Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #grundlegung zur metaphysik tag

Les masques et l'occultisme

13 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik, #Bill Gates, #Christianisme, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Le Dr Theresa Tam, administrateur en chef de la santé publique du Canada, a déclaré le 7 août qu'un vaccin ne sera pas la «solution miracle» pour mettre fin à la pandémie de la COVID-19 et que la distanciation physique et le port du masque (pourtant si toxique pour notre respiration) pourraient être en place pendant deux à trois ans. Son alter ego conseiller de Trump pour la santé le Dr Fauci aux Etats-Unis ou encore en France Olivier Véran, ministre de la santé, tiennent à peu près le même discours. Avez-vous remarqué qu'à chaque étape de cette pandémie pourtant si peu létale, dès que vous vous attendez à ce que vos dirigeants prennent une décision rationnelle, proportionnée aux faits, ils font exactement le contraire ? Ils ont systématiquement opté pour le pire : le confinement systématique, le refus de l'hydroxychloroquine, l'obligation du port du masque. A chaque étape ils ont tenus des discours qui sur le plan technique se contredisaient d'un jour sur l'autre, mais à chaque fois ils l'ont très vite inscrit sur un arrière-fond théorique qui vous faisait comprendre qu'on "changeait de paradigme" "changeait de civilisation" et qu'il ne fallait plus s'accrocher à nos droits individuels anciens parce que tout était modifié. A chaque étape il y a eu des gens connus pour leurs pratiques occultistes (notamment des artistes hollywoodiens) pour faire l'apologie de ce changement en exposant l'imaginaire dans lequel tout cela s'inscrivait (comme Madonna prônant le confinement avec un Baphomet sur son T-Shirt), et à chaque étape, il y a eu des "truthers", des chercheurs de vérité, notamment chrétiens, pour vous montrer les séquences de programmation prédictive qui, dans les séries hollywoodiennes, ou dans les clips, dans les spectacles, avaient préparé les esprits à ce qui se passait cette année.

C'est qu'avec ce Covid, comme avec la soi-disant guerre contre le terrorisme, ou la soi-disant lutte contre le réchauffement climatique, vous avez affaire à des scénarios "globaux" montés de longue date par des sociétés secrète de type rosicrucien/illuminati intégrées au niveau mondial par le haut des franc-maçonneries de chaque pays qui tiennent nos élites politiques et médicales. Sur ces sujets-là il n'y a pas de rationalité qui tienne car ce sont des agendas lucifériens purement idéologiques d'asservissement de l'humanité et d'inversion de l'ordre divin. Et à chaque fois que les gens, au lieu de s'en remettre à Dieu, par le "mécanisme" bien expliqué par l'Evangile de la foi  (à dessein je parle de machinerie, car la Bible à maints égards est un "mode d'emploi" du monde et de la vie), misent sur la capacité de leurs politiques à revenir à la raison et à la recherche du bien commun, ou sur celle des dirigeants (Trump, Le Pen, Mélanchon), à résister à cette folie - c'est à dire que, dans une logique d'orgueil humaniste, ils s'en remettent à l'homme pour régler les problèmes, ce que la Bible prohibe - ils renforcent en fait et cautionnent la matrice qui vampirise les énergies.

 L'étape du masque obligatoire aujourd'hui est une étape occultiste de plus, comme le confinement hier. Les dirigeants ont feint de l'improviser, mais au coeur du "Deep state", elle a été théorisée depuis longtemps.

Tout d'abord elle figure noir sur blanc sur le plan technique dans des plans d'intervention en cas de pandémie. Voyez par exemple aux Etats-Unis le document "Department of defense implementation plan for pandemic influenza" (Plan d'action pour une grippe pandémique du ministère de la défense) d'août 2006 en ligne ici (je cite des documents américains car ils sont souvent accessibles sur Internet et parce qu'il y a plus de "truthers" dans ce pays pour exploiter ce genre de sources que chez nous). Cherchez le mot clé "mask" dans ce PDF et vous verrez qu'il y figure souvent.

Mais surtout le recours aux masques est annoncé dans l'ordre des représentations artistiques depuis très longtemps. On a déjà cité ici les défilés de mode très "illuminati" (avec des sols maçonniques, des yeux d'Horus etc) mettant en scène le port de masques à gaz, ou encore la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Londres en 2012

Voyez ce clip du groupe Sonique au titre évocateur "je te jette un sort" (I put a spell on you") de novembre 2018. Il faut être aveugle pour ne pas remarquer les masques des deux femmes à droite et à gauche.

En 1994, dans une scène film "The Mask" avec Jim Carrey, le chien devant le sol d'une cuisine en damier maçonnique saute sur une chaise pour flairer un masque. Au même moment le héros Ipkiss regarde une émission où le docteur Newman (nouvel homme) est interviewé "Dr Newman, dites vous que tout le monde porte un masque ?". Le docteur y répond que oui et que c'est une "image socialement acceptable" et Jim Carrey répète "nous portons tous des masques" (le contrôle mental repose sur la répétition).

 

L'acteur a fait parler de lui pour ses signes de mains qui évoquent le monde de l'occultisme.

Et la chanteuse sataniste amie de Marina Abramovic, la prêtresse de la cuisine spirite, Lady Gaga, déjà si active dans "Together at home" a accommodé le slogan d'Aleister Crowley "fais ce que tu veux", sous la forme "sois toi-même, mais porte un masque" (ce qui révèle toute la contradiction de ces slogans soi-disant libertaires : en fait l'injonction à libérer les pulsions conduit à se soumettre à une tyrannie qui manipule notre identité).

Pourquoi le masque intéresse-t-il tant ces illustres occultistes ?

Steve Barwick, auteur du livre "The 4 parts of God's Plan", sur le site de Guy Boulianne (aristocrate poète, chercheur, ancien propriétaire d'une galerie d'art au Québec), rappelle que le mot « mystère » dans la Bible a à voir avec la fermeture de la bouche quand on subit une initiation religieuse secrète. Encore une fois, c’est : « l’idée du silence, imposée par l’ initiation aux rites religieux ». "Entre autres choses, le port du masque sur la bouche est un signe de soumission… un geste de votre volonté d’être soumis à d’autres qui ne sont pas votre Souverain habituel. Mais il y a plus. Selon l’Encyclopedia Britannica, le port de masque est : « Une forme de déguisement ou de dissimulation habituellement portée sur ou devant le visage pour cacher l’identité d’une personne et par ses propres traits pour établir un autre être. »". "Le rituel de masquage, précise-t-il encore, est spécifiquement conçu pour inverser l’ordre de hiérarchie mis en place par Dieu lui-même. Dans la hiérarchie de votre Père céleste, vous êtes un souverain représentant de Sa Parole sur cette terre. Et votre travail consiste à dire Sa Parole, en Son nom Souverain aux autres." Avec le masque, vous devenez au contraire enfant du monde caché et du diable. "C’est une initiation à un nouvel ordre. Mais c’est aussi une transformation de soi en une nouvelle position dans ce nouvel ordre. Sous l’emprise du ritualiste occulte, vous, étant masqué, vous n’êtes plus la personne que vous étiez. Vous n’êtes plus un porte-parole désigné de Dieu sur cette terre. Vous êtes soudainement rétrogradé et réaffecté à la position de sujet obéissant."

