Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

L'impasse du www

27 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Débats chez les "résistants", #Grundlegung zur Metaphysik

L'auditoire de ce blog a été divisé en un mois. Rien à voir avec les records de lecture battus pendant la période du confinement. Il est probable qu'en juillet il mourra de sa belle mort. A l'automne quand on nous reconfinera ou lorsque la vaccination sera rendue obligatoire (ou lorsqu'on aura les deux à la fois comme aux Seychelles), les gens viendront y pêcher des informations, mais ils ne trouveront plus rien à cette adresse. Ainsi va la vie. Je me faisais la réflexion hier qu'Internet dans son intégralité est un piège sulfureux. D'ailleurs beaucoup de gens ont fait remarquer que "www" (world wide web), s'écrit en hébreu triple "vav" (comme la bière Monster), or, vav est la sixième lettre de l'alphabet, soit 666. Je songeais que peut-être c'était là une pure coïncidence, puis j'ai repensé au WWF (World wildlife fund, fond mondial pour la nature), dont j'ai expliqué il y a quelque temps qu'il a été fondé par des francs-maçons britanniques issus du Groupe de la Table Ronde, qui avait piloté la politique coloniale de Sa Majesté pendant un siècle...). Or, si l'on prend les deux premières initiales, transposées dans l'alphabet hébraïque, on a là aussi un double vav... puis le "f" qui est la sixième lettre de l'alphabet latin contemporain... Donc là aussi on a un triple 6. Ces gens ne font jamais les choses au hasard...

Qu'attendre donc d'un dispositif technologique qui arbore lui-même la symbolique du triple 6 ? On ne peut s'étonner de ce que tout ce que l'on entreprend dans ce cadre mène à une pure impasse.

Lire la suite

Remarque à propos de l'arc-en-ciel

26 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Philosophie et philosophes

Dans ses Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot, Valentin Tomberg pour la lame XVII note que le philosophe allemand Leibniz "n'avait pas à faire face aux gouffres ou abîmes qui séparent une croyance d'une autre, un groupe humain d'un autre. Par dessus les abîmes séparant les thèses et leurs antithèses, il jetait l'arc-en-ciel de la continuité, de la tradition graduelle. De même que le rouge se transforme graduellement en orange et l'orange en jaune, qui à son tour, se transforme imperceptiblement en vert, pour devenir bleu, indigo et violet, de même toute thèse se transforme en son antithèse. (...) Le platonisme, l'aristotélisme, la scolastique, le cartésianisme, la mystique et le spinozisme n'étaient, pour Leibniz, que des 'couleurs' de l'arc-en-ciel de la 'Philosophia perennis' et il se mouvait dans son penser sur le cercle 'zodiacal' de la pensée. Son oeuvre était donc celle de la paix, tout comme celle de l'Hermétisme, car la méthode de Leibniz est l'Hermétisme pur et simple. Et c'est cet 'arc-en-ciel de la paix' (le principe de continuité) qui guidait Leibniz dans son activité dévorante". On voit donc que le drapeau de la paix et le drapeau LGBT sont un symbole hermétique. L'arc-en-ciel, comme le damier noir et blanc maçonnique, est une invitation à dépasser la dualité (notamment dans le domaine de la morale), au profit de la fusion dans l'unité luciférienne de Babel ("one world" "new world order").

Lire la suite

Panneau indicateur

25 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi

Vous noterez qu'en ce mois de juin j'ai publié beaucoup moins d'articles qu'en mai. Une lectrice m'a fait remarquer il y a quinze jours que très peu de gens commentent mes billets, "ce qui prouve bien que le concept des blogs ne marche pas", a-t-elle ajouté. Je pense que le problème est plus profond. Cela va au delà de l'inutilité des blogs. Très peu de gens ont pris l'initiative d'échanger avec moi au cours des derniers mois, ou, quand ils échangent, ils mettent fin rapidement au dialogue. Ils viennent consommer de l'info, puis ils zappent, comme ils le font sur les médias dominants. Il y a quelques mois je craignais que ce blog n'en précipite plus d'un dans la négativité, ce pourquoi j'essayais de le ponctuer de billets encourageants, mais je pense plutôt que cela les plonge vers l'insignifiance, un peu comme le reste d'Internet (voyez le livre de Castoriadis : "La montée de l'Insignifiance"). Donc je n'écris plus trop pour rendre service aux lecteurs. J'utilise seulement ce blog comme un bloc-note pour moi-même, afin de garder quelques repères dans l'évolution des événements actuels, cela m'aide un peu à réfléchir, à garder à l'esprit les grands traits des processus, rien de plus... De toute façon je n'ai jamais eu vocation à m'adresser aux gens. La faible diffusion de mes livres le montre. Mes écrits sont seulement des panneaux indicateurs mais il est des panneaux qui ne sont pas vraiment destinés à être vus, un peu comme les inscriptions au sommet de la colonne de Trajan à Rome.

