Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Agression azerbaïdjanaise contre le Haut-Karabakh

27 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Christianisme, #Proche-Orient, #Revue de presse

Aujourd’hui tôt le matin, l’Azerbaïdjan a lancé des attaques de missiles à grande échelle sur toute la longueur de la ligne de contact en ciblant également les habitations civiles, y compris la capitale du Haut Karabakh ("République d'Artsakh", enclave arménienne en Azerbaïdjan) Stepanakert.  Une grand mère et sa petite fille sont morts à Martuni.

4000 mercenaires syriens de la soi-disant armée nationale syrienne (islamiste)  seraient désormais engagés dans la bataille. Information à prendre avec des pincettes cependant : le commandant de la brigade Hamza a démenti. Lindsey Snell, journaliste basée  à Munich confirmait tantôt l'info avant hier en rappelant qu'Ankara accusait les Kurdes (YPG syrien) s'être présent en Arménie. Elle ajoutait que 70 miliciens venus de Libye faisaient partie de ces troupes. Au passage ce soir un organe yézidi précise qu'en 2016 des soldats azerbaïdjanais ont décapité en 2016 des miliciens yézidis qui se battaient aux côtés des Arméniens. On voit bien dans quel contexte on se trouve...

Le ministère azerbaidjanais de la défense le 16 juillet avait menacé de bombarder la centrale nucléaire arménienne de Metsamor, si les Arméniens attaquaient des objectifs stratégiques azerbaïdjanais comme les oléoducs, ce qui en dit long sur son mépris pour le respect des vies des civils...

Pour l'instant les F-16 azerbaïdjanais de fabrication américaine sont tenus en échec par les forces d'auto-défense arméniennes.

La BBC, Reuters, France Info etc à tort font croire à un "accrochage" (clash) entre milices arménienne et armée azerbaïdjanaise.  Libération donne la parole au spécialiste Thomas de Waal qui souligne qu'Erdogan appuie plus fermement Bakou que précédemment, ce qui pousse à  la guerre.

En haut à gauche la photo d'un pope arménien qui applique le principe évangélique posé en Luc 22:36 : "Que celui qui n'a point d'épée vende son vêtement et achète une épée".

Lire la suite

Les Jésuites

20 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Vatican, #Grundlegung zur Metaphysik, #Divers histoire, #Christianisme

Un ami m'écrivait le 17 septembre : "Un prêtre basque en pèlerinage à Lalouvesc * dit pratiquer les exercices spirituels d'Ignace de Loyola. Est-ce que tu connais ? Il paraît que ça permet de revenir à l'Evangile et à la personne de Jésus." (*le dernier Jésuite à quitté Lalouvesc en 2005).

Je lui ai dit ce que je pensais ces pratiques étranges des Jésuites. Pauline Jouvet, née en 1989, disciple de l'évangélique Michèle d'Astier de la Vigerie (laquelle a aussi écrit un article sur les Jésuites) , et responsable de la page You Tube Libérés pour aimer, avait déclaré (vidéo 11 mai 2018, minute 11) avoir contracté un esprit de serpent en pratiquant ces exercices spirituels dans le cadre de la "Communauté du chemin neuf". On peut entendre la patiente d'une thérapeute qui témoigne de manifestations spirituelles très dangereuses qu'elle a eue chez elle après une séance de reiki, qui a été inventé par les Jésuites - voir ici.

Un livre récent rappelle qu'Ignace de Loyala était un marrane dévôt de la Vierge noire de Montserrat et expose une thèse de la texane Barbara Aho sur le travail des Jésuites aux côtés des francs-maçons dans la construction des Etats-Unis d'Amérique, à travers Charles Carroll et John Carroll (évêque franc-maçon qui enseigna à Bourges, ville chargée d'ésotérisme et liée aux sulpiciens - voir tout l'occultisme autour du Méridien Zéro à St Sulpice) anciens élèves du collège jésuite de Saint-Omer en France. Le frère de John Daniel participa à la pose de la pierre de touche du Capitole en 1781 comme représentant du Maryland.  Aujourd'hui on suit de près les déclarations du vice-président Mike Pence à l'université jésuite de Georgetown, et le fait que les fils de Trump sont passés par un collège jésuite. Les catholiques conservateurs américains accusent les Jésuites d'avoir fait monter des homosexuels dans la hiérarchique catholique ce qui a débouché sur de nombreux scandales de moeurs.