Et Steve Barwick de citer encore L’Encyclopedia Britannica  : « Souvent, le porteur [du masque] semble devenir psychologiquement un avec le personnage qu’il aide à créer. Il semble devenir un automate, sans sa propre volonté, devenue subordonnée à celle du personnage du masque. »

Par ailleurs évidemment le masque (dont chacun reconnaît pourtant l'inefficacité sur le plan médical) vous réduit au silence suivant une imagerie maçonnique bien connu (on connaît tous les images de David Bowie, Bill Clinton etc avec un doigt sur les lèvres, le papillon monarque sur la bouche dans "Le silence des

agneaux" etc).

Je vous laisse retrouver aussi sur le site de Guy Boulianne les remarques justes de Steve Barwick sur la distanciation sociale.

Tout cela explique le caractère apparemment inéluctable de cette logique folle qui s'est instaurée autour du Covid-19 et qui joue sur les passions les plus basses de l'humanité (la peur, le conformisme, l'envie de dénoncer son voisin, de faire souffrir autrui) en instrumentalisant le savoir scientifique sur des bases complètement biaisées comme l'ont montré des esprits intègres comme le professeur Raoult. Donc n'oubliez pas que pour résister efficacement c'est d'abord sur le terrain spirituel qu'il faut se placer, c'est à dire celui de la recherche de la connaissance, de l'humilité, et du combat intérieur, sans vous en remettre à aucune force humaine ni aucun démagogue.

Lire la suite

Canalisation 666

12 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Divers histoire, #Le monde autour de nous, #Christianisme

Chez les tempéraments sanguins les forces obscures entretiennent des soifs de revanche et de rébellion pour susciter la guerre civile. Chez les doux, l'option du monde spirituel diabolique est de leur faire tout accepter : "Ne vous inquiétez pas, ouvrez vous à tout, acceptez tout car vous progressez spirituellement sans même vous en apercevoir, surtout si votre plexus solaire fait mal, ne jugez rien, faites vous vacciner et pucer, et le règne de l'Antéchrist vous submergera d'amour". Voyez, dans cet esprit la canalisation de la médium ci-dessous.

Vous allez me dire : "oui mais peut-être y a-t-il quand même dans cette canalisation du bon, parce des anges de Dieu peuvent aussi glisser des messages au milieu de ceux du diable, et par exemple dire que l'Amour attend tout le monde n'est pas complètement faux". Bien sûr il faut toujours rester humble devant le monde spirituel, ouvert aux nuances, mais renoncer à juger, tout accepter, c'est se désarmer. Quand Jésus dit de ne pas juger, il ne dit pas de renoncer aux échelles de valeurs morales et de penser que tout le monde a "sa part de vérité". Il incite à ne pas juger de façon hypocrite, en voyant d'abord ce qui ne va pas en soi-même. Mais pour le reste, il ne s'agit pas du tout de verser dans le relativisme comme vous y invite cette médium. Bien sûr un amour nous attend, celui du Dieu trinitaire, mais pas le faux amour, faussement bienveillant et tolérant du système mondial antéchristique pour lequel travaille cette médium comme MM. Macron, Fauci, Gates, les médias etc. "N'aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde: si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui" (1 Jean 2:15)

Lire la suite

Ballons rouges au Brésil

9 Août 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Christianisme

EnterTheStars a signalé pendant le confinement combien les ballons rouges étaient liés à de la programmation prédictive sur les pandémies. Pourquoi est-ce que MSN , le New York Times, et Challenge choisissent-ils le 2 juin un happening artistique avec des ballons rouges pour illustrer une brève dépêche de Reuters sur le coronavirus au Brésil ? Infobrae.com précise que le happening eut lieu à Brasilia. Les ballons en fait sont des coeurs en hommage aux morts. Mais quand même des ballons rouges... Un site indonésien, Kumparan.com (l'Indonésie est touchée en ce moment par le Covid, comme tout l'hémisphère sud à l'approche de l'hiver), qui bizarrement a plus de photos que les autres, précise qu'il y a un collectif d'artistes derrière cette opération. Mais personne ne dit qui...

Le 8 août mille ballons rouges biodégradables sont placés avec des croix à Copacabana en hommage aux 100 000 morts du Covid. L'ONG "Rio de paz" serait à l'origine de cette installation. Créée en 2007, elle se vante sur Facebook de distribuer des vivres dans les favelas. Elle a été fondée par Antonio Carlos Costa, théologien évangélique (il est issu de l'église presbytérienne et proche de Timothy Keller). Etranges convergences...

Lire la suite

Les villes polonaises "libres de LGBT" sanctionnées par l'Union européenne

30 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE, #Les régimes populistes, #Christianisme, #Colonialisme-impérialisme

Lu dans Pravda.ru : La Commission européenne (CE) a approuvé une liste de 127 projets dans le cadre du programme de partenariat urbain, qui ont reçu un total de 2 224 327 euros de fonds européens. Dans le cadre de ce programme, les municipalités peuvent recevoir un financement allant jusqu'à 25 000 € pour des projets qui «mobilisent les citoyens au niveau local pour discuter de questions spécifiques à l'agenda politique européen». Ont été exclues de ce programme six villes polonaises pour s'être déclarées «zones sans LGBT» ou avoir reconnu la primauté de la «Charte de la famille». La commissaire européenne à l'égalité maltaise Helena Dalli a fait savoir sur Twitter qu'à son avis, les villes polonaises ne peuvent pas participer au programme de jumelage de villes, car elles discriminent les personnes d’orientation sexuelle non traditionnelle .

En 2020 les régions qui ont adopté la résolution sur la «Zone libre de LGBT» ou la Charte des droits de la famille («Charte de la famille») représentent 1/3 du pays. Le vice-président du Sejm Piotr Zgorzelski du Parti paysan polonais (PSL), commentant cette question, a déclaré que "nous avons un exemple selon lequel l' Union européenne adhèrera au principe: l'argent contre la valeur". Commentaire de Pravda.ru "Notez que la Pologne est pour la plupart un pays catholique croyant, il s'avère que les droits des catholiques ne doivent pas être pris en compte."

Dans un précédent article à l'automne 2019 sur ce blog nous avions expliqué comment en Pologne comme ailleurs le lobby LGBT faisait du lobbying pour la sexualisation des enfants à travers les programmes éducatifs d'école primaire, et l'instrumentalisation par les mondialistes des réseaux de villes pour faire avancer cet agenda.

