Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #vatican tag

Les chefs religieux vendent le troupeau au 666

7 Septembre 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Vatican

Dimanche dernier, une voisine me raconte, catastrophée : "Ma fille, qui a 14 ans, est dans une institution privée. Le jour de la rentrée, la prof principale s'est permise de demander aux élèves s'ils étaient vaccinés contre le Covid, sous prétexte qu'il y aura un pèlerinage à Lourdes, qui sera leur unique sortie scolaire de l'année". Cette voisine n'est pas croyante, mais, en tant qu'ancienne infirmière, elle se méfie des vaccins et elle veut protéger la fertilité de sa fille, ce qui est bien légitime. Or c'est par la main des structures religieuses que se profile dans sa vie le spectre de la violation du secret médical et des menaces de discrimination contre sa fille. Notre Dame de Lourdes n'en est sûrement pas fière... Et l'on ne compte plus les prêtres qui dans leurs homélies se permettent de se moquer ouvertement des manifestants anti-passe.

Le pape présente la vaccination comme un "acte d'amour" et l'Eglise catholique l'impose dans certains séminaires, et pour tous les Jésuites (ça n'étonnera personne), malgré la présence de répliques de cellules de foetus dans les vaccins. Aux Etats-Unis avant-hier Yahoo faisait le constat qu' "aucune grande religion organisée ne s'oppose aux vaccins, et les dirigeants catholiques romains et autres dirigeants chrétiens, juifs et musulmans ont conseillé à leurs fidèles de se faire vacciner", ce qui pourrait justifier que la clause d'exemption religieuse ne puisse plus justifier le refus de se faire vacciner.

Dans ce contexte, les amateurs de peopleries ne s'étonneront pas d'apprendre que l’icône "pop" du catholicisme 666, Katy Perry, chanteuse adepte de l'oeil d'Horus qui spolie les nonnes avec l'aval du pape, et a ses entrées au Vatican, a signé, aux côtés de la sataniste Billie Eilish (voyez le décodage de son clip "Good Girls Go To Hell" ou de "Bury a friend"), en juin une lettre ouverte de l'UNICEF (dont on a vu les belles pubs en Norvège) qui exhorte les pays du Groupe des Sept (G7) à faire don de vaccins contre le coronavirus à l'initiative mondiale d'équité en matière de vaccins COVAX. Dans ce marécage sulfureux, le leader nord-coréen Kim Jong-Un qui vient de refuser un don chinois de 3 millions de vaccins Sinovac, après avoir décliné en juin l'offre sud-coréenne de 2 millions de doses d'AstraZeneca, ferait presque figure de parangon de vertu...

Le soufre n'atteint évidemment pas seulement les milieux religieux en ce moment. Aussi, les militants anti-pass laïques devraient-ils se méfier un peu plus de l'ambiance culturelle et spirituelle dans laquelle ils font baigner leur action. Dans cette vidéo d'une manifestation anti-pass sanitaire du 4 septembre 2021 à Paris, en minute 1'36 on voit un politicien s'exprimer sur fond d'une musique de Laurent Voulzy, qui insère à un moment un refrain des Rolling Stones (lesquels fêteront l'an prochain leurs 60 ans) - ceux qui ne voient pas le problème que cela pose dans l'ordre spirituel peuvent se reporter à ce petit topo de 4 minutes sur le sujet.

La grande presse a annoncé il y a 2 semaines la mort du batteur de ce groupe. Il s'était joint en 1962 à Mick Jagger, dont les affinités satanistes étaient connues, ainsi que Keith Richards, bras droit de Kenneth Anger, le co-fonfateur de l'Eglise de Satan (cité dans “Rolling Stones in their own words” de David Dalton et M. Farren, 1983). Inutile de détailler les éléments obscurs de cette vieille saga (par exemple leur installation dans un ancien siège de la Gestapo sur la Côte d'Azur). Rappelons seulement que Mick Jagger a sorti au printemps dernier une chanson "Easy sleazy" pour se moquer des anti-vaccins.

Il convient donc de garder un bon fossé de distance entre cette matrice culturelle et nous.

Lire la suite

A. Dombasle, Pape François, des nouvelles de l'Eglise du 666

7 Juillet 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #Vatican, #coronavirus-vaccination-big pharma

La sorcière Arielle Dombasle dont on a décrypté en 2019 le catholicisme très "nouvel ordre mondial" et qui a maintenant carrément intégré le pentagramme à sa signature (cf ici à gauche), vient de sortir ce 22 juin (2 fois 11) un clip bien sulfureux avec Philippe Katerine (voir ci-dessous) intitulé "Extra-terrestre" au moment où la publication du rapport du Pentagone sur les OVNIs est sous la plume de tous les journalistes du système mondialisé de la Bête (le thème des aliens/démons était aussi dans son film tourné avec l'occultiste Asia Argento en 2019 - à propos de celle-ci, fille d'une actrice de films d'horreurs, et d'un producteur de films du même genre, je vous renvoie à notre article sur le décès du cuisinier Bourdain en 2018, personnage qui donne lieu au tournage d'un film sorti en juin - l'auteur du film a réalisé en 2015 un documentaire sur le guitariste sataniste des Rolling Stones Keith Richard, ex-bras droit de Kenneth Anger).

Dans ce clip, aucun symbole occultiste ne fait défaut, comme l'oeil d'Horus (dont j'ai d'ailleurs pu voir aussi, l'omniprésente dans "La Cité des enfants perdus", qu'à ma grande honte je dois avouer n'avoir jamais regardé avant cette année) à divers endroits du clips (par exemple en minute 2'13, le G maçonnique en minute 2'11, une espèce de "Pink Cadillac" ou en tout cas une voiture qui peut évoquer ça(minute 1'16). L'actrice y ajoute sa touche personnelle avec un Sacré-coeur au sommet de sa tête... Paroles : "Tu es extraterrestre... tu vois les choses de l'au-delà" (éloge de la médiumnité).

Évidemment l'actrice occultiste a appelé à se faire vacciner dès le 7 janvier dernier. En mai elle a perdu son partenaire décédé dans des conditions inconnues (dans ces milieux cela peut tout vouloir dire), Nicolas Ker (Nicolas Narayanak Langlois) avec qui elle avait sorti un an plus tôt, en fin de confinement, le jour du solstice d'été un album lugubre intitulé "Empire" puis un recueil de textes "Pharmacie littéraire" en forme de sorts jetés sur son public avec un beau "phi" dans le titre, comme l'Institut Pasteur et la France Insoumise (cherchez le point commun car il y en a un...). Elle peut toujours compter sur le journal catholique "La Croix" pour faire sa publicité (y compris pour se pâmer devant ses virées dans les sex shops de Pigalle - voir ici).

Toujours à propos du catholicisme du 666, Léo Zagami sur son site nous apprend qu'au cours des derniers jours, un haut responsable du Vatican a confirmé qu'à Pâques, le pape François a invité un groupe de personnes transgenres de la ville de Torvajanica (voisine de Rome) au Vatican pour recevoir le vaccin COVID-19. Sans aucune explication apparente, le pape François a donné de l'argent au même groupe l'année dernière lorsque les restrictions COVID les ont empêchés de travailler avec leurs "clients de la rue" habituels, ce qui peut laisser penser qu'il serait lié personnellement à ce groupe. Il soupçonne que l'opération du "diverticulite sténotique symptomatique" subie par le pape dimanche dernier, ressemble à « syndrome du côlon gay », un terme qui a été utilisé pour la première fois par Henry L. Kazal et ses collègues en 1976 pour décrire un groupe d'affections anorectales et du côlon trouvées avec une fréquence inhabituelle chez les homosexuels masculins.

Pas étonnant que dans ce contexte le pape s'oppose frontalement (comme l'Union européenne) à la politique anti-LGBT des très catholiques Pologne et  Hongrie, qui sont aux prises avec la politique pro-LGBT de l'Union européenne. Le  6 juin, des journaux polonais ont rapporté que le pape François ne rencontrera pas le premier ministre Viktor Orbán ou le président de la République János Áder lors de sa courte visite à Budapest le 12 septembre prochain : il ne passera que quelques heures en Hongrie contre trois jours et demi en Slovaquie, ce que les Hongrois considèrent comme une gifle. Son encyclique "Fratelli tutti",  stigmatisant comme des "exemples de nationalisme myope, extrémiste, offensé et agressif" avait été jugé anti-Trump mais aussi comme tourné contre Budapest.

En mai dernier, les PDG des fabricants de vaccins Pfizer et Moderna, et le sinistre Dr Fauci se sont joints aux cardinaux, aux universitaires et au guitariste du groupe Aerosmith (interprète de "Le diable a un nouveau déguisement")  pour ouvrir une conférence de trois jours organisée par le Vatican sur le COVID-19.

