Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #vatican tag

Poignée de main maçonnique de Pelosi au Vatican

13 Octobre 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Avortement, #Les Stazinis, #Peuples d'Europe et UE, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme

La poignée de main entre Nancy Pelosi, speaker democrate de la chambre des représentants américaine, soi-disant catholique, qui a largement contribué à faire passer dans la législation l'avortement jusqu'aux derniers jours de la grossesse aux Etats-Unis avec le Pape François au Vatican le 9 octobre a fait couler beaucoup d'encre. La poignée de main entre les deux personnalités avait toutes les caractéristiques d'une salutation maçonnique selon les règles des sociétés secrètes. Certains comme Taylor Marshall l'identifient même à la poignée de maître à apprenti.

Ce geste des deux mains sur la poitrine (signe égyptien ?) intrigue aussi. Il fait aussi penser au geste de la catholique tendance 666 Arielle Dombasle dans une émission de France O en juin 2019 au moment où elle condamnait "l'intégrisme religieux" (cf la photo ici).

Après avoir rencontré Nancy Pelosi, le pape s'est adressé aux parlementaires qui étaient à Rome pour une réunion préparatoire avant la conférence annuelle de l'ONU sur le climat, qui commence à Glasgow, en Écosse, le 31 octobre. François a fait référence à un appel conjoint que lui et d'autres chefs religieux ont signé ce semaine qui appelle les gouvernements à s'engager sur des "objectifs ambitieux" (dictatoriaux et globalistes) lors de la conférence des Nations Unies, que les experts considèrent comme une opportunité cruciale pour lutter contre la menace du réchauffement climatique.

On apprend aussi que le pape vient d'être nommé guide moral de la fondation créée par Lynn Forester De Rothschild, épouse de Sir Evelyn Robert de Rothschild, un financier britannique très proche de Bill et Hillary Clinton, et de Jeffrey Epstein (puisque son nom figure sur les Lolita Express). Cette fondation s'appelle les "Gardiens". Elle comprend Rajiv Shah, président de la Fondation Rockefeller et ancien partenaire de l'escroquerie de Bill Gates en Afrique appelée AGRA dont on a parlé ici, Darren Walker, PDG de la Fondation Ford, un des pilliers de l'impérialisme américain dans le monde, et le gang bien connu de la vaccination obligatoire, du traçage des gens et de la suppression des monnaies nationales : Visa, Mastercard, Bank of America, DuPont, The Estée Lauder Companies, Johnson & Johnson et BP.

Au moment de la visite de Pelosi, une partie des 500 000 militants anti Green pass (pass sanitaire) réunis dans les rues de Rome, guidés, selon Zagami, par Nicola Franzoni prenaient bizarrement d'assaut les locaux de la CGT italienne plutôt que ceux du Capitole... Le site "FromRomeInfo" explique que Leo Zagami (ex-franc maçon proche de l'AltRight Américaine et d'Alex Jones) veut un coup d'Etat quand Franzoni (entrepreneur ligure anti-FM qui cumule les persécutions judiciaires depuis son engagement anti-dictature sanitaire), serait partisan de la non-violence.

Lire la suite

Faut-il croire Celeste Solum sur les plans de l'Agence fédérale des situations d'urgence ?

22 Mars 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Bill Gates, #Christianisme, #Vatican

Les lanceurs d'alerte sont souvent les uniques sources d'information fiables sur les structures opaques qui préparent notre avenir dans l'ombre. Mais beaucoup d'entre eux sont souvent de faux témoins, manipulés par des services secrets ou simplement victimes d'une dérive paranoïaque.

En ce moment il en est une que beaucoup de chercheurs de vérité (Mike Adams, Dave Hodges, David Icke, Henry Makow, James Perlow) interviewent ou relaient ses déclarations sur les réseaux sociaux : elle s'appelle Celeste Solum. Elle se présente comme une ancienne employée de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Federal Emergency Management Agency - FEMA) américaine, mais même l'agence Reuters (le 1er juin 2010) a pris la peine de démentir ses thèses et de préciser que l'agence ne l'avait jamais comptée parmi ses employés.