Dans la nuit du 28 au 29 juillet 2020 des militants pro-LGBT ont profané la statue du Christ en croix située devant la basilique de la Sainte Croix à Varsovie. Ils ont mis un masque rose avec des symboles féministes-anarchistes sur le visage de la sculpture et mis un drapeau arc-en-ciel dans ses mains. Ils ont ajouté un écriteau obscène sur le socle.

----

PS : Actualisation au 21 septembre - dans une logique de pure ingérence impériale dont il est coutumier, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a publié ce jour un Tweet disant : "Soyons clairs : les droits des LGBTQ+ sont les droits humains et les "zones libres de LGBT" n'ont aucune place ni en Europe ni ailleurs dans le monde".

Lire la suite

Un blasphème en prime

30 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Atlas alternatif

A l'occasion de l'arrestation d'un publiciste naguère proche du Front National, j'observe que les pauvres gens d'une ligue qui croit défendre certaines vertus "républicaines" s'offrent un petit blasphème contre la Vierge Marie, et une offense contre ceux qui croient en elle. Ce qui en dit long sur ce que ces gens sont et la nature du pouvoir qui les protège.

Sur le volet "liberté d'expression", l'ex-préfacier de l'Atlas alternatif (qui malheureusement pour lui est rationaliste) dit ce qu'il faut penser de cette affaire. Les entraves injustifiées à cette liberté sont monnaie courante depuis 20 ans. Ne feignons pas de nous en étonner.

Je rappelle bien sûr, par ailleurs, qu'en ce qui concerne ledit publiciste mis en garde à vue, même s'il a quelques bons réflexes de lutte contre l'impérialisme, contre la marchandisation du monde, contre la perte de, certaines valeurs, et contre certaines coteries qui dirigent ce monde, j'ai beaucoup de points de désaccord avec lui, notamment sur son imaginaire marxiste, son consumérisme sexuel et le culte qu'il voue à la violence (même s'il faut reconnaître que lui et ses partisans ont le mérite de ne pas passer aux actes).

Lire la suite

"Mon curé chez les Thaïlandaises" (1983) et le contrôle mental

29 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Souvenirs d'enfance et de jeunesse, #Christianisme, #Bill Gates, #Les rapports hommes-femmes

Je regardais hier soir une comédie de bas étage de 1983 dont la seule finalité était de montrer des nichons de femmes et de dénigrer la religion : "Mon curé chez les thaïlandaises". Du mauvais théâtre de boulevards porté à l'écran. Le film s'ouvre sur un carrelage maçonnique. Un hasard ?

La veille j'avais vu sur une autre chaîne de la TNT un de ces documentaires d'auto-célébration de la télévision par elle-même qui racontait la lutte entre TF1 et Antenne 2 en 1982-83, lutte qui consistait au fond à savoir déjà (alors que les deux étaient des chaînes du service public) laquelle montrerait le plus de rock illuminati façon Madonna et INXS, le plus de jeux débiles, le plus de variétés sirupeuses, le plus de femmes topless  (la playmate de Collaro, la séance de gym autour de Davina et Véronique où toutes les femmes un jour furent en string).

C'est au milieu de toute cette malédiction du culte du corps et du "zimboum" que j'ai hélas vécu ma prime adolescence, tandis que l'Eglise de Vatican II capitulait : une bien mauvaise préparation pour ma vie d'adulte. Et moi j'adhérais à fond à toutes ces valeurs nouvelles. Quelle tristesse !

La période actuelle où le féminisme haineux ne rêve que de destruction sur arrière-fond de pessimisme écologique apocalyptique (voir la tribune de Mazarine Pingeot hier dans le Monde) est tout aussi ténébreuse évidemment, mais franchement je plains les nostalgiques des années 1980 soit disant "drôles et décontractées". Ils sont intoxiqués.

Et ce n'est pas seulement la culture populaire de l'époque que je condamne. La culture lettrée qui vénérait Proust, Heidegger, Sollers et Derrida spirituellement ne valait pas mieux.

La semaine dernière en Béarn, obligé de m'asseoir devant le poste de télévision avec ma vieille mère, et ne sachant que dire, je demandai : "Celle-là, c'est Marion Game non ?" Elle, goguenarde : "Non, Marion Game, elle joue dans un feuilleton tous les soirs avec Gérard Hernandez". Ma mère est toujours incollable sur ce genre de personnalité qu'elle chérit plus que les membres de sa propre famille. "Tu devrais t'en réjouir, dit ma compagne, car quand elle ne s'intéressera plus à cela, elle sera un légume".

Je ne m'en réjouis pas, non, comme je ne me réjouis pas de voir le nom de Johnny Hallyday, l'homme qui a admis avoir vendu son âme à un démon,figurer  toutes les semaines dans un journal au titre des polémiques sur son héritage ou à un autre titre, près de trois ans après sa mort. C'est du "mind control" délibéré à coup de répétition, pour maintenir les gens dans une énergie, un sortilège.

Marion Game tenait le rôle féminin principal dans "Mon curé chez les Thaïlandaises", un rôle qui tente de rendre sympathique une tenancière de bordel anti--religieuse et cynique, portant au bras un bracelet en forme de serpent (comme tant de chanteuses américaines illuminati récemment). J'ignore si elle doit sa longévité sur les écrans, 337 ans plus tard, à quelque appartenance à une société secrète, mais je vois bien sur quelle piste spirituelle et énergétique la plaçait son rôle de 1983, et sur quelle piste "énergétique" elle a entraîné avec sa propre carrière les téléspectateurs qui, comme ma mère, adhèrent à sa personnalité sur un mode hypnotique et la considèrent comme quelqu'un de proche d'eux. La starisation, le phénomène des fausses idoles, fonctionne comme ça, et c'est ainsi qu'après des grands chefs de la santé de l'OMS ou des Etats-Unis comme le docteur Fauci disent (fin juin) qu'ils auront besoin des "stars" ("infuencers" "community heros") pour faire accepter aux gens le vaccin maléfique anti-covid de Bill Gates  - Marion Game, elle, fait de la pub pour les stimulateurs circulatoires, mais je ne serais pas étonné qu'on la mobilise pour les vaccins anti-covid dans quelques mois...

Combien de centaines de milliers de petites vieilles et de petits vieux aujourd'hui combattent des tas de démons dans leurs têtes, endurent des tas de phases dépressives ou une dégénérescence d'Alzheimer qu'ils tentent en vain de freiner avec des médicaments maudits et ne peuvent retrouver le chemin de Dieu (ils iront ainsi droit en enfer sans avoir pu jamais retrouver la lumière) simplement parce que leur petit écran, tous les jours, leur sert en boucle du Marion Game, du Gérard Hernandez, du Johnny Hallyday, avec toutes sortes de symboles, de sons et de mots, qui font système entre eux, sous couvert de bonne rigolade et de détente : un véritable culte luciférien auquel ils communient en permanence, et qui les dynamite de l'intérieur, sans qu'ils aient aucune possibilité spirituelle de prendre des distances ! La postérité insidieuse de "Mon curé chez les thaïlandaises" comme celle du marquis de Sade au XVIIIe siècle, celle du romantisme, celle de toutes les grandes hérésies des plus bassement pornos aux plus faussement spirituelles et ascétiques, n'a pas fini de faire des ravages...

