la lumière de Donnie Darko, film sorti le 9 janvier 2001 qui met en scène le 88 (cf image à gauche )et fait aussi système avec Quantum Leak, Back to The Future et Outlander. C'est un film  qui fait des références à "Back to the future" et opère une remontée dans le temps à travers des sacrifices. Il est en outre chargé de références prédictives au 11 septembre 2011 : la scène au ralenti d'un moteur à réaction déchirant un drapeau américain inversé au plafond de la chambre de Donnie Darko vers la fin du film, sauf que le crash de l'avion sur la maison du Middlesex a lieu le 1er novembre 1988 (toujours 88...) - il y a aussi des détails qu'on obtient par arrêt sur image, par exemple le 1:16 sous "Twin pines mall" (référence aux tours jumelles) qui à l'envers (non pas de droite à gauche, mais renversé) donne 9:11 (voir ici mn 36'11) ou encore quand le Dr Emmit Brown attend au Twin Pines Mall le 26 octobre 1985, et montre deux mini-horloges qui affichent 1:19 (ici min 41:07). Il est chargé de références à l'oeil d'Horus (la constellation Sirius), aux portails interdimensionnels, notamment la Porte du Lion du mois de juillet, aux éclipses qui peuvent avoir joué un rôle dans la préparation du 11 septembre (pour l'ouverture de possibilités d'accès aux mondes parallèles) comme dans la préparation de l'affaire du Covid (on en avait déjà parlé en mai dernier ici). EnterTheStars évoque un lien possible avec Trump à travers la mention "triumph" sur le T-Shirt du héros, ce qui renvoie aussi aux Arcs de Triomphe, portiques de communication avec les mondes invisibles, comme l'arche de Baal à Palmyre. Je ne développe pas... Il y a de nombreuses vidéos d'EnterTheSTars et de TheologyEd là dessus, qui utilisent d'ailleurs un peu les mêmes matériaux, notamment le court-métrage d'animation canadien "I, Pet Goat II" de 2012 (rempli aussi d'ésotérisme, et de programmation prédictive qui recoupe en partie les films précités) que vous pouvez parcourir si vous comprenez l'anglais. Je reviendrai sur le sujet quand j'aurai un peu avancé dans la recomposition de ce puzzle.

Lire la suite

Occultisme mondialiste : la musique classique aussi...

17 Novembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Les rapports hommes-femmes

Une célèbre violoniste croate d'origine roumaine, spécialisée en musique grégorienne s'il vous plaît, Bianca Colompar/Kolompar, qui venait d'exhiber ses atouts pectoraux sur Instagram, se fait photographier dans les rues de Zagreb avec  un masque chrétien sur la bouche, qui dit "Marie, soutien des chrétiens, priez pour nous". Dans une mise au point destinée à refroidir les ardeurs de gens qui lui demandent des photos plus dénudée ou qui l'insultent, elle dit "Je suis la même dans mon âme et je resterai fidèle au Christ pour toujours, vêtue d'une robe longue ou courte". Et même elle ajoute sur "24sata.hr" "La bénédiction de Dieu m'est venue après l'augmentation mammaire" (sic).

Cette manière de clamer son catholicisme après avoir le 12 novembre suscité le désir procède sans doute d'une stratégie marketing. Voire d'un plan spirituel pour jouer avec les émotions des gens (comme pour nos gouvernants avec le confinement/déconfinement/reconfinement) ou le suspense autour des élections américaines (l'annonce prématurée de la victoire de Biden alors que les indices de la fraude sont patents, puis le signalement de la contestation de Trump, la diabolisation des manifestations de ses partisans etc). Il s'agit de créer du chaos, susciter une attente, la frustrer, pour enfin brouiller les pistes en privant les gens de repères, un peu comme lorsque des occultistes notoires comme les chanteuses Katy Perry ou Lady Gaga, après des dévotions ostentatoires à l'oeil d'Horus à grand renfort de blasphèmes anti-religieux et des odes à la débauche sexuelle, déclarent dans les médias qu'elles sont chrétiennes.

On notera aussi que la tendance au dévêtissement des musiciennes de musique classique se répand de plus en plus avec la pianiste franco-géorgienne Khatia Buniatishvili à une heure de grande écoute à la télévision française - TéléLoisir le 15 juillet 2018 osait ce commentaire digne d'une revue érotique "La robe transparente d'une violoniste laissant apparaître sa culotte et le décolleté ultra plongeant de la pianiste Khatia Buniatishvili ont été très remarqués par les internautes lors de la retransmission du Concert de Paris à la télé ce samedi 14 juillet." On peut aussi noter le cas de la pianiste chinoise Yuja Wang jouant du Tchaïkosvki dans dans une robe rouge très courte même si les formes de son corps rendent l'exhibition moins provocante, ou la pianiste russe Lola Astanova que l'on pourrait facilement confondre avec une actrice de film X...

Ceux qui connaissent un peu la symbolique du monde de la mode et du star system actuel pressentiront là aisément une connexion avec l'occultisme. Lola Astanova par exemple ne se contente pas de montrer ses jambes. Elle se met aussi en scène avec des ailes d'ange déchu, comme Elton John dans Rocketman (une bande annonce pleine de pentagrammes) ou feu-Freddie Mercury (pour ne citer que quelques exemples de chanteurs qui ont revendiqué leurs attaches occultistes).

Et est-ce un hasard si à la "une" de Madame Mag, Mme Buniatishvili cache négligemment son oeil gauche ?

Quand on regarde d'un peu plus près qui tire les ficelles, on comprend mieux. Lola Astanova a pour producteur Julio Reyes Copello, qui produit diverses pop stars adeptes de l'oeil d'Horus comme Jennifer Lopez, Ricky Martin, et Shakira - "huit fois vainqueur des Grammy Awards". Les liens ne sont même plus cachés, puisque c'est la très officielle MTV qui vous explique ici qu'il y a "19 moments des Grammy qui prouvent vraiment que les Illuminati sont réels"

Yuja Wang faisait partie du show occultiste "Together at home" dont je vous avais parlé pendant le premier confinement. La pianiste Ana Kipiani a le même couturier que l'adepte du "spirit cooking" Lady Gaga et le fait savoir dans la presse (si vous voulez savoir le lien entre les accoutrements et les rituels, regardez du côté de Castelbajac, ou de Lagerfeld).

Il n'est pas certain que Bianca Colompar vole aussi haut dans la hiérarchie des sociétés secrètes, car son public est plus restreint. Mais ce n'est pas exclu. Après tout elle s'est exhibée dans une tenue léopard qui, en principe, comme la tenue Marilyn Monroe correspond à un grade de société secrète (toutes les stars passent par cette étape codée). En tout cas, la provocation, le confusionnisme, et la manipulation malsaine des émotions du public sont typiques de cet univers-là. Et que les féministes à la Mona Cholet (qui défend la sorcellerie) ou à la Time's up (fondé par une agence dont le siège a la forme d'un oeil d'Horus) ne viennent pas nous dire que tout cela relève seulement de la "liberté" de la femme de s'habiller comme elle le veut. C'est de l'ingénierie sociale à l'état brut, et, comme la crise sanitaire, de l'envoûtement, au pire sens du terme, pour tirer l'humanité vers l'esclavage, l'addiction, le chaos de l'égarement mental, bref : prohiber toute élévation.

Lire la suite

Nice, Estrosi et le nombre 113

30 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #coronavirus-vaccination-big pharma

Lu dans un tweet de la polonaise Neta à propos de l'attentat de Nice

Jeudi 29 octobre. 303 ème jour de l'année. C'est arrivé 3 mois 11 jours après l'incendie de la cathédrale de Nantes le 18 juillet. La pandémie a été déclarée le 11.3. Le Maire de Nice a fêté son anniversaire 3 mois et 3 semaines après le 11.3 (1er juillet), ce qui équivaut également à 113 jours.

Rappelons que le maire de Nice M. Christian Estorsi connaît bien l'univers de la franc-maçonnerie. Il a été membre de la Grande Loge nationale française de 1983 à 1988 (source l'Express 9 février 2019).

Le blogueur  Panamza a aussi souligné ses liens avec le monde du renseignement israélien qui lui même, comme la CIA et beaucoup de services secrets, est lié à des sociétés occultistes. Cette proximité avait été mise en cause à propos de l'attentat du 14 juillet 2016, autour du fait qu'un dentiste américain,  Tzur Gabi, s'était "éloigné de la tuerie" alerté par son 6ème sens de son amie israélienne. Le journaliste allemand Richard Gutjahr, époux d'une ex officier Mossad du Mossad députée à la Knesset, avait filmé depuis un hôtel les coups de feu de la police (mais aussi en provenance du camion, ce que n'ont pas dit les médias).

A son sujet Cynthia McKinney, une ex-démocrate (aujourd'hui Parti vert)  et ancienne membre de la Chambre des représentants de la Géorgie allait twitter « le même photographe israélien prend en photo les tragédies de Nice et Munich. Quelle en était la probabilité ?  … » Pour d'autres cas de personnes liées à Israël qui ont eu un positionnement étrange le soir de l'attentat voir le dossier en anglais ici.

