Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #grundlegung zur metaphysik tag

La situation sur le front du Covid (ou de "la" Covid)

27 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Les régimes populistes

Je n'ai pas tout à fait résolu les dilemmes que pose le chapitre 13 de la Lettre aux Romains que j'évoquais dans un récent billet, mais on voit mal comment elle pourrait réduire les adversaires de la vaccination au silence tant on voit aujourd'hui les responsables du Big Pharma dirigent à la place des dirigeants politiques et leur dictent leurs discours.

Je note que les anti-vaccins sont un sur quatre  en France, un sur trois aux Etats-Unis. Le seront-ils encore quand les sites comme celui-ci auront été supprimés, et les réfractaires au vaccin victimes d'amendes ou discriminés de diverses manières ? On peut en douter.

Il faut préciser d'ailleurs qu'on peut être contre ce vaccin mal testé qu'on nous promet sans être pour autant contre tous les vaccins dans l'absolu. Mais les grands médias sont-ils capables de saisir ce genre de nuances ?

On les voit en tout cas visiblement attristés de constater que le Covid-19 devient soudain si peu contagieux. La fin de la pandémie manifestement les déprime, et ils font encore de leur mieux pour défendre une "distanciation sociale" dont la nécessité va tendre à disparaître. Un échec pour les obsédés du traçage et de la robotisation de l'humain ? Ce n'est pas si certain, on peut les croire capables de tout. Quand Mme Shi, directrice adjointe du laboratoire de Wuhan qui a été accusé de faire fuiter le virus l'hiver dernier, laisse entendre, selon le New York Post, que le (ou la) Covid-19 n'a été que le "sommet d'un iceberg", certains y discernent la preuve que le Big Pharma et l'Etat profond américain ou chinois sont prêts à nous concocter d'autres virus à l'automne. Personnellement je ne suis pas du tout certain que le virus soit sorti intentionnellement d'un labo. Ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres. Ce qui était intentionnel, et planifié de longue date, c'était toute l'opération psychologique qui va avec cela : le confinement, la constitution de réalités virtuelles, la distanciation sociale. C'était non seulement planifié dans les publications comme on le voit dans des rapports d'organismes mondiaux comme GPBM, mais il y avait de la haute sorcellerie derrière avec la mobilisation de satanistes comme Madonna, Lady Gaga, l'affichage de la croix inversée par Melinda Gates, et la programmation prédictive dans les films.

Ces gens capables de nous jeter leurs sorts à longueurs d'années peuvent bien sûr nous sortir de nouveaux virus, et préparer les rituels nécessaires pour que la "sauce prenne", par exemple au prochain solstice de juin... Ou peut-être vont ils attendre quelques années, parce que la résistance des esprits a été plus forte que prévu (voyez Microsoft qui fut obligé de supprimer la vidéo de la sorcière Abramovic autour du casque Hololens), parce l'impact sur l'économie fut plus négatif que prévu, parce qu'ils voulaient seulement évaluer le "stress" des gens etc. 

En tout cas, on voit d'ores-et-déjà que l'impact sur les libertés publiques est très négatif, comme l'avait été celui du 11 septembre 2001 qui a rendu nos voyages en avion passablement stressants et nos mails accessibles à la CIA, et je doute que les projets d'actions en justice promus par le québécois Jean-Jacques Crèvecoeur nous permettent de regagner vraiment des droits.

A ce stade des combats politiques, je regrette que beaucoup d'opposants se soient enfermés dans des postures trop extrêmes. Le youtubeur américain "A Call for an uprising", la députée italienne du mouvement 5 étoiles Sara Cunial (qui a demandé l'inculpation de Bill Gates) s'enferment dans des postures assez "négationnistes" : pour eux ce virus n'eut guère plus d'impact qu'une grippe ordinaire. Or la saturation des services de réanimation au moment du pic de la pandémie, en France et ailleurs, n'étais pas un mythe, même si, c'est vrai, le confinement fut appliqué sans aucune discrimination, avec une volonté délibérée d'incarcérer les gens, comme on veut aujourd'hui délibérément les transformer en bétail, supprimer leur monnaie, etc. Les excès dans le "négationnisme" discréditent la dissidence et renforcent le système répressif. Il faut toujours rester au plus près de la vérité.

Lire la suite

Dr E Michael Jones à propos de la pandémie

25 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Débats chez les "résistants"

Une interview intéressante d'E. Michael Jones (en anglais). J'attire notamment votre attention sur ses remarques très pertinentes à propos du "lock down" en Inde. Il faut continuer à résister.

Lire la suite

Fred Vargas

19 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik

L'INA ressort cette archive de 2006 où la romancière, archéozoologue, auteure d'un ouvrage novateur et très remarqué sur la Peste noire en 2003, raconte qu'elle a inventé une cape de protection anti-virale. Les commentateurs sur You Tube (les moutons) s'extasient "oh la visionnaire !" Une question me vient à l'esprit : pourquoi la dame s'habille-t-elle si souvent en noir et blanc dans ses apparitions publiques ? Un livre apparemment bien informé parle de ses "engagements sulfureux". En fait d'engagement, il faut plutôt parler de "fearmongering" : elle avait déjà fait en 2019 du catastrophisme climatique son cheval de bataille... Il y a quelque chose de piquant dans le fait que ce soit un certain "raccoon" qui commente ses livres, quand on sait qui a joué sur l'image du raccoon avant la pandémie et pourquoi... Son papa Philippe Audoin avait écrit un livre sur l'histoire de la cité alchimique de Bourges... tiens tiens...

Lire la suite

Le braquage de la mafia de la vaccination mondiale

14 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants", #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

On va présenter ici un résumé des deux dernières vidéos de la youtubeuse canadienne Amazing Polly (des cinq derniers jours) sur la mafia mondiale de la vaccination et le détournement d'argent public auquel elle se livre en ce moment. Son propos est utile pour bien comprendre que les prétendus organismes publics (et pas seulement l'Organisation mondiale de la Santé - OMS -  dont les programmes opérationnels sont financés à 80 % sur fonds privés) auxquels nos gouvernements se réfèrent pour orienter leur politique de santé en cette période de sortie de pandémie sont en fait des devantures des grandes fondations appartenant aux grands trusts (Microsoft, Monsanto etc) qui contrôlent en réalité la planète.

Le 4 mai 2020, Ursula  von der Leyen, présidente de la commission européenne, inaugurait à l'appel de l'OMS le Coronavirus Global Response Event organisé dans le but de collecter 7,5 milliards d'euros pour la recherche sur le vaccin sur le Covid-19 dont 1 versés par l'Union européenne et 500 millions par la France...

"Je me souviens encore du jour de la mi-mars, disait-elle, lorsque j'ai reçu un appel téléphonique de mon ami Victor Dzau du Global Preparedness Monitoring Board. Il m'a convaincu de la nécessité pour l'Europe de jouer un rôle moteur dans cette initiative. Puis des semaines passionnantes ont suivi; un travail acharné, beaucoup d'appels téléphoniques avec les dirigeants mondiaux."

Qui est ce professeur Dzau ? D'origine chinoise, fils d'un patron de la chimie réfugié à Hong Kong, époux de Ruth Cooper-Dzau qui dirige une association d'aide aux victimes de violences domestiques, il est président de l'Académie nationale de Médecine (NAM) des Etats-Unis, enseignant dans diverses universités (Duke, Stanford, Harvard),il a été président du comité consultatif des maladies cardiovasculaires du National Institutes of Health ( NIH ) - l'institut du sombre Dr Fauci, très décrié par les supporters de Donald Trump en ce moment, à cause de sa politique de la peur, de ses liens avec les Clinton et l'Institut de virologie de Wuhan.

Amazing Polly fait remarquer que le serpent (sans caducée) du logo du NAM compose trois 6, mais l'essentiel n'est pas là. Le NAM s'appelait Institut de Médecine en 2015, il est maintenant financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, la Fondation Rockefeller, l'agence USAID,  le Welcome Trust, la deuxième fondation pour les dons planétaires derrière la Fondation Bill Gates (Wikipedia dit le 4eme - une de ses personnalités clés est une ancienne directrice des services secrets britanniques, la baronne Manningham-Buller), nous en avons parlé à propos de Qinetiq.