Lire la suite

Big Pharma, la puce, les enlèvements d'enfants, les dangers d'une radicalité excessive

25 Avril 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican, #Bill Gates, #Les régimes populistes, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Lectures

Après les désabonnements massifs et la chute du taux de fréquentation de ce blog, je me trouve en un sens plus libre maintenant pour écrire ce que je veux... Du coup, je laisse un peu tomber les recherches compliquées autour des signes produits par les disciples de l'oeil d'Horus. Les lecteurs de ce blog ont déjà ici des centaines de pages produites à ce sujet. Vous avez beaucoup d'éléments sur cette matrice culturelle nocive néfaste qu'on nous impose plus ou moins "sublibinalement" depuis un demi-siècle, beaucoup plus que vous n'en pouvez retenir. Je vous laisse continuer à parcourir la rubrique "Grundlegung Zur Metaphysik" pour vous en persuader. Inutile d'écrire encore un billet là dessus.

A ce sujet un lecteur m'a contacté cette semaine pour me signaler un nouveau système d'interprétation des signes qu'expriment les productions cinématographiques. Je suis toujours ouvert aux découvertes des uns et des autres sur ce genre de sujet, et j'essaie de les aider à les faire connaître lorsque je le puis, mais mes moyens pour ce faire sont des plus limités.

Pour l'heure disais-je, je laisse un peu tomber les vidéos d'EnterTheStars et de quelques autres, et demeure dans une prudente expectative. On voit bien que le Big Pharma et ses inspirateurs satanistes poursuit ses expérimentations à travers le monde avec leur invention covidesque. On en est au stade où les "variants" ont des effets de plus en plus funestes (voyez par exemple la vidéo éloquente de la brujita Tatiana Ventose sur les effets du "covid long") et j'observe que dans les trains les gens deviennent tous de plus en plus scrupuleux avec le port du masque, et de plus en plus prompt à attaquer leur prochain s'il le laisse sous le nez : "remettez votre masque s'il vous plait". La voix totalitaire qui nous ressort sa liste de 10 000 consignes à bord des wagons "étiquetez vos bagages, ne laissez pas traîner d'affaire" etc pourrait aussi bien remplacer le slogan "en train tous responsables" par "en train tous fascistes". Les autorités admettent que le vaccin ne protège pas complètement  des variants, et cependant les trois quarts des gens aux Etats-Unis comme en France vont accepter ce vaccin faute de mieux, et sans doute accepteront de le subir tous les ans, comme Soros l'avait prédit dès 2020.

On voit bien que cela expérimente à tout va. Dans tel pays on reconfine, dans tel autre on déconfine. Aux Etats-Unis des sociétés offrent des donuts gratuit pendant un an, des pintes de bière, le gouvernement offre un crédit d'impot à ceux qui acceptent leur vaccin. Ils savent qu'ainsi quand ils auront atteint les 90 % d'acceptation ils pourront imposer le passeport sanitaire, puis la puce - avez vous vu qu'un laboratoire de recherche militaire américain, a développé une puce qui peut tester en continu le sang des gens pour le nouveau coronavirus, l'invention est en phase de test et pourrait être administrée aux marins de l'US Navy... avant que ce ne soit le tour des civils...

Tout cela avec le soutien du pape toujours positionné pour devenir le grand sorcier de la future religion unifiée antéchristique. Voyez la dernière sortie de l'archevêque Mgr Vigano là dessus : "Du 6 au 8 mai 2021, aura lieu la cinquième Conférence internationale du Vatican, intitulée Explorer l'esprit, le corps et l'âme. Unissez-vous pour prévenir et unissez-vous pour guérir. Une initiative mondiale de soins de santé: comment l'innovation et les nouveaux systèmes de prestation améliorent la santé humaine . L'événement est organisé par le Conseil Pontifical pour la Culture, la Fondation Cura, la Fondation Science et Foi et Stem for Life." Vigano vous présente les futurs participants de cette réunion : "Chelsea Clinton, adepte de l'Église de Satan et fervente défenseur de l'avortement; le gourou du Nouvel Âge Deepak Chopra; Dame Jane Goodall, environnementaliste et experte en chimpanzés; les PDG de Pfizer et Moderna; des représentants de Big Tech; et toute une série d'avorteurs, de malthusiens et de mondialistes connus du grand public. La conférence a recruté cinq journalistes éminents comme modérateurs, qui proviennent exclusivement de médias de gauche tels que CNN, MSNBC, CBS et Forbes." "Cette conférence, ajoute Vigano, - avec le Conseil pour le capitalisme inclusif de Lynn Forester de Rothschild, le Pacte mondial sur l'éducation et le Panthéon interreligieux qui se tiendra en juin à Astana, au Kazakhstan - est la énième confirmation scandaleuse d'un départ inquiétant de l'actuel Hiérarchie, et en particulier ses plus hauts membres romains, issus de l'orthodoxie catholique. Le Saint-Siège a délibérément renoncé à la mission surnaturelle de l'Église, se faisant le serviteur du Nouvel Ordre Mondial et du globalisme maçonnique dans un contre-magistère antéchristique. "

Evidemment, le sinistre Dr Fauci sera de la fête. A son sujet du reste la féministe Naomi Wolf ancienne conseillère de Clinton nous apprend qu'il a reçu 1 million de dollars d'Israel au titre du Dan David Prize en février 2021, ce qui en fait le bureaucrate le plus subventionné par Tel-Aviv. Or, ce petit pays proche-oriental est à la pointe de la vaccination, du passeport sanitaire, de la vidéosurveilllance, de l'intelligence et des viandes synthétiques, bref de out l'agenda luciférien mondialiste... donc vous savez de quoi l'amitié "israélo-faucienne" est le nom, comme dirait le vieux philosophe maoïste (qui n'a rien d'intéressant à dire sur le Covid, pas plus que les autres auteurs de gauche, lisez le site Le Grand Soir pour vous en convaincre)

Je conseille toujours à mes lecteurs de rester prudents. Vos gouvernants continuent de jouer au yo-yo avec vos passions. On va ouvrir les restaurants "au compte goutte" en mai, puis on refermera au premier variant. Le but est de casser votre psychologie. Gardez du recul, faites confiance à la providence... Et, pour le reste... aérez vous l'esprit autant que vous le pouvez, dans votre jardin, dans les livres, avec des amis...

Ne cédez pas trop aux sirènes extrémistes qui ne vous mènent pas très loin. Je pense à ces dames qui maintenant font des grèves de la faim pour récupérer leurs enfants, qui ont nourri les débats ces derniers temps. Il y a probablement des réseaux francs-maçons à l'oeuvre dans l'aide sociale à l'enfance (ASE), dans la justice etc, et qu'à la marge cela puisse nourrir des cercles satanistes (tout est possible de ce côté là). Est-ce à dire que toutes ces institutions sont gangrénées ? je ne le crois pas. Il est possible que l'ASE joue contre la famille, comme le fait l'école, en détournant les enfants de leurs mères, alors que dans les années 1980 les protocoles versaient dans l'excès inverse : maintenir à tout prix le lien maternel, alors que ces mères sont souvent émotionnellement instables, ce qui peut avoir un effet destructeur. Il y eut de l'excès dans un sens dans les années 1980, peut-être un excès dans l'autre aujourd'hui, mais je ne crois pas bon d'encourager les enlèvements comme dans l'affaire Lola Montemaggi. Et quand je vois que, sur ce coup là, l'opération qui a conduit l'intéressée à se faire arrêter avec sa fille en Suisse est revendiquée par l'homme qui l'an dernier a appelé au coup d'Etat, je me dis que tout cela sent le roussi, et j'encourage tout un chacun à garder ses distances à l'égard de ces mobilisations intempestives.

D'une manière générale méfiez-vous de l'excès de radicalité qui veut vous conduire à vivre dans les bois, vous désocialiser, et devenir la proie facile des sectes et des hôpitaux psychiatriques. Sachez garder la bonne mesure dans la dissidence. Conseil d'ami.

Restez aussi, cela va sans dire, à l'écart de l'hystérie anti-russo-chinoise que Biden-Soros et leur clique continuent d'entretenir (avec le stagiaire locataire de l'Elysée dans le rôle de leur employé modèle, au micro de CBS News).