Il a été relevé que M. Estrosi a beaucoup investi sur les applications de flicage par les témoins d'incivilités (comparables à celles de NSO sur le Covid) de la start up israélienne issue de Tsahal Reporty Homeland Security, lié aux programme des "villes intelligentes" (pensez à ce qu'on en disait à propos de Wuhan première ville intelligente et au palmarès des smart cities dont je parlais ici). Il avait rencontré le ministres de la défense et de la sécurité de Netanyahu en février 2016 (il précisait sur I24 que ce n'était pas la première fois), par l'intermédiaire d'un dentiste, proche de Shimon Peres et de François Hollande, directeur exécutif de l'European leadership network, ELNET. (très impliqué dans le thème des "Safe and smart cities"). Je vous laisse aussi découvrir par vous même les spéculations sur le rapport Estrosi-Raoult-Mossad-Hydroxychloroquine.

La possibilité d'un rapport a été établi entre les services israéliens et l'attentat de Nice de 2016, puis celui de Conflans-Sainte-Honorine à travers notamment Abdelhakim Sefrioui (bizarrement "prédit" par JP Chevènement, voir aussi tous les doutes qui entourent l'étrange "décapitation" dont tous les médias parlent). Le débat va probablement se développer aussi à propos de Nice.

A titre personnel je ne pense pas qu'il y ait un rapport entre son anniversaire et la proclamation de l'état de pandémie. En revanche qu'il y ait une articulation entre le meurtre de Nantes et ceux de Nice en termes de numérologie autour de 311 et 113 est une possibilité qui n'est pas à exclure.

Propriétés du nombre 113

Il est le symbole du Christ immolé sur la croix.

En utilisant comme table de correspondance A=1, B=2, ..., Z=26, on trouve que «apocalypse» donne 113.
-    Le mot «victime» est employé 113 fois dans la Bible. Le mot «premier-né» et le terme «sacrifice pour le péché» reviennent chacun 113 fois dans la traduction oecuménique de la Bible.
- Selon les Archives de la Bastille (cf Roland Villeneuve, L'univers diabolique) en 1749  un mage nommé Dubuisson proposa au duc d'Olonne (Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg ) de lui faire voir le Diable et lui demanda 113 livres afin de payer la peau du bouc mâle des Indes sur laquelle il dut écrire leur traité et son engagement avec le Diable.
- Carré magique ayant pour somme 113:


                                     8 11 31 63
                                    38 37 26 12
                                     8 45 45 15
                                    59 20 11 23

Il existe un groupe de rap qui s'appelle 113, créé en 1994, soi disant en souvenir "numéro du bâtiment où ils passent leur jeunesse" mais on n'est pas obligé de le croire... L'autre groupe de rap Wu-Tang Clan dont je vous ai déjà parlé à propos des paroles d'un de leurs tube en 1996 "Six millions de diables viennent de périr de la peste bubonique ou du virus Ebola, sous le règne du roi Cyrus" (sachant qu'on identifie souvent Trump à Cyrus), a vu un livre paraître sur son compte intitulé "Wu-Tang Clan 113 Success Facts".

Le chiffre 113 est revenu souvent avec le Covid : en janvier Bill Gates commençait l'année en affichant ses 113 milliards de dollars de patrimoine. En mai la presse espagnole parlait d'une catalane de 113 ans qui aurait vaincu le Covid. "113 est le nombre magique, lisait-on dans la Newsletter écossaise Source Direct, le 10 juin 2020. C'est le nombre de fois où le Covid-19 a été «introduit» en Écosse à bord de vols fin février et tout le mois de mars, selon une nouvelle étude de l'Université de Glasgow."

En ce qui concerne les attentats on peut penser aux 113 morts de l'église Saint Sébastien de Negombo au Sri Lanka en avril 2019. J'avais à l'époque écrit un petit billet sur cette affaire.

Espérons que des journalistes indépendants ou des Internautes libres feront paraître des informations là dessus dans les mois qui viennent.

Lire la suite

Le coronavirus, la 5G, le "grand reset" et le cuivre

21 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Divers histoire, #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Cinéma, #Donald Trump, #Les Stazinis

J'écoutais hier le rav Menachem Berros, des Bouches-du-Rhone, qui a été l'auteur notamment d'un livre sur "L'éducation et les astres"

Ce rav comme beaucoup de ses collègues n'est pas toujours facile à suivre quand il s'engage dans des spéculations sur les mots et les lettres, mais il raconte une anecdote intéressante : comment à l'âge de 27 ans il a délivré un de ses coreligionnaires d'un esprit de chien, qu'il identifia avant même d'entendre le possédé aboyer, rien qu'en faisant une association sur les initiales de son nom, et comment aussi avec un jeu de mots sur Joseph et ses chaînes, il trouva le bon psaume qui endormit l'intéressé et le délivra (vidéo amusante d'ailleurs car dans son récit un de ses élèves lui fait remarquer qu'il oublie à dessein de mentionner un objet qu'il utilisa - pour ceux que cela intéresse, la vidéo, déposée sur You Tube le 15 octobre, s'appelle "Le miracle existe et dieu est le commandant").

J'avais déjà été sensibilisé au rapport intime entre les lettres hébraïques et le monde invisible par un témoignage de l'ex-chirurgien franc-maçon devenu chrétien Maurice Caillet qui témoignait qu'une femme avait eu un malaise devant une lettre affichée dans une conférence au mauvais moment. Pour autant je trouvais les jeux de mot du rav, comme "la langue des oiseaux" des alchimistes, un peu vains et gratuits, mais cette histoire d'exorcisme m'a convaincu du bien-fondé de son inspiration.

Dans la vidéo "Des révélations inédites extraites de la Torah", le rav s'exprime aussi sur le coronavirus.  Le virus de l'année 2020 est un coup de schofar pour inciter les peuples à la paix, et, grâce à cette paix, on s'approchera d'une disposition à accueillir le Mashiah.

J'ai pensé à 1 Thessaloniciens 5:3 "Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point." On voit bien là encore une fois combien judaïsme et christianisme diffèrent sur le sens de la paix (et de l'unité mondiale) de la fin des temps : pour l'un elle est la condition de l'arrivée du massiah, pour l'autre, elle est un mensonge antéchristique que sanctionnera la destruction.

Le rav justifie (2h52) le port du masque comme contrainte à fermer sa bouche. Il a aussi des accents "new age" et en tout cas compatibles avec le New Age sur la loi d'attraction ("ce que je craignais qu'il arrive il est arrivé" - dans le livre de Job), sur les magnétiseurs.

Mais le point peut-être le plus intéressant de ses conférences récentes concerne le rapport du Covid 19 au cuivre (dans la vidéo "Coronavirus et le secret du cuivre". Le rav explique le verset (Exode 30:17-19) "'Eternel parla à Moïse, et dit: Tu feras une cuve d'airain, avec sa base d'airain, pour les ablutions; tu la placeras entre la tente d'assignation et l'autel, et tu y mettras de l'eau. avec laquelle Aaron et ses fils se laveront les mains et les pieds.…"

Le cuivre tue le virus de la grippe, dit le rav. Euronews a d'ailleurs mis en avant les recherches d'un hôpital de Santiago du Chili qui équipe son personnel soignant de masques fabriqués à base de cuivre (fabriqués par la firme Copperandino). Luis Améstica, diplômé de l'université Notre Dame aux Etats-Unis et ingénieur chilien, conseiller des multinationales, y expliquait que lorsqu'une bactérie entre en contact avec le cuivre, les ions du cuivre entrent en contact avec les parois cellulaires et tue les bactéries. Une firme tchèque, Respilon, dont le PDG est semble-t-il de confession juive Roman Zima travaille avec des laboratoires israéliens a annoncé en mars la mise en vente de masques à nanofibres de cuivre (on notera un certain sens de "l'anticipation" dans ces réseaux - et pour mémoire, Israël fut le premier pays au monde à reconfiner en septembre).

Le cuivre est un catalyseur puissant, juste après l'or et l'argent. Il est conducteur d'électricité. cf Exode 25 (pour la construction du tabernacle) : "Et voici l’offrande que vous recevrez d’eux : or, argent et cuivre"

A propos du mot cuivre (ne’hochet), Maimonide dans Le livre des égarés/Moré Névoukhim (12e siècle) a noté que le nahash est un fil  conducteur d'une électricité mauvaise dit le rav. Aaron, le frère de Moïse, étant le réconciliateur, porteur d'une "électricité positive". La thérapie là où il y a eu la quarantaine. Né'hochet c'est le serpent avec la lettre "tav",  valeur 400 en gematria, de même valeur numérique que les forces d'impureté. Par l'eau de blanchissement les deux s'épousent et elles peuvent soigner l'impureté.

On peut aussi penser au serpent d'airain (de cuivre) que Moïse dans la Bible fait fabriquer au désert pour protéger les Hébreux des morsures de serpent, et au fait que le Christ se compara lui-même à ce serpent hissé sur le bois... Et songez aussi à ce que les francs maçons ont fait de cette ligne de cuivre avec la "rose ligne" qui va de Rosslyn en Ecosse (repaire templier où des histoires pédophiles ont été découvertes il y a peu), jusqu'à la ville alchimique de Bourges sur laquelle écrivit le père de l'écrivaine Fred Vargas. Là, pour le coup, on est en plein luciférisme...

Le youtubeur américain chrétien Casey (EnterTheStars) est persuadé qu'il y a autour du cuivre (qui notez le au passage est aussi lié à Aphrodite née à Chypre, l'île du cuivre) une clé de compréhension presque "alchimique" des projets actuels des élites occultistes qui nous gouvernent, à la fois autour du coronavirus et de la 5G. Une étude herméneutique des productions d'Hollywood (contrôlée par les sociétés secrètes) autour des thèmes occultes qu'il associe à Trump (le dieu solaire Hélios-Apollon, certains chiffres en numérologie etc) lui donnent la conviction que Trump a quelque chose à voir avec la thématique du cuivre.

