Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #le monde autour de nous tag

Algérie, Cuba, Thaïlande

16 Avril 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Un ami m'écrit aujourd'hui (je modifie juste un peu son mail pour protéger l'anonymat de tout le monde) :

"Je viens d'avoir deux échos en même temps. Mohammed m'a skypé d'Algérie où il se trouve et m'a dit que la rue algérienne est enthousiaste de la fusée nord-coréenne. Ils rêvent peut-être un peu là-bas, mais il est intéressant de noter que des gens simples à 1000 km d'Alger s'identifient spontanément à la Corée du nord et croient dans sa version sur la fusée et pas dans celle de "l'ONU". Cela montre des potentiels. Le passage de Galloway par l'Algérie a aussi eu un grand impact par rapport à Gaza et aux dictateurs arabes bien sûr mais aussi parce que Galloway a réussi à faire ouvrir la frontière algéro-marocaine fermée depuis une décennie. Du coup, son action a réveillé la rue arabe en direction de la gauche.

Et mon ami syndicaliste vient de me téléphoner pour me faire un compte rendu de l'atmosphère à Cuba.

Cuba est devenu la porte de l'Amérique latine, c'est devenu un "must" pour les chefs d'Etat. Il y a des semaines où jusqu'à 3 chefs d'Etat passent, car c'est souvent via La Havane que les contacts avec les dirigeants de toute l'Amérique latine passent. Donc c'est une bonne carte de visite, y compris pour ouvrir les portes commerciales aux hommes d'affaire. (...) A Paris un conseiller UMP a déposé au Conseil de Paris une proposition d'aide humanitaire à Cuba lors du dernier cyclone. Elle a été votée par tous les groupes sauf ...le PCF qui a voulu se démarquer de Cuba !!!!  (...)A l'UMP, il existe aussi un lobby castriste et un lobby anticastriste pour contrebalancer bien entendu, comme au PS. Selon mon camarade, La Havane en fait une vraie capitale culturelle, où festivals du cinéma suivent expositions de peintres du monde entier, visites d'artistes , de cinéastes, etc. Un vrai tourbillon dit-il qui fait de l'Europe quelque chose de très provincial en comparaison. (...) Fidel écrit beaucoup et se promène dans les rues de la Havane et discute avec les gens. Les récentes purges dans la direction du Parti visent des personnes qui se sont crues trop puissantes et on voit cela là-bas comme un retour à la "morale révolutionnaire". Bref peut-être qu'il faut regarder de ce côté ?"

Je n'ai pas pu avoir confirmation sur le vote au Conseil de Paris, mais sur les liens de l'UMP avec Cuba, un militant m'a confirmé par mail qu'une association d'aide à Cuba proche du PC "a des relations avec les jeunesses de l'UMP qui participent à certaines de ses opérations. Et ils se financent avec un dîner sélect au Sénat présidé par Poncelet du temps où il était président du Sénat." Cela m'a rappelé les échanges entre l'ex-ministre de Franco Manuel Fraga et  Fidel Castro au milieu des années 1990. Il y a toujours eu une forme d'entente possible sur les bases de la Realpolitik entre les Etats révolutionnaires et les partis conservateurs, qui a le don d'exaspérer les tendances idéalistes et moralisatrices de la gauche (le PS, les trotskistes, les anarchistes).

Que vous dire d'autre ? Une jeune activiste de l'Acrimed, à la suite de mon article sur la Thaïlande a attiré mon attention sur un papier profondément écoeurant du journal Libération sur les "Chemises rouges". L'article, dont j'ai ajouté la référence au bas de mon texte, en dit long sur le regard que ce journal porte sur les pauvres. C'est quand on parle de l'autre bout du monde que les préjugés s'expriment avec le moins de retenue.
Lire la suite

Moldavie le mâillon faible

8 Avril 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

 Quand on regarde la carte de l'Europe, on se rend compte que la Russie dispose de trois enclaves "non européisables à court terme", tributaires de son aide économique (des fournitures de gaz notamment) : Kaliningrad, qui lui appartient, la Moldavie de Voronine, et la Serbie (dont l'adhésion à l'UE reste problématique).