Victor Dzau est aussi responsable de GPMB (Global Preparedness Monitoring Board), une émanation de l'OMS et de la Banque mondiale mise en place en 2018 (mais sa dépendance à l'égard de ces organismes n'est pas forcément mise en avant dans ses interventions). Dès son rapport de septembre 2019, le GPMB insistait sur la nécessité de réunir des fonds pour les vaccins et recommandait d'impliquer toute la société dans la préparation des pandémies. A travers les membres de son comité directeur comme Anthony Fauci, Jeremy Ferrar, George Gao et Chris Elias il a joué une rôle important dans l'organisation de l'Evénement 201 à l'automne 2019 au cours duquel il y eut une simulation de pandémie mondiale qui a suscité des polémiques rétrospectives (mais il est vrai que d'autres avaient eu lieu dans les années précédentes). Si l'on suit tous les organes dans lesquels siège ce Dr Dzau comme le Dr Fauci on a une idée de la toile d'araignée médicale mondiale (il fait aussi partie de la direction des partenaires de l'Imperial College Health de Londres, ainsi que de l'IHME -  Institute for Health Metrics and Evaluation - qui joue beaucoup sur la peur). Paul Farmer, co-fondateur de l'ONG "humanitaire" Partners in Health (qui en fait compte beaucoup d'artistes occultistes parmi ses supporters, est financée par l'OSF de Soros et la Fondation de Bill Gates et compte Chelsea Clinton dans son comité directeur) a lu au nom du Dr Dzau une allocution introductive à l'université McGill en mai 2018

Chaque euro ou dollar des 7,5 milliards récoltés début mars sera acheminé par le biais d'organisations de santé mondiales telles que CEPI (une émanation du World Economic Forum, c'est à dire des grandes multinationales), Gavi (Global Alliance for Vaccines and Immunization - un bébé de la Fondation Bill & Melinda Gates), l'Alliance des vaccins, le Fonds mondial contre le SIDA et Unitaid (un "machin" de l'ONU qui a servi de vache à lait à la fondation Clinton). Autrement dit, ce sont les lobbies qui poussent les gouvernements à donner qui aussi reçoivent l'argent.

Que prônait le rapport de GPBM "World at risk" de septembre 2019 ? D'ici septembre 2020 "que l'ONU (notamment l'OMS) conduisent au moins deux entraînements mondiaux et exercices de simulation, y compris un qui couvrirait la libération délibérée d'un agent pathogène mortel". Mission accomplie...

Au fait, avez-vous vu que CNN recrute la pauvre Greta Thunberg parmi ses "experts" sur le coronavirus ? Il est vrai que la bataille anti-CO2 et le lobby de la vaccination a en ligne de mire la même haine de la croissance démographique - le journal Le Monde, en s'appuyant sur je ne sais quel scientifique basé en Thaïlande, expliquait encore il y a peu que c'est à cause du trop grand nombre d'humains qui empiètent sur l'habitat sauvage eu Congo, en Malaisie et au Brésil, qu'on se retrouve avec des cochons qui mangent des pommes mordues par des chauves-souris qui ensuite nous transmettent ainsi leurs maladies. Comment on crée le problème avec le capitalisme et le colonialisme, et ensuite on prétend le règler par le dépopulationnisme, l'enfermement des gens, la culture de la mort, tout cela est très bien huilé. Et que pensez-vous de la croix inversée (satanique) de Melinda Gates le 8 mai sur NBC News ?

 

Lire la suite

Notre Dame de Fatima

13 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Lectures, #Le quotidien, #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican

Il faisait bien froid aujourd'hui. Ce matin, Amazon m'a livré "La chute du Soleil ou la septième trompette de l'Apocalypse" de Charly Buttafuoco, ouvrage que j'avais commandé le 26 avril. Comme son nom l'indique il est largement consacré au prophéties de Notre Dame de Fatima et au phénomène solaire qui s'est produit là bas en 1917 (phénomène que les protestants jugent démoniaque* et les ufologues lié aux extraterrestres).

Comme j'avais le plexus solaire terriblement froissé depuis le début de la journée, je n'ai pratiquement rien fait. J'ai été incité intérieurement à me demander dans l'après-midi "ne sommes nous pas aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima ?". J'ai regardé sur le moteur de recherche Google qui est une structure fasciste et diabolique qui en savait bien sûr me parler que des saints de glace (la Saint Gervais) et la froidure ambiante. Mais en creusant un peu, j'ai eu la confirmation qu'en effet nous sommes aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima.

D'ailleurs quand j'étais à Medjugorje il y a 4 ans, les pèlerins là-bas avaient fait la remarque, oui, le 13 mai est bien la fête de la première apparition au Portugal.

Donc Dieu a au minimum laissé (au maximum il l'a ordonné) une entité spirituelle (ange ou démon, je ne me prononce pas) déposer chez moi un livre sur Notre Dame de Fatima le jour de la fête qui lui est consacrée, tout en permettant au passage que mon plexus solaire soit torturé toute la journée.

Quel est le message derrière tout cela ? Peut-être recevrai-je des éléments de compréhension un jour... ou pas... On verra bien... Nul ne sert de prétendre comprendre ou savoir tout de suite - c'est le meilleur moyen de tomber dans des pièges. Je continue humblement à cheminer dans la fidélité à ce que j'ai appris jusqu'ici.

(*) "Lady Fatima, Catholic idol, protects pedos" écrit un protestant sur Twitter aujourd'hui. " "A year later (after he was shot at on may 13th 1981), pope John Paul II traveled to Portugal and put the bullet in the crown of Fatima statue. I imagine that was a slap at God" ajoute une autre twitteuse.

Lire la suite

Pollution atmosphérique, épandages...99 Luftballons ?

12 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Débats chez les "résistants"

Comme on l'avait exposé en 2018 à propos des chemtrails, la question de l'épandage de produits polluants ou de virus dans la haute atmosphère ou au niveau des habitations humaines est un sujet délicat. On ne peut pas jouer la carte de la peur et cautionner tous les fantasmes des gens (dans les années 1990 un fou qui disait venir de Roumanie se promenait dans les bus avec une pancarte qui disait : les socialo-communistes répandent des gaz asphyxiants dans le métro), mais on ne peut pas non plus jouer le rôle (que certains affectionnent sur les réseaux sociaux, qu'ils soient payés ou non pour le faire) de celui qui en permanence désamorce toute interrogation, car il a été prouvé par le passé que des opérations secrètes d'épandage ont bien nui à la santé des civils, notamment aux Etats-Unis, et donc on ne peut a priori exclure aucune hypothèse. 

Or l'on ne peut pas faire confiance à la télévision pour nous éclairer sur ce genre de sujet. Les derniers débats sur la prise en charge du Covid-19 ont montré par exemple que le groupe de télécoms et médias Altice fondé par l'homme d'affaires milliardaire maroco-franco-luso-israélien Patrick Drahi qui possède BFM-TV, L'Express, Libération etc - est actionnaire du laboratoire californien Gilead qui défendait le traitement par Remdesivir (ce qui explique que BFM TV n'ait interviewé en boucle depuis des semaines que des lobbyistes anti-hydroxychloroquine). Il faut donc aussi donner la parole aux médias indépendants et aux investigations des chercheurs de vérité (truth community). 

Comme sur la 5G, sur la question de la pollution de l'air, il y a eu des informations de niveaux très disparates sur la pollution de l'air. Et l'on comprend tout à fait que toutes sortes de spéculations puissent avoir lieu face à ce virus bizarre dont des savants dissidents comme Judy Mikovits nous disent qu'il est nécessairement une création de l'homme, et dont on "découvre" (ou "invente" à des fins purement statistiques ?) des symptômes nouveaux tous les jours.

Le 29 avril, un Suisse alertait : des avions silencieux Pilatus Porter, dont certains décollent de la Confédération helvétique, puis font des zigzags étroits dans le ciel comme s'ils labouraient autour de régions italiennes, suisses, françaises, allemandes dans les zones à taux élevés de Coronavirus. Les numéros d'alerte (qui comprennent beaucoup de 666 et de 999) n'ont pas donné d'explications. Ce sont souvent des avions sans immatriculation.