Lire la suite

"L'empire américain est une malédiction pour le monde" (Ortega)

25 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #La gauche, #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous, #Les Stazinis

Le Nicaragua, petit pays sous sanctions économiques, à quelques mois des élections présidentielles du 7 novembre prochain, est, une fois de plus, comme dans les années 1980, et comme lors de l'insurrection de 2018, l'objet d'ingérences impériales multiples, et de désinformation dans la grande presse occidentale. Même si l'on peut avoir des réserves sur son approche des grands thèmes mondialistes (terreur climatique, politique du genre, vaccination anti-Covid) on ne peut nier que le régime sandiniste au pouvoir depuis 2007 a apporté à son peuple la santé et l'éducation gratuites, l'électricité et Internet pour tous, etc. Ci-dessous un bon discours (hélas seulement en espagnol) du président Ortega du 23 juin dernier et un bon documentaires de Dan Kovalik sur la situation du pays.

Lire la suite

Bruxelles et l'Allemagne en campagne contre la Hongrie, Macron contre les pères

24 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Les rapports hommes-femmes, #Peuples d'Europe et UE, #Débats chez les "résistants", #La droite, #Christianisme

Le parlement hongrois a voté une loi interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs tout à fait comparable à celle déjà adoptée en Russie. La présidente de l'Union européenne estime qu'empêcher la promotion de l'homosexualité auprès des mineurs est "une honte" et que cela va à l'encontre "des valeurs fondamentales de l'UE". Les Allemands amateurs de politisation du sport à l'image de nos footballeurs qui avaient plié le genou contre le racisme le 15 juin, à l'instar des joueurs de Ligue de football américain subventionnée par Soros le 10 août 2018 (un geste maçonnique (cf la photo à droite), ont voulu déployer un emblème géant en solidarité avec la communauté LGBT au dessus de son stade munichois quand elle jouait contre la Hongrie, mais l'Union des associations européennes de football (UEFA) le lui a interdit. En solidarité avec Munich, le maire de Bruxelles a illuminé la place principale de la ville mercredi soir (23 juin) aux couleurs de l'arc-en-ciel.

La lettre de Mme von der Leyen à Viktor Orban qui faire part de ses "préoccupations"  avant l'entrée en vigueur d'une loi qui "discrimine les personnes sur la base de leur orientation sexuelle", ne fait toutefois pas l'unanimité puisque tous les pays d'Europe de l'Est ont refusé de la soutenir (voir carte ci-dessus).

Pendant ce temps en France, le Sénat examine aujourd’hui, en nouvelle lecture, le projet de loi bioéthique, qu'il a  eu le courage de rejeter en février, avant son adoption définitive par l’Assemblée le 29 juin qui bouleverse le droit de la filiation.

Alors que les lois bioéthiques avaient été jusqu'ici toujours adoptées par consensus et que le président Macron s'était engagé à ne pas faire de forcing, et n'avait jamais inscrit le GPA à son programme, la majorité présidentielle désormais refuse tout dialogue.

Le projet présenté comme élargissant seulement la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules, ouvre la voie à l'expulsion du père dans le processus de filiation. Celle-ci est en effet établie, à l’égard de la femme qui accouche, conformément à l’article 311-25 du code civil, c’est-à-dire par la désignation de celle-ci dans l’acte de naissance de l’enfant. Elle est établie, à l’égard de l’autre femme, par une reconnaissance anticipée conjointe. En d’autres termes, la mère biologique voit sa filiation reconnue par l’accouchement tandis que pour la conjointe, il s’agit d’une filiation reconnue par un acte signé devant notaire.