Le mâillon faible du dispositif est la Moldavie, petit pays pauvre, rural, à l'identité culturelle peu marquée (les russophones y sont nombreux, même hors de Transnistrie, et la langue roumaine n'y est pas très "académique").

Il n'est pas étonnant que certains aient songé à y mener une petite "révolution orange" à l'issue des élections législatives de dimanche. "Certains", c'est à dire peut-être certains éléments nationalistes roumains de Bucarest... peut-être aussi certains lobbies occidentaux (européens, voire états-uniens) ? Il est trop tôt pour le dire, mais on voit bien qui cette insurrection de l'opposition moldave favorise...
Lire la suite

Et si le monde multipolaire n'était qu'un monde de haine ?

31 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Je lisais ce matin une interview assez peu sympathique d'un certain Alexandre Douguine, dont m'avait déjà parlé un garçon qui vend des pompes en Russie. M. Douguine y défend une Eurasie qui évite soigneusement la Chine."Les chinois sont très sympathiques quand ils vivent en Chine." dit M. Douguine... Bigre... Chacun chez soi, les vaches seront bien gardées. En 1999 nous combattions l'ordre mondial américain. Mais on peut se demander ce qui est en train de se construire sur ses décombres. N'est-ce pas une juxtaposition de cinq ou six "sphères de civilisation" qui s'ignoreront mutuellement, sauf pour passer des accords étatiques ponctuels... Un ordre au fond manipulable par l'Occident (qui pourra jouer une sphère contre une autre), et conduire à de nouvelles guerres (d'ailleurs  cet équilibre entre six puissances n'est-il pas l'équilibre bismarckien dont le dérèglement conduisit à la guerre de 14-18) ?

Tout cela est inquiétant. Et je ne vois pourtant aucun signe tangible des Russes ou des Chinois en direction des non-alignés qui puisse augurer d'un renouveau de l'internationalisme auquel nous aspirons. On ne voit que du business en ce moment, et quelques stratégies militaires pour réunir ces "blocs" en formation, mais pas de volonté de coopération au niveau de la société civile.
Lire la suite

"La journée de la jupe"

21 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Vu hier La Journée de la jupe sur Arte (record d'audience 2,2 millions de téléspectateurs), il me semble que ce film illustre ce qu'écrivait Houria Bouteldja sur l'instrumentalisation néo-coloniale de la lutte des femmes... J'ai été très mal à l'aise et très en colère en le regardant. C'est un mélange d'esthétique américaine (la fascination du flingue, celle qui a conduit à l'élection de Bush et au discours du "choc des civilisations") et d'esprit de croisade laïcard qui non seulement produit des caricatures, mais joue sur l'intime, la sexualité (les questions de viols collectifs, l'effet de séduction aussi que produit Isabelle Adjani, qui a quand même été une icône pour toute une génération). On a l'impression d'un film qui cherche à provoquer une guerre civile parmi les gens issus des anciennes colonies, entre les filles et les garçons, entre ceux qui soutiennent les valeurs occidentales et les autres. C'est incroyable que l'on puisse encore jouer avec le feu ainsi, faire une telle apologie de la violence, trancher dans le vif, dans la chair, de problèmes si complexes. Que les pouvoirs culturels et économiques de ce pays subventionnent ce genre de film, après les catastrophes qu'ils ont déjà provoquées ou cautionnées partout dans le monde.
 
Le plus triste c'est que beaucoup de profs ont aimé ce film. Sans doute y ont-ils vu l'expression d'un violence qu'ils éprouvent, dont ils se sentent victimes, et qu'ils auraient envie de rendre. Nous voilà devant des écoles détruites par 15 ans de néo-libéralisme, avec des profs devenus les équivalents des petits-blancs à l'époque coloniale, et un système qui, tout en les affaiblissant de plus en plus, flatte leur envie de revanche contre leurs propres élèves.
 
Voilà qui est on ne peut plus malsain.
Il me semble qu'on ne peut rétablir le dialogue que sur fond d'une rupture politique globale avec la dérive des sociétés européennes que l'on constate depuis 20 ans. Mais comment ?

NB : on peut cliquer ici pour la bande annonce et des extraits, et pour une interview du réalisateur dans Le Point.

Lire la suite

A l'approche du 10 ème anniversaire...