Lire la suite

Le robot qui vous forcera à porter le masque

19 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Bill Gates, #Christianisme

Voici une image réalisée par Spencer Tunick, qui dit tout sur ce que l'on veut faire de nous.

Une des armes pour y parvenir : ce charmant petit robot, Pepper, qui, dans les commerces, harcèlera ceux qui n'ont pas de masques. Les Japonais en ont un autre aussi qu'ils appellent Leyasu-kun. Ces boîtes de conserves parlantes éviteront aux commerçants d'avoir à faire le sale boulot de vous rappeler à l'ordre, et peut-être aussi à la police de vous menotter devant les caméras comme elle le fait de plus en plus en Australie (laboratoire du fascisme sanitaire mondial en ce moment) : le robot vous demandera de vous masquer et, si vous ne le faites pas, vous serez simplement fiché pour perdre des droits au travail, au logement, au soin, au déplacement, à l'éducation de vos enfants avec la citoyenneté à points pucée. Le totalitarisme soft. Même plus besoin de violence pour vous traumatiser. Bienvenus dans le monde d'Orwell !

Evidemment le prestidigitateur allemand Simon Pierro (propagandiste d'Apple Store) qui déjà présentait le prototype à Munich (voir ici) en juin 2019 fait l'oeil d'Horus sur son profil You Tube (voir à gauche).

Sachez que ce petit robot initialement destiné à reconnaître les visages et dialoguer avec les gens a été lancé en 2006 sous le nom de Nao à l'origine par un groupe français qui s'appelait Aldebaran Robotics, avant d'être intégré dans le groupe japonais SoftBank et sorti dans une forme améliorée sous le nom de Pepper en 2014. On a déjà croisé le nom d'Aldebaran sur ce blog : c'est une étoile de la constellation du Taureau avec les "habitants" de laquelle le groupe allemand nazi du Vrill disait communiquer dans l'entre-deux-guerres... Le robot créé par l'ex-polytechnicien et banquier Bruno Maisonnier, à défaut de plaire à la clientèle pour un usage domestique, est censé être de plus en plus présent dans les boutiques et et les lieux accueillant du public.

"Pepper" a joué au foot à Lyon en 2016 et s'est exprimé devant une commission de la Chambre des Communes en Angleterre en octobre 2018. Bill Gates a dit en 2011 que les robots seraient les infirmières du futur...

"Et il fut donné (à la deuxième bête à deux cornes) d'animer l'image de la (première) bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués" (Apocalypse 13:15)

Lire la suite

Les opinions de M. Sidos

18 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Divers histoire, #1950-75 : Auteurs et personnalités, #La droite

Petit fils de Républicain espagnol, de gauche pendant toute ma jeunesse, j'ai hérité d'une vision de l'histoire différente de celle des gens très à droite. Mais j'ai aussi fait passer les faits avant toute autre considération, et, pour avoir une vision claire des faits, il peut être utile d'entendre tous les témoignages, et toutes les interprétations possibles, à leur sujet. C'est pourquoi étudiant à Paris en 1990 j'écoutais déjà aussi bien France Culture, que Radio Libertaire et Radio Courtoisie.

A l'occasion du décès de Pierre Sidos, un nationaliste (extrême droite) issu du pétainisme qui est le "père spirituel" de l'actuel rédacteur en chef de Rivarol, il y a deux semaines, j'ai envie ici de dire un mot de la vision de l'histoire qu'il avait exposée le 28 février 2014 dans une interview avec Florian Rouanet de l’association « Les amis de Pierre Sidos » . Je ne dis pas que j'adhère à cette vision, loin sans faut, je dis qu'elle devrait pouvoir être entendue dans les débats comme toutes les autres (et ce faisant je ne dis pas autre chose que ce que disait Noam Chomsky, qui était une des grandes références de mes 30 ans, au point que j'ai contribué à la rédaction du Cahier de L'Herne qui lui fut consacré)

Voici donc entre autres ce qu'y disait M. Sidos :

- A propos de Marcel Bucard (fondateur du "francisme", reconnu comme le fascisme à la française auquel P. Sidos adhéra à partir de 1943, à 16 ans) : il fut un séminariste mais se révéla d'une envergure extraordinaire au combat puisque de simple soldat il devint capitaine "avec dix citations extraordinaires, si bien que c'était un beau guerrier et un nationaliste convaincu".