Henry Makow résumait ainsi il y a peu le témoignage de Solum : " Avec la robotique, la plupart des êtres humains sont devenus redondants pour les Illuminati. Quand il y aura des famines et des pannes d'électricité géantes, les gens afflueront vers des «centres d'accueil» où ils seront internés et envoyés dans des camps de concentration où ils seront gazés ou guillotinés. L'objectif est de supprimer 90% de la population.

Les tests Covid sont destinés à collecter votre ADN. Les vaccins contiennent des cellules souches de foetus avortés et des protéines humaines qui ont été développées dans des plantes et des souris («un humain dans un costume de souris»). Ils contiennent également des «hydrogels» nano-renforcés - des nanoparticules qui fusionnent en permanence avec vos tissus, qui se connectent à un réseau informatique 5G lequel «surveille votre santé» à tout moment et déterminent si vous pouvez aller travailler ou acheter de la nourriture.

Concernant la nourriture, la viande sera progressivement supprimée et les rations des camps de concentration - «micronutriments» - seront introduites pour le grand public. On ne pourra plus aller au supermarché. Nous ne serons pas autorisés à «prendre quoi que ce soit à la nature» et devrons réduire de moitié notre empreinte carbone. 

 La FEMA estime que seulement 3% des propriétaires d'armes à feu résisteront à la confiscation des armes par la force.

 Ils font un inventaire de tout ce qui a une valeur matérielle. Toute propriété privée «sera fédérale."

Makow reconnaît qu'il est tentant de considérer Solum "comme une cinglée". Plusieurs indices le prouvent : "Elle a tendance à exagérer, quand elle dit qu'elle cultive 500 variétés de tomates dans sa ferme du Montana ou que «sept millions de drones» nous surveillent. Elle met beaucoup l'accent sur les changements cosmiques: "cycles de 2000 ans"; "le soleil s'est silencieux" et la "magnétosphère" s'est affaiblie. Nous sommes, dit Solum, à la "fin des temps". Elle affirme qu'un deuxième virus de Wuhan a été libéré. un "destructeur de plantes" qui a décimé ses vergers dans le Montana."

D'un autre côté, observe Makow, la folie actuelle de nos dirigeants semble donner raison à Solum : "Des milliards de dollars ont été dépensés et des millions de vies ont été perturbées ou détruites pour un virus qui a un taux de mortalité de 0,25%. 68 000 Britanniques ont été condamnés à une amende pour avoir enfreint le confinement. Un jeune couple a été terrorisé par une équipe de police spéciale (SWAT) de 12 personnes qui croyaient qu'ils organisaient une fête. Une mamie de 82 ans regardait la télévision au lit lorsque la police est arrivée pour lui reprocher d'avoir pris le thé dans son jardin avec deux amis plus tôt dans la journée.   Un restaurateur du Michigan a été menotté et incarcéré après avoir publiquement averti les Américains qu'ils étaient réduits en esclavage"

En réalité il semble que les propos de cette dame, comme ceux de beaucoup de chercheurs de vérité, méritent un examen attentif. Tout n'est pas exact, mais tout ne peut être rejeté en bloc. L'objectif dépopulationniste est affiché depuis longtemps dans les Georgia Guidestones, dans des films d'anticipation hollywoodiens, dans des représentations artistiques à référence maçonnique comme à l'aéroport de Denver, et dans les discours écologistes depuis le Club de Rome jusqu'aux déclarations de Bill Gates. Sur la présence de cellules de foetus dans les vaccins, elles sont effectivement utilisées dans la recherche vaccinale : c'est le cas des vaccins de Pfizer et Moderna qui ont  utilisé des cellules fœtales d'un avortement pour des tests précoces,  et du vaccin de Johnson and Johnson qui les utilise aussi dans sa production, ce que néanmoins la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Vatican a malheureusement validé. La tendance à gêner toujours plus l'exploitation agricole est confirmée par des règlementations de plus en plus sévères en la matière dans tous les pays développés. La volonté de désarmer les populations qui a atteint tous ses objectifs en Europe,est soutenue aux Etats-Unis par des milliardaires très investis dans la promotion du Nouvel ordre mondial écologique avec des manifestations où l'on exhibe des yeux d'Horus (avec d'ailleurs un financement par le planning familial dépopulationniste : tous ces causes s'entrecroisent). La propriété collective est souvent mise en avant par les apôtres de la "grande réinitialisation" (great reset).