21 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Les 620 soldats espagnols vont être retirés de la KFOR au Kosovo. Washington se dit déçue. En Russie la Douma a demandé au président Medvedev d'agir pour renégocier le statut du Kosovo et mettre un terme au mandat de tribunal pénal international sur la Yougoslavie. Deux bonnes nouvelles à l'approche du 10 ème anniversaire du bombardement de la RFY.

Collon sur son site donne la parole à l'ex ministre des affaires étrangères de la RFY : cf

Lire la suite

Closed Zone - Gaza

14 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Lire la suite

Les rapaces contre l'Irak

11 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Vu hier une enquête excellente sur le programme "Pétrole contre nourriture". Voici la partie la plus intéressante du documentaire - il y a aussi dans cette enquête des révélations sur le rôle dans les détournements de fonds de Paul Bremer, l'administrateur néo-conservateur américain en 2003 qui volait des milliards de dollars, stockés dans des camions de billets de banque, à l'Irak au moment même où, la main sur le coeur, il faisait le procès de la corruption sous Saddam. De très bons passages aussi sur les sociétés suisses, et ces juges qui ont récupéré quelques millions de la corruption... pour financer l'Etat suisse, pas pour le rendre à l'Irak. Un documentaire très percutant sur le cynisme de notre époque, tous les vautours occidentaux qui se sont précipités sur les occasions de profit sur le dos d'un pays où 1 million d'enfants mourraient de faim. On attend toujours l'inculpation devant la cour pénale internationale des gens qui ont mis en place ce système (Madeleine Albright, Bill Clinton), de ceux qui ont continué de piller l'Irak après sa conquête (George W Bush, Paul Bremer, Dick Cheney), de ceux qui font encore payer l'Irak aujourd'hui pour des dommages de guerre de 1990 dont beaucoup sont inventés de toute pièce. Ces gens causent un préjudice à l'humanité bien supérieur aux errements du président de la République soudanaise. Plus que les hommes, c'est tout un système économique qu'il faut condamner et combattre, et le faire activement, avec détermination et réalisme, pas avec des rêves.

Lire la suite

Back into Afghanistan

4 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Cette remarque ironique dans un article hostile à l'implication états-unienne en Afghanistan :

In fairness, I should note that the CIA did develop an innovative strategy last year for winning the hearts and minds of some Afghan tribal leaders. An agent in the country's southern region was seeking the help of a 60-something-year-old chieftain, but no go -- until he learned that the man, who has four younger wives, was having performance problems. "Take one of these," said the agent, discreetly offering Viagra pills.


Days later, the agent returned to the village to find the old man wreathed in a glowing grin that only sex can induce. "You are a great man," exuded the happy chieftain, who subsequently became a useful source for the agency. It gives new meaning to the old bumper-sticker, "Make love, not war."


Lire la suite

Anniversaires

3 Mars 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

On va bientôt commémorer les 10 ans des bombardements sur la République fédérale de Yougoslavie. Je sais que, malgré la publication de mes "10 ans sur la planète résistante" qui parle beaucoup de ce que j'ai vu en Serbie, personne ne me tendra un micro. Je laisse à d'autres la parlotte sur les estrades. Je me souviens de ceux qui à l'époque me poussaient à écrire, à jouer les porte-paroles. J'ai beaucoup écrit sur de nombreux blogs, pour eux, mais j'ai largement échoué à me faire entendre. Je n'en conçois pas de ressentiment. A l'époque, je songeais surtout à poser des jalons pour l'avenir, laisser des témoignages pour qu'on nous donne raison 20 ans plus tard. La semaine dernière Pierre Lévy me disait : "Tu dénonces l'UCK comme une organisation stalinienne, mais je suppose que ton jugement sur les staliniens a évolué depuis lors". Il a évolué sur le stalinisme, comme sur bien d'autres points. Même si je suis resté fidèle à l'hommage que je rendais à l'époque à la résistance yougoslave et serbe, il est beaucoup de choses que je ne ressens plus de la même façon. A commencer d'ailleurs par ma complicité avec celui que j'appelle Boris et avec qui au fond je n'ai plus rien en commun. C'est une évolution assez naturelle je suppose.