- A propos de l'imaginaire fasciste des années 30 : "La marche sur Rome, la résistance de l'Alcazar de Tolède, c'étaient des choses qui exaltaient une certaine jeunesse". Cette jeunesse se demandait pourquoi la révolution nationale ne se réalisait pas en France. Cela n'a été fait que dans des conditions difficiles pendant la guerre, sous occupation militaire, et sous embargo anglo-saxon "ce n'étaient pas les meilleures conditions".

- Sur la Libération-épuration : "c'était le revanche de 1936, du Front populaire. Tous les gens qui avaient prêché le désarmement et la quasi suppression de l'armée qui se retrouvaient au pouvoir et qui exerçaient vis à vis de ceux qui s'étaient comportés toute leur existence d'une façon patriotique, qui avaient participé au combat pour empêcher que les Allemands n'entrent en France un pouvoir de juge". Toute la famille de Sidos (dont son père héros de la guerre de 14-18 - au livre d'or des soldats de Verdun, et titulaire de la légion d'honneur à titre militaire - qui fut fusillé en criant "vive la France", et ses deux frères, l'un qui s'était engagé en 1940 dans un régiment de tirailleurs sénégalais à La Rochelle et l'autre dans la Marine) fut traduite devant une juridiction. Lui-même fut torturé dans une ambiance à la 1789 (24'34), avec électrodes sur les parties génitales et coups sur la plante des pieds à Cognac dans un château tenu par les communistes, et incarcéré pendant cinq ans, pour aboutir au camp du Struthof (construit par les Allemands pendant la guerre) où il se retrouva avec 2 000 jeunes gens à affronter des hivers très rudes. Il se souvient de ne pas y avoir vu la chambre à gaz qu'on montre maintenant aux collégiens qui le visitent et affirme que la potence qu'on y  voit a été construite par les jeunes en 1947-48 (minute 18'24). Ces jeunes d'extrême droite furent finalement envoyés en Indochine combattre les communistes sur une base de volontariat.

- A propos de l'abbé Pierre (min 19'37) : "Un beau jour, il y avait des députés démocrates chrétiens du Nord qui se sont inquiétés en se disant 'enfin ces jeunes gens, ils ne vont pas y rester éternellement' car il y faisait très froid l'hiver (...). C'est alors qu'il y a un autre parlementaire, en soutane, qui est monté à la tribune en disant 'ce sont des nazis, ils n'ont qu'à y rester'. C'était l'abbé Pierre. Alors quand ensuite il nous a fait le coup de dire 'il y a des gens qui souffrent du froid etcétéra... tous ces prêtres un peu démonstratifs, un peu comédien, je m'en méfie, et notamment de celui-là".

- Le Sahara et l'Algérie : Bénéficiant d'une "grâce amnistiante" qui ne lui permettait pas d'effectuer son service militaire dans les troupes ordinaires, Sidos fut envoyé le faire au Sahara en 1951 comme assistant du médecin chef. Sidos explique l'insurrection algérienne par le fait que les résistants avaient "propagé et officialisé le désordre, l'insurrection, le terrorisme " (min 27'34) un peu comme de Poncins impute au cinéma décadent d'Hollywood le discrédit des Occidentaux dans les colonies et le début des soulèvements contre les colonisateurs. les émeutes de Sétif en mai 1944 ont été réprimée par l'aviation française alors que le ministre de l'aviation était un communiste (Fernand Grenier). "Lors de mon service militaire (en 1951) dans la région d'Oran ils ont projeté un film à la gloire de la résistance dite française qui faisait sauter des trains. Mais il ne faut pas s'étonner que peu de temps après la ligne de chemin de fer Oran-Qenadza (près de Colomb Bechar), c'est-à-dire le chemin de fer qui allait jusqu'en bordure du Sahara saute. Autrement dit c'est l'atmosphère issue de 1945 qui est à l'origine de l'affaire algérienne".