D'ailleurs même sur les tendances magnétiques solaires actuelles, il y a du vrai dans le propos de Mme Solum. Pour les Chrétiens, je renvoie à cet intrigant livre de Charly Buttafuoco qui réunit des données scientifiques sur le sujet et les fait converger avec une réflexion sur la danse du soleil de Fatima en 1917.

Il y a peut-être ici ou là des exagérations ou des approximations, mais cette publiciste expose par ses déclarations des soupçons très présents dans l'air du temps, et que viennent alimenter de nombreux éléments factuels.

On notera que Solum développe depuis peu à la suite de Tim Alberino une thématique sur la "biodéfense d'Apollon", qui renvoie à cet imaginaire d'Apollon (dieu qui apporte guérison et maladie, protecteur des troupeaux et de la jeunesse - de la réduction des jeunes au statut d'animal grégaire - , annonciateur des nouveaux âges) qui était très présent autour de Trump, comme l'avait repéré Enterthestars (son tableau du char d'Apollon conduit par l'Aurore dans la Trump Tower, et les échos dans certains films qui renvoyaient à cela). Le Programme Apollon pour la Biodéfense (Apollo Program for Biodefense) est un document qui a été publié en janvier dernier par la Commission bipartisane de biodéfense, un think tank lancé par des responsables démocrates et républicains américains en 2014 pour étudier les menaces biologiques, financé par Big Pharma, qui prône le développement de vaccins de thérapie multi-pathogène (qui permettra d'introduire plusieurs composantes nouvelles dans les vaccins), avec des tests systématiques quotidiens, et une information permanente des organes médicaux et des compagnies nationales sur votre état de santé.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

"Together at home", le grand show mondialiste du 18 avril 2020

19 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les régimes populistes, #Grundlegung zur Metaphysik, #George Soros, #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Vatican

Ca y est, nos grands occultistes qui contrôlent l'industrie du divertissement ont eu leur nouveau Woodstock, leur nouveau Wembley, et cette fois-ci, grâce au confinement, ils ont pu en diffuser les sortilèges directement chez vous, comme Marina Abramovic avec le casque HoloLens de Bill Gates et ses ratons laveurs...

C'était hier soir 18 avril aux Etats-Unis, ce matin en France, sur Internet. 

Cela s'appelait "One world together at home" (Un monde rassemblé à la maison - le logo d'ailleurs parle de lui-même) un titre qui évoque le slogan "together as one" que vous entendez sans le savoir depuis votre enfance, par exemple dans "We are the world" la chanson de Michael Jackson et Lionel Richie qui dit aussi que nous devons transformer les pierres en pain comme Dieu nous l'a appris (sauf que dans l'Evangile c'est Satan qui demande cela à Jésus, on voit ainsi qui est leur Dieu). Dans "together as one" on entendait ce fameux "one one one" du monde antéchristique unifié que Freddy Mercury (l'homme qui se vantait d'avoir passé un pacte avec le diable) et tant d'autres martelaient sur scène "One dream, one soul, one prize, one goal One golden glance" (dans "A kind of magic" en 1986 et depuis lors en concert, sur You Tube etc). On remplace "one" par "home" et les inconscients anglicistes entendent la même chose : "together as one". Les voilà au garde à vous. 