Il essaie ces derniers temps d'effectuer une étude un peu systématique des immeubles à toit de cuivre de Manhattan, notamment le Trump building, situé au n°40 de Wall Street (40 est un chiffre biblique important qui fait référence notamment à l'exil des Hébreux au désert, et au jeûne de Jésus où il fut tenté). Cet immeuble est carrément surmonté d'une pyramide en cuivre (pas de rapport, je suppose avec le pyramidion en bronze - cuivre + étain - sur l'obélisque de Paris qui recèle un message secret). Trump l'a achetée en 1995.

S'intéresser au "vocabulaire secret" de l'architecture n'est pas absurde, quand on sait que beaucoup d'immeubles ont des formes délibérément ésotériques comme le Pentagone (en forme de pentagramme), la villa de Naomi Campbell en Turquie ou celle de l'Agence des artistes créatifs berceau du mouvement féministe What's up. Pensez aussi aux obélisques à travers le monde, au  plan de Washington DC, à l'alignement de Mitterrand avec l'Arche de la Défense, l'Arc de triomphe et la pyramide du Louvre. Il peut y avoir des alignements rituels qui contribuent à des plans ésotériques (pour peu qu'on réactive ces lieux périodiquement par des cérémonies souterraines comme cela se fait semble-t-il sous l'arche de la défense, et sûrement ailleurs).

Hollywood valorise parfois ces endroits. Elle a mis en exergue le 666 de la 5e avenue (acheté à prix d'or par le gendre de Trump) dans des films angoissants. Et elle a tourné la série "Person of interest" sortie en 2015 au 40 de Wall Street. Toutes les scènes d'intérieur sont filmées dans la pyramide en cuivre du sommet, et le film d'ailleurs les démultiplie (cf photo à gauche). Le film joue sur la thématique du "reset" (très à la mode en ces temps de Covid), l' "opération quarantaine", la suffication, la manque d'air (on retombe sur nos masques actuels), une machine ("a highly complex computational system hiding in plain sight"/ un système de computation hautement complexe caché à la vie de tous) connectée au réseau électrique à travers des fils de cuivre et la destruction des opposants. Jim Cazaviel, l'ami de Medjugorje qui jouait dans la Passion du Christ, en est l'acteur principal (et on aurait envie de dire aussi : rappelez vous l'intérêt du pape pour Notre Dame de la Charité du Cuivre à Cuba). Y aurait-il quelque chose à comprendre aussi de la grande opération de retrait des pièces de cuivre dans tous les pays développés ? et avec la "copper time machine" (la machine à remonter le temps en cuivre) qu'on retrouve dans plusieurs films et des oeuvres d'art contemporain ?

Toute cette problématique autour du cuivre en ce moment, se rattache à l'évidence à l'électricité, et doit sans doute aussi être rapprochée de Nikola Tesla auquel d'ailleurs un oncle de Trump a été associé.

Casey/Enter the Stars rappelait hier que l'artiste-sorcière Marina Abramovic avait effectué un rituel à Belgrade (la "performance" Count on us) en 2004 sur les cendres de Tesla (normalement gardées dans son musée en Serbie). Velimir Abramovic, le frère de la sorcière, né en 1952 à Belgrade, qui soutint sa thèse en 1985 sur la philosophie naturelle de Leibnitz et des bolcheviks, est un spécialiste de Tesla et fut le fondateur (en 1992) et rédacteur en chef du magazine Teslania. Il est de fait le dépositaire de l'héritage de Tesla en Serbie.

 

Casey laisse entendre que le frère de Marina qui a travaillé sur la gouvernance mondiale pourrait comme l'oncle de Trump avoir effectué uen captation de l'héritage de Tesla en vue de la mise en place de la 5G. Mais il me semble que ce qui ne cadre pas avec cette connexion Trump-Marina Abramovic-Tesla-5G c'est que Velimir Abramovic en ce moment se distingue plutôt en Serbie pour son opposition véhémente à la 5G (voir par exemple sa déclaration en serbe ici).

Difficile pour l'instant de relier entre elles toutes ces occurrences de la thématique du cuivre. On sent qu'elles font partie de la matrice symbolique dominante, y compris dans la programmation prédictive comme avec cette série "Person of interest". Il peut être utile de se contruire une culture autour de tout cela. Vous savez qu'il y a des théories selon lesquelles l'Arche d'Alliance était une structure électrique.  Selon un article paru dans l'édition du 5 mars 1933 du Chicago Daily Tribune, Frederick Rogers, le doyen du département d'ingénierie du Lewis Institute of Technology, a mené une étude approfondie de la construction de l'arche comme décrit dans le Bible, et a conclu que sa conception correspondait à un condenseur électrique simple parfaitement construit. Il existe aussi une hypothèse selon laquelle la grand epyramide de Ghizeh n'était pas une tombe mais une centrale électrique. La thématique de l'électricité et du cuivre doit être maintenue dans sa double dimension matérielle et spirituelle pour comprendre ce qui est en train de se passer dans le monde. Mais pour l'instant on n'en est qu'à l'étape d'amasser les pièces du puzzle. Le temps de l'assemblage n'est pas encore venu.

Lire la suite

Ayahuasca : la drogue spirite au catalogue des élites transhumanistes

19 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Les Stazinis

Dans un de mes billets sur l'affaire Epstein, j'ai relaté une recherche de la canadienne "Amazing Polly" qui trouvait, non loin d'une église de la secte NXIVM à Santa Fé (Nouveau Mexique) et de l'Institut de recherche en génétique et théorie du chaos fondé par Murray Gell-Mann (le père d'Isabel Maxwell et beau-père de Ghislaine l'associée d'Epstein), une Unaio Vegetal ayahuasca Cult Church, un culte organisé autour de la consommation d'un hallucinogène  végétal censé vous révéler la réalité profonde des choses.

L'ayahuesca est une substance utilisée par les Amérindiens qui met en contact avec des entités surnaturelles.

Le dossier de ce genre de substance est très fourni. On se souvient, dans les années 1960, dans le registre synthétique du LSD dont Timothy Leary le pape de la Beat culture avait favorisé la diffusion avec les subsides de la CIA (voir David McGowan, Weird Scenes Inside the Canyon: Laurel Canyon, Covert Ops & the Dark Heart of the Hippy Dream ) et, dans le registre naturel de la Datura sacrée de Carlos Castaneda. N'oubliez pas qu'aujourd'hui une artiste en résidence au CERN comme Suzanne Treister dans son jeu de tarot va décrire Leary comme le "magicien" de l'histoire des technologies de l'information... Le groupe écologiste radical Extinction Rebellion est récemment né de ce type d'expérience sous psychotrope.

L'australien Scott McGreal, spécialiste de la schizophrénie, en 2012 dans Psychology Today, a examiné la composante clé qu'on retrouve dans l'ayahuasca mais aussi, selon lui, dans d'autres plantes et chez des animaux. Les effets hallucinogènes commencent presque immédiatement et disparaissent en 30 minutes. Il confirme qu'avec elle, les consommateurs ont la sensation de rencontrer des intelligences non humaines, ressemblant souvent à des extraterrestres (ce que, vous diront certains, expérimentent aussi les praticiens de certaines formes de méditation, c'est du moins ce que prétend par exemple Vishen Lakhiani, avec la méthode José Silva).

Dans les années 1990, explique Scott McGreal, le psychiatre Rick Strassman a mené une recherche pionnière sur les effets de la DMT, décrite dans son livre DMT: The Spirit Molecule (DMT : la molécule spirite). C'était la première fois en plus de 20 ans que le gouvernement américain autorisait des études humaines sur les drogues psychédéliques.

Les volontaires, qui étaient tous des utilisateurs expérimentés de ce genre de stupéfiant, ont découvert que de fortes doses de DMT avaient un effet psychédélique qualifié d' "écrasant et instantané", que Strassman a décrit comme un "canon nucléaire". La plupart des volontaires ont très vite perdu conscience de leur corps et de leur environnement, et l'effet maximum a été atteint au bout de deux minutes. Puis pendant environ 30 minutes, ils ont fait des expériences comme s'ils avaient les yeux ouverts : des couleurs plus vives, plus intenses et plus profondément saturées que dans la conscience normale ou les rêves . De nombreux participants ont vu des motifs géométriques kaléidoscopiques, ainsi que des scènes concrètes reconnaissables. En règle générale, les participants ressentaient une anxiété initiale face à l'effet de précipitation, qui était fréquemment suivi d'une euphorie intense, bien que des émotions plus ambiguës, telles que la peur.et l'excitation, étaient également constatées. Une fois passé l'effet de confusion, une certaine clarté est revenue. «Environ la moitié» des 60 volontaires sont entrés dans ce qu'il a décrit comme des «niveaux d'existence autonomes et indépendants» de nature très inhabituelle. Ils se retrouvaient dans des lieux habités par des «entités», des «extraterrestres», des «guides» et des «aides». Celles-ci sont apparues sous diverses formes, telles que des clowns, des reptiles, des mantes, des abeilles, des araignées, des cactus et des bâtons.

Ces êtres ont été mentionnés par d'autres enquêteurs, dont  Terrence McKenna, qui les a décrits comme des «elfes de la machine auto-transformants». Ces êtres semblaient les attendre. Ils les soumettaient à des sortes d'examens et communiquaient avec eux  par des gestes, de la télépathie ou de l'imagerie visuelle. Parfois, les entités semblaient aimantes et attentionnées, d'autres fois émotionnellement détachées. Strassman a noté les parallèles frappants entre ces expériences de contact d'entités et les récits d'enlèvement extraterrestre. 