Sidos estime aussi que les élections étaient toujours truquées en Algérie ce qui était une source de division. Et De Gaulle commit l'erreur de relancer les processus électoraux. La région était la plus antigaulliste (min 32'41). C'est Salan, titulaire de l'ordre de la francisque à cause de son combat contre les gaullistes à Dakar, qui eut le tort de lancer "Vive de Gaulle". 24 janvier 1960, journée des barricades à Alger, Sidos entra en clandestinité, sous le coup d'un mandat d'amener comme d'autres leaders de "Jeune nation". Il fut arrêté sur dénonciation.

Sidos a rencontré le secrétaire général du FLN et des ministres algériens sur l'antisionisme. Le régime de Boumédienne commençait à interdire les films d'Hollywood. Sidos leur rappela que leur pétrole restait entre les mains des Rothschild. Deux mois plus tard ils le nationalisèrent. Comme il s'était rendu à Alger avec un responsable de l'OAS, il apprit qu'un socialiste (ancien ministre) y était pour recevoir de l'argent. Il a aussi rencontré le roi Fayçal d'Arabie saoudite, ainsi que le général Peron à Madrid (il avait la statue de Bonaparte dans son bureau). Celui-ci lui a dit avoir les mêmes ennemis que Sidos : les Etats-Unis et le sionistes.

Il a subi des attentats. Notamment une bombe à son bureau en 1974 (38'28).

Sur Le Pen il le considère comme un homme sincère, mais, émanant du syndicalisme estudiantin (1h08) il considère qu'il est habitué de la manipulation électorale. A l'occasion d'un congrès estudiantin de l'UNEF à Aix les Bains en 1951 Le Pen provoqua des violences et profana l'Eglise voisine. La police intervint et il échappa au procès seulement grâce à l'intervention d'André Marie, ministre de l'éducation nationale. En outre Sidos le considère comme un homme du système, et c'était un chasseur d'héritages, comme il le montra dans les affaires Lambert, Le Sabazec et d'autres. Sidos lui reproche d'avoir donné son parti à sa fille.

Sur le XXe siècle Sidos considère que l'Histoire dira qu'Hitler était le Napoléon allemand, Mussolini le dernier des Césars et Staline le tsar rouge et que ce n'était pas rien de vivre cela. Il souligne que dans "la formation la plus politique de l'armée d'Hilter" (la Waffen SS) il y a eu 2 millions d'Européens et même de non-européens (min 1h15) cela n'est comparable qu'à l'armée de Napoléon qui pendant la campagne de Russie comptait une moitié d'étrangers.

Pour Sidos Mussolini créa l'Italie moderne, résolut la situation du Pape, ce qui suscita un consensus en Italie autour de lui. En 36, souligne Sidos, le Duce fut "victime de sanctions économiques" quand il voulut inclure l'Abyssinie aux possessions qu'il avait au nord et au sud de ce territoire, conformément à une ancienne promesse des Alliés, "la même politique qui est pratiquée à l'heure actuelle contre l'Iran". "Il a conquis l’Éthiopie, il a fait du roi d'Italie l'empereur d’Éthiopie, et il a surtout aboli l'esclavage qui était légal en Éthiopie".

Une parenthèse ici : Jean Longuet, petit fils de Marx et député le journal socialiste "Le Populaire" du 15 avril 1936 en p. 3 écrivait à propos d'une note diplomatique par laquelle l'Italie, pour s'exonérer d'avoir usé de gaz asphyxiants en Éthiopie, avait mis en avant le fait qu'elle avait aboli l'esclavage : "Je dois à la vérité d'écrire que ce document 'sensationnel !' a laissé diplomates et journalistes parfaitement indifférents. Tout au plus certains pince sans rire se sont-ils bornés à déclarer en haussant les épaules : 'Mussolini a aboli l'esclavage en Éthiopie. Sans doute l'abolira-t-il en Italie ?' "

Contre les assemblées : "St Thomas d'Aquin disait qu'il faut se méfier des assemblées, surtout des assemblées d'évêques... Mussolini mis en minorité devant le Grand conseil fasciste : mais un fasciste n'aurait jamais imaginé qu'on votait au Grand conseil fasciste"(1h21) - NB il y a les mêmes considérations contre les Assemblées dans les Mémoires d'Outre tombe de Chateaubriand à la chute de Napoléon.