Qui finance l'événement ? Le mouvement Global Citizen (citoyen global, citoyen du monde). C'est-à-dire ? Une organisation créée fin 2016 par les grandes corporations qui contrôlent cette planète en réaction au Brexit et à l'élection de Trump. UK Column en 2017 (le 10 mars) en expliquait l'origine (peut-être d'ailleurs en tronquant une partie de l'histoire), et l'on croit rêver : "En décembre dernier 2016, un groupe de ces PDG sans sommeil (à cause de ce qui s'était passé en 2016) se sont réunis dans une salle opulente et majestueuse au Vatican. C'était la conclusion du Forum mondial, un événement annuel pour les grandes sociétés internationales comme Monsanto, Bayer, Google, Microsoft et bien d'autres. Alors que les banquiers ont leur réunion annuelle à Davos, les économistes du monde entier assistent au Forum international de Saint-Pétersbourg et les gouvernements se rendent à leur Sommet mondial des gouvernements, le Forum mondial est le lieu où d'illustres entreprises abordent des questions qui pourraient avoir un impact sur leur capacité à faire des affaires la communauté mondiale. Mais ce Forum mondial Time + Fortune 2016 était différent: ils avaient été invités par le pape François lui-même." Au bout de deux jours de travail au Vatican,  les grands patrons ont pondu un document intitulé Working Group Solutions , présenté au Pape pour sa bénédiction, et UK Column le décrit comme devant donner "un contrôle total sur les citoyens du monde à une infime poignée de personnes". Il s'inscrit dans la lignée du Global Poverty Project (GPP) fondé grâce à des subventions des Nations Unies en 2008. Déjà en 2012, un site Web intitulé Global Citizen promouvant un Global Citizen Festival avait été créé. "Cette campagne Global Citizen est présentée, nous dit UK Column, comme une force utopique pour le bien: éradiquer la pauvreté, promouvoir la santé, fournir de l'eau potable et l'accès à d'autres ressources, et protéger les droits humains de chaque personne sur la planète. " Si on regarde son conseil d'administration et ses financeurs on comprend tout de suite : Johnson & Johnson, Hewlett Packard, Ericsson, Caterpillar, Microsoft, Monsanto, Siemens, Virgin Group, Novartis. Les lobbies de l'informatique-intelligence artificielle, de la bio-chimie (pharmaceutique et autre). Et ce consortium de trusts a réfléchi très en détail à la "mobilisation des citoyens" qu'ils veulent promouvoir : "Le plan de base est que chaque être humain sur la planète reçoive une identité financière numérique (alias le numéro d'identification fiscale mondial). Ce sera le fondement de tous les aspects de notre vie à partir de maintenant:  déterminer où nous travaillerons et vivrons, comment nous mangerons, dormirons, voyagerons, communiquerons et même comment nous penserons et prierons. En bref, tout sera connecté via l'Internet des objets, l'Internet des valeurs (d'où la  fièvre des bases de données block chain alimentant une nouvelle monnaie mondiale) et l' Internet des objets en mouvement . Une nouvelle technologie révolutionnaire sera utilisée pour faire du concept Global Citizen une réalité, tandis que les techniques d'ingénierie sociale nous persuaderont que nous devons tous sacrifier quelque chose pour le bien commun de l'humanité et pour notre planète bien-aimée (un concept intégré pour la première fois par le Club de Rome à la fin des années 1960)." - On sacrifie à l'écologie, ou on sacrifie à la santé collective, à la paix mais on sacrifie. Finies les libertés. 

Donc voilà ce qu'il y a derrière ce happening d'hier, l'autre sponsor étant l'Organisation mondiale de la santé, cette espèce de ministère de la santé mondial appelé par Gordon Brown de ses voeux, et maintenant principalement financé par Bill Gates et le lobby pharmaceutique et biotechnologique.

La présentation "One world together at home - OWTH - est un show de deux heures qui inclut des performances des meilleurs artistes et comédiens du monde, ainsi que des 'experts mondiaux' - global experts - ", avec Lady Gaga, et les grands présentateurs (de la mafia clintonienne) Stepehn Colbert de CBS, Jimmy Fallon de NBC, Jimmy Kimmel d'ABC (tous connus pour divers clins d'oeil aux agendas occultistes mondiaux répétés à longueur d'années). Lady Gaga y précise que la collecte d'argent (qui participe à l'opération magique d'envoûtement des conscience) est terminée. On ne demande donc pas d'argent aux gens.