Immédiatement un lecteur a essayé de "débunker" l'information : "J'ai passé ma carrière à programmer des vols comme ceux-ci, écrivait-il, il s'agit de prise de vue aériennes et/ou de laser-grammétrie (LIDAR). Ca sert à cartographier les zones survolées... quand la météo est bonne: ça vole... D'ailleurs si l'auteur avait la présence d'esprit de recouper l'existence de ces vols avec les appels d'offre Européens des 6 mois précédents, il retrouverait trace du travail qu'il voit faire sous ses yeux...Pour les avions immatriculés, il suffit de chercher pour trouver les propriétaires, qui sont toujours des sociétés de type géomètres. Pour les avions non immatriculés , ils s'agit de sociétés de même type qui ne veulent pas que leurs immatriculations soient dispatchées pour ne pas que leur concurrents sachent où ils volent."

Les mêmes doutes entourent maintenant la question des odeurs de soufre perçues en région parisienne le weekend dernier. 

Les pompiers d'Ile-de-France, expliquait la grande presse, ont reçu de très nombreux appels le 10 mai au soir pour signaler une inhabituelle odeur de soufre dans l'air de Paris jusqu'à Melun, sans pouvoir donner lundi d'explication à ce phénomène, odeurs qu'ils ont imputées faute d'autres explications à des remontées depuis les canalisations à la suite de pluies violentes. On aurait tendance à demander : pourquoi y aurait-il du soufre dans les canalisations ?

Du coup des gens se sont mis à témoigner : le 11 mai à Mer dans le Loir et Cher ( 41) vers 20h30 un avion serait passé très bas aussi puis il y aurait eu une odeur de soufre toute la soirée... De même le 7 mai, nuit de pleine lune, vers 4 h 30 du matin à Châtillon en région parisienne, un usager de Twitter a pris en photo cette traînée de vapeur d'un avion passant à basse altitude.

Des contradicteurs ont opposé que des avions militaires utilisaient probablement des créneaux libérés par l'aviation civile bloquée au sol par le confinement, mais pourquoi volent-ils si bas ? Et si le panache blanc n'est que de la vapeur d'eau pourquoi est-il vertical ?

Le soufre a laissé de mauvais souvenirs. En février certains médias à Wuhan (Chine) avaient relevé des émanations de dioxyde de soufre anormales. A l'époque certains avaient parlé de combustion de cadavres, mais au fond personne n'avait su d'où cela provenait. Aujourd'hui on parle également de soufre en Californie, mais cela s'est produit aussi à des dates plus anciennes.

Beaucoup se livrent à des hypothèses sur le fait que le soufre est relié au diable dans les traditions ésotériques, mais on est très loin de pouvoir relier ces tout petits bouts d'indices entre eux pour pouvoir construire une théorie.

On notera que le même genre d'interrogation s'était développé aux Etats-Unis lors de l'éclipse solaire de 2017.

Ce jour là, la NASA (dont a déjà souligné le contenu maçonnique dans ce billet) avait lancé, à l'occasion de l'éclipse, plus de 50 ballons à haute altitude dans plus de 20 endroits à travers les États-Unis jusqu'à 30 000 pieds dans le ciel. Des ballons chargés de bactéries très résistantes. Le but officiel était de savoir si ces bactéries peuvent résister sur Mars. Mais, pour savoir ça, il fallait d'abord les envoyer sur Terre. Car, expliquait The Verge, juste avant l'opération, "la partie supérieure de la stratosphère terrestre - juste au-dessus de la couche d'ozone - ressemble beaucoup à la surface de Mars...Pendant l'éclipse, les conditions deviendront encore plus semblables à Mars...les ballons seront lancés toutes les 15 minutes environ à partir d'états qui se trouvent sur le chemin de l'ombre de la Lune.Ils voleront pendant environ deux heures, atteignant la stratosphère et finissant par éclater à cause de la chute de pression. Une fois de retour au sol (un parachute ralentira la descente), les élèves des écoles qui les auront lancés les suivront par GPS, récupéreront les étiquettes métalliques et les renverront par courrier à la NASA. ".

Quelques jours après, le journal britannique The Telegraph du 28 août 2017 faisait savoir qu'en Angleterre «les résidents le long d'un tronçon de cinq miles de la côte de Sussex ont été avertis de rester à l'intérieur et de fermer leurs fenêtres après qu'une« brume chimique »nocive eût balayé un endroit de beauté et laissé 133 personnes nécessitant un traitement hospitalier. La veille Mail Online avait été plus précis : "les amateurs de bronzette terrifiés ont eu des problèmes respiratoires et des yeux brûlants après qu'un mystérieux nuage chimique jaune eût submergé une plage bondée... des médecins en combinaison de protection ont traité des centaines de vacanciers manifestant des symptômes dangereux, notamment des vomissements dans des tentes de contamination à Birling Gap, près de Beachy Head." Ce gaz c'était de la chlorine. Certains experts estimaient que cela pouvait provenir d'un "navire en mer" mais sans être très affirmatifs. En fait, on ne savait pas.

La chlorine est un désinfectant qui tue les bactéries. Se pouvait-il qu'il y ait eu un "nettoyage" des bactéries propagées par la NASA ?

Le chercheur de vérité Enterthestars faisait l'hypothèse qu'elle a pu être balancée depuis le Nord Est des Etats-Unis. La masse gazeuse aurait alors suivi le courant au nord de l'Atlantique jusqu'en Angleterre. La presse anglo-saxonne le jour même de l'éclipse avait averti : il se peut que vous soyez malade (maux de tête, nausée) du fait du passage simplement du chaud au froid après avoir regardé l'éclipse dehors. Certains médias relevaient que beaucoup de gens avaient fait des recherches sur Google ce jour là pour savoir si leurs maux de têtes ou leurs picotements aux yeux étaient normaux. Un journal australien parlait hypocondrie.  Voire... Et si c'était à cause des gaz balancés à cette occasion ? demandait Enterthestars.

Il est intrigant qu'il y ait une programmation prédictive ancienne autour des ballons chargés de polluer l'atmosphère. En 1984 (33 ans - chiffre maçonnique - avant l'éclipse de 2017) la chanteuse allemande Nena lançait son tube planétaire "99 Luftballons", repris plusieurs fois depuis lors en anglais sous le titre "99 red balloons". La même année (1984) sortaient les films Red Dawn (l'Aube rouge) et Visitors où un ballon balançait un gaz rouge sur la planète.

On objectera que 99 Luftballon était une chanson pacifiste. En apparence oui. Mais l'occultisme s'est souvent caché sous les oripeaux du pacifisme, et les paroles dans la version anglaise si l'on coupe les vers du contexte peuvent faire croire à une attaque chimique ou bactériologique quelconque.

"99 ballons rouges flottant dans le ciel d'été/ Cloches de panique c'est une alerte rouge/ Il y a quelque chose ici venu d'ailleurs" disait la chanson.

Elle a été traduite en anglais par "99 Red balloons" - 99 ballons rouges, et la chanson n'a cessé d'être matraquée sur la tête des gens pendant 30 ans (il y avait même un "99 red balloons tour" aux Etats-Unis en 2016 au moment de l'élection de Trump).  Les Japonais en 1944 avaient prévu d'envoyer des ballons rouges chargés de gaz chimiques contre la population américaine au dessus du Pacifique (opération "cherry blossom"). Dans les sociétés secrètes on aime beaucoup la numérologie (souvenez vous de Mme Lagarde, patronne du FMI, donnant un cours de numérologie magique). Enterthestars pose beaucoup de questions sur le 99. L'album 99.9 Fahrenheit degrees de Suzanne Vega dont la chanson phare joue sur l'imaginaire de la maladie, et les autres sur celui du sang, avec une couverture qui affiche l'oeil d'Horus ainsi qu'un sparadrap bizarre digne de celui d'Obama et de Podesta sur lequel Qanon avait attiré l'attention en 2018 n'a pas fini non plus de faire mouliner les esprits...

En 2008 le groupe de hard rock Metallica, dans son album "The day that never comes" (un titre qui évoque l'éclipse, puisque la lune empêche le jour de venir), le single "All Nightmare long"  évoque un bombardement chimique à partir de ballons : "The strike is carried out - not by bomber but a balloon." Le jeu de cartes "Pandemic" sorti en 2008 basé sur l'épidémie de SRAS de 2002 évoquait aussi l'utilisation de ballons pour éradiquer l'humanité.