Il évoque ensuite le concile Vatican II, comme point d'arrivée d'autres catastrophes, qui introduit la démocratie dans l'Eglise ce qui d'après lui est une erreur au vu de Jean 15:16 "c'est moi qui vous ai choisis". Pour lui c'est la conséquence de 1945. La défaite d'Hitler fut la défaite de l'Europe et de la civilisation (avec la rétroactivité des lois, l'imprescribilité etc).

Il évoque ensuite les mouvements politiques qu'il a créés - Jeune Nation, la veuve d'un négociant en sucre rue du cirque bonapartiste tenait salon le samedi après-midi. Le mouvement attaqua le siège du PCF le 7 novembre 1956, et l'année suivante (16 novembre 1957, événement couvert par le presse internationale parce que le premier ministre britannique était à Paris ce jour là) devant l'ambassade des Etats-Unis place de la Concorde après la livraison d'armes anglo-américains aux Tunisiens. En mai 58, le gouvernement Pfimlin dissout Jeune nation et un groupuscule fondé par Le Pen. Le mouvement allait créer avec N. Jacquemart de l'Echo de la Presse un journal (min. 1h37') qui fut très réprimé par les gaullistes. Sidos explique aussi la naissance du courant d'extrême-droite Occident récupéré par l'organisme  pro-américain "Est-Ouest" (dirigé par George Albertini, ancien professeur de l'école normale de Troyes, devenu secrétaire général du RNP de Marcel Déat pendant la guerre) qui faisait de l'anti-communisme du dollar avec beaucoup d'argent . Sidos a fondé l'Oeuvre française en 1968 avec la croix celtique ("croix eucharistique") comme association de la couronne et de la croix. JM Sauvé directeur des libertés publiques de Joxe fit interdire la revue "le Soleil" à cause d'une information sur Israël (selon Sidos).

En 1991, Pierre Sidos a demandé au Conseil d'Etat d'annuler pour excès de pouvoir l'arrêté du 7 novembre 1990 par lequel le ministre de l'intérieur a prononcé l'interdiction de la vente aux mineurs, de l'exposition et de toute publicité de la revue "Le soleil". Requête rejetée en 1994.

Lire la suite

Des nouvelles du procès d'extradition de Julian Assange

16 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Le monde autour de nous

Tweet de la mère des deux enfants du créateur de Wikileaks : Chaque jour, Julian Assange est réveillé à 5 heures du matin, menotté, placé dans des cellules de détention, mis à nu et radiographié. Il est transporté pendant un an et demi dans une caisse qui ressemble à un cercueil vertical dans une camionnette qui rend claustrophobe. Il est dans une boîte en verre au fond du tribunal d'où il ne peut pas consulter correctement ses avocats."

Je conseille aussi à ceux qui s'intéressent au détail du procès la lecture du compte rendu en français de la reprise des audiences le 7 septembre au tribunal de Old Bailey (ex prison médiévale de Newgate). Au nom des règles liées au Covid qui partout permettent d'instaurer l'arbitraire et le fascisme, seules cinq personnes ont été autorisées à assister à l'audience, tandis que les autres (dont le journaliste Pilger et le rédacteur en chef de Wilileaks) étaient parquées dans une autre salle devant un écran minuscule et inaudible.

Il a été question du trop faible délai (six semaines) laissé à la défense pour s'organiser (notamment convoquer des témoins) face aux nouvelles charges du gouvernement américain (déposées après que Washington eut renoncé à soutenir qu'Assange n'était pas un journaliste) dont celles concernant l'encouragement au vol de données d’une banque et du gouvernement islandais, la transmission d’informations sur le suivi de véhicules de police et le piratage des ordinateurs de particuliers et d’une société de sécurité. Des arguments ignorés par la juge Vanessa Baraitser qui comme toujours a lu une ordonnance pré-rédigée à la fin de l'audience après avoir laissé les avocats débattre pour rien. Chaque jour par la suite la juge a refusé l'accès à l'audience à Amnesty International.