Essayant toujours de tirer le plus honnêtement possible les conséquences de ce qui m'a été révélé par des voies surnaturelles, tout en faisant fonctionner avec humilité ma raison en essayant de ne pas trop m'égarer (cet équilibre entre miracles et obscur travail insipide, modeste et laborieux semble être au fondement du christianisme), je voyage en ce moment dans les années 1830, au coeur des débats français sur le christianisme libéral (qui n'avait rien à voir avec la social-démocratie du XXe siècle, et était défendu par de jeunes esprits brillants et ardents). Une page très importante de l'histoire spirituelle de notre pays, que je vous encourage aussi à parcourir sur Gallica si vous vous ennuyez.

Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Faut-il croire Celeste Solum sur les plans de l'Agence fédérale des situations d'urgence ?

22 Mars 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants", #Bill Gates, #Christianisme, #Vatican

Les lanceurs d'alerte sont souvent les uniques sources d'information fiables sur les structures opaques qui préparent notre avenir dans l'ombre. Mais beaucoup d'entre eux sont souvent de faux témoins, manipulés par des services secrets ou simplement victimes d'une dérive paranoïaque.

En ce moment il en est une que beaucoup de chercheurs de vérité (Mike Adams, Dave Hodges, David Icke, Henry Makow, James Perlow) interviewent ou relaient ses déclarations sur les réseaux sociaux : elle s'appelle Celeste Solum. Elle se présente comme une ancienne employée de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Federal Emergency Management Agency - FEMA) américaine, mais même l'agence Reuters (le 1er juin 2010) a pris la peine de démentir ses thèses et de préciser que l'agence ne l'avait jamais comptée parmi ses employés.

Henry Makow résumait ainsi il y a peu le témoignage de Solum : " Avec la robotique, la plupart des êtres humains sont devenus redondants pour les Illuminati. Quand il y aura des famines et des pannes d'électricité géantes, les gens afflueront vers des «centres d'accueil» où ils seront internés et envoyés dans des camps de concentration où ils seront gazés ou guillotinés. L'objectif est de supprimer 90% de la population.

Les tests Covid sont destinés à collecter votre ADN. Les vaccins contiennent des cellules souches de foetus avortés et des protéines humaines qui ont été développées dans des plantes et des souris («un humain dans un costume de souris»). Ils contiennent également des «hydrogels» nano-renforcés - des nanoparticules qui fusionnent en permanence avec vos tissus, qui se connectent à un réseau informatique 5G lequel «surveille votre santé» à tout moment et détermine si vous pouvez aller travailler ou acheter de la nourriture.

Concernant la nourriture, la viande sera progressivement supprimée et les rations des camps de concentration - «micronutriments» - seront introduites pour le grand public. On ne pourra plus aller au supermarché. Nous ne serons pas autorisés à «prendre quoi que ce soit à la nature» et devrons réduire de moitié notre empreinte carbone. 

 La FEMA estime que seulement 3% des propriétaires d'armes à feu résisteront à la confiscation des armes par la force.

 Ils font un inventaire de tout ce qui a une valeur matérielle. Toute propriété privée «sera fédérale."

Makow reconnaît qu'il est tentant de considérer Solum "comme une cinglée". Plusieurs indices le prouvent : "Elle a tendance à exagérer, quand elle dit qu'elle cultive 500 variétés de tomates dans sa ferme du Montana ou que «sept millions de drones» nous surveillent. Elle met beaucoup l'accent sur les changements cosmiques: "cycles de 2000 ans"; "le soleil s'est silencieux" et la "magnétosphère" s'est affaiblie. Nous sommes, dit Solum, à la "fin des temps". Elle affirme qu'un deuxième virus de Wuhan a été libéré. un "destructeur de plantes" qui a décimé ses vergers dans le Montana."

D'un autre côté, observe Makow, la folie actuelle de nos dirigeants semble donner raison à Solum : "Des milliards de dollars ont été dépensés et des millions de vies ont été perturbées ou détruites pour un virus qui a un taux de mortalité de 0,25%. 68 000 Britanniques ont été condamnés à une amende pour avoir enfreint le confinement. Un jeune couple a été terrorisé par une équipe de police spéciale (SWAT) de 12 personnes qui croyaient qu'ils organisaient une fête. Une mamie de 82 ans regardait la télévision au lit lorsque la police est arrivée pour lui reprocher d'avoir pris le thé dans son jardin avec deux amis plus tôt dans la journée.   Un restaurateur du Michigan a été menotté et incarcéré après avoir publiquement averti les Américains qu'ils étaient réduits en esclavage"

En réalité il semble que les propos de cette dame, comme ceux de beaucoup de chercheurs de vérité, méritent un examen attentif. Tout n'est pas exact, mais tout ne peut être rejeté en bloc. L'objectif dépopulationniste est affiché depuis longtemps dans les Georgia Guidestones, dans des films d'anticipation hollywoodiens, dans des représentations artistiques à référence maçonnique comme à l'aéroport de Denver, et dans les discours écologistes depuis le Club de Rome jusqu'aux déclarations de Bill Gates. Sur la présence de cellules de foetus dans les vaccins, elles sont effectivement utilisées dans la recherche vaccinale : c'est le cas des vaccins de Pfizer et Moderna qui ont  utilisé des cellules fœtales d'un avortement pour des tests précoces,  et du vaccin de Johnson and Johnson qui les utilise aussi dans sa production, ce que néanmoins la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du Vatican a malheureusement validé. La tendance à gêner toujours plus l'exploitation agricole est confirmée par des règlementations de plus en plus sévères en la matière dans tous les pays développés. La volonté de désarmer les populations qui a atteint tous ses objectifs en Europe,est soutenue aux Etats-Unis par des milliardaires très investis dans la promotion du Nouvel ordre mondial écologique avec des manifestations où l'on exhibe des yeux d'Horus (avec d'ailleurs un financement par le planning familial dépopulationniste : tous ces causes s'entrecroisent). La propriété collective est souvent mise en avant par les apôtres de la "grande réinitialisation" (great reset).

D'ailleurs même sur les tendances magnétiques solaires actuelles, il y a du vrai dans le propos de Mme Solum. Pour les Chrétiens, je renvoie à cet intrigant livre de Charly Buttafuoco qui réunit des données scientifiques sur le sujet et les fait converger avec une réflexion sur la danse du soleil de Fatima en 1917.

Il y a peut-être ici ou là des exagérations ou des approximations, mais cette publiciste expose par ses déclarations des soupçons très présents dans l'air du temps, et que viennent alimenter de nombreux éléments factuels.

On notera que Solum développe depuis peu à la suite de Tim Alberino une thématique sur la "biodéfense d'Apollon", qui renvoie à cet imaginaire d'Apollon (dieu qui apporte guérison et maladie, protecteur des troupeaux et de la jeunesse - de la réduction des jeunes au statut d'animal grégaire - , annonciateur des nouveaux âges) qui était très présent autour de Trump, comme l'avait repéré Enterthestars (son tableau du char d'Apollon conduit par l'Aurore dans la Trump Tower, et les échos dans certains films qui renvoyaient à cela). Le Programme Apollon pour la Biodéfense (Apollo Program for Biodefense) est un document qui a été publié en janvier dernier par la Commission bipartisane de biodéfense, un think tank lancé par des responsables démocrates et républicains américains en 2014 pour étudier les menaces biologiques, financé par Big Pharma, qui prône le développement de vaccins de thérapie multi-pathogène (qui permettra d'introduire plusieurs composantes nouvelles dans les vaccins), avec des tests systématiques quotidiens, et une information permanente des organes médicaux et des compagnies nationales sur votre état de santé.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Double langage du Vatican ?

17 Mars 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Christianisme

Lundi 15 mars, le bureau de la doctrine du Vatican a déclaré que l'Église ne pouvait pas bénir les unions homosexuelles car Dieu "ne peut pas bénir le péché".

La déclaration a été approuvée par le pape François. Dans un Tweet le chanteur Elton John avocat de la cause LGBT a alors répliqué dans un tweet : "Comment le Vatican peut-il refuser de bénir les mariages homosexuels parce qu'ils 'sont un péché', tout en réalisant heureusement un profit en investissant des millions dans 'Rocketman' - un film qui célèbre le bonheur que j'ai trouvé grâce à mon mariage avec David ??"

Rocketman a été décrit comme le premier grand film de studio à représenter une scène de sexe gay masculin à l'écran. Le traditionaliste américain Taylor Marshall a aussi dénoncé le double langage et appelé les catholiques à ne plus faire de dons au Vatican tant que l'affaire ne sera pas tirée au clair.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Le pape à Qaraqosh (Irak)

7 Mars 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Christianisme, #Proche-Orient, #Colonialisme-impérialisme

Le pape était à Qaraqosh la plus grande ville chrétienne d'Irak, aujourd'hui. Pour le plaisir, je remets sur ce blog, la vidéo que j'avais postée en 2018 de Maryam/Myriam Waleed Behnam, réfugiée de Qaraqosh, qui en 2014 s'était rendue célèbre pour ses propos remplis d'esprit de paix. Elle était l'anti-Caroline Fourest (la dauphine de BHL qui avait réalisé en 2019 un film haineux et hors-sol - notre système médiatique ne sait produire que ça - sur les femmes yézidies qui avait fait grincer des dents chez celles qu'elle était censée célébrer). Maryam Waleed Behnam a maintenant 16 ans et est revenue vivre dans cette ville dévastée. La vidéo de 2014 restera comme vestige de ce que Qaraqosh a enduré et de la force intérieure que trouvaient certains de ses habitants aux pires heures des crimes de Daech.