De nombreux volontaires ont refusé de croire que ces expériences étaient des hallucinations ou des rêves, car elles semblaient trop réelles. Strassman a déclaré être au départ assez déconcerté et mal préparé à la fréquence de ces expériences de rencontre avec des entités. Lui-même en est venu à l'idée que ces entités étaient réelles.

"La raison pour laquelle les gens rencontrent ce qui semble être des entités non humaines sous DMT mais pas avec d'autres drogues est actuellement inconnue." observe Scott McGreal. Cette dimension spirite de la DMT lui vaut l'appellation d'entheogène, plutôt qu'hallucinogène. Les Ashaninka du Pérou appellent aussi l'ayahuasca la "télévision de la forêt" (selon un article de l'anthropologue canadien Jeremy Narby de 1999). En réalité, il s'agit d'une véritable expérience de mort imminente...

Le journaliste du New York Times Steven Kotler  auteur de Stealing Fire: How Silicon Valley, the Navy SEALs, and Maverick Scientists Are Revolutionizing the Way We Live and Work (Le Vol du Feu, comment la Silicon Vallley, les forces spéciales navales et les savants marginaux révolutionnent nos façons de vivre et de travailler) qui est à  la pointe de toutes les recherches pour démultiplier les performances cérébrales (et leur impact sur l'environnement), vous expliquera qu'il s'agit seulement d'optimiser ce que vous donne la nature, et que même le jaguar consomme de l'ayahuasca pour "planer" (et même l'ethnobotaniste italien Giorgio Samorini avance dans Animals and Psychedelics que les animaux absorbent des psychotropes volontairement pour résoudre des problèmes)... L'idée est ici en réalité de banaliser le spiritisme par voie de psychotrope, en le "naturalisant".

L'oligarchie mondiale a tout intérêt de transformer l'ayahuasca en médicament "ordinaire". Cela complète le versant technologique de son projet transhumaniste, un peu comme Huxley l'avait déjà envisagé dans Le Meilleur des Mondes, dans les années 1930 avant de faire des expériences sous LSD 20 ans plus tard. En diffusant l'ayahuasca, on asservit les gens à des entités spirituelles, on les assujettit à des possessions - comme dans le jeu de divination du oui-ja vanté par Hollywood - ce qui entraînera toujours plus d'aliénation mentale chez les adeptes de ces expériences (dont certes ils peuvent tirer quelques gains temporaires en termes de sortie de dépression, ou de découvertes de "pouvoirs magiques", mais dont ils paient ensuite, comme lorsqu'ils fréquentent des médiums, un prix élevé à long terme).

Lorsque "Amazing Polly" a repéré la proximité entre la base de NXIVM et l'église Center Uniao do Vegegal, elle n'a pas pointé seulement une contigüité géographique entre la secte sexuelle et celle de la drogue spirite. Il y a bien eu une collaboration entre les deux : en 2017, sous le mandat du très décadent premier ministre du Canada Justin Trudeau, le Centre éclectique de la lumière étincelante universelle (aussi appelé Céu do Montréal) et le Beneficient Spiritist Center Uniao do Vegegal (UDV - probablement de la même mouvance que son homonyme de Santa Fé), deux sectes issues du mouvement Santo Daime, un mouvement religieux syncrétique fondé au Brésil dans les années 1930, dont le sacrement principal consiste à consommer de la liane d’ayahuasca et de la chacruna (plante contenant aussi de la Diméthyltryptamine) ont obtenu le droit d'importer de l'ayahuasca au Canada.

L'affaire n'allait pas de soi. En 2000, explique le site anti-secte Unadfi (qui reprend un article du site Vice), les douanes canadiennes avaient intercepté un envoi de plantes d'ayahuasca destinées à Céu Do Montréal. La présidente de l’association avait alors demandé une exemption auprès de Santé Canada, demande officiellement rejetée en 2012. Elle s’est alors rapprochée de Jeffrey Bronfman, qui est le patron de l'église de l'ayahuasca de Santa Fé et qui est un cousin de Clare Bronfman qui finançait le culte sexuel de Keithy Raniere (les Bronfman sont un clan de magnats israélites de la liqueur au Canada dont le rôle au XXe siècle dans le commerce criminel de l'alcool et des drogues est détaillé ici). Les enquêteurs (opposants aux lobbys pharmaceutiques et à la vaccination) Leonard G. Horowitz et Sheri Kane dans "Ayahuasca Cult : The Psycho-spiritual delusion, Drug 'Therapy' for depression or mind-control for profitable transhumanism" (le culte de l'ayahuasca : la tromperie psycho-spirituelle, thérapie médicamenteuse de la dépression ou contrôle mental pour un transhumanisme rentable) font aussi la connexion avec le ranch de Jeffrey Epstein à Santa Fé ainsi qu'avec une condamnation récente pour vol d'une église de l'Ayahuasca à Hawaï (autour de cette affaire hawaïenne Horowitz et Kane mettent en cause l'avocat proche de la CIA Paul Sulla, son fils Jason Sulla aussi traduit devant un tribunal pour une affaire de pédo-pornographie, l'Institut Heffter, lié au Big Pharma, à Bill Gates et à Epstein, et Roberto Silva e Souza issu d'une famille spirite brésilienne).

Tout se passe comme si esclavage sexuel et drogue spirite étaient expérimentés par ces groupes sectaires protégés à un haut niveau de l'Etat profond américain (et américano-canado-israélien dans le cas des Bronfman) par des clans comme les Epstein, les Bronfman ou les Maxwell pour expérimenter des moyens d'asservissement mental toujours plus sophistiqués sous couvert de réalisation plus complète de soi et des potentiels "surnaturels" que tout un chacun serait, selon ces apprentis sorciers, en mesure de développer au contact des sphères spirituelles.

La manipulation psycho-spirituelle ne connaît plus de limites.

Lire la suite

Jack Lang, Epstein, et la princesse de Bourbon des deux Siciles

13 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican

Jack Lang, ex ministre de la culture, a reçu 57000$ de la part du pédophile Jeffrey Epstein en 2018 par l’intermédiaire de ses amis. Interrogé sur ce don par le journaliste, l’ex Ministre prétend que cet argent devait financer un film dont il ne connaît ni le nom ni l’état d’avancement. The Daily Beast du 6 octobre dernier précise que cet argent est allé à une coquille vide, l’Association Pour La Promotion De La Politique Culturelle Nationale Menée Dans Les Années 80 Et 90 Du XXème Siècle

Les deux hommes se sont rencontrés il y a plusieurs années lors d’un dîner organisé en l’honneur de Woody Allen au domicile parisien de la princesse Camilla de Bourbon des Deux-Siciles. Selon l'intendant d'Epstein Gabriel, cité par France Info, Lang a convié Epstein en mars 2019 aux célébrations des 30 ans de la pyramide du Louvre.

Il serait peut-être intéressant d'enquêter sur les réseaux de cette princesse née Camilla Crociani, fille d'un millionnaire italien compromis dans divers scandales, et qui évolue entre Monaco, Rome et Paris : un certain Izreal Zeus précise que la famille de Bourbon des deux Siciles (à travers son mari , Charles) dirige la succession des Templiers italiens qui est l'ordre militaire sacré constantinien de Saint-Georges, qui est effectivement l'ONG officiellement "caritative" que dirige la princesse. C'est la noblesse noire italienne. Les marchands londoniens ont le monopole de l'or et de l'argent qu'ils utilisent comme levier sur les marchés et les systèmes monétaires. Ils manipulent également le prix de l'or et de l'argent de Londres. "Ce système bancaire et marchand templier est truqué et fonctionne comme des monopoles secrets à travers des conglomérats d'entreprises cachés" écrit-il. On ne sera donc pas surpris de l'entendre chanter la louange de Lady Gaga (l'adepte des dîners spirites de Marina Abramovic).

La princesse (qui, dans la série "héritières des grandes familles impériales et royales catholiques européennes" fait un peu penser à Francesca von Habsbourg citée sur ce blog à propos de Ghislaine Maxwell, l'associée d'Epstein) est ambassadrice de l'Association ONU Femmes pour la paix (UNWFPA) engagée dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes et l'intolérance. Elle dirige la fondation familiale avec laquelle elle aide les orphelins d'Afrique (on sait quels trafics cachent souvent ces structures caritatives : c'est le coeur de la machine à sacrifier les enfants dans des rituels).

Un mot sur l'ordre sacré constantinien de Saint-Georges, gouverné par les Bourbons des deux Siciles. Il est lié à l'Ordre de Malte dont le grand maître est Matthew Festing , lui-même chevalier grand croix de justice de l'ordre sacré constantinien. Au Royaume-Uni, le grand prieur Fredrik Crichton-Stuart (1940-2011) était aussi recensé naguère comme un trait d'union entre les deux structures.

En tapant son nom on croise parfois celui du Royal Institute of International affairs (RIIA), qui est l'héritier de la Round Table maçonnique anglaise dont on a déjà parlé sur ce blog à propos de la création du WWF et des laboratoires de recherche de Qinetiq, est le pendant européen du Council on Foreign Relations des Rockefeller, et donc un des piliers de l'embryon secret de gouvernement mondial. Au sein du RIIA selon le préfacier de la traduction française des travaux de Quigley sur l’élite anglo-américaine, le noyau dur serait composé de chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de l’ordre de Malte, de chevaliers Templiers ainsi que de francs-maçons du 33e Rite écossais. Ce qui explique que le coeur du néo-impérialisme anglais soi situé dans des demeures maçonniques du quartier du Temple à Londres. Tout cela crée un enchevêtrement entre l'Etat profond britannique (maçonnique), les banques et ces ordres religieux catholiques italiens liés aux jésuites et au pape.