Le jour de l'éclipse de 2017, le compte Twitter de la série d'horreur The Strain, twittait "le maître est là", un maître annoncé la veille par l'épisode de cette série "Tainted love" (amour pollué).

Et des spéculations commencent aussi à entourer l'éclipse de soleil de décembre 2019 aux Etats-Unis, jour où l'épidémie de coronavirus a été déclarée dans la presse.

Epandages, phénomènes solaires et lunaires, programmation prédictive. Il y a peut-être là les pièces d'un puzzle à construire. Ou peut-être pas... Difficile de savoir si toutes ces choses doivent être reliées entre elles ou pas.

Les grands médias n'étant là que pour vous dire qu'il n'y a rien à penser et rien à voir dans tout ça, ce n'est en tout cas pas de ce côté là que vous pourrez trouver des outils de compréhension.

Lire la suite

La luciférase dans le patch quantique de Bill Gates

8 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités, #Divers histoire

On a parlé le mois dernier, du  nouvel implant invisible appelé « tatouage à points quantiques» (un patch de micro-aiguilles) conçu par Microsoft pour suivre qui sera vacciné contre le coronavirus et qui ne le sera pas, sous le numéro du brevet WO/2020/060606.

Quand on commence à lire des informations à ce sujet on se croirait en plein "fake", en pleine contrefaçon complotiste, et pourtant qui peut invalider celle-ci ? Ce dispositif breveté qui se présente comme un "passeport immunitaire" (immunity passport) repose sur l'introduction sous votre peau d'une enzyme, la luciférase, qui est nécessaire pour qu'une machine puisse lire l'information inscrite dans votre tatouage. C'est une enzyme dont la bioluminescence est proche de l'infrarouge.

Le nom, qui renvoie à Lucifer, intrigue. Même le plus naïf, le plus anti-chrétien, le plus de mauvaise foi des lecteurs peut se demander "pourquoi avoir appelé une enzyme ainsi" ? Une question que Wikipedia en version française ne se pose évidemment pas. La première réponse qui vient à l'esprit, pour cette structure dont le génome a été décodé en 1987, c'est que Lucifer en latin, veut dire "porteur de lumière", comme l'entreprise allemande qui a équipé l'observatoire astronomique du Vatican aux Etats-Unis.

Ce peut être une façon de se rassurer si l'on décide par ailleurs  d'oublier qu'on a affaire là à des gens qui pratiquent l'occultisme dont ils affichent délibérément les signes (l'oeil d'Horus par exemple, ou pensez à Apple dont le logo évoque le jardin d'Eden vendant son premier ordinateur en 1976 à 666,66 dollars), et si l'on oublie que Lucifer est le dieu de la franc-maçonnerie si influente dans le milieu médical comme au sein de la Silicon Valley.

En réalité, si l'on se penche sur l'inventeur des mots "luciférine" et "luciférase", on découvre qu'il s'agit d'un certain Dr Raphaël Dubois. Dubois, professeur de physiologie générale et comparée à l'Université de Lyon, spécialiste des photobactéries, était au début du XXe siècle un anarchiste de salon, et un collaborateur de la revue "La Vie universelle, bulletin de l'Association internationale biocosmique" selon Vittorio Frigerio "Nouvelles anarchistes : La création littéraire dans la presse militante" p. 261. On peut trouver sur Internet une conférence de ce Dubois sur la paix en Europe, qui fait l'éloge de Pythagore - ce qui sent la référence maçonnique - (p. 4), et théorise sur les champs magnétiques terrestres y compris leur influence sur les épidémies (p. 7-8)... non non ne pensez pas à la 5G...

Voilà qui probablement exonère Bill Gates de l'accusation simpliste selon laquelle il aurait au sein d'une société secrète planifié d'introduire une enzyme au nom satanique dans son patch quantique, mais qui, en revanche, rattache clairement son entreprise à une tradition très marquée sur le plan de l'antichristianisme et des recherches occultes. De quoi encore renforcer la méfiance.

Au fait : a-t-on la moindre idée des effets secondaires de la présence de cette enzyme dans un organisme humain ? (tout comme d'ailleurs de ceux des effets de ce vaccin mal testé, préparé à la hâte, que les médias nous conditionnent chaque jour à désirer de toutes nos forces ?)

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

L'effet quantique du positionnement individuel

4 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #Philosophie et philosophes, #Christianisme, #Ecrire pour qui pour quoi

Un peu partout en Europe au XXe siècle les mésanges ont appris au même moment à ouvrir les opercules des bouteilles de lait devant les portails des maisons des gens. Sheldrake a attribué cela à l'existence de champs morphiques : des phénomènes d'attraction et de diffusion invisibles, à penser aussi avec la non-séparabilité quantique.

Si ce principe est vrai, alors il n'est pas nécessaire de militer activement ni de cultiver un blog qui aurait des milliers de lecteurs chaque jour. Le seul fait de tenir une position spirituelle juste, exigeante et entièrement désintéressée (et humble...) pourrait suffire à produire des effets subtils sur son époque, même quand personne ne vous connaît. Cela fait, par soi-même, reculer les Ténèbres (c'est d'ailleurs pourquoi les Saints sont si attaqués par les démons).

Ce constat, dressé juste le plan d'immanence, doit être doublé de la dimension spirituelle, transcendante, de l'intervention des êtres immatériels (les anges) dès que vous calez votre comportement sur une voie juste.  "Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance." (Luc 5:7)

 

Lire la suite

Biopolitique : la dictature mondiale en marche

3 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Donald Trump, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik, #Bill Gates, #Les Stazinis, #Christianisme

Pour que tout le monde aux Etats-Unis puisse être vacciné d'ici là fin de l'année, Donald Trump annonce la mise en place d'une «Opération Warp Speed», programme qui réunira des sociétés pharmaceutiques privées, des agences gouvernementales et l'armée pour tenter de réduire le temps de développement d'un vaccin à huit mois (c'est à dire sans le tester correctement, au risque de tuer plus de gens que le Covid-19, même problème en Europe d'ailleurs), le tout sous la responsabilité d'un général et d'un amiral ! Il le compare au Manhattan Project qui déboucha sur la réalisation de la bombe atomique américaine - une référence bien morbide s'il en est.

Il l'annonce en faisant avec les mains un signe occultiste. Et, ce faisant, il semble réaliser une programmation prédictive des Simpsons (une de plus) dans laquelle un homme voulait enfermer Springfield et en détruire la population - l'homme faisait le même geste avant d'annoncer cela. Dans la magie sataniste d'Aleister Cowley il s'agit du signe de l'eau de la déesse égyptienne Auramoth, gardienne des morts (les morts que nous sommes censés être ?).

Quoi qu'on pense des signes occultes, le fait que l'on place ce programme sous l'autorité des militaires est une réalité. Et ce n'est pas tout : il y a trois jours le Washington Post annonçait que des chiens étaient entraînés à détecter le coronavirus. Folie américaine ? Non, l'essai est aussi lancé en France ! Comme si les chiens pouvaient détecter les maladies. Comme après le 11 septembre on veut vous faire renoncer à vos libertés, vous habituer à vous faire flairer par des chiens qui vous feront placer en quarantaine au moindre aboiement.

En France encore, le nombre des amendes infligées approche les un million, on instaure  un partage des données médicales «sans le consentement» des malades. Personne ne résiste - la gauche ne sait que demander toujours plus de mesures de protection collective, la droite moins d'impôts, comme si l'essentiel était là...

Le professeur Raoult a beau expliquer que la choloroquine (et peut-être aussi l'artemisia annua ?) a été efficace contre le virus partout et que la seconde vague de la pandémie annoncée par Bill Gates n'est qu'"une fantaisie", les médias ne jurent que par elle. Au besoin on vous la produira dans un nouveau laboratoire façon Pirbright si c'est la condition pour vous faire accepter le vaccin, et le tracking qui ira avec (le tatouage à points quantiques, et l'application NSO, les drones et le reste).

Et pendant ce temps sur France Info TV ce soir (3 mai), à l'émission "Soyons Claire", Claire Chazal interviewe chez lui par Skype le sociologue soi-disant démystificateur de fausses croyances, Gérald Bronner, qui doit ainsi révéler sa déco intérieure (ses inspirations "artistiques"), et, que voit-on derrière lui pendant toute l'interview, bien en vue pour tous les spectateurs ? Un tableau qui représente un grand démon ailé. "You can't make this stuff up" comme diraient les Américains. Il suffit d'être éveillé : tous les signes sont donnés.