La Yougoslavie s'est un peu éloignée. Je soutiens le combat juridique du gouvernment serbe contre la reconnaissance unilatérale du Kosovo. Mais je ne le soutiens pas dans les mêmes termes que bien des Serbes à Paris le font. Peu importe d'ailleurs : ces nuances n'intéressent ni les Serbes, ni personne d'autre.

Mon éditeur m'a confirmé hier son feu vert pour un livre sur la Pridnestrovie/Transnistrie. Je bâtis de nouveaux projets politiques. Des projets dont je ne pourrai parler que plus tard sur ce blog, quand ils connaîtront un début de réalisation. Le réseau "Atlas alternatif" sur Facebook continue à recevoir des adhérants. Vous pouvez vous y inscrire. Il n'est pas exclu que nous finissions un jour par en faire quelque chose.

Lire la suite

La musique adoucit les crises

4 Février 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Voici les "mélodies de la crise financière". Elles ont été composées grâce à Songsmith, le logiciel musical de Microsoft, à partir des graphiques montrant la chute des cours de la bourse, les morts en Irak etc.



Lire la suite

Sarko au Congo

31 Janvier 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

A noter ceci dans la presse :

"Sarkozy veut dépecer la RDC
(Courrier International 22/01/2009)


Le président français a jeté un pavé dans la mare en proposant une restructuration de la région des Grands Lacs en faveur du Rwanda et au détriment de la république démocratique du Congo. Celle-ci n'apprécie guère." (http://www.africatime.com/Rdc/nouvelle.asp?no_nouvelle=442352 - http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=93652). L'article a été publié dans Le Potentiel (quotidien de Kinshasa - http://www.lepotentiel.com)

Pendant ce temps L'oeil du Patriote écrit :

"Au moment où la classe politique congolaise est divisée  par la succession des événements à l’Est de notre pays, nos envahisseurs, eux, accélèrent l’exécution du schéma d’occupation et d’annexion de la partie Est de notre pays, la République Démocratique du Congo. En l’espace d’un mois seulement, les Congolais ont assisté, hébétés, à l’exécution rapide des  scenarii de la fin d’un processus savamment conçu par Kagamé à Kigali, et soigneusement exécutés en RDC par son digne représentant, «Joseph Kabila»: dissidence de Ntaganda, destitution de Nkundabatware de la présidence du CNDP, annonce de la fin de la rébellion par le nouveau patron du CNDP, Bosco Ntaganda, normalisation des relations entre Kinshasa et Kigali et amorce d’une négociation pour mettre fin à la présence des rebelles hutus rwandais de FDRL, signature d’un accord (secret ?) entre la RDC et le Rwanda autorisant l’entrée de l’armée rwandaise en RDC, d’abord comme «simple observateur» (dixit ministre Tambwe Mwamba, relayé par son collègue Mende), ensuite comme « forces amies pour combattre le FDRL et les milices locales » , et enfin, annonce pompeuse de l’arrestation de Nkundabatware au…Rwanda. Ouf ! Les Congolais n’y ont vu que du feu! Certains, comme des automates, ont même applaudi et remercié le maître de Kigali (et de Kinshasa ?). Les pauvres! Heureusement qu’il y a aujourd’hui des patriotes congolais qui se sont débarrassés des effets soporifiques de cette morphine ! La grogne gagne du terrain. Dieu merci !"

Le Potentiel laisse entendre qu'Obama ne serait pas sur la ligne de Sarkozy sur la balkanisation de la RDC (http://www.africatime.com/rdc/nouvelle.asp?no_nouvelle=443313&no_categorie=). Du wishful thinking ?

Lire la suite

Le retour des options nucléaires

31 Janvier 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Je lis aujourd'hui dans RIA-Novosti sous la plume d'Ilya Kramnik :