Lire la suite

Le roi des gilets jaunes (suite)

23 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Divers histoire, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Aucun retour de la part des abonnés de ce blog, peut-être pas assez calés en prophéties messianiques ou tout simplement trop contents de pouvoir aller à la plage avec leur masque, après mon billet sur le "roi des gilets jaunes"...

J'ai quand même envoyé les vidéos où ledit "roi" s'exprime à un ami spécialiste des sociétés secrètes. Voici sa réponse, laconique mais prometteuse :
"Très intéressant
Il faut savoir que le comte de Paris était le vénérable de la loge du lys Noir"
A la GLNF (
Grande Loge Nationale Française)
Ils sont donc en attente d'un événement important "

(à suivre donc...)

Lire la suite

La légende urbaine du "roi des gilets jaunes"

17 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Débats chez les "résistants", #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE, #Le monde autour de nous

Une légende urbaine est en train de naître sur You Tube depuis le confinement, entretenue semble-t-il par un médium occultiste tarologue : un restaurateur français aurait reçu en 1981 un message de Jésus et de la Sainte Vierge. Quatre ans plus tard le Pape en visite à Paray-le-Monial l'aurait reconnu comme étant l'enfant de la promesse que Notre Dame de Fatima lui aurait faite. Il aurait été confié aux soins du comte de Paris qui l'aurait pris pour le futur Grand Monarque annoncé par les prophéties et, finalement, il se préparerait en ce moment pour un événement décisif pour lui et pour la France qui lui fut annoncé il y a 39 ans etc. Le récit est émaillé de toutes sortes de détails prodigieux qui mettent en cause François Mitterrand, la militante anti-apartheid Dulcie September et même un grand rabbin new-yorkais...  et chaque mois cette année semble lui apporter des signes nouveaux pour confirmer le bien-fondé de sa mission.

Le personnage est sympathique, il tient un discours anti-Nouvel ordre mondial, anti-fascisme sanitaire, pro-gilets jaunes etc. Pour autant on reste sceptique. Le discours est peu structuré. L'homme se demande s'il est le futur Grand monarque puis se rétracte. Il s'affiche sur des médias peu crédibles en piètre compagnie. Les sceptiques le diront mythomane, abuseur de la crédulité des braves gens. A le supposer sincère, on peut se demander s'il n'est pas victime d'une opération de sorcellerie kabbalistique au long cours - sur 50 ou 60 ans (on sait comment avec la programmation prédictive sur le 11 septembre ou sur les pandémies diverses opérations psychologiques peuvent se préparer sur plusieurs décennies). On imagine combien facilement tel groupe peut "programmer" un individu pour croire à tel ou tel événement (une apparition, une rencontre, une série de messages), l'entretenir dans son illusion pendant des années, et le lancer dans la foule en "l'activant" à un moment donné. Pas besoin d'être un esclave sexuel du programme Monarque façon Cathy O'Brien pour cela... Peut-être d'ailleurs plusieurs personnes comme ce monsieur ont-elles été bercées de la sorte dans quelque tromperie de grande envergure au contenu plus ou moins élaboré pour être ensuite "lancés" dans la pauvre France perdue des années 2020 et plonger dans toujours plus d'égarement des milliers de pauvres gens en colère ? C'est d'autant plus facile quand les individus en question n'ont pas une très forte base chrétienne et biblique (c'est le cas de cet homme qui n'a que des références messianiques assez vagues et reconnait avoir été athée dans son adolescence, on sait que les sorts marchent mieux chez les a-religieux).

Dans l'imaginaire monarchiste, l'homme paraît plus sympathique que le banquier espagnol prétendant au titre de Louis XX avec le soutien de Thierry Ardisson et de Yann Moix, il se rattache davantage à la symbolique du "roi au delà mer" évoquée avec éloquence par feu Jean Raspail. Mais ses références mêmes - le pape qui mit le catholicisme à l'école d'Israël, le rabbin new-yorkais - trahissent par trop les origines de la magie qui tire les ficèles. Il y aura bien des faux prophètes et bien des tromperies. Notre pays dans la tourmente est une proie facile pour diverses manipulations par des manipulateurs eux mêmes bien naïfs qu'on mène avec des leurres. Le roi des gilets jaunes n'est qu'une illustration parmi 10 000. Soyons très prudents (et très arrimés à la transcendance) pour éviter ces pièges grossiers.

Lire la suite

Un bal de sorcières en 2013...

9 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Les Stazinis

Un "Anon" nous fait savoir sur Twitter : en 2013 à l'hôtel Chateau Marmont à Los Angeles (dont le propriétaire Andre Balazs qui possède aussi le Standard Htoel) Francesca von Habsbourg organise une réception en l'honneur de l'artiste/sorcière adepte de la cuisine spirite Marina Abramovic (voir la promotion d'Abramovic par le Standard Hotel ici). Ghislaine Maxwell, la recruteuse de Jeffrey Epstein (et fille du magnat Robert Maxwell lié au Mossad - pour voir ses liens avec l'univers de l'informatique et des services secrets cliquer ici) est présente. Francesca (née Anne Dolores Freiin Thyssen-Bornemisza de Kászon et Impérfalva) collectionneuse d'art est l'épouse de Karl, l'héritier de la couronne d'Autriche (mais sa famille a officielle renoncé à revendiquer le sceptre...)

Autres précisions pour situer ce petit monde : Marina Abramovic était une amie proche du "chirurgien psychiatre" brésilien John of God ("Jean de Dieu") qui a été arrêté en décembre 2018 pour avoir réduit en esclavage des centaines de filles, les a violées, trafiqué les enfants à travers le monde, puis assassiné les mères.

Abramovic et John ont effectué des actes de chirurgie sadiques sur des personnes au nom de la «guérison» (healing) et de «l'art».

Francesca von Habsburg était déjà repérée comme liée à Epstein, de même que trois princes de la famille royale de Yougoslavie (Michel, Dimitri - qui montre le 666 sur certaines photos - et Serge), ou feu le baron Lord Weidenfeld (voir aussi le carnet noir d'Epstein ici).