Continuez de vous armer spirituellement.

Lire la suite

Les mémoires d'un guerrier abkhaze

25 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le quotidien, #Souvenirs d'enfance et de jeunesse, #Abkhazie, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme

Pendant la période du confinement, j'aide un ancien combattant abkhaze à mettre en forme, en français. Ca me rappelle le temps, il y a douze ans, où je traduisais les mémoires de guerre de mon grand-père républicain espagnol.

Le combattant abkhaze a à peu près le même âge que moi. C'est un cadeau de Dieu pour moi d'avoir ce petit travail qui me sort un peu de l'engagement contre Bill Gates et contre le dispositif infernal que certains mondialistes essaient de poser sur nos têtes sous couvert de lutte contre la pandémie, tout ce fascisme soft au quotidien, le flicage généralisé etc - et cela me sort aussi des arguments un peu débiles que beaucoup de leurs adversaires diffusent sur les réseaux sociaux, toute cette nullité petite-bourgeoise des donneurs de leçons internautiques que j'ai déjà connue pendant la guerre du Kosovo.

Ce genre de texte "dépayse" et comporte beaucoup d'enseignements moraux. Moi qui fais beaucoup l'inventaire de toutes les erreurs que j'ai faites entre 1990 et 2000 (entre 20 et 30 ans) qui m'ont conduit, à maints égards, à l'impasse existentielle de ma situation présente, au moins je ne puis me reprocher que des fautes qui n'ont pas fait couler de sang (en tout cas pas dans cette période). L'ancien combattant, lui, se reproche des erreurs ou des demi-erreurs commises dans le feu du combat qui ont coûté la vie à ses deux amis les plus proches. Ça doit être terrible de vivre avec cette culpabilité là.

Dans un de ses chapitres, il évoque un phénomène paranormal : un songe nocturne donné à sa cousine qui le conduisit par des voies surnaturelles avec l'aide d'un chamane à donner un sacrifice dans un endroit précis des montagnes abkhazes. Voilà qui me rappelle comment en 2015 je fus moi-même conduit par une apparition faite à une médium à chercher, guidé à distance, de l'eau à Sainte Baume, pour combattre une malédiction. Je sais de longue date que l'Abkhazie (le "pays de l'âme") baigne dans ce genre de chose, mais c'est toujours touchant d'être aux premières loges pour partager par la lecture ce genre d'expérience, et je ne puis me demander pourquoi le témoignage de l'ancien combattant à ce sujet vient aujourd'hui pour ainsi dire "dans mon assiette", me renvoyer au souvenir de 2015. Je ne sais pas trop quel statut attribuer à ce genre d'expérience spirituelle.

Dans le cas du combattant abkhaze, le rêve a un rapport assez évident avec la déesse-mère compte tenu de l'endroit où il l'a conduit (même s'il était donné au nom de Mahomet). Sainte Baume aussi était liée à cette déesse-là. En tant que chrétien je m'efforce de tenir ce genre de chose à distance. Mais c'est quand même très surprenant que c'est cela qui vous soit donné dans les moments vraiment critiques de votre vie, et pas une aide clairement issue de Dieu le père ou de son fils. Les néo-païens diront que c'est parce que la déesse-mère compte plus, ou qu'il faut garder un équilibre métaphysique dans l'ordre spirituel entre principes féminin et masculin. Les chrétiens diront que c'est un piège qui nous est tendu dans les moments de faiblesse... Voire car c'est quand même un piège qui, dans l'instant, vous sauve. Dans le cas de mon ancien combattant, on peut même se demander si cela n'a pas conféré, outre la protection, pour lui et son frère face aux balles, la victoire à son camp.

L'humilité étant la seule position tenable devant les mystères du monde invisible, je me garderai bien de trancher ce genre de débat. Je prends seulement note que tout cela est mis sous mes yeux dans ce travail de réécriture des mémoires de ce quinquagénaire.

Lire la suite

Danny Boyle l'ami des épidémies

23 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Les régimes populistes, #Bill Gates, #Grundlegung zur Metaphysik

Le 3 août 2012, le Dailymail s'exclamait devant la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Londres orchestrée par le réalisateur anglais Danny Boyle : "Le reste du monde était peut-être perplexe, mais ce sont 20 minutes qui ont permis à la Grande-Bretagne de se sentir mieux dans sa peau. Les médecins dansants, les infirmières dans leurs uniformes à l'ancienne, les enfants mignons qui rebondissent sur 300 lits lumineux qui forment ces trois lettres sacrées: NHS.

Quoi d'autre aurait pu symboliser la Grande-Bretagne dans ce qu'elle a de meilleur que l'hommage de Danny Boyle au Service de santé national lors de sa cérémonie d'ouverture olympique à vous couper le souffle?

Au milieu des moulins sataniques sombres et des punks pogo, c'était un moment spécial pour remercier et louer quelque chose de britannique que le monde nous envie."

"La Grande-Bretagne dans ce qu'elle a de meilleur ?" voire... car il y avait sur scène beaucoup de représentations de démons et de pyramides, avec des infirmières qui mettent leur doigt sur la bouche en signe de silence comme tant de stars occultistes. Plutôt un spectacle Illuminati dans toute sa platitude habituelle et, peut-être, un avant goût des pandémies qui viennent ? D'ailleurs la scène avait la forme d'un grand coronavirus.

Boyle, grand admirateur des Beatles occultistes auxquels il a dédié un film en 2019, est aussi un grand amateur de pandémies. Dans 28 jours plus tard en 2003,  il imaginait un monde désert où la majorité de la population a été décimée par un virus. Libéré par des défenseurs de la nature infiltrés illégalement dans un laboratoire pour sauver des chimpanzés, ce virus faisait des ravages et ne laissait aucune chance à personne. La revue Glamour, sadique, en recommandait le visionnage, le 28 janvier dernier parmi "les 6 films et séries pour se préparer à l'arrivée du virus en France"(sic) une sorte de haie d'honneur si l'on veut. Ah mais oui bien sûr la journaliste qui signait le papier était en marinière noir et blanc sur la photo comme Madonna dans Papa don't preach, peut-être histoire que vous sachiez bien à quelle loge elle se rattache, non ? Juste une hypothèse bien sûr...

Allez, ne soyez pas trop sévères avec Glamour. D'autres grands médias avaient pour script de recommander le film de Boyle pendant la quarantaine. Par exemple ZoomTV, ou Awardcircuits, FilmSchoolrejects etc. Il fallait vous maintenir dans cette ambiance même chez vous.

Danny Boyle tous les médias l'aiment. Un an après cette si touchante cérémonie "London 2012" il lançait dans le cadre du rassemblement "Big IF", "un appel passionné aux dirigeants du G8 (à l'embryon de gouvernement mondial) pour mettre un terme à la faim dans le monde" (comme USA for Africa en 1985) et il était rejoint sur scène... "par le philanthrope Bill Gates" ! (source Save the children UK 18 juin 2013).

Normal qu'ensuite une acteur de son film sur les Beatles ait reçu le Global Citizen Prize en 2019. Ce prix est remis par Global Citizen, vous savez : le sponsor de "Together at home" le show qui vous encourageait à rester chez vous pendant le confinement, organisé par les méga-corporations depuis qu'elles ont lancé le mouvement au Vatican en décembre 2016.

A l'heure où Bill Gates vous promet une "Pandémie 2" après la "Pandémie 1" de cette année, un conseil : n'investissez rien émotionnellement dans les productions de ce genre d'amis des virus et du monde unifié. Les démons qu'ils mettent en scène vous sont réellement destinés. Détournez vous de leur monde. Appelez en à la transcendance. La porte de sortie pour vous viendra d'en haut, pas des slogans qui vous enferment dans un univers virtuel  façon Hololens et une fausse unité mondiale en réalité esclave de leur sorcellerie.