Les artistes présentes étaient tous des adeptes du sol en damier, de l'oeil d'Horus, des bains rituels dans le sang et dans le lait, des papillons monarques et des larmes noires signes de possession :Elton John, les Rolling Stones, Paul McCartney, Jennifer Lopez, Céline Dion, Stevie Wonder ou encore Chris Martin de Coldplay, Alicia Keys, Taylor Swift, Pharrell Williams et Chris & The Queens, Billie Eilish, Lizzo et Charlie Puth, la chanteuse belge Angèle, les  acteurs et actrices (Idris Elba, Matthew McConaughey, Sarah Jessica Parker, Amy Poehler…), des personnalités (Oprah Winfrey) et des sportifs (la footballeuse Megan Rapinoe, le pilote Lewis Hamilton).

Un virus sort d'un laboratoire (de plus en plus de médias "mainstream" envisagent l'hypothèse ouvertement) - peut-être un labo financé par Bill Gates qui depuis longtemps nous parle de pandémie, de virus qui attaquera les bronches etc et qui recherche des vaccins dans ce secteur là - on vous enferme chez vous avec la technologie de Bill Gates (les ordis, Internet), on vous fait peur par les grands médias vendus aux grands groupes mondialistes, on vous détend par ce genre de show (heureusement avec le décalage horaire c'était en pleine nuit de 2h à 4h ce matin, mais beaucoup le regardera en différé), tout en continuant à capter votre énergie à leur service par ce biais, et, par derrière, on expérimente : la distanciation sociale (comme dans le film Vivarium de 2019, mot à rapprocher de Scytonema varium, la protéine antivirale du coronavirus), la monnaie unique, la disparition des billets, le tracking avec vos portables. On ne vous impose pas cela d'un coup mais on utilise ce coronavirus comme une étape. Ca résiste encore : Bill Gates se fait incendier sur les réseaux sociaux, l'Amérique profonde manifeste contre le confinement, Trump est de plus en plus obligé de lâcher son conseiller Fauci, Macron doit faire semblant de s'intéresser à la chloroquine (encore que personnellement je ne suis pas convaincu à 100 % du désintéressement du Pr Raoult qui a parmi ses soutiens un ancien patron d'Unitaid et un maçon célèbre ex conseiller de Valls - diviser pour régner, toujours pareil). Restez vigilants !

Lire la suite

Big Pharma, corona, le monde sans paradis

21 Mars 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Bill Gates, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #Vatican

Apparemment, la possibilité que le SRAS refasse surface sous forme de coronavirus flottait parmi les hypothèses des chercheurs depuis 2007. C'est ce que montre cet article de "Clinical Microbiology Reviews" signé par Vincent C. C. Cheng, Susanna K. P. Lau, Patrick C. Y. Woo, Kwok Yung Yuen sous le titre "Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus as an Agent of Emerging and Reemerging Infection" paru il y a plus de douze ans.

Cela explique les propos alarmistes de Bill Gates l'an dernier. Se peut-il que Gates, avec l'appui du Pirbright Institute britannique directement aux Etats-Unis, ou par l'intermédiaire du centre de recherche qui "appartiendrait" à Soros (restons prudents) à Wuhan (ou encore avec les francs-maçons de l'Institut Pasteur que Zagami essaie de mouiller dans l'affaire), aient donné un "petit coup de pouce" à cette opération ? La programmation prédictive chère aux sociétés secrètes peut le laisser penser, même si les prédictions des romans ou des morceaux de rap ne sont jamais en soi des éléments de preuve, évidemment. Amusante en tout cas la manière dont les journalistes se sentent obligés d'écarter tout de suite l'hypothèse avec des grands airs, comme l'ont fait Eric Zemmour et Christine Kelly sur CNews dans Face à L'info, le 17 mars (qui peut croire ensuite que Zemmour soit un "dissident" ?). Même le site vénézuélien chaviste Aporrea.org se sent obligé de relayer un article "anti-complotiste" de la revue Nature à ce sujet...