Lire la suite

L'adrénochrome en Bulgarie

2 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Les régimes populistes, #Christianisme, #Bill Gates, #George Soros, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #Divers histoire, #Colonialisme-impérialisme

L'agenda mondialiste luciférien continue de se dérouler : après le "Together at home" du confinement (écho, comme je vous l'avais expliqué au "Together as one", one one one, "One World Order"), il faut jouer la carte de la division, order out of chaos (ordo ab chao), avec le Black Lives Matter financé par Soros, la mobilisation des artistes ésotéristes ("I take responsibility") au service de cette cause (comme par hasard Beyonce sort "Black is King" - le titre dit tout - dans lequel elle porte les cornes du Baphomet, je me demande aussi si la sortie de "Tout simplement noir" en France dans ce contexte relève du hasard, une journaliste sur France Info soulignait ce matin le côté "prémonitoire" du choix de la date de sortie... really ?).  Un fait divers sans doute en partie mis en scène dans le Minnesota, une mobilisation des artistes et des médias largement scriptée pour nous plonger dans la division entre patriotes et anti-colonialistes/anti-esclavagistes, gauche/droite etc (tout le monde rentre dans le jeu : Zemmour, Onfray - au fait renseignez vous auprès de Youssef Hindi sur les soutiens à sa revue Front Populaire -, Taddei sur RT qui ressort l'historienne Mme Vergès du placard pour justifier de façon absurde qu'on débaptise le Lycée Colbert). Tout est bien huilé : les petits agenouillements maçonniques devant les drapeaux, les "déboulonnements" (en fait renversements) de statues : Napoléon, George Washington, mais aussi... le très pieux (selon Léon Bloy) Christophe Colomb, et même aux Etats-Unis notre roi Saint Louis dans le Missouri - il a fallu qu'un vaillant jeune prêtre s'interpose face à la foule, Saint Louis a de la chance, car déjà en 1793 les émeutiers n'avaient pas retrouvé sa tombe à Saint Denis avait expliqué en son temps l'écrivain Jean Raspail décédé il y a une quinzaine de jours.

Le but : disqualifier les drapeaux et les symboles nationaux, renier tout le passé. Place au "Nouvel ordre mondial" du monde uni par la fraternité luciférienne (avec une santé garantie par la luciférase de Bill Gates et de son épouse à la croix inversée), le flicage, les slogans de Big Brothers, sa Novlang (dernières nouvelles : le mot "master" va être banni de la langue anglaise, y compris pour les diplômes et L'Oréal supprime le mot "blanc" de son vocabulaire, ce qui déclenche une campagne de boycott de ses produits). Le photographe Thomas Mandl a déjà un drapeau mondial à proposer.

A ce propos gardez un oeil sur la prochaine éclipse de Lune dans la nuit du 4 au 5, nous dit EnterTheStars sur You Tube : dans The Shining, film de Kubrick (un cinéaste très "initié") de 1980, on attirait notre attention sur une fête de l'Overlook Hotel du 4 juillet 1921, il y a 99 ans (comme les 99 ballons rouges...). La tête de Jack Nicholson y est incrustée sur le corps d'un personnage de l'époque qui esquisse le signe occultiste "as above so below" (en bas comme en haut), qu'effectue aussi le Baphomet dans de nombreuses représentations. Le 4 juillet est l'Independance Day aux Etats-Unis.. Allez savoir ce que les ésotéristes veulent en faire...

Mais ce n'est pas de cela que je voulais vous entretenir aujourd'hui. Simplement vous dire un mot d'un fait divers survenu en Bulgarie qui éclaire la dimension européenne de la problématique de l'adrénochrome que j'ai déjà évoquée ici.

 Ce site ici mentionne une mort étrange survenue dans un accident de voiture le 19 avril 2020 (dimanche de Pâques...) du journaliste Milen Tsvetkov. Le chauffeur responsable Christian Nikolov était drogué, et parmi ses passagers se trouvait le fils du député d'un parti populiste de centre-droit (GERB) Lachezar Ivanov (voir aussi journal DNES 12 mai 2020). "Selon nos sources, déclare le correspondant (minute 1'09) de la chaîne nationale (Българска Национална Телевизия - БНТ), les enquêteurs examinent les données selon lesquelles Christian prend l’une des drogues de synthèse les plus chères, l’adrénochrome …"

L'adrénochrome, la drogue utilisée par les satanistes qui est extraite du cerveau des enfants sacrifiés (du coup de nombreux grands médias ci dessous se sont mis à disserter sur ce stupéfiant très estampillé "sociétés secrètes"). Compte tenu de la façon très particulière dont cette drogue peut être obtenue, on peut se demander si le chauffeur Nikolov, et donc aussi le fils d'Ivanov n'ont pas été des satanistes (le doute sur ce point est pratiquement exclu), comme le fut en France, Jérémie de Lacharrière, gérant de Pôle Nord Productions (notez le petit pentagramme inversé sur le logo), fils du membre du groupe Bilderberg qui, pendant un temps, employa Mme Pénélope Fillon (dont on reparle ces derniers jours) en la rémunérant grassement pour faire une recension d'un livre qui faisait l'éloge du mage lui aussi sataniste Aleister Crowley ( "Trois excentriques anglais"... quel art quand même pour piéger les politiciens cathos apostats arrivistes... ) ... Bon ces choses là vous les auriez sues si la conseillère de com' du président de la République n'avait veillé à faire étouffer l'affaire dans laquelle était englué ce jeune homme.

Donc voilà, pensez y, il y a aussi des chauffeurs (et des gens importants) qui consomment de l'adrénochrome à Sofia. Tout comme il y en a aussi sans doute non loin chez vous, dans certains souterrains. Il y en aura peut-être dans la nuit du 4 juillet.

 

Lire la suite

Hugo Chavez et le pédo-satanisme hollywoodien : une enquête à mener

1 Juillet 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants"

En 2017 sur ce blog nous avions déjà évoqué le rapport de feu le leader vénézuélien Hugo Chavez à la sorcellerie, à propos de l'enquête de David Placer "Los Brujos de Chavez". Il faut maintenant dire un mot de la place alléguée du Venezuela dans les réseaux pédo-satanistes hollywoodiens.

Commençons par citer la source de l'information (qui pour l'instant, disons le tout de suite, s'apparente plutôt à de la rumeur). Il s'agit de l'auteur de documentaires Alessandro Valerin Castellon, basé à New York, dont l'exposé se trouve sur le site Totaldisclosure.net. Il commence par expliquer comment l'affaire a été révélée. Le musicien Chris Cornell est mort dans des conditions suspectes le 18 mai 2017, puis le chanteur Chester Bennington le 20 juillet 2017.

Selon Valerin Castellon, ils sont morts parce qu'ils tentaient de révéler les pratiques de certains de leurs «amis» et partenaires commerciaux... Les deux participaient à un projet de film intitulé "Silent Children" (les enfants réduits au silence). Le chef cuisinier star de la TV Anthony Bourdain, dont on a signalé le décès suspect en Alsace en juin 2018 ici et le DJ suédois Avicii mort en avril 2018, faisaient aussi partie du projet. 