"En ouvrant la possibilité d’une double filiation maternelle, fondée sur la volonté, explique l'article ici, le texte de loi bouleverse une réalité humaine fondamentale, celle de la double filiation paternelle et maternelle. Jusqu’à présent, le principe de « vraisemblance biologique » prévalait. Deux types de filiation vont désormais cohabiter : celui de la « vraisemblance biologique » pour les couples hétérosexuels, et celui de la volonté, traduite par une reconnaissance anticipée conjointe, pour les couples de femmes.  "L’ancien droit protégeait l’enfant grâce à l’adage « qui fait l’enfant doit le nourrir » et l’œuvre du XXe siècle fut de permettre à l’enfant né hors mariage d’obtenir non seulement des subsides mais l’établissement de sa filiation paternelle", notait la juriste Aude Mirkovic dans Marianne du 7 juin. Le nouveau texte qui fonde l'ascendance sur la volonté pourrait ouvrir un droit aux pères d'enfants non désirés de refuser la reconnaissance. Une fois de plus la cause LGBT est utilisée pour construire une "civilisation" d'enfants sans pères.

Lire la suite

Des Géants à 20 millions d'euros

22 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

J'ai souvent attiré votre attention sur le fait que les performances artistiques comme celles de Marina Abramovic étaient en fait des rituels, et il y a toujours matière à s'interroger sur les "happenings" globaux qui mobilisent les consciences planétaires, comme l'installation itinérante d'une réplique en trois dimensions de l'arche de Baal de Palmyre dans diverses grandes villes en 2018.

Cette fois, ce qui intrigue, c'est le projet irlandais artistico-technologique "The Giant 2021" d'installer 21 statues de géants de 35 mètres dans 21 villes du monde (à 20 millions d'euros la statue). Jésus dans la Bible dit qu'à la fin des temps tout sera comme à l'époque de Noé, et l'on sait que du temps de Noé il y avait des Géants (Néphilim) issus de liaisons impures entre les femmes et les Fils de Dieu (des anges rebelles). Quand on sait que ces statues pourront être à l'effigie d'un John Lennon qui a vendu son âme au Diable, d'une Beyoncé occultiste qu'elles permettront d'y projeter des grandes marques qui participent au système de la Bête, il y a de quoi s'inquiéter.

Et notez parmi les signes qu'affichent les auteurs du projet, dans le logo d'"Enterprise Ireland" la spirale, symbole occultiste du cycle des renaissances. Paddy Dunning, l'inventeur du projet est aussi à l'origine du musée de cire de Dublin Wax Museum, des studios Grouse Lodge et de la salle de spectacle Button Factory (point commun : la musique, le culte des fausses idoles). C'était un intime de Michael Jackson qui a enregistré aux studios Grouse Lodge (Dunning s'occupait de ses enfants, et connaissait bien leur nounou Grace Rwaramba - dans toutes ses interviews d'ailleurs Dunning insiste bizarrement sur le fait qu'il est lui-même un très bon père...). Il a aussi travaillé avec U2, Sinead O'Connor etc. 

« Le géant, a déclaré Jim Pattison président de  "Ripley's Believe it or Not!" franchise qui organise des "événements bizarres", enthousiaste pour ce projet, a un réel potentiel à de nombreux niveaux : monument emblématique, attractions, technologie, éclairage, éducation et, surtout, divertissement en famille ! L'extérieur sera une toile artistique qui pourra célébrer n'importe quel événement dans la communauté et invitera chaque invité à être l'un des nombreux beaux visages du Géant. J'ai hâte de voir quelle ville de classe mondiale sera la première à profiter de cette énorme opportunité ! »

Une avancée de plus du système de la Bête...

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Transnistrie, Biélorussie : échange avec un reporter

21 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Transnistrie, #Le quotidien, #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme, #coronavirus-vaccination-big pharma

Je déjeunais tout-à-l'heure avec un jeune reporter free lance, collaborateur occasionnel du Monde Diplomatique, qui a emprunté à son tour, 14 ans après moi, le chemin de la Transnistrie - Novosti PMR, le journal local transnistrien lui avait consacré un article élogieux le 21 mai, il y a un moi, voyez ici, ça peut très bien se lire avec le traducteur automatique de Google. Il a mené une enquête auprès de la jeunesse transnistrienne sur leur conception de l'identité de leur pays. A priori tous sont loyaux à l'Etat transnistrien, mais trouveraient plus confortable que leur pays devienne une région autonome de la Moldavie, comme la Gagaouzie... Rien de très nouveau de ce point de vue par rapport à 2007.