Diffusion spontanée d'un virus né sur un "wet market" de Wuhan, ou petite opération téléguidée ? On ne sait pas. Vu l'idéologie dépopulationniste de beaucoup de dirigeants (et de pas mal d' "honorables sociétés" lucifériennes dont ils affichent les signes), à peine dissimulée d'ailleurs dans leur discours, toutes les hypothèses restent ouvertes.

Si c'est téléguidé, force est de constater qu'ils n'ont pas choisi de lancer d'emblée un virus très mortel : même si une mortalité de 1 à 3 %, sur beaucoup de cas touchés, cela fait quand même à terme un chiffre élevé, on n'en est pas à la peste noire du moyen âge. Encore une fois si l'affaire a été programmée ça aurait pu être pire, "ils" auraient pu frapper un coup "plus fort". Se sont-ils "retenus" ? Ont-il seulement voulu procéder à de l'expérimentation sociale ? éventuellement en faisant peut-être d'une pierre plusieurs coups : faire de l'ingénierie sociale expérimentale en essayant de voir ce que ça fait de parquer les gens chez eux, de suspendre l'Etat de droit, de voir qui résiste, qui ne résiste pas, comment ; et puis couvrir l'effondrement des banques qui était déjà prévisible depuis quelque temps ; et puis peut-être amorcer une resocialisation de l'économie façon New Deal (Boris Johnson annonce qu'il va rémunérer les commerces pour rester fermés, Alitalia est nationalisée, peut-être bientôt Air France). On sait que les grandes lignées occultistes jadis jouaient aussi bien le libéralisme que le socialisme. Dans les années 1910 la première députée Tory anglaise et occultiste Nancy Astor, membre d'une faille qui représentait un quinzième des investissements aux Etats-Unis quelques décennies plus tôt; finançait aussi la Société fabienne, socialiste révolutionnaire, tout comme Jean Monnet, l'homme de l'empire JP Morgan, pouvait obtenir de Staline dans les années  30 la nationalité soviétique pour sa femme, et Rockefeller avoir sa piste d'atterrissage personnelle à Moscou pendant toute la période communiste. L'union de l'aristocratisme et du communisme avait même été théorisée chez la Rosecroix des Lords anglais qui ont ensuite influencé Hitler (voir notre article sur le Vril).

Est-ce que tout est pensé dans cette affaire ? Sans doute pas. On peut imaginer que Trump ait eu envie qu'en pleine guerre commerciale avec Pékin de donner le feu vert à la CIA pour mener une opération à Wuhan "juste pour voir", sans trop réfléchir aux conséquences et aux effets boomerang (avec le labo de Soros, avec des concurrents infectés aux jeux militaires, allez savoir...). Les fabriquants du Covid-19, s'il a été fabriqué, qui eux ont peut-être plus réfléchi que Trump, savaient-ils que le gouvernement de Pékin jugulerait assez rapidement le virus ? Allez savoir. Pas forcément... mais peut-être... Soros affiche souvent sa haine des leaders chinois, un sentiment peut-être partagé par ses collègues qui n'aiment pas que le système bancaire de ce pays reste étatisé et le foncier agraire collectivisé, mais les banquiers de Davos aiment bien quand même le côté autoritaire de ce régime qui impose la suppression du cash, la puce pour tous, le contrôle des masses. D'ailleurs ils ont tout fait pour sa réussite depuis son intégration dans l'Organisation mondiale du commerce (transferts de technologie massifs, tarifs douaniers préférentiels etc). Après tout, le succès du dirigisme chinois peut faire école en Occident (qui déjà depuis début mars n'est plus dirigé que par décret). Ne passe-t-on pas notre temps depuis 15 jours à citer la Chine comme modèle ?