Lire la suite

"Together at home", le grand show mondialiste du 18 avril 2020

19 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les régimes populistes, #Grundlegung zur Metaphysik, #George Soros, #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Vatican

Ca y est, nos grands occultistes qui contrôlent l'industrie du divertissement ont eu leur nouveau Woodstock, leur nouveau Wembley, et cette fois-ci, grâce au confinement, ils ont pu en diffuser les sortilèges directement chez vous, comme Marina Abramovic avec le casque HoloLens de Bill Gates et ses ratons laveurs...

C'était hier soir 18 avril aux Etats-Unis, ce matin en France, sur Internet. 

Cela s'appelait "One world together at home" (Un monde rassemblé à la maison - le logo d'ailleurs parle de lui-même) un titre qui évoque le slogan "together as one" que vous entendez sans le savoir depuis votre enfance, par exemple dans "We are the world" la chanson de Michael Jackson et Lionel Richie qui dit aussi que nous devons transformer les pierres en pain comme Dieu nous l'a appris (sauf que dans l'Evangile c'est Satan qui demande cela à Jésus, on voit ainsi qui est leur Dieu). Dans "together as one" on entendait ce fameux "one one one" du monde antéchristique unifié que Freddy Mercury (l'homme qui se vantait d'avoir passé un pacte avec le diable) et tant d'autres martelaient sur scène "One dream, one soul, one prize, one goal One golden glance" (dans "A kind of magic" en 1986 et depuis lors en concert, sur You Tube etc). On remplace "one" par "home" et les inconscients anglicistes entendent la même chose : "together as one". Les voilà au garde à vous. 

Qui finance l'événement ? Le mouvement Global Citizen (citoyen global, citoyen du monde). C'est-à-dire ? Une organisation créée fin 2016 par les grandes corporations qui contrôlent cette planète en réaction au Brexit et à l'élection de Trump. UK Column en 2017 (le 10 mars) en expliquait l'origine (peut-être d'ailleurs en tronquant une partie de l'histoire), et l'on croit rêver : "En décembre dernier 2016, un groupe de ces PDG sans sommeil (à cause de ce qui s'était passé en 2016) se sont réunis dans une salle opulente et majestueuse au Vatican. C'était la conclusion du Forum mondial, un événement annuel pour les grandes sociétés internationales comme Monsanto, Bayer, Google, Microsoft et bien d'autres. Alors que les banquiers ont leur réunion annuelle à Davos, les économistes du monde entier assistent au Forum international de Saint-Pétersbourg et les gouvernements se rendent à leur Sommet mondial des gouvernements, le Forum mondial est le lieu où d'illustres entreprises abordent des questions qui pourraient avoir un impact sur leur capacité à faire des affaires la communauté mondiale. Mais ce Forum mondial Time + Fortune 2016 était différent: ils avaient été invités par le pape François lui-même." Au bout de deux jours de travail au Vatican,  les grands patrons ont pondu un document intitulé Working Group Solutions , présenté au Pape pour sa bénédiction, et UK Column le décrit comme devant donner "un contrôle total sur les citoyens du monde à une infime poignée de personnes". Il s'inscrit dans la lignée du Global Poverty Project (GPP) fondé grâce à des subventions des Nations Unies en 2008. Déjà en 2012, un site Web intitulé Global Citizen promouvant un Global Citizen Festival avait été créé. "Cette campagne Global Citizen est présentée, nous dit UK Column, comme une force utopique pour le bien: éradiquer la pauvreté, promouvoir la santé, fournir de l'eau potable et l'accès à d'autres ressources, et protéger les droits humains de chaque personne sur la planète. " Si on regarde son conseil d'administration et ses financeurs on comprend tout de suite : Johnson & Johnson, Hewlett Packard, Ericsson, Caterpillar, Microsoft, Monsanto, Siemens, Virgin Group, Novartis. Les lobbies de l'informatique-intelligence artificielle, de la bio-chimie (pharmaceutique et autre). Et ce consortium de trusts a réfléchi très en détail à la "mobilisation des citoyens" qu'ils veulent promouvoir : "Le plan de base est que chaque être humain sur la planète reçoive une identité financière numérique (alias le numéro d'identification fiscale mondial). Ce sera le fondement de tous les aspects de notre vie à partir de maintenant:  déterminer où nous travaillerons et vivrons, comment nous mangerons, dormirons, voyagerons, communiquerons et même comment nous penserons et prierons. En bref, tout sera connecté via l'Internet des objets, l'Internet des valeurs (d'où la  fièvre des bases de données block chain alimentant une nouvelle monnaie mondiale) et l' Internet des objets en mouvement . Une nouvelle technologie révolutionnaire sera utilisée pour faire du concept Global Citizen une réalité, tandis que les techniques d'ingénierie sociale nous persuaderont que nous devons tous sacrifier quelque chose pour le bien commun de l'humanité et pour notre planète bien-aimée (un concept intégré pour la première fois par le Club de Rome à la fin des années 1960)." - On sacrifie à l'écologie, ou on sacrifie à la santé collective, à la paix mais on sacrifie. Finies les libertés. 

Donc voilà ce qu'il y a derrière ce happening d'hier, l'autre sponsor étant l'Organisation mondiale de la santé, cette espèce de ministère de la santé mondial appelé par Gordon Brown de ses voeux, et maintenant principalement financé par Bill Gates et le lobby pharmaceutique et biotechnologique.

La présentation "One world together at home - OWTH - est un show de deux heures qui inclut des performances des meilleurs artistes et comédiens du monde, ainsi que des 'experts mondiaux' - global experts - ", avec Lady Gaga, et les grands présentateurs (de la mafia clintonienne) Stepehn Colbert de CBS, Jimmy Fallon de NBC, Jimmy Kimmel d'ABC (tous connus pour divers clins d'oeil aux agendas occultistes mondiaux répétés à longueur d'années). Lady Gaga y précise que la collecte d'argent (qui participe à l'opération magique d'envoûtement des conscience) est terminée. On ne demande donc pas d'argent aux gens.

Les artistes présentes étaient tous des adeptes du sol en damier, de l'oeil d'Horus, des bains rituels dans le sang et dans le lait, des papillons monarques et des larmes noires signes de possession :Elton John, les Rolling Stones, Paul McCartney, Jennifer Lopez, Céline Dion, Stevie Wonder ou encore Chris Martin de Coldplay, Alicia Keys, Taylor Swift, Pharrell Williams et Chris & The Queens, Billie Eilish, Lizzo et Charlie Puth, la chanteuse belge Angèle, les  acteurs et actrices (Idris Elba, Matthew McConaughey, Sarah Jessica Parker, Amy Poehler…), des personnalités (Oprah Winfrey) et des sportifs (la footballeuse Megan Rapinoe, le pilote Lewis Hamilton).

Un virus sort d'un laboratoire (de plus en plus de médias "mainstream" envisagent l'hypothèse ouvertement) - peut-être un labo financé par Bill Gates qui depuis longtemps nous parle de pandémie, de virus qui attaquera les bronches etc et qui recherche des vaccins dans ce secteur là - on vous enferme chez vous avec la technologie de Bill Gates (les ordis, Internet), on vous fait peur par les grands médias vendus aux grands groupes mondialistes, on vous détend par ce genre de show (heureusement avec le décalage horaire c'était en pleine nuit de 2h à 4h ce matin, mais beaucoup le regardera en différé), tout en continuant à capter votre énergie à leur service par ce biais, et, par derrière, on expérimente : la distanciation sociale (comme dans le film Vivarium de 2019, mot à rapprocher de Scytonema varium, la protéine antivirale du coronavirus), la monnaie unique, la disparition des billets, le tracking avec vos portables. On ne vous impose pas cela d'un coup mais on utilise ce coronavirus comme une étape. Ca résiste encore : Bill Gates se fait incendier sur les réseaux sociaux, l'Amérique profonde manifeste contre le confinement, Trump est de plus en plus obligé de lâcher son conseiller Fauci, Macron doit faire semblant de s'intéresser à la chloroquine (encore que personnellement je ne suis pas convaincu à 100 % du désintéressement du Pr Raoult qui a parmi ses soutiens un ancien patron d'Unitaid et un maçon célèbre ex conseiller de Valls - diviser pour régner, toujours pareil). Restez vigilants !