Ce journaliste me disait qu'il avait l'impression d'un niveau de vie similaire dans les villages transnistriens et dans les villages moldaves. Il m'a expliqué que le gouvernement moldave devait accorder des subventions spéciales aux habitants des bourgs frontaliers pour que leurs habitants ne s'installent pas de l'autre côté du Dniestr où par exemple le prix de l'électricité est sensiblement plus cher. D'après lui la gauche serait en passe de remporter les élections en Moldavie, confirmant le mouvement de balancier dans ce pays entre pro-européens et pro-russes. Le journaliste m'a dit avoir été étonné de constater que la Moldavie ne donnait pas une impression d'échec économique comparable à l'Albanie.

Nous avons aussi échangé sur la Biélorussie qu'il connaît bien, et l'affaire du détournement de l'avion de Ryan Air qu'on évoquait récemment sur ce blog. Il attirait mon attention sur le fait qu'il y avait eu en fait deux mails du Hamas, dont un adressé aux Lituaniens avant que l'avion ne soit contraint de se poser à Minsk. Donc que les mails soient faux ou pas, le timing n'est pas exactement celui décrit par les journalistes du Spiegel, et l'hypothèse d'un coup monté contre Loukachenko tient la route, d'autant que lorsque le journaliste Protassevitch, il était perdu dans la foule, des photos le montrent, et les autorités biélorusses ne savaient même pas qu'il était à bord. Je lui ai signalé que le président russe Vladimir Poutine dans une interview à NBC la semaine dernière avait lourdement incité les journalistes occidentaux à questionner le pilote plutôt que de répéter bêtement la propagande du Département d'Etat américain. C'est effectivement du bon sens.

Sur les relations biélousso-ukrainiennes, Loukachenko, m'apprenait mon interlocuteur, a pris langue avec la République de Lougansk (ce qui pourrait valoir début de reconnaissance) et l'a autorisée à enquêter à Minsk sur les activités de Protassevitch dans le cadre du bataillon néo-nazi Azov dans le Donbass... Une affaire qui n'arrangera pas forcément ses parrains occidentaux...

A propos de la gestion de la crise du Covid par Loukachenko, le reporter me faisait savoir que grâce au bon système de santé biélorusse, les patients bénéficiaient d'une bonne prise en charge dans les hôpitaux, avec même des ambulances qui venaient les chercher chez eux, et que la politique des masques avait été comparable à celle en vigueur à Berlin (masques en intérieur mais jamais à l'extérieur), d'autant que la Biélorussie dès le début de l'année s'étaient mis à en fabriquer (là bas on n'hésitait pas à réquisitionner les usines, ce que la France n'avait pas osé faire) de sorte qu'il y avait eu assez peu de morts, et sans confinement...

Lire la suite

Meurtre d'une militante kurde en Turquie : le HDP sous pression

20 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #La gauche, #Colonialisme-impérialisme, #Le monde autour de nous

Il y a trois jours (le 17 juin) la militante kurde Deniz Poyraz, 28 ans, a été assassinée de six balles dans le siège de son parti (le HDP - Parti démocratique des peuples) à Izmir (Smyrne) où elle prenait son petit déjeuner par le mercenaire d'extrême droite Onur Gencer, qui a photographié son corps  gisant dans une mare de sang et l’a partagée sur WhatsApp accompagnée du mot « leş 1 » (cadavre 1). Il pensait tuer d’autres militants car une réunion avec les membres du parti avait été prévue puis annulée en dernière minute. La police turque qui surveille les locaux n'est pas intervenue. Gencer avait partagé sur Instagram des photos de lui tenant des armes de plusieurs calibres qu’il avait utilisées en Syrie. Dans ses deux dernières publications qu’il avait partagées hier, il disait que les Kurdes étaient des rejetons d’Arméniens et qu’il allait nous faire vomir du sang.

Deniz Poyraz était issue d'une famille de militants. Trois de ses huit frères et soeurs sont prisonniers des geôles turques. ll y a quelques années elle manifestait en hommage à la militante Dîlan Kortak (19 ans) assassinée par la police le 3 décembre 2015 à Istanbul. Elle l'a maintenant rejointe.