"La déclaration sur le déploiement éventuel de cette arme (les missiles iskander) dans la région de Kaliningrad s'explique très facilement : l'implantation du système de défense antimissile américain en Pologne et en République tchèque constitue une menace directe pour le potentiel nucléaire russe. Certes, 10 missiles intercepteurs GBI qu'il est prévu d'installer en Pologne à la première étape, et même 50 de ces missiles, ne pourront parer une attaque de grande envergure des Troupes de missiles stratégiques russes (RVSN) et de porte-missiles sous-marins, mais l'importance de ces missiles intercepteurs s'accroîtra incommensurablement après le premier coup nucléaire éventuel porté par les Etats-Unis à la Russie. Dans ce cas, les intercepteurs d'ABM feront face à un nombre très réduit de missiles russes restés intacts après le premier coup, ce qui permettra aux Etats-Unis de compter sur un succès et de remporter, pour la première fois après les années 50, la victoire dans une guerre nucléaire. " (http://fr.rian.ru/analysis/20090130/119896009.html)

Lire la suite

Chomsky, Obama et la crise

20 Janvier 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Lire la suite

Gaza, le courage et la lâcheté

10 Janvier 2009 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous

Des images semble t-il filmées par une télévision coréenne, montrent le courage d’une jeune palestinienne demandant pacifiquement à un soldat de Tsahal de ne pas tirer sur la foule.


Un mot de Roland Dumas à propos de la lâcheté française :






Un dessin de Charb dans L'Humanité dimanche du 29 janvier 2009 p. 65


Lire la suite

L'inconstance de l'actualité

30 Octobre 2008 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Billets divers de Delorca, #Le monde autour de nous

Difficile de ne pas céder au flot de l'actualité et de prendre du recul. Peu de blogs et sites y parviennent.

Voyez par exemple le phénomène "Sarah Palin". Il y a un mois elle fascinait les médias, et beaucoup, comme Julia Kristeva dans Libération, y allaient de leurs critiques contre cette forme d'idolâtrie de la "mère conservatrice", crépuscule de la virilité en même temps que du féminisme authentique. On se croyait revenu à Çatalhöyük au 7 ème millénaire avant JC. Et puis, l'adjointe de McCain a révélé son incompétence, elle est devenue un "boulet" pour le candidat républicain, Hustler a fait un film X sur elle, et la voici revenue au statut d'une Edith Cresson ordinaire. L'ordre règne à Varsovie. 

Même chose pour l'essor de la Russie, que l'on a cru entrevoir avec certitude quand le Kremlin résistait à l'aventurisme de Saakachvili en août. Maintenant que la bourse de Moscou s'est effondrée, et avec elle le prix du baril du brut, les doutes sont à nouveau permis.

La crise financière elle-même, personne ne sait trop qu'en faire. Après avoir pressenti l'effondrement imminent du système, on se rabat sur l'hypothèse d'une simple "récession". Le Grand Soir n'est peut-être pas pour demain.

Revenons encore à la politique intérieure étatsunienne. En 2007 Paul Craig Robert pronostiquait sans rire la possibilité pour Bush - ou quelque coterie derrière lui - de déclarer l'état d'urgence, celle d'un coup d'Etat militaire. Puis on a dit que, même si les démocrates gagnaient, ce serait Hillary Clinton, parce qu'elle avait l'argent des multinationales. Même quand elle était au coude à coude avec Obama on pronostiquait qu'elle pourrait être élue comme candidate, même avec moins de délégués qu'Obama à la convention démocrate. Puis quand Obama a pris les devants, au lieu de souffler un peu, beaucoup se sont exclamés qu'il ne le devait qu'à son virage à droite, et que donc rien ne changerait.

Je ne suis pas hostile à chacune de ces analyses prises isolément. Mais ce qui me gène, c'est l'enchaînement : cette façon que tout le monde a d'enchaîner un propos, puis un autre qui le contredit, au fil de l'actualité et de ses rebondissements. C'est une marque de dépendance à l'égard d'un flux dont le rythme reste dicté par les grands médias. La forme même d'Internet, et du blog, favorise cette absence de recul. C'est pourquoi je crois judicieux de se détacher de l'actualité de temps à autre, se pencher sur l'histoire ancienne, sur la littérature, reconstruire dans ce périmètre l'espace d'une pensée à soi qui évitera ensuite de voler au vent comme les feuilles et d'embrasser les credos en vogue ou leur démenti sans la moindre constance. Nous avons tout à gagner à nous éloigner de l'actualité - même s'il est vrai qu'hélas nul ne peut se payer le luxe de l'ignorer complètement.

Lire la suite
<< < 10 20 21 22 23 24 > >>