A part cela, concernant la visite du pape, par delà la rencontre un peu complexe entre Francis et Sistani (qui aurait voulu une reconnaissance plus franche pour le rôle de ses milices dans la défense des chrétiens de la plaine de Ninive), on retiendra la remise d'un chapelet par le pape à Rayan al-Kildani, le chef chrétien des unités de mobilisation populaire (à dominante chiite) de Babylone qui a joué un rôle important dans la bataille de Mossoul en 2019 et qui est aujourd'hui le seul responsable chrétien au monde à figurer sur les listes de terroristes américaines.

Lire la suite

Le grand reset dans Time, et l'alliance Vigano-Trump

3 Novembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Donald Trump, #Les Stazinis, #Vatican, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Christianisme, #La droite

En juin l'archevêque ex nonce apostolique à Washington Mgr Carlo Maria Vigano avait écrit dans une lettre ouverte au président Trump à propos des attaques de la gauche suite à sa visite au Sanctuaire national de Saint-Jean-Paul II qu'elles "font partie d'une narration (narrative) médiatique orchestrée qui ne cherche pas à combattre le racisme et à ramener l'ordre social, mais à faire empirer les états d'esprit; non pas rendre justice, mais légitimer la violence et le crime; non pas servir la vérité, mais favoriser une faction politique." Il ajoutait "Et il est déconcertant qu'il y ait des évêques - comme ceux que j'ai récemment dénoncés - qui, par leurs paroles, prouvent qu'ils sont alignés du côté opposé. Ils sont soumis à l'État profond, au globalisme, à la pensée unique, au Nouvel Ordre Mondial qu'ils invoquent de plus en plus fréquemment au nom d'une fraternité universelle qui n'a rien de chrétien, mais qui évoque les idéaux maçonniques de ceux qui veulent dominez le monde en chassant Dieu des tribunaux, des écoles, des familles et peut-être même des églises."  Cette phrase concernant les actes des antifas avait marqué : "Il ne sera pas étonnant que, dans quelques mois, on apprenne une fois de plus que derrière ces actes de vandalisme et de violence se cachent ceux qui espèrent profiter de la dissolution de l'ordre social pour construire un monde sans liberté: Solve et Coagula, comme l'enseigne l'adage maçonnique." Beaucoup avaient noté que "solve et coagula" (dissoudre et coaguler, qui est le pendant de l'ordre issu du chaos) était la phrase habituellement écrite sur le bras du Baphomet.

Vigano récidive dans son alerte contre le nouvel ordre mondial dans une lettre à Trump dans laquelle il cible spécifiquement la dictature sanitaire : "Un plan mondial appelé Great Reset (grande réinitialisation) est en cours, écrit-il. Son architecte est une élite mondiale qui veut soumettre toute l’humanité, imposant des mesures coercitives avec lesquelles limiter drastiquement les libertés individuelles et celles de populations entières. Dans plusieurs pays, ce plan a déjà été approuvé et financé; dans d’autres, il n’en est qu’à ses débuts. Derrière les dirigeants mondiaux qui sont les complices et les exécuteurs de ce projet infernal, il y a des personnages sans scrupules qui financent le Forum économique mondial et l’événement 201, faisant la promotion de leur agenda.

Le but de la Grande Réinitialisation est l’imposition d’une dictature de la santé visant à l’imposition de mesures liberticides, cachées derrière des promesses tentantes d’assurer un revenu universel et d’annuler la dette individuelle. Le prix de ces concessions du Fonds monétaire international sera la renonciation à la propriété privée et l’adhésion à un programme de vaccination contre les Covid-19 et Covid-21 promu par Bill Gates avec la collaboration des principaux groupes pharmaceutiques. Au-delà des énormes intérêts économiques qui motivent les promoteurs de la Grande Réinitialisation, l’imposition de la vaccination s’accompagnera de l’exigence d’un passeport sanitaire et d’une identification numérique, avec pour conséquence le suivi des contacts de la population du monde entier. Ceux qui n’accepteront pas ces mesures seront confinés dans des camps de détention ou placés en résidence surveillée et tous leurs biens seront confisqués."

Il critique au passage le pape : " il est clair maintenant que celui qui occupe le trône de Pierre a trahi son rôle dès le début afin de défendre et de promouvoir l’idéologie mondialiste, en soutenant l’agenda de l’Église profonde, qui l’a choisi dans ses rangs", et estime que seul le président Trump peut aujourd'hui assumer le rôle de la résistance au luciférisme qui autrefois incombait à l'Eglise catholique. "L’alternative, ajoute-t-il, serait de voter pour une personne (Biden) manipulée par l’État profond, gravement compromise par les scandales et la corruption, qui fera aux États-Unis ce que Jorge Mario Bergoglio fait à l’Église, le Premier ministre Conte en Italie, le président Macron en France, le Premier ministre Sanchez en Espagne, et ainsi de suite."

Les propos du pape sur l'union civile dans  un documentaire présenté à la Fête du cinéma de Rome et à moitié démentis par son secrétariat d'Etat le 2 novembre apportent de l'eau au moulin à la thèse de Mgr Vigano sur l'alignement du pape sur les grands agendas mondialistes maçonniques.

Concernant le Grand Reset, ce n'est pas une fiction. Sous le titre "The Great Reset" , le Forum économique mondial (dont on a vu la croisade pro-vaccination dans le cadre de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) sous l'inspiration de l'économiste Klaus Schwab explique qu' "il est urgent que les parties prenantes mondiales coopèrent pour gérer simultanément les conséquences directes de la crise du COVID-19. Pour améliorer l'état du monde, le Forum économique mondial lance l'initiative The Great Reset." Le tout puissant magazine Time (fondé par Henry Luce  membre des Skull and Bones de 1919, avec l'argent de JP Morgan et Rockefeller) lui emboîte le pas et prône une refonte du capitalisme, avec une dimension de "New Deal écologique" : "La pandémie du COVID-19 a donné une occasion unique de réfléchir au genre d'avenir que nous souhaitons. TIME s'est associé au Forum économique mondial pour demander aux principaux penseurs de partager des idées sur la manière de transformer notre façon de vivre et de travailler." Le parfum de New Deal rappelle la crise financière de 2008 quand The Guardian et The Economist (le magazine des Rothschild à Londres) soulignaient le retour en grâce de Marx chez les élites économiques allemandes.

La presse mainstream comme Vanity Fair dans la main des banquiers dénonce l'alliance entre Trump et les conservateurs catholiques comme une collusion de "paranoïaques" d'extrême droite.

En face, on voit le général Mike Flynn conseiller à la défense nationale du président Trump dont Qanon annonçait en juillet dernier qu'il était susceptible de devenir directeur du FBI, retweeter le 30 octobre la lettre de Vigano.

Donald Trump, s'il était réélu, affronterait-il le "Great Reset", comme il a essayé pendant le confinement de remettre la main sur la Réserve fédérale face aux banquiers mondialistes, ou s'agit-il d'un simple rideau de fumée ?

---------

Sur Klaus Schwab - voir Winteroak, 5 oct 2020 "Klaus Schwab and his great fascist reset", de son livre Moderne Unternehmensführung im Maschinenbau (Modern Enterprise Management in Mechanical Engineering) qui évoque sa conception nazie du management à son enthousiasme pour la révolution 4IR (par exemple l'idée qu'un «monde plein de drones offre un monde plein de possibilités» dans son livre "Façonner l'avenir de la quatrième révolution industrielle"...) - voir aussi ceci

Lire la suite

Jack Lang, Epstein, et la princesse de Bourbon des deux Siciles

13 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican

Jack Lang, ex ministre de la culture, a reçu 57000$ de la part du pédophile Jeffrey Epstein en 2018 par l’intermédiaire de ses amis. Interrogé sur ce don par le journaliste, l’ex Ministre prétend que cet argent devait financer un film dont il ne connaît ni le nom ni l’état d’avancement. The Daily Beast du 6 octobre dernier précise que cet argent est allé à une coquille vide, l’Association Pour La Promotion De La Politique Culturelle Nationale Menée Dans Les Années 80 Et 90 Du XXème Siècle

Les deux hommes se sont rencontrés il y a plusieurs années lors d’un dîner organisé en l’honneur de Woody Allen au domicile parisien de la princesse Camilla de Bourbon des Deux-Siciles. Selon l'intendant d'Epstein Gabriel, cité par France Info, Lang a convié Epstein en mars 2019 aux célébrations des 30 ans de la pyramide du Louvre.