L'informateur principal de Valerin Castellon est Paul Myhill, responsable d'une ONG d'aide aux enfants qui a été consultant du projet "Silent Children". Selon lui, la position du Venezuela doit être pensée en rapport avec les différentes îles privées ou domaines que des stars possèdent dans les Caraïbes : Eddie Murphy, David Copperfield, Johnny Depp aux Bahamas, Keith Richards et Bruce Willis à Turks et Caïques, Richard Brandson aux Iles vierges - un fief du culte NXIVM -, Roman Abramivich à St Barth, Donald Trump à St Martin, Oprah Winfrey à Antigua, Mick Jagger à Mustique. 

En 2004 Chris Cornell avait épousé la russe Vicky Karayiannis, qui aurait été une escort call girl comme l'aurait vérifié avant de mourir en décembre 2009 l'actrice Brittany Murphy.  Britanny a assisté à leur mariage alors qu'elle même sortait avec Jeff Kwatinetz, l'agent de Cornell. Elle avait découvert alors que la dame d'honneur était Dasha Zhukova. En réalité Vicky était une amie d'adolescence de cette ex-escort girl russe, la russe Dasha Zhukova, épouse du  milliardaire israélo-russe Roman Abramovich, propriétaire du Football club de Chelsea. "Il y avait des tonnes de photos de Vicky Karayiannis et Dasha Zhukova sur le Web, toutes nettoyées aujourd'hui".

A cette galerie de portraits Alessandro Valerin Castellon ajoute Naomi Campbell dont les lecteurs de ce blog connaissent bien le domaine en Turquie en forme d'oeil d'Horus et les liens avec Jeffrey Epstein, et Heidi Klum, amie de N. Campbell, cliente d'Epstein et accessoirement petite amie du garde du corps de Chris Cornell (l'homme qui fut le dernier à voir le musicien vivant).

Puis il plante le décor de l'île militaire de La Orchila au Vénézuela où, selon lui, se trouvait le complexe de Ghislaine Maxwell, la recruteuse d'Epstein qui vient d'être arrêtée aux Etats-Unis. A ce moment-là, poursuit-il, le président Chavez recevait publiquement des gens comme Kevin Spacey, Courtney Love (cf image à gauche), Naomi Campbell, Oliver Stone, Danny Glover, Don Cheadle, Benicio Del Toro, Johnny Depp. On ne présente plus Johnny Depp, son goût pour les symboles ésotériques, son éloge de l'adrénochrome dans Las Vegas Parano, et qui avait pris publiquement la défense d'adolescents pédo-satanistes - cf les West Memphis Three et les liens ici et . Courtney Love, usagère des "Lolita Express", comme N. Campbell, serait une rabatteuse de femmes pour J. Epstein et sa fournisseuse de drogue (tout comme elle était liée au Prince Andrew qui est gêné en ce moment par l'affaire Epstein). L'acteur Kevin Spacey, présenté comme un fils de nazi abusé par son père, dénoncé par plusieurs hommes pour abus sexuel, aurait un lourd dossier pour pédophilie en Thaïlande, s'est vanté d'avoir eu une "bromance" (une "romance fraternelle") avec l'ex président Bill Clinton qui emprunté 26 fois les Lolita Express d'Epstein. Valerin Castellon balance encore quelques noms comme Marina Abramovic, John Podesta (bien connus dans le cadre du Pizza Gate), le chanteur de U2 Bono, ou la présentatrice vedette Oprah Winfrey (qui a une organisation de charité suspecte en Afrique), en disant que Chavez avait des liens avec eux (mais sans preuves et sans en dire plus). Il laisse entendre qu'il avait pu leur mettre à disposition des facilités dans son pays pour avoir ensuite un moyen de pression sur les élites états-uniennes, mais cela reste assez hypothétique. Son successeur Nicolas Maduro aurait hérité des "contrats" avec ces gens, puis ses forces spéciales seraient intervenues à La Orchila chez Ghislaine Maxwell pour saisir des documents compromettants, ce qui aurait pu conduire à l'inculpation du président vénézuélien aux Etats-Unis pour trafic de drogue. El Nuevo Herald a révélé qu'en 2013 un millionnaire vénézuelien proche de Chavez basé à Miami, Oscar A. Faria, a acheté un jet d'Epstein. Pourquoi ? Le magnat du pétrole Alejandro Betancourt  a été accusé en 2019 en Floride de blanchiment d'argent pour avoir versé des pots de vin à Chavez pour construire des centrales électriques au Vénézuela : y a-t-il autre chose derrière ?

Pour l'instant le dossier d'Alessandro Valerin Castellon est plutôt maigre à part les photos de Chavez avec les stars occultistes liées à Epstein. Il lance un appel aux dons pour faire de Totaldisclosure.net un média professionnel capable de réunir des éléments plus concrets sur ces connexions sulfureuses. Peut-être du travail pour les détectives en herbe...

Lire la suite

Les dépopulationnistes volent au secours des ours dans les Pyrénées

25 Juin 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Béarn, #Colonialisme-impérialisme, #Les Stazinis, #Débats chez les "résistants", #Grundlegung zur Metaphysik

Les éleveurs d'Ariège s'indignent (à juste titre) de la promesse de récompense pour la dénonciation de celui qui a tué un ours récemment.

Le journal "La République des Pyrénées" (entre autres) le 24 juin s'en fait l'écho et cite les propos de Philippe Lacube,  président de la chambre d'agriculture : "La délation, ce sont les heures les plus sombres de notre histoire. Ce n’est pas dans notre culture de montagnards". La présidente socialiste du Conseil départemental Christine Tequi va dans le même sens : "La montagne restera certainement muette, écrit-elle. Ce serait alors la meilleure réponse qui peut être apportée à ceux qui pensent que tout s’achète sans se soucier de la haine et de la violence que leur initiative est susceptible d’engendrer".

La promesse de récompense (45 000 euros) est un méthode digne du Far West ("Wanted dead or alive"), que Washington n'a d'ailleurs pas hésité à utiliser récemment à l'encontre du président légitime du Venezuela (entre autres manoeuvres criminelles contre ce pays). Il est triste de voir la France adopter ce type de procédé abject.

A l'origine de cette idée totalitaire, l'ONG Sea Shepherd Global, un groupe dissident de Greenpeace habituellement spécialisé dans la défense des cétacés en mer reconnaître qu'elle collecte des fonds pour financer la prime à la capture du courageux défenseur de l'élevage en montagne qui a tué la bête. Sa directrice pour la France Lamya Essemlali s'affiche avec des chercheurs qui ont des réputations (peut-être usurpées) de francs tireurs comme le collapsologue Pablo Servigne, ou l'adversaire de Monsanto et Bill Gates en Inde Dr Vandana Shiva (quand même conseillère du Prince Charles en matière d’agriculture organique - il a son buste dans sa résidence de Highgrove - dixit The Telegraph). L'ONG dont elle dirige la branche française a un profil un peu "radical" à cause de ses opérations coups de poing qui lui ont valu beaucoup de procès.  Mais elle reste liée au Big Business. Sea Shepherd Global (SSG), selon son patron Paul Watson avait au début des années 2010 un budget de 20 millions de dollars. Watson lui-même a des acquaintances troubles avec le multi-millionaire Pritam Singh (de son vrai nom Paul Arthur Labombard).