A part ça, en 1982, Jack Lang, lui, a été cité dans une affaire de pédophilie qui a été largement étouffée politiquement à l’époque en France et encore plus tard dans un scandale pédophile au Maroc, mais ce n'est pas forcément là l'essentiel.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Les Jésuites

20 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Grundlegung zur Metaphysik, #Divers histoire, #Christianisme

Un ami m'écrivait le 17 septembre : "Un prêtre basque en pèlerinage à Lalouvesc * dit pratiquer les exercices spirituels d'Ignace de Loyola. Est-ce que tu connais ? Il paraît que ça permet de revenir à l'Evangile et à la personne de Jésus." (*le dernier Jésuite à quitté Lalouvesc en 2005).

Je lui ai dit ce que je pensais ces pratiques étranges des Jésuites. Pauline Jouvet, née en 1989, disciple de l'évangélique Michèle d'Astier de la Vigerie (laquelle a aussi écrit un article sur les Jésuites) , et responsable de la page You Tube Libérés pour aimer, avait déclaré (vidéo 11 mai 2018, minute 11) avoir contracté un esprit de serpent en pratiquant ces exercices spirituels dans le cadre de la "Communauté du chemin neuf". On peut entendre la patiente d'une thérapeute qui témoigne de manifestations spirituelles très dangereuses qu'elle a eue chez elle après une séance de reiki, qui a été inventé par les Jésuites - voir ici.

Un livre récent rappelle qu'Ignace de Loyala était un marrane dévôt de la Vierge noire de Montserrat et expose une thèse de la texane Barbara Aho sur le travail des Jésuites aux côtés des francs-maçons dans la construction des Etats-Unis d'Amérique, à travers Charles Carroll et John Carroll (évêque franc-maçon qui enseigna à Bourges, ville chargée d'ésotérisme et liée aux sulpiciens - voir tout l'occultisme autour du Méridien Zéro à St Sulpice) anciens élèves du collège jésuite de Saint-Omer en France. Le frère de John Daniel participa à la pose de la pierre de touche du Capitole en 1781 comme représentant du Maryland.  Aujourd'hui on suit de près les déclarations du vice-président Mike Pence à l'université jésuite de Georgetown, et le fait que les fils de Trump sont passés par un collège jésuite. Les catholiques conservateurs américains accusent les Jésuites d'avoir fait monter des homosexuels dans la hiérarchique catholique ce qui a débouché sur de nombreux scandales de moeurs.

Lire la suite

Le robot qui vous forcera à porter le masque

19 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Christianisme

Voici une image réalisée par Spencer Tunick, qui dit tout sur ce que l'on veut faire de nous.

Une des armes pour y parvenir : ce charmant petit robot, Pepper, qui, dans les commerces, harcèlera ceux qui n'ont pas de masques. Les Japonais en ont un autre aussi qu'ils appellent Leyasu-kun. Ces boîtes de conserves parlantes éviteront aux commerçants d'avoir à faire le sale boulot de vous rappeler à l'ordre, et peut-être aussi à la police de vous menotter devant les caméras comme elle le fait de plus en plus en Australie (laboratoire du fascisme sanitaire mondial en ce moment) : le robot vous demandera de vous masquer et, si vous ne le faites pas, vous serez simplement fiché pour perdre des droits au travail, au logement, au soin, au déplacement, à l'éducation de vos enfants avec la citoyenneté à points pucée. Le totalitarisme soft. Même plus besoin de violence pour vous traumatiser. Bienvenus dans le monde d'Orwell !

Evidemment le prestidigitateur allemand Simon Pierro (propagandiste d'Apple Store) qui déjà présentait le prototype à Munich (voir ici) en juin 2019 fait l'oeil d'Horus sur son profil You Tube (voir à gauche).

Sachez que ce petit robot initialement destiné à reconnaître les visages et dialoguer avec les gens a été lancé en 2006 sous le nom de Nao à l'origine par un groupe français qui s'appelait Aldebaran Robotics, avant d'être intégré dans le groupe japonais SoftBank et sorti dans une forme améliorée sous le nom de Pepper en 2014. On a déjà croisé le nom d'Aldebaran sur ce blog : c'est une étoile de la constellation du Taureau avec les "habitants" de laquelle le groupe allemand nazi du Vrill disait communiquer dans l'entre-deux-guerres... Le robot créé par l'ex-polytechnicien et banquier Bruno Maisonnier, à défaut de plaire à la clientèle pour un usage domestique, est censé être de plus en plus présent dans les boutiques et et les lieux accueillant du public.

"Pepper" a joué au foot à Lyon en 2016 et s'est exprimé devant une commission de la Chambre des Communes en Angleterre en octobre 2018. Bill Gates a dit en 2011 que les robots seraient les infirmières du futur...

"Et il fut donné (à la deuxième bête à deux cornes) d'animer l'image de la (première) bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués" (Apocalypse 13:15)

Lire la suite

Masques et programme MK Ultra : leur utilisation par Michael Jackson

13 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Pour compléter les remarques d'un précédent billet, continuons à examiner le rôle des masques dans le conditionnement magique, l'occultisme, et les programmes des sociétés secrètes qui tentent d'imposer par leurs sortilèges et leurs manipulations le Nouvel Ordre Mondial.

Cathy O'Brien qui fut esclave sexuelle des dignitaires américains du programme MK Ultra (c'est à dire transformée en machine sexuelle par les sectes satanistes à la fois au service pour renforcer le pouvoir des dignitaires -eux mêmes sous MK Ultra - et l'aliénation de ceux qui leur étaient soumis) sous les mandats de Ford, Reagan et de Bush Senior, prend régulièrement position contre le port obligatoire du masque en ce moment et témoigne (un témoignage qui prête à caution comme celui de toutes les victimes traumatisées, mais dont divers points commencent à être confortés par des indices factuels)  :

"Les masques dépersonnalisent tout en donnant à une personne l'impression qu'elle n'a pas de voix. C'est une barrière pour les autres.

Dans MK Ultra Project Monarch Mind Control, Michael Jackson a dû porter un masque pour faire taire sa voix afin qu'il ne puisse pas demander de l'aide.

Vous vous souvenez comment il a développé cette voix chuchotée quand il ne chantait pas? Les masques permettent de contrôler l'esprit depuis l'extérieur vers l'intérieur, comme le fait la redéfinition des mots. En contrôlant ce que nous pouvons et ne pouvons pas dire de peur d'être étiquetés racistes (dans la vie courante) ou être frappés (pour les esclaves), par exemple, il contrôle en fin de compte la pensée qui anime nos paroles et finalement nos actions (ou nos inactions).

De même, un masque étouffe notre discours afin que nous ne soyons pas entendus, ce qui permet de contrôles la voix… les mots… l'esprit.

C'est le contrôle mental.

Les personnes qui ne choisiraient jamais de se conformer mais qui sont obligées de porter un masque pour conserver leur emploi , et finalement leur famille nourrie , sont compromises. Ils ont souvent honte et sont maîtrisés. Les gens ont cessé de se parler pendant que les médias contrôlent le récit.

(...) ces masques obligatoires contrôlent littéralement l'air que nous respirons. C'est pourquoi ma fille Kelly a dû porter des masques dès l'âge de 2 ans.

Elle et moi avions été conditionnés via le MK Ultra à ce que nos agresseurs détiennent le pouvoir de vie et de mort sur nous. Nous avions été programmés à des niveaux qui contrôlent le rythme cardiaque, les clignements des yeux et la respiration comme ce que subissent les forces spéciales militaires.

Et le «groupe de musique préféré» de Reagan s'appelait Air Supply (*), il a été utilisé comme un déclencheur (do or die trigger) pour moi. Ceux qui connaissent le MK Ultra ont reconnu que le masque était un signifiant de programmation robotique qui, selon eux, interdisait à la victime d'avoir jamais la capacité de penser pour parler.

J'entends tous les jours des personnes guéries qui ont été traumatisées avec des désordres post traumatiques qui ne peuvent pas porter de masque sans que ça leur rappelle sous forme de flash comment leur respiration était contrôlée - avec les balles qui les baillonnaient,  des pénis, ou dans la torture par l'eau.

Contrôler l'air que nous respirons est une force ultime de pouvoir qui donne le contrôle sur la vie et la mort. "

Pourquoi ces remarques sont-elles importantes pour notre vie quotidien ? Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que, dès l'époque de Ronald Reagan, existait le projet de réduire l'ensemble de la population en esclavage. Le projet MK Ultra mis au point par la CIA et inspiré des nazis était, selon Cathy O'Briien, et est encore aujourd'hui, un outil central dans ce dispositif, pour obtenir la soumission en premier lieu des hauts dignitaires eux-mêmes (présidents, vices-présidents sénateurs, banquiers etc.) mais aussi pour tenir et former les structures de l'appareil militaire en charge des opérations psychologiques (psy op) comme les forces spéciales (d'où le fait qu'on amenait des esclave comme C. O'Brien d'une base militaire à l'autre pour y participer à ces basses besognes). Des gens comme le lieutenant-colonel sataniste (membre du temple de Seth) Aquino à l'époque de Reagan jouaient un rôle pivot dans l'application de ce programme. Ce programme, comme la religion assyrienne autrefois (autour des sacrifices et de la prostitution sacrée d'Ishtar), reposait sur un mélange de stimulation, d'hypnose et de traumatisme qui transformait les gens en robots en effaçant régulièrement leurs souvenirs et en les reprogramment périodiquement pour des tâches spécifiques. Cela suppose d'utiliser la psychologie mais aussi l'occultisme (l'utilisation d'entités invisibles) et cela permet non seulement d'aliéner le cerveau mais aussi de développer des facultés "paranormales" (comme on le voit dans le film The Shining de Kubrick : un enfant sévèrement traumatisé dans le programme MK Ultra effectuera des sorties de son corps, verra des entités occultes etc.