Lire la suite

HoloLens, Abramovic, Gates, Raccoon City et l'appel de Lady Gaga à Macron

16 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik

On a parlé le 11 avril de la vidéo de la veille(depuis supprimée de You Tube) de l'artiste occultiste Marina Abramovic dont le spectacle virtuel "The Life" (La Vie) était promu par l'empire Microsoft et son casque "HoloLens 2", ainsi que de son producteur, un ancien acteur de série B, et sa société Tin Drum.

L'américain anonyme du Connecticut EnterTheStars (que je cite parfois sur ce blog) fait remarquer que dans la Bible il est souvent dit que "La Vie est dans le Sang" ce qui explique que l'artiste soit dans une robe rouge (qui renvoie aussi à la prostituée de Babylone et divers rituels occultistes sanglants autour de cela).

Il se penche aussi sur le mot "HoloLens" et regarde ce que Wikipedia dit de ce dispositif de Microsoft. Or voici comment il est défini : "Le HoloLens est une unité d' affichage montée sur la tête connectée à un bandeau intérieur rembourré réglable, qui peut incliner HoloLens de haut en bas, ainsi que vers l'avant et vers l'arrière. Pour porter l'appareil, l'utilisateur place le HoloLens sur sa tête, en utilisant une molette de réglage à l'arrière du serre-tête pour le fixer autour de la couronne, en soutenant et en répartissant le poids de l'appareil de manière égale pour le confort, avant incliner la visière vers l'avant des yeux." Il se demande : pourquoi dire que l'HoloLens se porte autour de la "couronne" et non du "crâne" ? Couronne comme corona (et ce fameux Lance Corona joué en 2011 - il y a 9 ans 9/11 - par un Tom Hanks très mobilisé cette année par la propagande sur le Covid-19 - pour un décorticage en anglais du film Larry Crowne/Il n'est jamais trop tard avec ses allusions à la toux, à la distanciation sociale etc voir ici) et comme la couronne de ce mystérieux serpent dévoreur d'enfants couronné que Miley Cyrus se fit tatouer, peu de temps avant l'épidémie, dans la ville fief des nobles tarologues spécialistes de la mise en quarantaine (Enterthestars travaille depuis des années sur ces couronnes et leur mise en scène par les sociétés secrètes qui nous dirigent). 

Autre "bizarrerie" autour de ces casques "HoloLens" : ils ressemblent à des "raccoon masks" (des masques de ratons laveurs) très populaires en période d'Halloween (fête de sorciers), notamment depuis que Marvel a fait de ce petit animal un super héros (mais bon avant il y avait eu aussi le Rocky Raccoon des très occultistes Beatles). Bizarre, parce que ces ratons laveurs sont de la même famille - et même an anglais le mot est le même - que les chien viverrins ou chiens-martres fqui ont partie comme les chauves-souris rhinolophes des principaux vecteurs de la transmission du SRAS et du Covid-19 à l'homme (voir la rubrique "diseases and parasites" de la page que Wikipedia leur consacre). En réalité c'est tout le dispositif HoloLens qui est placé sous le signe du "Raccoon". Comme on le voyait dans une page de Microsoft sur ce casque en mai 2019, la mascotte d'HoloLens est... un raccoon (raton laveur)... et même il s'appelle Bit the Raccoon. Bit, c'est une unité informatique... mais c'est aussi le participe passé du verbe mordre en anglais...mordu par le raton laveur/chien viverrin on attrape le Covid.

 

Pour comprendre jusqu'où va cette "bizarrerie" (qui du coup peut participer d'un sortilège occultiste - la programmation prédictive) il faut faire un détour par l'univers des jeux vidéos. Pour ce faire quoi de mieux que cet article de Manon Carpentier sur Comiga.fr (e français pour une fois), le 28 janvier dernier, qui expliquait que le jeu vidéo Resident Evils sorti en 1996 met en scène une ville décimée par une pandémie. Le laboratoire d'où est sorti le virus dans ce jeu s'appelle Umbrella et son logo est le même (à une différence de couleur près) que le laboratoire de rechercher biologique RLSW à Wuhan (un logo qui d'ailleurs évoque un peu les chevaliers de Malte ou les Templiers...). Dans quelle ville se situe ce jeu ? Raccoon City... Et au passage raccoon est l'anagramme de corona (comme couronne et coronavirus)...

Allez, pour en finir avec le raccoon/raton laveur/chien martre, une dernière remarque : quand GZA du groupe Wu-tang Clan chantait, en 1996, dans "The 4th Chamber" : "Six millions de diables viennent de périr de la peste bubonique ou du virus Ebola, sous le règne du roi Cyrus", juste avant dans le même morceau que certains classent dans la programmation prédictive du Covid-19 il disait "Yo, Wu whole platoon is filled with raccoons" (toute mon équipe est remplie de ratons laveurs)...

Si on s'intéresse au nom de la société de production Tin Drum, cela renvoie au film Le Tambour de Volker Schlöndorff palme d'or à Cannes en 1979, film assez sulfureux sur l'affiche duquel le tambour représente un antiprisme... L'antiprisme est aussi la forme des molécules de soufre (symbole satanique) en forme de couronne... A recouper aussi avec le film "Imagine that" (Dans ses rêves, 2009 - il y a 11 ans, 11/9) avec Eddy Murphy qui  porte une couronne à la fin (le film est très axé sur la musique des Beatles et une couverture magique des Sioux "wakalyapi blanket") mais Enterthestars ne développe pas ce point à ce stade.

Il y aurait donc là une forme de spirale mentale composée du serpent, de la couronne, de l'antiprisme, du raton laveur, des cultes sanglants le mélange entre le réel et le virtuel et le sort auquel tout cela se rattache (sort d'où est sorti la coronavirus, la création en laboratoire, puis sa diffusion et le conditionnement mental par le confinement et les médias) ne pourrait être brisé qu'en découpant un par un les symboles dans lesquels notre inconscient est entraîné par les productions culturelles et médiatiques de masse.

Des gens comme EnterTheStars pensent que l'affrontement entre Trump et son conseiller le très clintonien Dr Fausti, ou entre Trump et le directeur pro-chinois de l'Organisation Mondiale de la Santé (ce qui  reviendra à rendre l'OMS plus dépendante de Gates, Soros, de l'Union européenne et des dons du lobby pharmaceutique) ne sont que des éléments de spectacle pour tromper les gens par rapport à toute cette sorcellerie, toute cette manipulation des symboles qu'il y a eu dans l'industrie du spectacle en amont de la vague de coronavirus.

Dirait-il la même chose de l'étrange appel de l'actrice occultiste Lady Gaga au président français Emmanuel Macron, d'engager son "leadership mondial" (comme il l'avait fait au service de l'Agenda 21 l'an dernier)  "avec les Nations unies, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et Gavi (Global Alliance for Vaccines and Immunization financée par Bill Gates), l'Alliance du vaccin" dans la recherche d'un vaccin contre le Covid-19 ? L'artiste, dont le message est relayé par toute la presse people, en appelle aussi à  Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, qui «en tant que docteur, sait que cette maladie n’a pas de frontières» et au Premier ministre canadien Justin Trudeau. Elle a elle-même récolté plus de 30 millions d'euros dans ce cadre - les collectes d'argent sont des actes magiques qui engagent le public dans le pacte collectif avec les sorciers (voir aussi la collecte de Madonna).

Au fait, en juillet 2019 Lady Gaga n'avait-elle pas fait savoir qu'elle était prête à doubler dans le film Les Gardiens de la Galaxie volume 3 la voix de la loutre Lady Lylla... la petite amie de... Rocket Raccoon ? La spirale tourne toujours.

NB : A propos de Macron, certains ont fait remarquer qu'alors que Trump a décidé de déconfiner les Américains le 1er mai jour de la fête occultiste celtique de Beltane (et l'état d'urgence avait été déclaré un vendredi 13 mars), notre président, lui, a choisi la fête juive de Lag Baomer qui célèbre la sortie de l'épidémie qui selon le Talmud décima les disciples du grand sage Rabbi Akiva.