Ils avaient déjà offert 10 000 euros en 2019 pour trouver celui qui avait pu décapiter deux phoques en Bretagne.

Mais pour mieux comprendre l'envers du décor de SSG, lisez cet article d' "Alerte Environnement" (AE) qui avait montré leur vrai visage en 2016 : celui du malthusianisme, c'est à dire le dépopulationnisme, qui est une idée très en vogue chez les élites maçonniques anglo-saxonnes depuis 150 ans - notamment la famille royale britannique voir par exemple notre billet sur le WWF. Ils pointaient notamment la déclaration de Paul Watson à l'émission On n'est pas couché le 23 janvier 2016 : « Vous parlez de ne pas avoir d’enfants. Si vous êtes suffisamment intelligent pour vous dire “je ne veux pas avoir un enfant afin de ne pas contribuer à cela”, et bien c’est peut-être vous qui devriez avoir des enfants, parce que vous êtes suffisamment intelligent. » Il faut donc, dans le monde idéal de Monsieur Watson, laisser le droit de faire des enfants qu’aux personnes « intelligentes ». "Or l’intelligence, selon lui, observait AE, c’est de ne pas vouloir faire d’enfants. Pour résumer : on interdit de faire des enfants à ceux qui souhaitent en avoir et donne le droit d’en avoir à ceux qui n’en veulent pas. C’est sûr qu’avec ce système, la population descendra rapidement à 1 milliards d’individus !"

Les Georgia Guidestones fixent un objectif de 500 millions...

-----

Précision : cet article a été censuré par les algorithmes de Facebook comme auparavant celui sur Bill Gates et la luciférase. 

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

L'Arabie Saoudite va-t-elle entrer dans la gestion du Mont du Temple ?

4 Juin 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik

Il est connu que dans l'Apocalypse l'Antéchrist règnera depuis le Temple restauré à Jérusalem (soit le 3e temple reconstruit, soit la mosquée Al Aqsa). Certains blogs ont attiré votre attention sur le ministère biblique sur You Tube de l'anglo-pakistanaise réfugiée aux Etats-Unis Sonia Azam, pour qui l'Antéchrist ne viendra pas d'Occident mais du monde musulman.

Ils citent notamment d'elle sa lecture d'Apocalypse 13:15 sur l'image de la seconde bête qui parle comme le cube de la Kaaba à la Mecque et sur la mention en Esaie 63:1 de : "Qui est celui-ci qui vient d'Edom, De Bosra, en vêtements rouges", Bosra correspondant à l'Arabie nabatéenne, mère du culte islamique dans le sens où les premiers musulmans priaient dans la direction de Petra (où se trouvait la Qaaba au départ) et non de La Mecque. Dans cette logique, l'Antéchrist serait nécessairement saoudien.

Sonia Azam a poussé un peu plus loin sa démonstration à ce sujet en décembre dernier

En Apocalypse 13-1, dit-elle, parle d'une bête sortie de la mer, à qui le dragon a donné le pouvoir. Elle a le corps d'un léopard, les pattes d'un ours, et la bouche d'un lion. Certains ont spéculé sur le fait que le léopard était le symbole de l'Angleterre à l'époque des Plantagenêts, ce qui en ferait un empire anglo-saxon, Les trois animaux, nous dit Sonia Azam, sont dans Daniel 7:4-7, ils correspondent à des royaumes : le léopard est la Grèce antique qui couvrait la Turquie (Javan), l'ours l'empire médo-perse, le lion Babylone. La Bête et ses dix rois dans l'Apocalypse vont s'opposer à la prostituée qui est Bosra selon Ezechiel 32. Ce sont toutes des nations du Proche-Orient.

Baphomet est une déformation de Mahomet rappelle aussi la youtubeuse. L'Islam est le culte de Baal et d'Ashtarte (Isis). Le Croissant représente les cornes du Dieu Baal, appelé Hubal chez les arabes, associé à la Lune, l’étoile représente Vénus-Isis, Allat pour les arabes. A l'époque pré-islamique il existait un rituel païen dans lequel les femmes frictionnaient leur partie génitale sur la pierre noire espérant ainsi augmenter leur fertilité.(Dr.Jawad Ali dans son livre «L’histoire des arabes avant l’Islam» partie 5,page 223). Elle enduisaient la pierre avec le sang des menstrues et tournaient nues tout autour.  Sonia Azam évoque aussi les shriners, francs maçons à toque rouge (le président américain Truman en fit partie), ce fez trempé dans le sang des Chrétiens à Fez (Maroc).

Dans une autre vidéo à partir d'Apocalypse 9:13 "et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d'Euphrate", elle rappelle les armées seront libérées pour l'Antéchrist le seront au niveau de la Syrie et de l'Irak. 

Du coup beaucoup d'observateurs suivent de près la politique saoudienne qui est devenue un des principaux financeurs de la Nouvelle Babylone : pendant la pandémie du Covid 19, le fonds souverain saoudien a investi un demi milliard de dollars dans Facebook Inc., et autant dans chacun des géants suivants : Walt Disney Co. , Marriott International Inc. et Cisco Systems Inc.

Aujourd'hui, un autre point intéresse ceux qui ont les yeux braqués sur le Mont du Temple : depuis décembre 2019, Israël (qui s'apprête à annexer la Cisjordanie) et l'Arabie saoudite ont tenu des pourparlers secrets, négociés par les États-Unis, concernant le placement de représentants saoudiens sur le conseil islamique jordanien (Waqf)qui gère le mont du Temple, a rapporté Israel Hayom.

Selon un diplomate saoudien de haut rang, il y a quelques mois à peine, les Jordaniens étaient farouchement opposés (en raison d'un contentieux ancien entre les hachémites et la dynastie des Saoud) à toute modification de la composition du Waqf islamique sur le mont du Temple, mais la forte implication de la Turquie à Jérusalem en général et au Mont du Temple en particulier a amené la Jordanie à repenser la matière.

À la suite des violents événements du Golden Gate en février 2019 et de la mosquée Al Aqsa en août 2019, la Jordanie a élargi le Waqf et, dans une démarche contraire aux accords d'Oslo, a permis à l'Autorité palestinienne (AP) de rejoindre le Waqf. Cependant, les membres de l'Autorité palestinienne ont permis aux organisations islamo-turques de prendre pied sur le site, en créant des fonds grâce auxquels le gouvernement turc achemine des dizaines de millions de dollars, à la demande directe du président turc Recep Tayyip Erdoğan.