Le chauffeur de taxi qui a été déposé Gencer quelques minutes avant son attaque meurtrière a témoigné à la police vendredi, et a déclaré que le tireur était un de ses clients réguliers. Gencer se rendait fréquemment dans un hôtel de Balçova, à Izmir, dirigé par le gouverneaur de la province et dans les bureaux du HDP. Il fréquentait aussi des membre du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir au stand de tir dirigé par un membre d'une émanation de l'AKP, le "Mouvement de la société civile".

Les rassemblements rendant hommage à Deniz Poyraz ont été brutalement réprimés par les autorités.  Des membres des collectifs kurdes affirment que des femmes sont assassinées chaque jour en Turquie à cause de leurs opinions politiques.

Ce n’est pas la première fois que les bureaux du HDP sont ciblés. Juste après les élections générales de juin 2015, puis à nouveau en 2016, des centaines de leurs bureaux, dont le siège à Ankara, ont été attaqués par des foules racistes, et beaucoup ont été incendiés.

Lire la suite

La Corée du Nord en grande difficulté

18 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous

Le Comité international olympique a fait savoir en avril dernier que les athlètes nord-coréens ne participeraient pas aux Jeux olympiques d'été de Tokyo. Selon Evgenyi Kim de l'Institut d'études sur l'extrême orient de Moscou cité aujourd'hui par le journal Pravda.ru, cette décision serait inspirée par la crainte du coronavirus. Le pays traverse une grave crise économique.  Le leader Kim Jong Un mardi dernier devant le comité central du Parti des travailleurs a reconnu que la situation alimentaire dans le pays devenait " tendue " en raison des typhons survenus à l'été 2020, une situation qui rappelle la grande famine des années 1990 laquelle aurait tué 600 000 personnes, problème qui s'ajoute aux sanctions économiques imposées par le conseil de sécurité de l'ONU, entravant les exportations du pays (charbon, textile, acier etc) et limitant son accès aux approvisionnements pétroliers. Le kilo de bananes se vend à 30 euros (soit la quasi-totalité du salaire mensuel d'un ouvrier de l'industrie) à Pyongyang, ville pourtant très privilégiée par rapport au reste du pays. Pour Evgenyi Kim, le pays qui s'est totalement fermé au reste du monde depuis la crise du Covid (seules les importations de Chine ont repris en mai) n'a pas les moyens d'acheter de vaccins, et bien que les autorités prétendent que le pays n'aurait pas été touché par l'épidémie, celle-ci ralentit aussi l'économie ne serait-ce que du fait des mesures préventives (de quarantaine) adoptées. La Corée du Sud a proposé de donner des vaccins qu'elle a achetés, mais Pyongyang se méfie (à juste titre). Les vaccins AstraZeneca, Moderna et Pfizer ont fait chacun officiellement un mort en Corée du Sud ce mois-ci du fait des effets secondaires et Pyongyang redoute que ce soient les doses de plus mauvaise qualité qui lui soient envoyées.

La fermeture du pays suite à l'épidémie (avec notamment le départ des travailleurs étrangers et des ONG), les inondations du mois d'août et les sanctions occidentales plongent les 25 millions de Nord-coréens dans une situation des plus précaires, qu'hélas aucune action de solidarité ne peut soulager, sauf celle consistant à faire pression sur nos gouvernants pour qu'ils demandent à Bruxelles, à Washington et à l'ONU une levée des sanctions économiques.

Lire la suite

Le Rav Amnon Yitzhack sur l'agenda 2030 et le Nouvel Ordre Mondial

18 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Vous pouvez activer sur cette courte vidéos les sous-titres en anglais.

Lire la suite

Le magnétisme du vaccin anti-Covid 19

15 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates

Des vidéos et des photos de personnes parvenant à se coller des objets métalliques sur la peau après avoir été vaccinées contre le Covid-19 circulent sur les réseaux sociaux. C'est au point que que cliniques ont conseillé aux patients d’attendre 6 à 10 semaines après la dose de COVID avant de subir une IRM (imagerie par résonance magnétique).