Les autres comptes-rendus en anglais sont ici.

Hier 15 septembre, le tribunal a entendu John Goetz, reporter en Afghanistan pour le magazine allemand Der Spiegel qui a travaillé avec Wikileaks. Il témoigne qu'Assange était très préoccupé par l'aspect technique de la recherche des noms dans les milliers de pages communiquées à son site sur les section en charge des opérations spéciales à Kaboul et en province. "Il était très préoccupé par les moyens techniques de trouver ces noms, afin que nous puissions les expurger, afin qu'ils ne soient pas publiés, et que cela ne leur porte pas préjudice", a souligné Goetz.

Lire la suite

Masques et programme MK Ultra : leur utilisation par Michael Jackson

13 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Bill Gates, #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Pour compléter les remarques d'un précédent billet, continuons à examiner le rôle des masques dans le conditionnement magique, l'occultisme, et les programmes des sociétés secrètes qui tentent d'imposer par leurs sortilèges et leurs manipulations le Nouvel Ordre Mondial.

Cathy O'Brien qui fut esclave sexuelle des dignitaires américains du programme MK Ultra (c'est à dire transformée en machine sexuelle par les sectes satanistes à la fois au service pour renforcer le pouvoir des dignitaires -eux mêmes sous MK Ultra - et l'aliénation de ceux qui leur étaient soumis) sous les mandats de Ford, Reagan et de Bush Senior, prend régulièrement position contre le port obligatoire du masque en ce moment et témoigne (un témoignage qui prête à caution comme celui de toutes les victimes traumatisées, mais dont divers points commencent à être confortés par des indices factuels)  :

"Les masques dépersonnalisent tout en donnant à une personne l'impression qu'elle n'a pas de voix. C'est une barrière pour les autres.

Dans MK Ultra Project Monarch Mind Control, Michael Jackson a dû porter un masque pour faire taire sa voix afin qu'il ne puisse pas demander de l'aide.

Vous vous souvenez comment il a développé cette voix chuchotée quand il ne chantait pas? Les masques permettent de contrôler l'esprit depuis l'extérieur vers l'intérieur, comme le fait la redéfinition des mots. En contrôlant ce que nous pouvons et ne pouvons pas dire de peur d'être étiquetés racistes (dans la vie courante) ou être frappés (pour les esclaves), par exemple, il contrôle en fin de compte la pensée qui anime nos paroles et finalement nos actions (ou nos inactions).

De même, un masque étouffe notre discours afin que nous ne soyons pas entendus, ce qui permet de contrôles la voix… les mots… l'esprit.

C'est le contrôle mental.

Les personnes qui ne choisiraient jamais de se conformer mais qui sont obligées de porter un masque pour conserver leur emploi , et finalement leur famille nourrie , sont compromises. Ils ont souvent honte et sont maîtrisés. Les gens ont cessé de se parler pendant que les médias contrôlent le récit.

(...) ces masques obligatoires contrôlent littéralement l'air que nous respirons. C'est pourquoi ma fille Kelly a dû porter des masques dès l'âge de 2 ans.

Elle et moi avions été conditionnés via le MK Ultra à ce que nos agresseurs détiennent le pouvoir de vie et de mort sur nous. Nous avions été programmés à des niveaux qui contrôlent le rythme cardiaque, les clignements des yeux et la respiration comme ce que subissent les forces spéciales militaires.

Et le «groupe de musique préféré» de Reagan s'appelait Air Supply (*), il a été utilisé comme un déclencheur (do or die trigger) pour moi. Ceux qui connaissent le MK Ultra ont reconnu que le masque était un signifiant de programmation robotique qui, selon eux, interdisait à la victime d'avoir jamais la capacité de penser pour parler.

J'entends tous les jours des personnes guéries qui ont été traumatisées avec des désordres post traumatiques qui ne peuvent pas porter de masque sans que ça leur rappelle sous forme de flash comment leur respiration était contrôlée - avec les balles qui les baillonnaient,  des pénis, ou dans la torture par l'eau.