Il serait peut-être intéressant d'enquêter sur les réseaux de cette princesse née Camilla Crociani, fille d'un millionnaire italien compromis dans divers scandales, et qui évolue entre Monaco, Rome et Paris : un certain Izreal Zeus précise que la famille de Bourbon des deux Siciles (à travers son mari , Charles) dirige la succession des Templiers italiens qui est l'ordre militaire sacré constantinien de Saint-Georges, qui est effectivement l'ONG officiellement "caritative" que dirige la princesse. C'est la noblesse noire italienne. Les marchands londoniens ont le monopole de l'or et de l'argent qu'ils utilisent comme levier sur les marchés et les systèmes monétaires. Ils manipulent également le prix de l'or et de l'argent de Londres. "Ce système bancaire et marchand templier est truqué et fonctionne comme des monopoles secrets à travers des conglomérats d'entreprises cachés" écrit-il. On ne sera donc pas surpris de l'entendre chanter la louange de Lady Gaga (l'adepte des dîners spirites de Marina Abramovic).

La princesse (qui, dans la série "héritières des grandes familles impériales et royales catholiques européennes" fait un peu penser à Francesca von Habsbourg citée sur ce blog à propos de Ghislaine Maxwell, l'associée d'Epstein) est ambassadrice de l'Association ONU Femmes pour la paix (UNWFPA) engagée dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes et l'intolérance. Elle dirige la fondation familiale avec laquelle elle aide les orphelins d'Afrique (on sait quels trafics cachent souvent ces structures caritatives : c'est le coeur de la machine à sacrifier les enfants dans des rituels).

Un mot sur l'ordre sacré constantinien de Saint-Georges, gouverné par les Bourbons des deux Siciles. Il est lié à l'Ordre de Malte dont le grand maître est Matthew Festing , lui-même chevalier grand croix de justice de l'ordre sacré constantinien. Au Royaume-Uni, le grand prieur Fredrik Crichton-Stuart (1940-2011) était aussi recensé naguère comme un trait d'union entre les deux structures.

En tapant son nom on croise parfois celui du Royal Institute of International affairs (RIIA), qui est l'héritier de la Round Table maçonnique anglaise dont on a déjà parlé sur ce blog à propos de la création du WWF et des laboratoires de recherche de Qinetiq, est le pendant européen du Council on Foreign Relations des Rockefeller, et donc un des piliers de l'embryon secret de gouvernement mondial. Au sein du RIIA selon le préfacier de la traduction française des travaux de Quigley sur l’élite anglo-américaine, le noyau dur serait composé de chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de l’ordre de Malte, de chevaliers Templiers ainsi que de francs-maçons du 33e Rite écossais. Ce qui explique que le coeur du néo-impérialisme anglais soi situé dans des demeures maçonniques du quartier du Temple à Londres. Tout cela crée un enchevêtrement entre l'Etat profond britannique (maçonnique), les banques et ces ordres religieux catholiques italiens liés aux jésuites et au pape.

A part ça, en 1982, Jack Lang, lui, a été cité dans une affaire de pédophilie qui a été largement étouffée politiquement à l’époque en France et encore plus tard dans un scandale pédophile au Maroc, mais ce n'est pas forcément là l'essentiel.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Poutine est socialiste, les diktats européens "sociétaux" et l'encyclique du pape aussi...

9 Octobre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Peuples d'Europe et UE, #La gauche

"Si la communauté internationale n'intervient pas de toute urgence, elle verra bientôt les Turcs aux portes de Vienne, comme au 17ème siècle", a déclaré Premier ministre arménien Pashinyan dans une interview publiée sur le site du gouvernement arménien. Le président arménien Armen Sargsyan , lui, dans le Financial Times accuse la Turquie de créer une Syrie dans le Caucase. Mais en Europe les préoccupations sont ailleurs.

A Moscou, Poutine déclare sur Russia 24 sa sympathie pour les idées social-démocrates en rappelant qu'il a été membre du PCUS pendant 20 ans et que le PCUS est né de la mouvance social-démocrate. Il se dit donc plus proche des démocrates américains que des républicains et souligne même le soutien historique du Komintern aux Noirs américains dans les années 1930. Est-ce une façon de se positionner dans la perspective d'une éventuelle victoire de Biden ?

A Bruxelles, la vice-présidente du Parlement européen, Katarina Barley, socialiste allemande, déclare dans une interview que seule la "famine financière" des gouvernements polonais et hongrois pouvait les convaincre de faire preuve de bon sens en matière d'État de droit. Le mot dans une bouche allemande rappelle de mauvais souvenirs en Pologne...

Jean-Luc Mélenchon salue l’encyclique #FratelliTutti du pape François qui "peut ouvrir un salutaire temps de réflexions partagées." Léo Zagami dit qu'elle ressemble au Manifeste du Parti Communiste et qu'elle comprend le nom de trois francs-maçons notoires... Ce qui n'aurait rien de surprenant...

Lire la suite

Les Jésuites

20 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Grundlegung zur Metaphysik, #Divers histoire, #Christianisme

Un ami m'écrivait le 17 septembre : "Un prêtre basque en pèlerinage à Lalouvesc * dit pratiquer les exercices spirituels d'Ignace de Loyola. Est-ce que tu connais ? Il paraît que ça permet de revenir à l'Evangile et à la personne de Jésus." (*le dernier Jésuite à quitté Lalouvesc en 2005).

Je lui ai dit ce que je pensais ces pratiques étranges des Jésuites. Pauline Jouvet, née en 1989, disciple de l'évangélique Michèle d'Astier de la Vigerie (laquelle a aussi écrit un article sur les Jésuites) , et responsable de la page You Tube Libérés pour aimer, avait déclaré (vidéo 11 mai 2018, minute 11) avoir contracté un esprit de serpent en pratiquant ces exercices spirituels dans le cadre de la "Communauté du chemin neuf". On peut entendre la patiente d'une thérapeute qui témoigne de manifestations spirituelles très dangereuses qu'elle a eue chez elle après une séance de reiki, qui a été inventé par les Jésuites - voir ici.

Un livre récent rappelle qu'Ignace de Loyala était un marrane dévôt de la Vierge noire de Montserrat et expose une thèse de la texane Barbara Aho sur le travail des Jésuites aux côtés des francs-maçons dans la construction des Etats-Unis d'Amérique, à travers Charles Carroll et John Carroll (évêque franc-maçon qui enseigna à Bourges, ville chargée d'ésotérisme et liée aux sulpiciens - voir tout l'occultisme autour du Méridien Zéro à St Sulpice) anciens élèves du collège jésuite de Saint-Omer en France. Le frère de John Daniel participa à la pose de la pierre de touche du Capitole en 1781 comme représentant du Maryland.  Aujourd'hui on suit de près les déclarations du vice-président Mike Pence à l'université jésuite de Georgetown, et le fait que les fils de Trump sont passés par un collège jésuite. Les catholiques conservateurs américains accusent les Jésuites d'avoir fait monter des homosexuels dans la hiérarchique catholique ce qui a débouché sur de nombreux scandales de moeurs.

Lire la suite

Notre Dame de Fatima

13 Mai 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Lectures, #Le quotidien, #Grundlegung zur Metaphysik, #Vatican

Il faisait bien froid aujourd'hui. Ce matin, Amazon m'a livré "La chute du Soleil ou la septième trompette de l'Apocalypse" de Charly Buttafuoco, ouvrage que j'avais commandé le 26 avril. Comme son nom l'indique il est largement consacré au prophéties de Notre Dame de Fatima et au phénomène solaire qui s'est produit là bas en 1917 (phénomène que les protestants jugent démoniaque* et les ufologues lié aux extraterrestres).

Comme j'avais le plexus solaire terriblement froissé depuis le début de la journée, je n'ai pratiquement rien fait. J'ai été incité intérieurement à me demander dans l'après-midi "ne sommes nous pas aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima ?". J'ai regardé sur le moteur de recherche Google qui est une structure fasciste et diabolique qui en savait bien sûr me parler que des saints de glace (la Saint Gervais) et la froidure ambiante. Mais en creusant un peu, j'ai eu la confirmation qu'en effet nous sommes aujourd'hui le jour de Notre Dame de Fatima.