Du coup, les Jordaniens ont envoyé des messages à Israël et aux États-Unis selon lesquels le palais royal est prêt à assouplir sa position concernant l'intégration des représentants de l'Arabie saoudite dans le Waqf, moyennant le versement de sommes conséquentes par Riyad.

Beaucoup voient dans cette information une confirmation de l'identification de Bosra à l'Arabie Saoudite et de la vocation antéchristique du royaume saoudien.

Lire la suite

Du Minnesota à Camelia Jordana

2 Juin 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #George Soros, #Le monde autour de nous

J'ai avancé il y a peu que l'écrivain Fred Vargas, avec son discours sanitaire et climatologique catastrophiste pouvait être un agent maçonnique au service d'agendas planétaires. On peut se poser la même question concernant la chanteuse Camelia Jordana dont les propos dans l'émission "On n'est pas couché" du 24 mai sur un prétendu racisme de la police française ont enflammé le débat public au cours des dernières semaines.

On a vu il y a peu que Black Lives Matter aux Etats-Unis (qui fait des vagues jusqu'à Bordeaux) était financé par Soros pour créer de la division sociale depuis des années, 

Comme le soulignait récemment le youtubeur Greg Toussaint Camélia Jordana est une créature du groupe Sony avec qui elle a signé un contrat dès son adolescence. Sony produit beaucoup d'occultistes comme Beyonce, Katy Perry, Taylor Swift etc.

C'est dans la revue Grazia de mars 2019 que se trouvent les photos les plus évocatrices du lien de la chanteuse avec les sociétés secrètes. Une image où on la voit montrant l'oeil d'Horus.

Une autre où elle porte comme tatouages une francisque et une croix brisée du "signe de la paix" à l'envers.

Encore une étape du "divide and conquer" - diviser  pour régner - et "ordo ab chao" ?

 

 

Lire la suite

Une ou deux remarques sur les émeutes du Minnesota

1 Juin 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #George Soros, #Christianisme, #Donald Trump

Pas d'idées justes, juste des idées, disait le philosophe Gilles Deleuze plagiant le cinéaste Jean-Luc Godard à propos des images. Et pour appréhender la haute politique américaine, souvent on doit s'en tenir à avancer quelques idées sans avoir la garantie qu'elles soient justes.

En voici quelques unes. Tout d'abord il faut savoir que les forces de police américaines comme en Angleterre et ailleurs, appartiennent massivement à la franc-maçonnerie et sont donc tenues au secret de leurs loges. C'est particulièrement le cas au Minnesota où il existe un Ordre fraternel de la Police dont le logo porte un pentagramme avec en bas à gauche l'oeil d'Horus, et au milieu le damier maçonnique. Les forces de sécurité du Minnesota ont d'ailleurs un logo qui porte aussi un pentagramme et une pyramide stylisés (cf à gauche).

Dans les milieux où sévissent les sociétés secrètes, les opérations sous faux drapeau, les provocations, les opérations pièges (sting operations) sont légion. Certains observateurs se sont interrogés sur le sens de l'opération dont a été victime le citoyen de couleur George Floyd, une victime montée en épingle parmi le millier d'homicides commis par la police américaine chaque année dont 23 % sur des Noirs (voir l'interview du chercheur Mathieu Zagrodzki  par Marianne à ce sujet). Ils ont fait observer que son arrestation le 25 mai à Minneapolis (Minnesota) sous les caméras pose question, y compris le fait qu'on l'entende parler mieux encore que les policiers, alors que la caméra est censée  se tenir à quelques dizaines de mètres. Floyd dit "Je ne peux pas respirer" ("I can't breathe"). Les derniers mots d'un autre homme de couleur décédé en garde à vue, en 2014,  Eric Gardner. L'expression est devenue le slogan des anti-Trump en quelques jours. La veuve du basketteur Kobe Bryant a ressorti hier une image de son mari avec un T-Shirt portant cette phrase. On a rappelé en février dernier tous les liens de Bryant avec l'occultisme. Ce qui est le cas de toutes les stars qui en ce moment défendent la mémoire de George Floyd (par exemple Michael Jordan, dont certains ressortent une vidéo où il met en valeur le 666), comme c'était le cas des stars qui ont défendu le confinement pendant la crise du Covid-19 (d'ailleurs certains ont affirmé que Covid en hébreu se traduisait Kobe, et ont avancé que le sacrifice rituel du joueur le 26 janvier avait pu favoriser la pandémie... on ne sait trop ce qu'on peut penser de ça, on peut toujours spéculer à propos de la magie kabbalistique). Ce qui est certains c'est que les troupes qui ont lancé les émeutes suite à la mort de Floyd, des groupes comme Black Lives Matter, sont financées par George Soros (spécialisé dans la défense des minorités un peu partout pour provoquer du chaos social), dont le nom et celui d'un de ses fils revient souvent avec celui de stars occultistes.

Un soupçon se répand selon lequel les adeptes de l' "ordo ab chaos" (ordre issu du chaos) qui ont déjà instrumentalisé le Covid-19 pour pousser Trump à la militarisation de son régime (ce qu'il avait déjà fait en confiant à l'armée la préparation du vaccin et le contrôle du confinement), puisque le coronavirus disparaît un peu trop vite,  peuvent maintenant utiliser les émeutes comme un "second fléau" (qui peut d'ailleurs relancer le premier par la contagion dans les manifestations), pour pousser le président à imposer la loi martiale qui mènerait droit à la guerre civile : voir l'info de ce matin dans le New York Times selon laquelle la Maison Blanche est en état de siège et Trump se serait réfugié dans un bunker. La pétition "colorofchange", qui veut faire arrêter les meurtriers de Floyd a des relents de "regime change" (politique d'ingérence pour changer par la force les gouvernements étrangers) qui repose souvent sur une stratégie du chaos. Il s'agit en tout cas de rechercher une tension maximale comme avec la Marche des Femmes après l'élection de Trump ou celle contre les armes en 2018 (avec les mêmes financements que Black Lives Matter).

Pousser à l'explosion sociale en faisant succéder la violence au confinement, pour ensuite imposer une dictature antéchristique (puisque selon la Bible l'Antéchrist viendra au nom de la paix) ?

La thèse se défend, même si, dans le détail, il y a beaucoup de raccourcis complotistes, par exemple celui selon lequel Soros aurait déclaré en septembre 2014 dans le magazine allemand Bild qu'il financerait des "groupes de haine noire" aux Etats-Unis - interview dont bien sûr personne n'arrive à retrouver une copie... et pour cause : pourquoi Soros aurait-il ainsi révélé ses cartes ?

Affaire à suivre...

PS : Voyez aussi la problématique des blocs de briques "miraculeusement" présents à tous les coins de rues dans plusieurs villes américaines depuis un certain temps...

A Call for an Uprising à propos des blocs de briques dans les rues

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>