Du coup certains esprits curieux s'intéressent à un vieil article paru dans le Guardian (24 mars 2016) qui expliquait que des chercheurs aux États-Unis ont développé une nouvelle méthode pour contrôler les circuits cérébraux associés à des comportements animaux complexes, en utilisant le génie génétique pour créer une protéine magnétisée  qui active des groupes spécifiques de cellules nerveuses à distance. "La nouvelle technique, précise l'article qui résume une publication en ligne  dans la revue Nature Neuroscience, s'appuie sur ces travaux antérieurs et est basée sur une protéine appelée TRPV4, qui est sensible à la fois à la température et aux forces d'étirement . Ces stimuli ouvrent son pore central, permettant au courant électrique de traverser la membrane cellulaire ; cela provoque des impulsions nerveuses qui voyagent dans la moelle épinière puis jusqu'au cerveau." "Magnéto ", composé de la TRPV4 et de la ferritine, peut contrôler à distance le déclenchement des neurones profondément dans le cerveau, et également contrôler des comportements complexes (activer des souvenirs par exemple).

Le Dr Charles Morgan, de l’Université de New Haven, avait aussi dans une conférence en ligne sur YouTube de 2018 expliqué comment la combinaison de « systèmes ADN » avec « l’informatique quantique » peut induire des contrôles à distance du cerveau (via la 5G par exemple).

Cette problématique est à penser en combinaison avec celle du contrôle magnétique à distance des nanoparticules véhiculées par l'hydrogel au graphène que nous avions évoqué en mars à propos d'une découverte récente de chercheurs chinois, et qui est aussi une des préoccupations majeures de Celeste Solum (voir notre billet du 22 mars dernier).

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

L'UNICEF, le vaccin... et la prostituée de Babylone

10 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme

L'UNICEF est une agence de l'ONU en charge de l'aide à l'enfance dans le monde. Mais comme tout le système onusien, elle est travaillée par le Lucis Trust ex-Lucifer Publishing House créé par la théosophe Alice Bailey au sein de la Société des Nations. Gary H. Kah dans son ouvrage publié initialement en 1991 "En route to global occupation", a pu affirmer que Robert Mc Namara (l'homme à l'origine de la guerre du Vietnam), l'ex-président Ronald Reagan, le stratège Henry Kissinger et le financier Rockefeller en ont fait partie (mais cette liste revient peut-être à identifier le Lucis Trust à l'ensemble des Illuminati). En outre, comme l'a souligné Guy Bouliane "l’Unicef fait partie de la même organisation mondialiste qui a créé l’UNESCO en 1945, et dont le premier directeur général fut Julian Huxley", inventeur du mot transhumanisme, et, ajouterons-nous, fondateur du WWF. Son frère de Aldous Huxley a écrit « Le Meilleur des mondes », une anticipation du monde que nous préparent les élites aujourd'hui. La famille Huxley est issue de la haute maçonnerie anglaise.

La place du Lucis Trust dans les institutions de l'ONU n'est pas démontrable. Cependant, le contenu luciférien de la publicité lancée par l'UNICEF-Norvège le 8 décembre 2020 au soutien du dispositif de vaccination anti-virus pour les pays pauvres Covax saute aux yeux.

Comme vous pouvez le voir avec les deux vidéos ci-dessous, cette campagne est particulièrement déplacée pour un organisme qui s'occupe de l'enfance. L'imagerie de la prostituée de Babylone vêtue de pourpre (Apoc 17:4) est très parlante et utilisée dans les milieux occultistes (voir par exemple le Babalon Working, rituel de magie sexuelle réalisé en 1946 Jack Person, disciple du médium Aleister Crowley  en compagnie du fondateur de la scientologie Ron Hubbard, sur une femme en robe écarlate pour introduire un démon dans le monde). Il y a là une érotisation obscène du vaccin, à rapprocher de l'offre du Hustler Club de Las Vegas qui, en mai, offrait des danses de femmes nues à qui acceptait de se faire vacciner.

Le site allemand Business Punk expliquait en janvier dernier que la campagne avait été lancée par le truchement de la jeune start up de publicité norvégienne Tante Randi qui souligne sur son site qu'elle "a suscité beaucoup d'attention, tant dans le pays qu'à l'étranger, et est rapidement devenue la campagne la plus engageante jamais réalisée par l'UNICEF Norvège."  Tante Randi montre divers endroits du monde où les photos ont été placardées en grand format et les articles de presse à travers le monde qui en ont parlé. Unicef-Norvège bien sûr est aussi engagée dans le soutien aux agendas mondiaux (LGBT, écologie...). 

La photographe qui a effectué les photos des deux vidéos de la campagne est la new-yorkaise Linsay Adler. Vous pouvez constater sur cette photo ou sur celle-ci , ou celle-là, son goût pour l'oeil omnivoyant maçonnique, évidemment....