Dans l'armée américaine tout comme dans l'industrie du divertissement, les effets du programme MK Ultra se diffusaient à travers les sociétés secrètes maçonniques ou para-maçonniques (d'où l'intérêt de repérer les références maçonniques des productions culturelles que l'on subit, même si ça ne signifie pas que tous les francs-maçons sont au courant de l'utilisation de leurs structures par les satanistes). Si l'on suit Cathy O'Brien, le projet est d'enfermer l'ensemble de la société dans un dispositif de contrôle mental (mind control, MK), qui permettrait aux cadres de cette religion sataniste secrète d'avoir les pleins pouvoirs, en jouant, comme dans l'entraînement des esclaves présidentielles, alternativement sur la terreur et sur la séduction (par l'industrie du divertissement) tout en faisant croire aux gens (par les effets d'hypnose que produit la répétition médiatique à longueur de journée que tout cela est pour leur bien (pour leur santé, pour la pleine réalisation de l'amour entre les hommes etc), ce qui aboutirait véritablement à un nouvel ordre mondial antéchristique (vanté par George Bush Sr ex patron de la CIA et régulièrement depuis lors jusqu'à Sarkozy et au delà) déjà annoncé dans l'Apocalypse. Evidemment il est illusoire de penser que cela n'existe qu'aux Etats-Unis puisqu'il s'agit d'un système mondial qui a aussi son dispositif en Europe exactement comme le culte du réseau Epstein par exemple (à contenu pédo-sataniste) avait aussi un versant français (d'où l'intérêt de s'intéresser à un oeuvre d'art comme celle de Shepard Fairey affichée à l'Elysée dont l'auteur a donné des signes de son appartenance à la "religion secrète" ou de s'intéresser aux "prophéties" sanitaires orientées vers l'incitation à la panique d'écrivains liés à l'occultisme comme Fred Vargas).

C'est à la lumière de tels éléments qu'on peut penser qu'une Organisation mondiale de la santé, tenue en grande partie par des sectes lucifériennes comme beaucoup de branches de l'ONU depuis longtemps (voir l'investissement ancien du Lucis'Trust ex-Lucifer Trust théosophique dans la Société des Nations) à travers les accointances, qui ne sont pas seulement financières mais aussi spirituelles, maçonniques (voyez Bill Gates faisant l'oeil d'Horus et brevetant sa puce sous le numéro WO/2020/060606, sa femme affichant une croix inversée etc) entre les corps médicaux nationaux, les instituts de recherche et les grands trusts pharmaceutiques liés aux financiers internationaux, a pu imposer le port du masque (alors que la mortalité liée au Covid19 est très faible et ne touche que les personnes âgées) dans la même logique qu'ils le faisaient aux esclaves du programme MK Ultra comme Cathy O'Brien et Michael Jackson : raréfier leur oxygène, les couper mentalement des autres personnes, leur faire attraper des maladies en respirant leurs propres miasmes, briser leur estime de soi, les habituer à tenir leur bouche fermée, à se censurer, les faire mendier un approvisionnement en oxygène (air supply) à une autorité extérieure dont ils attendent leur libération et à laquelle ils confèrent tout pouvoir mental de ce fait. Il faut aussi se rappeler que l'esprit, en grec et en hébreu, se dit "souffle". La spiritualité est liée au souffle.

(*) Autre précision de Cathy O'Brien sur Air Supply : "Le voyage à Atlantic City (en 1981) m'a donné l'occasion de parler avec Loretta Lynn pendant que son mari, Mooney, Riley et Houston se rencontraient pour affaires. Loretta et moi avions tellement en commun que notre temps ensemble avait été limité depuis le moment où nous nous sommes rencontrées à Minneapolis, Minnesota en 1981 et avons discuté de nos transformations en victimes. Alors que seuls dans la loge de Loretta au Playboy Club, nous avons discuté d'un large éventail de sujets. de la maternité à la Maison Blanche. Nous avons parlé de Reagan au sujet de son rôle de Magicien d'Oz, mais surtout nous avons récité les louanges générales que nous étions conditionnées à dire. Nous avons parlé de la musique "préférée" de Reagan, celle Air Supply, qu'il nous avait fournie tous les deux via Riley. Les enregistrements cryptiques du thème d'Air Supply utilisé par le programme NASA / Project Monarch sont devenus pour nous deux «vie et souffle» selon l'intention de Reagan, ce qui verrouillait notre dévotion programmée pour lui."

Riley était un agent de la CIA, "pédophile néo-nazi", selon Cathy O'Brien qui organisait les tournées de la chanteuse de country Loretta Lynn.

Si vous avez un doute sur la religion à laquelle appartient ce groupe, Air Supply (Approvisionnement en air), voyez leur pochette avec la pyramide bien au milieu :

Témoignage de la chrétienne Brice Taylor, elle-même esclave présidentielle du MK Ultra à la même époque que Cathy O'Brien : "Michael Jackson n'était qu'un petit garçon de quatre ou cinq ans quand j'ai accompagné Bob Hope à un endroit où ils filmaient des talents émergents pour la télévision. Bob m'a dit qu'il soutenait et sponsorisait les Jacksons, leur donnant un appui professionnel dans le monde. Leur père a fait entrer les garçons et je me suis souvenu les avoir vus emmenés dans une pièce latérale où des lumières vives étaient allumées.

Ils ont tous dû baisser leur pantalon et avant leur représentation, un grand homme les a tous violés en rang Ensuite, ils ont été emmenés dans une autre pièce et vêtus de petits costumes et envoyés sur scène pour se produire. En raison du contrôle mental que je subissais, je ne sais pas exactement où nous en étions, mais je pense que c'était les débuts du spectacle Ed Sullivan. J'ai regardé Bob, vêtu d'un costume gris à fines rayures et d'un nœud papillon, avec des chaussures blanches, serrer la main d'Ed; et puis les garçons Jackson ont continué. Ils ont été  rendus célèbres et sensationnels, exprès, afin qu'ils puissent être utilisés à l'avenir pour influencer un large public.

Bob et ses relations savaient que tout ce dont ils avaient besoin était du talent, du maquillage, des costumes, des lumières, des paillettes et beaucoup de publicité. Il a dit que la publicité était l'ingrédient le plus important.

J'étais juste une adolescente et Bob disait qu'il voulait que je sois présent pour que je puisse apprendre les ficelles du métier de «starlette». Il voulait que je voie comment ça se passe et que je me sente à l'aise sur scène. Je pense qu'il vient de dire cela comme une couverture à d'autres personnes pour cacher la vraie raison pour laquelle j'étais avec lui - pour son plaisir sexuel et celui des autres.

Bob m'a expliqué à quel point les vêtements sont importants pour quelqu'un qui a une image publique à défendre. J'avais une robe courte, petite, moulante, décolletée, jaune et fourreau. J'ai fait ce qu'on m'avait dit et je l'ai porté avec les talons hauts dorés qui m'ont été fournis.

Bob était souvent la connexion pour de nouveaux divertissements. Le Conseil a utilisé ses relations pour son propre intérêt et a mis en place des artistes «clés» pour une utilisation future. Beaucoup étaient des robots comme moi. J'ai vu beaucoup d'entre eux se blesser. Mais je n'ai jamais vu Bob se blesser.

Les Jacksons ont été blessés; J'ai été témoin de leurs abus. La première fois qu'ils ont joué, Bob les a fait entrer dans la série, puis nous sommes partis dans la limousine et avons regardé de la télévision à l'intérieur. Il a dit au chauffeur de conduire jusqu'à la fin du spectacle. Puis Bob m'a dit: "Tu vois comme c'est facile d'être une star?" Et il a ri et a poussé ma tête sur ses genoux pour le sexe oral.

Je pense que la plupart seraient d'accord pour dire que l'amour profond qui fait partie de l'essence de l'âme de Michael Jackson brille à travers le monde. Malgré les thèmes de programmation de certaines des chansons qu'il chante, alors que je me remettais (du programme MK), je me suis souvent accrochée aux paroles qu'il chantait, les paroles me rappelant «Tu n'es pas seule», alors que je me sentais si seule.

À Michael, je tends la main et dis que vous n'êtes pas seul non plus. Maintenant, il y a un moyen de sortir de cette folie. "

Henry Makow note sur son blog : " Une série d'articles sur le blog Aangirfan [aangirfan.blogspot.com] explore la possibilité que Michael Jackson soit encore un autre esclave sexuel Illuminati. Dans un article, " Michael Jackson 5.0 ", le blogueur écrit: «Il y a eu des spéculations selon lesquelles la CIA a utilisé son lavage de cerveau MK-ULTRA sur de nombreuses célébrités, dont Madonna, Curt Cobain, Britney Spears, Elvis et Michael Jackson. Jermaine Jackson a suggéré que son père aurait pu faire en sorte que Michael soit utilisé par des hommes plus âgés. Il raconte comment son père a fait participer Michael à des réunions d'hôtel de fin de soirée avec des «hommes d'affaires importants».