D'ailleurs quand j'étais à Medjugorje il y a 4 ans, les pèlerins là-bas avaient fait la remarque, oui, le 13 mai est bien la fête de la première apparition au Portugal.

Donc Dieu a au minimum laissé (au maximum il l'a ordonné) une entité spirituelle (ange ou démon, je ne me prononce pas) déposer chez moi un livre sur Notre Dame de Fatima le jour de la fête qui lui est consacrée, tout en permettant au passage que mon plexus solaire soit torturé toute la journée.

Quel est le message derrière tout cela ? Peut-être recevrai-je des éléments de compréhension un jour... ou pas... On verra bien... Nul ne sert de prétendre comprendre ou savoir tout de suite - c'est le meilleur moyen de tomber dans des pièges. Je continue humblement à cheminer dans la fidélité à ce que j'ai appris jusqu'ici.

(*) "Lady Fatima, Catholic idol, protects pedos" écrit un protestant sur Twitter aujourd'hui. " "A year later (after he was shot at on may 13th 1981), pope John Paul II traveled to Portugal and put the bullet in the crown of Fatima statue. I imagine that was a slap at God" ajoute une autre twitteuse.

Lire la suite

"Together at home", le grand show mondialiste du 18 avril 2020

19 Avril 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les régimes populistes, #Grundlegung zur Metaphysik, #George Soros, #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Vatican

Ca y est, nos grands occultistes qui contrôlent l'industrie du divertissement ont eu leur nouveau Woodstock, leur nouveau Wembley, et cette fois-ci, grâce au confinement, ils ont pu en diffuser les sortilèges directement chez vous, comme Marina Abramovic avec le casque HoloLens de Bill Gates et ses ratons laveurs...

C'était hier soir 18 avril aux Etats-Unis, ce matin en France, sur Internet. 

Cela s'appelait "One world together at home" (Un monde rassemblé à la maison - le logo d'ailleurs parle de lui-même) un titre qui évoque le slogan "together as one" que vous entendez sans le savoir depuis votre enfance, par exemple dans "We are the world" la chanson de Michael Jackson et Lionel Richie qui dit aussi que nous devons transformer les pierres en pain comme Dieu nous l'a appris (sauf que dans l'Evangile c'est Satan qui demande cela à Jésus, on voit ainsi qui est leur Dieu). Dans "together as one" on entendait ce fameux "one one one" du monde antéchristique unifié que Freddy Mercury (l'homme qui se vantait d'avoir passé un pacte avec le diable) et tant d'autres martelaient sur scène "One dream, one soul, one prize, one goal One golden glance" (dans "A kind of magic" en 1986 et depuis lors en concert, sur You Tube etc). On remplace "one" par "home" et les inconscients anglicistes entendent la même chose : "together as one". Les voilà au garde à vous. 

Qui finance l'événement ? Le mouvement Global Citizen (citoyen global, citoyen du monde). C'est-à-dire ? Une organisation créée fin 2016 par les grandes corporations qui contrôlent cette planète en réaction au Brexit et à l'élection de Trump. UK Column en 2017 (le 10 mars) en expliquait l'origine (peut-être d'ailleurs en tronquant une partie de l'histoire), et l'on croit rêver : "En décembre dernier 2016, un groupe de ces PDG sans sommeil (à cause de ce qui s'était passé en 2016) se sont réunis dans une salle opulente et majestueuse au Vatican. C'était la conclusion du Forum mondial, un événement annuel pour les grandes sociétés internationales comme Monsanto, Bayer, Google, Microsoft et bien d'autres. Alors que les banquiers ont leur réunion annuelle à Davos, les économistes du monde entier assistent au Forum international de Saint-Pétersbourg et les gouvernements se rendent à leur Sommet mondial des gouvernements, le Forum mondial est le lieu où d'illustres entreprises abordent des questions qui pourraient avoir un impact sur leur capacité à faire des affaires la communauté mondiale. Mais ce Forum mondial Time + Fortune 2016 était différent: ils avaient été invités par le pape François lui-même." Au bout de deux jours de travail au Vatican,  les grands patrons ont pondu un document intitulé Working Group Solutions , présenté au Pape pour sa bénédiction, et UK Column le décrit comme devant donner "un contrôle total sur les citoyens du monde à une infime poignée de personnes". Il s'inscrit dans la lignée du Global Poverty Project (GPP) fondé grâce à des subventions des Nations Unies en 2008. Déjà en 2012, un site Web intitulé Global Citizen promouvant un Global Citizen Festival avait été créé. "Cette campagne Global Citizen est présentée, nous dit UK Column, comme une force utopique pour le bien: éradiquer la pauvreté, promouvoir la santé, fournir de l'eau potable et l'accès à d'autres ressources, et protéger les droits humains de chaque personne sur la planète. " Si on regarde son conseil d'administration et ses financeurs on comprend tout de suite : Johnson & Johnson, Hewlett Packard, Ericsson, Caterpillar, Microsoft, Monsanto, Siemens, Virgin Group, Novartis. Les lobbies de l'informatique-intelligence artificielle, de la bio-chimie (pharmaceutique et autre). Et ce consortium de trusts a réfléchi très en détail à la "mobilisation des citoyens" qu'ils veulent promouvoir : "Le plan de base est que chaque être humain sur la planète reçoive une identité financière numérique (alias le numéro d'identification fiscale mondial). Ce sera le fondement de tous les aspects de notre vie à partir de maintenant:  déterminer où nous travaillerons et vivrons, comment nous mangerons, dormirons, voyagerons, communiquerons et même comment nous penserons et prierons. En bref, tout sera connecté via l'Internet des objets, l'Internet des valeurs (d'où la  fièvre des bases de données block chain alimentant une nouvelle monnaie mondiale) et l' Internet des objets en mouvement . Une nouvelle technologie révolutionnaire sera utilisée pour faire du concept Global Citizen une réalité, tandis que les techniques d'ingénierie sociale nous persuaderont que nous devons tous sacrifier quelque chose pour le bien commun de l'humanité et pour notre planète bien-aimée (un concept intégré pour la première fois par le Club de Rome à la fin des années 1960)." - On sacrifie à l'écologie, ou on sacrifie à la santé collective, à la paix mais on sacrifie. Finies les libertés. 

Donc voilà ce qu'il y a derrière ce happening d'hier, l'autre sponsor étant l'Organisation mondiale de la santé, cette espèce de ministère de la santé mondial appelé par Gordon Brown de ses voeux, et maintenant principalement financé par Bill Gates et le lobby pharmaceutique et biotechnologique.

La présentation "One world together at home - OWTH - est un show de deux heures qui inclut des performances des meilleurs artistes et comédiens du monde, ainsi que des 'experts mondiaux' - global experts - ", avec Lady Gaga, et les grands présentateurs (de la mafia clintonienne) Stepehn Colbert de CBS, Jimmy Fallon de NBC, Jimmy Kimmel d'ABC (tous connus pour divers clins d'oeil aux agendas occultistes mondiaux répétés à longueur d'années). Lady Gaga y précise que la collecte d'argent (qui participe à l'opération magique d'envoûtement des conscience) est terminée. On ne demande donc pas d'argent aux gens.

Les artistes présentes étaient tous des adeptes du sol en damier, de l'oeil d'Horus, des bains rituels dans le sang et dans le lait, des papillons monarques et des larmes noires signes de possession :Elton John, les Rolling Stones, Paul McCartney, Jennifer Lopez, Céline Dion, Stevie Wonder ou encore Chris Martin de Coldplay, Alicia Keys, Taylor Swift, Pharrell Williams et Chris & The Queens, Billie Eilish, Lizzo et Charlie Puth, la chanteuse belge Angèle, les  acteurs et actrices (Idris Elba, Matthew McConaughey, Sarah Jessica Parker, Amy Poehler…), des personnalités (Oprah Winfrey) et des sportifs (la footballeuse Megan Rapinoe, le pilote Lewis Hamilton).