Lire la suite

Prince impliqué dans le satanisme selon Sinead O'Connor

6 Juin 2021 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik

Dans ses mémoires récemment parues sous le titre Rememberings la chanteuse irlandaise Sinead O'Connor (devenue célèbre grâce à la reprise d'une chanson de Prince "Nothing compares 2U", convertie à l'Islam il y a trois ans) revient sur la "bataille de polochons" à laquelle elle fut conviée en 1991 dans sa demeure hollywoodienne, bataille au cours de laquelle le chanteur avait glissé quelque chose de dur dans la taie d'oreiller pour la blesser. Elle précise que selon elle, Prince était impliqué dans l'occultisme et le satanisme. Ce soir-là, l'iris des yeux de Prince avait disparu alors qu'il gardait la porte d'entrée de sa propriété (un signe de possession bien connu d'ailleurs souvent mis en scène dans les clips musicaux ces derniers temps). En outre une sienne amie aurait témoigné que Prince était capable de déplacer des objets à distance. Après sa mort en 2016 de nombreux signes lucifériens (l'oeil d'Horus, le soleil la lune, le damier maçonnique) ont été révélés dans les clichés de sa propriété californienne parus dans la presse.

Les révélations de la chanteuse relancent aussi en ce moment un débat sur les paroles étranges de la chanson "Purple rain" (pluie pourpre) qui passent brusquement du registre de l'amour à celui du Nouvel ordre mondial :

"Honey, I know, I know
I know times are changing
It's time we all reach out
For something new, that means you too
You say you want a leader
But you can't seem to make up your mind
I think you better close it
And let me guide you to the purple rain"

Le pourpre, couleur favorite de la reine d'Angleterre, mélange les couleurs (maçonniques) bleu et rouge (voir les uniformes de la famille royale britannique), et se situe dans le spectre des couleurs tout à ôté violet symbole d'éternité (il est seulement un peu plus rouge que le violet). Une bière  "Purple reign" (règne pourpre) était sortie juste le jour de la mort de Prince (le 21 avril 2016), soi disant pour le quatre-vingt dixième anniversaire d'Elisabeth II d'Angleterre (à qui l'on prête aussi un investissement particulier dans le satanisme, et dont l'arrière petit fils fut présenté à la presse dans une mise en scène à la Rosemary's baby). Evidemment la reine était en manteau de pourpre pour ses 90 ans et ce jour là les chutes du Niagara avaient été éclairées de cette couleur comme l'avait souligné la revue des Skull and Bones et des Rockefeller Time. L'hypothèse d'un sacrifice "illuminati" du chanteur pour les 90 ans de la reine avait été aussi avancée. Il y a beaucoup à dire sur la manière dont cette mort a été préparée puis annoncée (et pas seulement par les Simpson's qui avaient, avec leur faux humour médiumnique habituel, fait un clin d'oeil à la perspective de l'assassinat).

Prince est mort dans l'ascenseur de son studio à Paisley Park dans le Minnesota. Dans une chanson "Let's go crazy", Prince chante "Are we gonna let the elevator Bring us down" (va-t-on laisser l'ascenseur nous écraser), ce qu'avait rappelé sur CBS (la chaine dont le logo est l'oeil d'Horus) dans un studio pourpe le PDG d'Epic records L.A. Reid, et il avait coutume de dire que l'ascenseur était pour lui le diable (the elevator is the devil). Notons aussi que dans cette même chanson la référence au pourpre était présente (Let's look for the purple banana). Tandis que le titre d'une autre chanson de Prince "I would die 4 U" (je mourrais pour toi) s'interprète ainsi : U est la 21 ème lettre de l'alphabet, "Je mourrais pour toi", devient donc "Je mourrais le 4/21, le 21 avril" ce qui correspond à la date de sa mort. Coïncidences, direz-vous ? Pas vraiment : dans le milieu des sociétés secrètes, c'est simplement de la programmation prédictive : les destins sont programmés, mis en scène, ritualisés, et l'on associe un public de gogos (la planète prise au piège de tous ces symboles qu'elle ne comprend pas) à toutes ces cérémonies dont il devient ainsi, à son insu, le complice.

---------
Ne soyez pas égoïstes - faites circuler l'information : si un billet de ce blog vous intéresse, partagez le par mail ou sur les réseaux sociaux.

Lire la suite