M. Jackson a utilisé un masque à partir de 1986 et a déclaré y avoir été initié par un "dentiste". L'hypothèse que ce choix ait été déclenché par une programmation MK Ultra de ses dresseurs (handlers) - comme il l'est d'une autre manière sur nous aujourd'hui - n'est pas à exclure, ce qui permettait aussi à ses dresseurs de pousser d'autres serviteurs du système à l'imiter. Sa propre fille Paris Jackson a fait savoir en juillet dernier quelle avait grandi avec un masque chirurgical sur le visage, comme la fille de Cathy O'Brien. Il n'est pas exclu qu'elle-même ait été une esclave du MK Ultra. Une photo (à gauche) la montre faisant le signe Illuminati, et juste avant sa "tentative de suicide" (assimilée à une tentative d'assassinat) en 2013, elle avait laissé entendre par de nombreux messages sur Twitter (voir ici), un peu comme Milano après le "suicide" de Bourdain, qu'elle connaissait bien les sociétés secrètes et ne leur obéirait plus. Il se pourrait, dans la logique de Cathy O'Brien qui n'examine pas ce point mais en recherchant de ce côté là on ne fait que prolonger sa pensée, que ses dresseurs l'aient "récupérée" depuis 2013, et l'aient utilisé pour vanter auprès de la population le masque qui a fait en réalité partie de sa programmation comme esclave...

Lire la suite

Loi sur la bioéthique

28 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #GPA

Essayez d'écouter cette vidéo avec une oreille humaine dépourvue de tout préjugé.

Lire la suite

Charlie Freak et la success story de Trump

21 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Les régimes populistes, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Donald Trump

Puisque les Etats-Unis sont la métropole de l'empire occidental mondialisé auquel nos politiques et médias ont fait allégeance, il faut bien continuer à suivre leur actualité politique. Les démocrates effraient les électeurs : votez comme si votre vie en dépend. Obama, Clinton, la zombie Billie Eilish, etc sont mobilisés. Avec toujours le même catastrophisme autour de sujets fabriqués de toute pièce : de votre vote dépend la survie de l'humanité face au réchauffement climatique (comme si l'homme était responsable à titre principal de ce réchauffement, ce qui n'est pas prouvé), de votre vote dépend votre santé face à l'homme qui a laissé mourir plus de 100 000 personnes (d coronavirus, en oubliant de dire que la plupart avait largement plus de 80 ans, comme les morts de la canicule sous Raffarin).

Certains esprits avisés font remarquer le logo du pupitre de la convention démocrate cette semaine, avec un pentagramme inversé satanique dans le "D" de "D2America", comme si au lieu de "democrats to America" il fallait lire "devil to America" d'autant que les orateurs s'exprimaient au coeur d'un cercle magique d'étoiles.

En face il y a quelques remarques justes sur l'action de Trump en faveur de l'économie, contre l'avortement, pour la liberté religieuse et contre certains réseaux de trafics humains, sans préciser toutefois que Trump poursuit les politiques d'ingérence qui affament les peuples, qu'il n'a pas réformé l'OTAN ni arrêté les Clinton, et qu'il s'apprête à rôtir les organismes aux ondes de la 5G. En outre il y a aussi parfois, surtout dans la mouvance de Q ("Q anon", les Qbies comme on dit parfois) du grand n'importe quoi.

Ainsi récemment un Youtubeur français a tenté de traduire (cf ci-dessous) et poster sur le Net sous le titre "La chute de la cabale" sans même préciser le nom de celui qui parle, les propos de l'ésotériste Charlie Freak au micro de l'Anglais Mark Devlin. Freak présente le bilan du mandat de Trump comme une sorte d'épopée d'un héros qui est allé assujettir les forces maléfiques aux quatre coins de la planète. Selon lui, en 2017 il a soumis à sa férule Riyad, Tel Aviv, le Vatican, Bruxelles, Pyongyang, toutes les puissances asiatiques, l'Inde. Les chefs d'Etat l'ont manifesté en se montrant mains derrière le dos, comme liées, à ses côtés. Idem en politique intérieure où il a même forcé le gouverneur de l'Etat de New York a montrer ses piercing pectoraux (sic) - cf ici.

Beaucoup de gens sur les réseaux sociaux prêts à applaudir tout ce qui va à l'encontre du discours mainstream (dominant) se pâment. En plus le récit est tourné pour correspondre à ce que les gens savent déjà des sociétés secrètes, des sacrifices rituels etc.

Par exemple sur l'Arabie saoudite : lorsque le président s'y est rendu en mai 2017 le pays était livré au prince héritier milliardaire Al-Walid, adepte des sacrifices d'enfants, protecteur d'Obama  et parrain politique d'une bonne partie de son cabinet (en décembre 2015 Trump l'avait qualifié de "prince drogué qui veut contrôler nos politiciens américains avec l'argent de papa"). Trump a été fait souverain de fait du pays par les élites du royaume qui l'ont montré à travers la remise de l'épée (voir photo a gauche) puis Trump a chargé le prince Ben Salmane, qu'il a sauvé de la fusillade de Las Vegas, de rencontrer Google, Facebook, Twitter pour les faire plier, et faire arrêter Al-Walid.

A en croire Freak, au terme de cette épopée de Gilgamesh, Trump tiendrait le monde entier, même Zuckerberg et Bezos, Soros serait fini depuis longtemps, même si des campagnes d'intox feraient croire le contraire, et il ne resterait plus que Rothschild à faire tomber.

Le côté caricatural du propos (même s'il y a bien sûr un peu de vrai derrière tout ça) semble ne pas choquer beaucoup de gens. Il en dit long sur la façon dont les esprits "dissidents" peuvent se laisser embarquer dans des théories simplistes. En tout cas, si je prends le temps de vous signaler cette interview c'est aussi parce qu'elle reflète, même sur le plan spirituel, l'univers culturel de "Qanon" qui comme Steve Banon en délicatesse depuis peu avec le fisc, est assez proche de l'occultisme : on le voit notamment au fait que Freak se sent obligé plusieurs fois dans l'interview de dénigrer ceux qui place la foi en Jésus-Christ en disant qu'il faut au contraire se connecter directement à Dieu à travers la méditation, la numérologie et la sémiotique. Je vous renvoie là-dessus au billet que j'avais fait il y a deux ans sur les informations (hélas invérifiables, mais significatives des rumeurs qui couraient aux Etats-Unis à l'époque et des "couleurs" qu'elles prêtaient à Q) du Youtubeur "Titus Frost 1984" qui expliquait que le groupe Q ou Qanon originel avait été organisé par par un groupe de trois fondateurs du site d'énigmes mathématiques Cicada 3301, dont un était responsable de Sophia Musik portail gnostique - ce groupe est lié en partie aux services secrets et à la franc-maçonnerie : cicada, la cigale, est un symbole mérovingien, 3301 serait une référence au 33e grade. Ce site servait de recrutement pour les White Hats, des experts en sécurité informatique qui réalisent des tests d'intrusion. Cela montrait que depuis longtemps Q est positionné dans l'imaginaire américain dans la mouvance spirituelle de la gnose et de l'ésotérisme.

Remarquez que Trump, interrogé sur la censure des pro-Q sur les sociaux (on les accuse de saboter le fascisme sanitaire autour du masque) très prudemment hier a dit du bien des partisans de ce groupe sans s'associer explicitement à eux.

Il y a une étrange coalition derrière Trump d'évangéliques sionistes façon Lance Wallnau, de catholiques à la Taylor Marshall, et d'ésotéristes parfois ouvertement néo-païens dans la mouvance d'Infowars.com et de Qanon (que certains identifient bizarrement à John Kennedy Jr).

Puisque l'on parle de l'Arabie saoudite, notons que Trump fait pression sur elle en ce moment pour qu'elle établisse des relations diplomatiques avec Israel comme les Emirats arabes unis tandis que Pompeo déclare qu'empêcher les Saoudiens d'avoir des armes nucléaires est une priorité absolue aux États-Unis. Le Proche-Orient reste un des enjeux importants des élections américaines.

Lire la suite

L'illuminisme français et les chaussures rouges

20 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Souvenirs d'enfance et de jeunesse, #Cinéma

Quoi que l'on fasse, il y a des gens qui vous diront que le culte illuminati n'existe pas. Et si Madonna, au début du clip "Into the Groove" de 1985 porte sur le dos une pyramide surmontée de l'oeil d'Horus avec la mention "Novus Ordo Seclorum" MDCCLXXVI (l'année de la fondation des Illuminés de Bavière), son appartenance aux illuminati ne peut relever que des "folles rumeurs" comme disait NRJ France en octobre 2019...

De même que même si je vous démontre que dans l'affaire Epstein que dans la maison du milliardaire à New-York se trouvaient des symboles pédophiles comme la pyramide en forme de spirale dont on a déjà parlé à propos du pape - des photos l'ont montré -, il y aura toujours des sots pour affirmer que le milliardaire aimait seulement les jeunes femmes un peu précoces (comme par hasard l'article que j'avais dénoncé l'an dernier à ce sujet a été supprimé du site). Dans son "temple" d'Epstein au sommet d'une colline sur les îles Vierges perquisitionné par le FBI le 12 août 2019, la présence d'un cacatoès à crête de soufre à son sommet sont certains affirment qu'il est connu pour s'accoupler avec sa progéniture avant qu'elle ait atteint sa maturité est aussi un signe de l'existence de rituels dans cette demeure, mais malgré les avertissements de Qanon du 11 novembre 2017 beaucoup refusent encore d'y voir un culte.