Donc on expérimente, on amorce la reprise en main de l'économie par les Etats (même si on ne sait pas trop avec quel argent ça se fera, car pour l'instant on ne fait que gonfler l'endettement en rachetant des dettes avec d'autres dettes). Et puis derrière il y aura la vaccination (obligatoire ? pas obligatoire ?) avec le "Big Pharma" (la Bill Gates Foundation, Unitaid de l'ONU, etc). Un programme de dépopulation aussi, à terme, derrière les vaccins (pensez aux Georgia Guidestones, puisqu'on parlait de la Rosecroix)? Peut-être, peut-être pas. Si oui, de quelle ampleur ? Est-ce que ça aussi c'est étudié, planifié, ou vont-ils juste "tenter des coups pour voir" ?

Evidemment on n'a jamais toutes les preuves de ce genre de chose. Si l'on dit "les vaccins de la fondation Bill Gates ont tué des gens à tel endroit en Inde", on répondra "ce fut seulement accidentel". S'ils tuent à l'échéance de 20 ans, les optimistes diront "c'était involontaire". Ce qui est en tout cas objectivement inquiétant dès aujourd'hui, c'est qu'on brûle les étapes des tests sur les animaux et sur les humains pour accélérer la mise sur le marché, alors que déjà les vaccins qui respectaient ces protocoles auparavant étaient des plus douteux puisqu'on en ignorait les effets sur 10 ou 15 ans...

La terrible angoisse des gens devant une vie qu'ils craignent d'autant plus de perdre qu'ils en ont complètement perdu le sens à force de narcissisme collectif et d'égotisme individuel, les pousse ainsi à choisir ce qui les tuera lentement plutôt que d'accepter humblement que leur Créateur dispose de leur sort. "Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.…" (Matthieu 16:25).

Et Mme Buzyn, cette ministre qui avait une drôle de façon d'enlever une poussière de son oeil sur les photos (en faisant un petit signe à l'objectif ?) et qui maintenant se plaint de ne pas avoir été écoutée à temps, a-t-elle tenté d'empêcher la diffusion d'un médicament efficace, la choloroquine ? Et d'ailleurs la chloroquine est-elle vraiment efficace ou n'est-ce qu'un piège poussé par un lobby rival de celui de la vaccination ? Libération le 20 mars nous explique qu'il faut faire confiance à la décision prise en janvier à ce sujet parce que c'était une décision collective des spécialistes et de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Sauf que, vu que Libération n'a mené aucune enquête indépendante sur les processus décisionnels au sein de l'ANSM, ce journal étant lui-même la propriété de banquiers lesquels sont liés au lobby pharmaceutique qui "influence beaucoup" l'ANSM (ne serait-ce que du fait des perspectives de carrière qu'il peut offrir à ses membres une fois passé le délai de rigueur déontologique), je n'ai aucune raison de faire confiance à son article lénifiant.

La peur, la tristesse sont là, mal dissimulées par le côté festif "obligatoire" des bonnes blagues sur les réseaux sociaux et des applaudissements des soignants aux fenêtres aux quatre coins du monde. Ils ferment les églises - qu'ils remplacent par des parodies de messes virtuelles "interreligieuses" (en fait "humanistes", apostates) à la mode kenyane dont on peut penser qu'elles inspireront bientôt l'antipape jésuite grand sorcier du nouvel ordre mondialiste. Ils veulent montrer que seule la solidarité humaine doit primer, qu'on doit tous se serrer les coudes, tous être très grégaires. Ca n'est pas spirituel pour deux sous. Et on pressent bien que cet humanisme désespéré, au bout du chemin, n'offrira aux gens que des fausses réponses, toujours plus de totalitarisme, toujours plus d'orgueil collectif désespéré, toujours plus de morbidité et de fragilité face à l'occultisme. Certains observateurs ont remarqué que les célébrités d'Hollywood chantaient, pour "encourager la population" sur You Tube l'ignoble "Imagine" de John Lennon (l'homme qui avait fait un pacte avec le diable). Cet hymne était omniprésent au moment de l'attentat du Bataclan en 2015. 

"Imaginez qu'il n'y a pas de paradis", dit la chanson. C'est effectivement l'avenir que tous ces gens se préparent...

Lire la suite