Un virus sort d'un laboratoire (de plus en plus de médias "mainstream" envisagent l'hypothèse ouvertement) - peut-être un labo financé par Bill Gates qui depuis longtemps nous parle de pandémie, de virus qui attaquera les bronches etc et qui recherche des vaccins dans ce secteur là - on vous enferme chez vous avec la technologie de Bill Gates (les ordis, Internet), on vous fait peur par les grands médias vendus aux grands groupes mondialistes, on vous détend par ce genre de show (heureusement avec le décalage horaire c'était en pleine nuit de 2h à 4h ce matin, mais beaucoup le regardera en différé), tout en continuant à capter votre énergie à leur service par ce biais, et, par derrière, on expérimente : la distanciation sociale (comme dans le film Vivarium de 2019, mot à rapprocher de Scytonema varium, la protéine antivirale du coronavirus), la monnaie unique, la disparition des billets, le tracking avec vos portables. On ne vous impose pas cela d'un coup mais on utilise ce coronavirus comme une étape. Ca résiste encore : Bill Gates se fait incendier sur les réseaux sociaux, l'Amérique profonde manifeste contre le confinement, Trump est de plus en plus obligé de lâcher son conseiller Fauci, Macron doit faire semblant de s'intéresser à la chloroquine (encore que personnellement je ne suis pas convaincu à 100 % du désintéressement du Pr Raoult qui a parmi ses soutiens un ancien patron d'Unitaid et un maçon célèbre ex conseiller de Valls - diviser pour régner, toujours pareil). Restez vigilants !

Lire la suite

Big Pharma, corona, le monde sans paradis

21 Mars 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Bill Gates, #George Soros, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #Vatican

Apparemment, la possibilité que le SRAS refasse surface sous forme de coronavirus flottait parmi les hypothèses des chercheurs depuis 2007. C'est ce que montre cet article de "Clinical Microbiology Reviews" signé par Vincent C. C. Cheng, Susanna K. P. Lau, Patrick C. Y. Woo, Kwok Yung Yuen sous le titre "Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus as an Agent of Emerging and Reemerging Infection" paru il y a plus de douze ans.

Cela explique les propos alarmistes de Bill Gates l'an dernier. Se peut-il que Gates, avec l'appui du Pirbright Institute britannique directement aux Etats-Unis, ou par l'intermédiaire du centre de recherche qui "appartiendrait" à Soros (restons prudents) à Wuhan (ou encore avec les francs-maçons de l'Institut Pasteur que Zagami essaie de mouiller dans l'affaire), aient donné un "petit coup de pouce" à cette opération ? La programmation prédictive chère aux sociétés secrètes peut le laisser penser, même si les prédictions des romans ou des morceaux de rap ne sont jamais en soi des éléments de preuve, évidemment. Amusante en tout cas la manière dont les journalistes se sentent obligés d'écarter tout de suite l'hypothèse avec des grands airs, comme l'ont fait Eric Zemmour et Christine Kelly sur CNews dans Face à L'info, le 17 mars (qui peut croire ensuite que Zemmour soit un "dissident" ?). Même le site vénézuélien chaviste Aporrea.org se sent obligé de relayer un article "anti-complotiste" de la revue Nature à ce sujet...

Diffusion spontanée d'un virus né sur un "wet market" de Wuhan, ou petite opération téléguidée ? On ne sait pas. Vu l'idéologie dépopulationniste de beaucoup de dirigeants (et de pas mal d' "honorables sociétés" lucifériennes dont ils affichent les signes), à peine dissimulée d'ailleurs dans leur discours, toutes les hypothèses restent ouvertes.

Si c'est téléguidé, force est de constater qu'ils n'ont pas choisi de lancer d'emblée un virus très mortel : même si une mortalité de 1 à 3 %, sur beaucoup de cas touchés, cela fait quand même à terme un chiffre élevé, on n'en est pas à la peste noire du moyen âge. Encore une fois si l'affaire a été programmée ça aurait pu être pire, "ils" auraient pu frapper un coup "plus fort". Se sont-ils "retenus" ? Ont-il seulement voulu procéder à de l'expérimentation sociale ? éventuellement en faisant peut-être d'une pierre plusieurs coups : faire de l'ingénierie sociale expérimentale en essayant de voir ce que ça fait de parquer les gens chez eux, de suspendre l'Etat de droit, de voir qui résiste, qui ne résiste pas, comment ; et puis couvrir l'effondrement des banques qui était déjà prévisible depuis quelque temps ; et puis peut-être amorcer une resocialisation de l'économie façon New Deal (Boris Johnson annonce qu'il va rémunérer les commerces pour rester fermés, Alitalia est nationalisée, peut-être bientôt Air France). On sait que les grandes lignées occultistes jadis jouaient aussi bien le libéralisme que le socialisme. Dans les années 1910 la première députée Tory anglaise et occultiste Nancy Astor, membre d'une faille qui représentait un quinzième des investissements aux Etats-Unis quelques décennies plus tôt; finançait aussi la Société fabienne, socialiste révolutionnaire, tout comme Jean Monnet, l'homme de l'empire JP Morgan, pouvait obtenir de Staline dans les années  30 la nationalité soviétique pour sa femme, et Rockefeller avoir sa piste d'atterrissage personnelle à Moscou pendant toute la période communiste. L'union de l'aristocratisme et du communisme avait même été théorisée chez la Rosecroix des Lords anglais qui ont ensuite influencé Hitler (voir notre article sur le Vril).

Est-ce que tout est pensé dans cette affaire ? Sans doute pas. On peut imaginer que Trump ait eu envie qu'en pleine guerre commerciale avec Pékin de donner le feu vert à la CIA pour mener une opération à Wuhan "juste pour voir", sans trop réfléchir aux conséquences et aux effets boomerang (avec le labo de Soros, avec des concurrents infectés aux jeux militaires, allez savoir...). Les fabriquants du Covid-19, s'il a été fabriqué, qui eux ont peut-être plus réfléchi que Trump, savaient-ils que le gouvernement de Pékin jugulerait assez rapidement le virus ? Allez savoir. Pas forcément... mais peut-être... Soros affiche souvent sa haine des leaders chinois, un sentiment peut-être partagé par ses collègues qui n'aiment pas que le système bancaire de ce pays reste étatisé et le foncier agraire collectivisé, mais les banquiers de Davos aiment bien quand même le côté autoritaire de ce régime qui impose la suppression du cash, la puce pour tous, le contrôle des masses. D'ailleurs ils ont tout fait pour sa réussite depuis son intégration dans l'Organisation mondiale du commerce (transferts de technologie massifs, tarifs douaniers préférentiels etc). Après tout, le succès du dirigisme chinois peut faire école en Occident (qui déjà depuis début mars n'est plus dirigé que par décret). Ne passe-t-on pas notre temps depuis 15 jours à citer la Chine comme modèle ?

Donc on expérimente, on amorce la reprise en main de l'économie par les Etats (même si on ne sait pas trop avec quel argent ça se fera, car pour l'instant on ne fait que gonfler l'endettement en rachetant des dettes avec d'autres dettes). Et puis derrière il y aura la vaccination (obligatoire ? pas obligatoire ?) avec le "Big Pharma" (la Bill Gates Foundation, Unitaid de l'ONU, etc). Un programme de dépopulation aussi, à terme, derrière les vaccins (pensez aux Georgia Guidestones, puisqu'on parlait de la Rosecroix)? Peut-être, peut-être pas. Si oui, de quelle ampleur ? Est-ce que ça aussi c'est étudié, planifié, ou vont-ils juste "tenter des coups pour voir" ?

Evidemment on n'a jamais toutes les preuves de ce genre de chose. Si l'on dit "les vaccins de la fondation Bill Gates ont tué des gens à tel endroit en Inde", on répondra "ce fut seulement accidentel". S'ils tuent à l'échéance de 20 ans, les optimistes diront "c'était involontaire". Ce qui est en tout cas objectivement inquiétant dès aujourd'hui, c'est qu'on brûle les étapes des tests sur les animaux et sur les humains pour accélérer la mise sur le marché, alors que déjà les vaccins qui respectaient ces protocoles auparavant étaient des plus douteux puisqu'on en ignorait les effets sur 10 ou 15 ans...

La terrible angoisse des gens devant une vie qu'ils craignent d'autant plus de perdre qu'ils en ont complètement perdu le sens à force de narcissisme collectif et d'égotisme individuel, les pousse ainsi à choisir ce qui les tuera lentement plutôt que d'accepter humblement que leur Créateur dispose de leur sort. "Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.…" (Matthieu 16:25).

Et Mme Buzyn, cette ministre qui avait une drôle de façon d'enlever une poussière de son oeil sur les photos (en faisant un petit signe à l'objectif ?) et qui maintenant se plaint de ne pas avoir été écoutée à temps, a-t-elle tenté d'empêcher la diffusion d'un médicament efficace, la choloroquine ? Et d'ailleurs la chloroquine est-elle vraiment efficace ou n'est-ce qu'un piège poussé par un lobby rival de celui de la vaccination ? Libération le 20 mars nous explique qu'il faut faire confiance à la décision prise en janvier à ce sujet parce que c'était une décision collective des spécialistes et de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Sauf que, vu que Libération n'a mené aucune enquête indépendante sur les processus décisionnels au sein de l'ANSM, ce journal étant lui-même la propriété de banquiers lesquels sont liés au lobby pharmaceutique qui "influence beaucoup" l'ANSM (ne serait-ce que du fait des perspectives de carrière qu'il peut offrir à ses membres une fois passé le délai de rigueur déontologique), je n'ai aucune raison de faire confiance à son article lénifiant.