 

Dans George Magazine de février 1997, Bill Gates parlait déjà d'une maladie virale des poumons qui frapperait une planète "surpeuplée"

Dans George Magazine de février 1997, Bill Gates parlait déjà d'une maladie virale des poumons qui frapperait une planète "surpeuplée"

Lire la suite

Le scandale "Nth room" en Corée du Sud

13 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les rapports hommes-femmes, #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Je vous avais parlé il y a quelque temps de cet étrange passage d'un membre du groupe de rap Wu-tang Clan (nom dans lequel on peut entendre Wu-Han) en 1996 "Six millions de diables viennent de périr de la peste bubonique ou du virus Ebola, sous le règne du roi Cyrus" (Cyrus= Trump=le serpent couronné=Miley Cyrus ?). Le morceau s'appelait "The 4th chamber"... Le membre s'appelait GZA et l'image de sol maçonnique sur la pochette du disque était très évocatrice.

Autres paroles "My own phone sex
Mon propre téléphone sex
Watch out for Haiti bitches
S'occupe des putes d'Haïti
I heard they throw hex
J'ai entendu dire qu'elles jettent des sorts
Yo, Wu whole platoon
Yo, tout le staff Wu

Is filled with rac-coons
Est plein de ratons laveurs"

Wu-tang-Clan a inspiré divers remix, dont "Nth Chamber" en 2013.

En Corée du sud vient de sortir un scandale sexuel au nom équivalent : "Nth Room" (Enième pièce, énième salle). 

Les Nth Rooms sont des salles de chat sur l'application de messagerie Telegram où les utilisateurs produisent et échangent illégalement des images déshumanisantes de femmes. Les victimes, souvent mineures, sont fréquemment contraintes par les utilisateurs de Telegram à s'infliger à elles-mêmes des sévices.

Le groupe d'origine de ces chats appelé "nth room" aurait vu le jour sur Telegram en 2018 ou au début de 2019. Il existe maintenant un réseau entier, chacun avec des noms différents comme "esclave room", "female child room" ou "violate your acquaintance room" (pièce pour violer une connaissance). 

Les filles mineures y sont dégradées, forcées d'aboyer comme des chiens ou de se coucher nues sur le sol des toilettes publiques pour hommes, de se faire des scarifications etc. Ces victimes (parmi lesquelles de smineures) ont souvent été dupées pour donner des informations personnelles aux agresseurs, puis ont été victimes de chantage pour obéir aux caprices sexuels des utilisateurs de cette application.

L'histoire a été révélée pour la première fois par un reportage dans le journal coréen Hankyoreh en novembre dernier. Un reportage de Kookmin Ilbo qui a suivi au début du mois de mars, détaillant les actes horribles, a déclenché un tollé à l'échelle nationale. Cela survient quelques mois seulement après la révélation du scandale Burning Sun , qui impliquait des stars de la K-pop dans un réseau de prostitution à Séoul, et alors que la colère continue de mijoter contre d'autres formes d'abus sexuels contre les femmes, y compris les crimes généralisés par caméra espion .

Il s'agit de phénomènes de chantage à grande échelle impliquant des centaines de jeunes victimes et des centaines de milliers de voyeurs (dont 80 % d'adolescents) dont certains sont prêts à payer jusqu'à 1 200 dollars.

Le cerveau présumé d'une des réseaux, un jeune nommé Cho Joo-bin/Tcho Ju-bin (25 ans) qui vient d'être arrêté aurait payé ses administrateurs en crypto-monnaies, avec des liens vers des paiements suspectés de monero (XMR) . Mais les enquêteurs n'ont pas encore les moyens légaux pour enquêter sur ces modes de paiements qui pourraient révéler l'identité desdits administrateurs. Il semble bien qu'il y aurait aussi un mystérieux "docteur" derrière tout cela.

Phénomène purement "local", endémique à la Corée du Sud ? Où existe-t-il des ramifications ?

Lire la suite

Entrez dans le Royaume

12 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik

Je ne pense pas que nous soyons à la veille du règne de l'Antéchrist. "Ils" essaient de le mettre en place, comme "ils" ont essayé pendant la peste noire, à la soi-disant Renaissance, en 1793, en 1940 etc. Mais il y a des résistances. Non pas ici sur Terre, mais des les cieux, c'est à dire dans le monde spirituel. Et quand bien même le règne de l'Antéchrist pourrait vraiment advenir dans trois ou quatre ans, vous ne pouvez pas, vous, vous contenter chaque jour de critiquer ses valets - George Soros, Bill Gates, Emmanuel Macron, les médias -, parce que cela vous détourne du plus important.

Et le plus important, c'est votre réforme intérieure. C'est votre réforme intérieure qui va changé le cours des choses ici-bas et dans les cieux.

"Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés" (Matt 24:21-22) "Car la détresse, en ces jours, sera telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé; mais il les a abrégés, à cause des élus qu'il a choisis. " (Marc 13:19-20)

C'est "à cause des élus qu'il a choisis" que les souffrances du monde peuvent être abrégées, et, vraisemblablement, c'est aussi à cause des processus dans leur coeur que la fin ultime peut encore être reportée. Car, nous dit St Paul, en 2 Thessaloniciens 7 il y a quelque chose qui "retient" encore l'arrivée de l'Antéchrist.

Ce qui se passe dans le coeur des élus agit sur le cosmos, soit pour abréger les tribulations, soit pour retenir le règne de l'Impie.

Sainte Geneviève le savait bien, qui passait des mois à prier seule dans une cellule et sauva Paris de l'invasion des Huns à cause de cela.

Cela signifie que nous tous (car personne ne sait qui est élu et qui ne l'est pas, qui a son nom inscrit dans le Livre de la Vie dans les cieux ou pas) devons nettoyer notre âme, la changer, l'élever, en application les préceptes de l'Ecriture et en fuyant le Mal. Il faut liquider ces serpents qui ont envahi notre coeur dans l'enfance, dans l'adolescence et y on fait leur nid. Toutes ces maladies qui sont en nous, qui se sont nourries de nos vices, de nos bassesses, de notre orgueil. Ce sont des bactéries qui parasitent tous ces mauvais penchants que nous avons par nature, et qu'elles entretiennent. Il faut chercher à s'en débarrasser par la droiture, la générosité, l'humilité, la confiance totale à Dieu, chaque jours, et ne rien leur donner. Et il ne faut être indulgent avec aucune de ses fautes, être prêt à se couper le pied, si le pied vous fait fauter (Marc 9:41, Matthieu 18:8).

Mais ce n'est pas tout. Si vous faites cela, vous appliquez les enseignements des trois évangiles synoptiques (Luc, Marc, Matthieu). Mais il faut aussi appliquer celle de Jean, celle qui vous fait entrer de plain pied, dès avant la mort, dès avant le Jugement, dès maintenant, dans le Royaume, dans la Lumière.

C'est le plus difficile. Ca ne se fera pas tout seul. C'est là que la dimension de l'élection intervient. Car ce passage à la dimension supérieure, c'est Dieu qui l'opèrera pour vous en Christ. C'est lui qui liquidera les derniers serpents en vous, ceux que vous ne connaissez pas, ceux qui vous empêchent de voir et ressentir la vraie Joie, la vraie force, la Paix et la Lumière. Dieu ne vous le doit pas, et ce n'est pas par vos actes que vous le mériterez. Vos actes (vos oeuvres) ne peuvent que vous disposer à le recevoir, cela ne vous le fait pas gagner. C'est lui seul qui décide souverainement de vous le donner ou pas, en vertu d'un décret fixé de toute éternité, suivant que votre nom se trouve ou non dans le Livre, et il le fera au moment qui sert son plan ou pas.

Mais au nombre des actes (des oeuvres) qui peuvent vous préparer à cela, il y a ce retour à votre âme, ce nécessaire face à face avec vous mêmes, avec vos démons, importés ou non du reste de la société, et ou reçus par des malédictions, cette authentique volonté d'en finir avec eux, dans un dialogue confiant avec l'Esprit de Dieu, avec Christ, avec ses anges fidèles. Nous savons par la Résurrection du Fils sacrifié que la victoire totale ici bas (et non seulement après la mort) est possible. Il faut être prêt à la recevoir. Ne perdez donc pas trop de temps à lire Internet, l'actualité etc, à  penser à Macron, aux soignants, à la maladie, à la crise économique. Détachez vous de vos écrans d'ordinateurs, de vos téléphones, des conversations, du bruits. Isolez vous encore plus du monde, restez dans le silence face à vous mêmes, et face à Dieu. Regardez vous, regardez vous en Dieu. Simplement cela. Faites cet effort de recentrage consciencieux. Et d'abandon à sa grâce.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>