Parmi ceux eux qui admettent qu'il y a là des cultes sataniques derrière tout cela, beaucoup préfèrent penser que cela n'existe qu'au delà de l'Atlantique. Qui se souvient que Ghislaine Maxwell, la recruteuses de jeunes filles pour Epstein, est née à Maison-Laffitte, dans les Yvelines et que le carnet de ses contacts en France était volumineux ? (On attend notamment toujours l'arrestation de Jean-Luc Brunel, de son vrai nom Benchamoul, recruteur de mannequins mineures pour l'agence du chanteur Claude François dans les années 1970, puis pour Karin Models, proxénète à ses heures, qui fournit des "masseuses" à Epstein dans les années 2000 via son agence MC2).

Qui se soucie de savoir ce que signifie cette image de Catherine Ringer des Ritamitsouko (à gauche) ?

Ou celle-ci d'Etienne Daho (à droite) ?

Celle-ci de Vanessa Paradis (si semblable à celle du bébé Disney Ariana Grande) ?

Celle-ci de Marc Lavoine... Ca vaudrait la peine d'enquêter un peu du côté de notre hexagone aussi, non ?

Evidemment si l'on ne veut pas voir, ne pas comprendre, on ne pourra pas saisir non plus pourquoi Marc Lavoine porte le conte "Les Souliers rouges" aux Folies bergères en février 2020. Les chaussures rouges sont un symbole de sacrifice de sang - voir ici - vous noterez d'ailleurs que les danseuses de ballet étaient masquées (une façon déjà de programmer l'atmosphère occultiste autour du masque que nous avons aujourd'hui ?) . "Meuh non, allez-vous me dire, le sympathique Marc Lavoine a simplement mis en scène un conte d'Andersen". Andersen c'est innocent... comme Alice au Pays des Merveilles et son lapin blanc (le lapin blanc est symbole d'adrénochrome dans les sociétés secrètes actuelles). Je vous croirais si vous pouviez m'expliquer pourquoi le chanteur fait l'oeil d'Horus à la "une" du magazine Psychologies... "right in your face" comme disent les Américains... D'ailleurs Jennifer M. Miskec de l'université de Longwood en Virginie s'est penchée sur ce conte d'Andersen et a reconnu dans son article qu'il ne s'agissait pas précisément d'un conte pour enfants...

«Les chaussures rouges» raconte l'histoire de Karen, une jolie jeune orpheline, sauvée de la pauvreté par une vieille femme bienveillante. A l'âge de sa confirmation, la vieille femme emmène Karen pour qu'elle porte des vêtements d'église appropriés. Karen choisi des chaussures rouges brillantes qui sont impudiques et "flashy". Malgré les regards et le jugement - et la façon dont les chaussures détournent Karen de ses prières - Karen est trop amoureuse de ses jolies chaussures rouges pour porter autre chose. Puis un vieil homme mystérieux tapote les semelles des jolies chaussures de danse rouges de Karen et elles deviennent enchantées, fusionnant finalement à ses pieds et la faisant «danser dans [ses] chaussures rouges jusque sa peau se dessèche comme une momie » (ce qui fait penser au cas de possession de 1518 à Strasbourg où les gens furent atteints de chorémanie, la folie de la danse).

"Les chaussures rouges ont une présence en forme de palimpseste, note Miskec dans certains endroits improbables, à savoir dans certains livres d'images commercialement populaires qui ne reconnaissent jamais ouvertement la source de son iconographie de la chaussure rouge comme Andersen, mais la désignent tout de même - sans problème apparent." Elle ajoute que cette présence actuelle détourne le conte d'Andersen en lui ôtant sa portée morale qui était au XIXe siècle de dissuader les enfants de s'entêter dans l'orgueil... Le disciple d'Aleister Crowley David Bowie vantait les "chaussures rouges" dans "Let's Dance" en 1983. Kate Bush, danseuse ouvertement païenne, qui s'est d'ailleurs filmée dans un clip dansant sur des squelettes (voir mon dossier là dessus ici) en a fait le titre de son album au début des années 1990. Pour ce qui est de la suppression de l'instruction morale, c'est évident puisque dans le spectacle de Marc Lavoine l'héroïne n'est plus qu'une danseuse qui ... fait un pacte avec le diable (comme Johnny Hallyday et quelques autres...), l'aboutissement logique de l'éloge de l'ambition façon Ballerina.

Virginie Sélavy, dans le magazine Electric Sheep est plus directe dans son titre du 1er février dernier que l'analyse universitaire de Miskec (ce qui prouve que les universitaires contribuent davantage a camoufler la vérité qu'à la révéler) : "Les chaussures rouges, pas d'art sans sacrifice" ! Elle y fait la critique de la remasterisation du film britannique de 1948 "The red shoes" de Michael Powell. Virginie Sélavy sait bien de quoi elle parle... Elle a été jusqu'en 2017 instructrice dans un institut d'études sur les créations d'épouvante (si si !) qui remet ses diplômes au temple maçonnique de l'Hotel Andaz de Londres. "You can't make this stuff up !" (Ca ne s'invente pas) comme disent les Américains... Effectivement beaucoup d'artistes illuminati sont soupçonnés d'avoir sacrifié des proches pour franchir des étapes dan leur carrière, et affichent ensuite le deuil... Sélavy décrit le visionnage de ce film comme  "une expérience somptueuse qui vous intoxique" ("sumptuous and intoxicating experience"). Au même moment il y avait une tournée à travers le Royaume Uni d'une adaptation en ballet par Matthiew Bourne du film de Michael Powell, maintenant même transformée en "Red Shoes from home" (Covid oblige), comme le One World Together at Home..

Au fait, cette répétition autour des souliers rouges cette année, ça ne fait pas un peu "mind control" (contrôle mental) ? Marc Lavoine l'ami de l'oeil d'Horus monte les Souliers rouges aux Folies bergères en février, il y a au même moment l'article sur la remasterisation des Souliers rouges d'une habituée des remises de prix dans un hôtel maçonnique fait le commentaire, la tournée du ballet Red Shoes en Angleterre et puis ce mois ci, pour nos chers enfants... Hong Sung-Ho chez Walt Disney sort "Blanche Neige, les souliers rouges et les 7 nains". Un peu trop à mon goût en tout cas...

Lire la suite

La manifestation anti-masques en Espagne et la question du choix des armes

16 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE, #Débats chez les "résistants", #coronavirus-vaccination-big pharma, #Espagne

Il y avait aujourd'hui une manifestation anti-fascisme sanitaire en Espagne, comme il y en a eu aux Etats-Unis, en Serbie, en Allemagne. Entre 2500 et 3000 personnes, sans masque ou masque baissé sous le menton et sans respecter la distance de sécurité. selon la délégation gouvernementale se sont rassemblées sur la Plaza de Colón à Madrid pour protester contre l'utilisation obligatoire des masques et autres mesures adoptées par le gouvernement pour combattre le coronavirus.

Selon El Mundo l'appel à manifester provenait de Fernando Vizcaíno, professeur de yoga valencien et créateur de la chaîne YouTube ReVelión en la Granja (aujourd'hui suspendue par la plateforme) qui soutient que la pandémie "n'existe pas". Les manifestants ont encerclé la place en scandant des slogans tels que: «Liberté, Liberté», «faux tests, faux positifs», «nous ne sommes pas des criminels, nous voulons respirer» ou «manipulation télévisuelle».

Je ne veux pas trop faire la fine bouche car il est bon que les gens retrouvent le sens de la résistance en protestant, mais on voit bien comment ce genre de manif qui fait la "une" de la grande presse, peut être récupéré par celle-ci pour dénoncer la stupidité des opposants et donc renforcer encore plus la répression sanitaire. J'observe d'ailleurs que les premiers commentaires sur les réseaux sociaux, conditionnés par le contrôle mental ou payés par les agences de com' sont très négatifs. Les manifestants (et les organisateurs) ne devraient pas commencer par dire qu' "il n'y a rien", que tout cela "est une farce" etc, car le virus est réel. Il faudrait des slogans plus justes : dire que le virus est peu létal, que les mesures sont disproportionnées, etc. Mais je sais que les nuances n'ont pas trop leur place dans les manifs, c'est pourquoi on peut se demander si la manifestation est le bon moyen de résistance, s'il ne faut pas des actes plus clandestins, mieux ciblés. D'ailleurs l'opération est lancée par un prof de yoga. Le yoga n'est pas une bonne arme spirituelle. Il procède d'un système de pensée qui refuse la dualité morale, et ouvre les "chakras" à des esprits qui obéissent à ce principe antéchristique. D'ailleurs ce soir le JT de TF1 vantait les mérites du yoga et de ses "2,5 millions d'adeptes en France". Ce n'est sans doute pas la bonne voie. Et ce constat renvoie à la nécessité, que je pointais le 11 août, de bien positionner spirituellement le combat si l'on veut ensuite être inspiré par la transcendance pour le choix des armes, ou si l'on veut qu'elle agisse en partie à notre place, à la place des hommes, comme elle l'a déjà fait pour faire s'effondrer bien des empires et des systèmes pervers, ou en liquidant avant le terme prévu telle ou telle épidémie dans notre triste histoire collective.

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>