La peur, la tristesse sont là, mal dissimulées par le côté festif "obligatoire" des bonnes blagues sur les réseaux sociaux et des applaudissements des soignants aux fenêtres aux quatre coins du monde. Ils ferment les églises - qu'ils remplacent par des parodies de messes virtuelles "interreligieuses" (en fait "humanistes", apostates) à la mode kenyane dont on peut penser qu'elles inspireront bientôt l'antipape jésuite grand sorcier du nouvel ordre mondialiste. Ils veulent montrer que seule la solidarité humaine doit primer, qu'on doit tous se serrer les coudes, tous être très grégaires. Ca n'est pas spirituel pour deux sous. Et on pressent bien que cet humanisme désespéré, au bout du chemin, n'offrira aux gens que des fausses réponses, toujours plus de totalitarisme, toujours plus d'orgueil collectif désespéré, toujours plus de morbidité et de fragilité face à l'occultisme. Certains observateurs ont remarqué que les célébrités d'Hollywood chantaient, pour "encourager la population" sur You Tube l'ignoble "Imagine" de John Lennon (l'homme qui avait fait un pacte avec le diable). Cet hymne était omniprésent au moment de l'attentat du Bataclan en 2015. 

"Imaginez qu'il n'y a pas de paradis", dit la chanson. C'est effectivement l'avenir que tous ces gens se préparent...

Lire la suite

Grandes manoeuvres pour l'unification religieuse globale au Vatican

4 Février 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #George Soros, #Vatican

Le positionnement du pape François comme futur grand sorcier de la religion mondiale antéchristique unifiée ne cesse de se renforcer.

Fin octobre 2019, il recevait une délégation du Kabbalah Center de Los Angeles, qui lui a offert une traduction en anglais du Tikkunei Zohar, une livre de la kabbale, alors que ces textes ont été condamnés successivement par les papes Pie V et Clément VIII. Cet ouvrage lui a été offert par la marchande d'art Sandra Gering, qui a parrainé sa traduction. (Au passage personne ne s'étonnera de ce que Gering apparaisse dans le clip "Picasso Baby" de l'occultiste Jay-Z en 2013).

En novembre  il embrassait chaleureusement (pour la sixième fois) le cheikh Ahmed el-Tayeb, grand imam d'Al-Azhar avec lequel il avait signé une déclaration historique en février (Document on Human Fraternity and Living Together). 

Pourquoi le 24 janvier a-t-il reçu le vice-président américain Mike Pence en visite privée sur le chemin du retour de ce dernier qui venait de participer à Jérusalem du 5e forum mondial de l'Holocauste ? Cette rencontre intervenait dix jours après que l'ambassadrice des Etats-Unis au Saint Siège eut accueilli à sa résidence divers grands responsables religieux pour le lancement de l'Initiative des fois abrahamiques (Abrahamic Faiths Initiative) officiellement lancée par le Multi-Faith Neighbors Network (MFNN), sous la direction du pasteur Bob Roberts, de l’imam Mohamed Magid et du rabbin David Saperstein, avec le soutien de l’ambassadeur américain pour la liberté de religion dans le monde, Sam Brownback (qui n'est lui-même que le successeur de Saperstein à ce poste où celui-ci avait été nommé par Obama). Les participants à cette réunion ont été reçus le lendemain par le pape. Tous ces gens là sont aussi impliqués dans une Alliance conjointe pour la liberté religieuse internationale, soutenue par l'administration Trump, qui est censée d'interposer dans les conflits religieux de divers pays.

Chacun garde à l'esprit que 2020 est une année importante pour les mondialistes. Il faudra notamment faire attention au 14 mai prochain date à laquelle le pape convoque les grands leaders mondiaux et entrepreneurs d'opinion à un sommet pour une "Alliance éducative globale" (Global educational alliance) qui pourrait faire partie du projet de religion humaniste mondialisée.

Le jour même où le pape recevait Pence, le financier George Soros annonçait à Davos qu'il allait injecter 1 milliard de dollars dans un «réseau mondial d'éducation» pour lutter contre les «changements climatiques et les dictateurs» . Aucun rapport avec le pape allez vous dire ? Voire... Car le lobbyiste dépopulationniste à la botte de Soros Jeffrey Sachs, qui participait au synode sur l'Amazonie en octobre, reste actif à l'Académie pontificale. Il ne serait pas étonnant qu'il participe à la réunion du 14 mai prochain.

Lire la suite

CERN, Vatican : les tarologues ont le vent en poupe

26 Août 2019 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Vatican

Je vous en avais parlé en mars dernier, les occultistes du CERN (Centre européen de recherche nucléaire) ont remis en 2018 à la rosicrucienne anglaise Suzanne Treister (généreusement subventionnée par la Métropole de Bordeaux pour ses sculptures sur les recherches des nazis autour de l'énergie Vril) le prix Collide International (avec la résidence d'artiste qui va avec). Mme Treister était notamment récompensée d'avoir inventé un jeu de tarot (des cartes qui permettent de prévoir l'avenir en invoquant un esprit de python - mais peu de praticiens sont conscients de cette invocation, tout en ayant conscience du caractère magique et ésotérique de la tarologie). Cette année en juillet cet honneur est revenu à la hollandaise Rosa Menkman .... qui, ô surprise ! s'est distinguée elle-aussi en participant à la création d'un jeu de tarots il y a huit ans, "Telenesia Tarot Cards – 2011"... Nos chercheurs adorent les artistes diseuses de bonne aventure, allez savoir pourquoi...

Au passage on notera qu'un tableau de Mme Menkman fait penser à l'architecture du siège de la chaîne de TV Euronews à Lyon, vous ne trouvez pas ? Les architectes d'Euronews Dominique Jakob, 44 ans, diplômée de l’école d’architecture de Paris Villemin. Brendan Mac Farlane, 49 ans diplômé de Harvard (on ignore s'il a fréquenté les Skulls and Bones) se sont distingués par la construction d'un restaurant au Centre Georges Pompidou (2000), du « Docks en Seine » (2008), à Paris, de l’école supérieure des arts et de la communication (Esac) à Pau, de la maison T à La Garenne-Colombes en 1994 etc. On ne sait pas si ceux-là aiment les tarots, mais ils adorent les cubes, qui ont une signification aussi dans l'occultisme (à cause du 6)...

 

Une lectrice du blog me faisait remarquer hier que certains théologiens du Vatican aussi aimaient les tarots... Le 30 juillet dernier, Taylor Marshall attirait l'attention sur le fait que le thème hérétique repris par le pape François selon lequel l'enfer pourrait être vide, qui venait du néo-platonicien Origène, avait été remis au goût du jour par le jésuite suisse Hans Urs Von Balthasar (1905-1988). Marshall rappelle que Urs von Balthasar a écrit une préface favorable à Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot (en anglais "Méditation on the tarots") paru en 1967 puis réédité par les éditions Aubier, livre anonyme attribué au russe Valentin Tomberg (un anthroposophe rosicrucien converti au catholicisme sur le tard), une approche apologétique d'un point de vue "catholique" de la tarologie.

Urs Von Balthasar fut nommé cardinal par Jean Paul II mais mourut peu de temps avant de prendre ses insignes. Jean Paul II, lui-même lié au frankisme polonais et à l'occultisme, s'est fait photographier avec sur son bureau deux tomes des Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot (photo ci dessous, le site ici fournit un agrandissement). Roger Puck (un catholique traditionaliste qui porte la médaille de Notre Dame de la Rue du Bac depuis vingt ans, qui est venu au catholicisme par Tomberg) affirme que l'ouvrage avait été donné au pape par le philosophe Robert Spaemann un proche du futur Benoît XVI, lequel quand il n'était que cardinal Ratzinger avait autorisé la publication du livre, selon l'anthroposophe Sergei Prokofieff. En 2007 le responsable d'Ignatius Insight, l'organe des jésuites en Californie en parlait en des termes ingénus, soulignant que les tarots n'avaient pas toujours été occultistes, et se demandant si Tomberg (ancien anthroposophe, insistons sur ce point, c'est à dire disciple de l'occultiste Steiner) l'entendait dans ce sens...

On pourrait se demander si aujourd'hui on fait de la divination par les tarots dans certains milieux jésuites, sous les ordres du supérieur général vénézuélien Arturo Sosa Abascal qui affirmait en 2017 que le diable n'existait pas.

 

Lire la suite
1 2 > >>