Contrôler l'air que nous respirons est une force ultime de pouvoir qui donne le contrôle sur la vie et la mort. "

Pourquoi ces remarques sont-elles importantes pour notre vie quotidien ? Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que, dès l'époque de Ronald Reagan, existait le projet de réduire l'ensemble de la population en esclavage. Le projet MK Ultra mis au point par la CIA et inspiré des nazis était, selon Cathy O'Briien, et est encore aujourd'hui, un outil central dans ce dispositif, pour obtenir la soumission en premier lieu des hauts dignitaires eux-mêmes (présidents, vices-présidents sénateurs, banquiers etc.) mais aussi pour tenir et former les structures de l'appareil militaire en charge des opérations psychologiques (psy op) comme les forces spéciales (d'où le fait qu'on amenait des esclave comme C. O'Brien d'une base militaire à l'autre pour y participer à ces basses besognes). Des gens comme le lieutenant-colonel sataniste (membre du temple de Seth) Aquino à l'époque de Reagan jouaient un rôle pivot dans l'application de ce programme. Ce programme, comme la religion assyrienne autrefois (autour des sacrifices et de la prostitution sacrée d'Ishtar), reposait sur un mélange de stimulation, d'hypnose et de traumatisme qui transformait les gens en robots en effaçant régulièrement leurs souvenirs et en les reprogramment périodiquement pour des tâches spécifiques. Cela suppose d'utiliser la psychologie mais aussi l'occultisme (l'utilisation d'entités invisibles) et cela permet non seulement d'aliéner le cerveau mais aussi de développer des facultés "paranormales" (comme on le voit dans le film The Shining de Kubrick : un enfant sévèrement traumatisé dans le programme MK Ultra effectuera des sorties de son corps, verra des entités occultes etc.

Dans l'armée américaine tout comme dans l'industrie du divertissement, les effets du programme MK Ultra se diffusaient à travers les sociétés secrètes maçonniques ou para-maçonniques (d'où l'intérêt de repérer les références maçonniques des productions culturelles que l'on subit, même si ça ne signifie pas que tous les francs-maçons sont au courant de l'utilisation de leurs structures par les satanistes). Si l'on suit Cathy O'Brien, le projet est d'enfermer l'ensemble de la société dans un dispositif de contrôle mental (mind control, MK), qui permettrait aux cadres de cette religion sataniste secrète d'avoir les pleins pouvoirs, en jouant, comme dans l'entraînement des esclaves présidentielles, alternativement sur la terreur et sur la séduction (par l'industrie du divertissement) tout en faisant croire aux gens (par les effets d'hypnose que produit la répétition médiatique à longueur de journée que tout cela est pour leur bien (pour leur santé, pour la pleine réalisation de l'amour entre les hommes etc), ce qui aboutirait véritablement à un nouvel ordre mondial antéchristique (vanté par George Bush Sr ex patron de la CIA et régulièrement depuis lors jusqu'à Sarkozy et au delà) déjà annoncé dans l'Apocalypse. Evidemment il est illusoire de penser que cela n'existe qu'aux Etats-Unis puisqu'il s'agit d'un système mondial qui a aussi son dispositif en Europe exactement comme le culte du réseau Epstein par exemple (à contenu pédo-sataniste) avait aussi un versant français (d'où l'intérêt de s'intéresser à un oeuvre d'art comme celle de Shepard Fairey affichée à l'Elysée dont l'auteur a donné des signes de son appartenance à la "religion secrète" ou de s'intéresser aux "prophéties" sanitaires orientées vers l'incitation à la panique d'écrivains liés à l'occultisme comme Fred Vargas).

C'est à la lumière de tels éléments qu'on peut penser qu'une Organisation mondiale de la santé, tenue en grande partie par des sectes lucifériennes comme beaucoup de branches de l'ONU depuis longtemps (voir l'investissement ancien du Lucis'Trust ex-Lucifer Trust théosophique dans la Société des Nations) à travers les accointances, qui ne sont pas seulement financières mais aussi spirituelles, maçonniques (voyez Bill Gates faisant l'oeil d'Horus et brevetant sa puce sous le numéro WO/2020/060606, sa femme affichant une croix inversée etc) entre les corps médicaux nationaux, les instituts de recherche et les grands trusts pharmaceutiques liés aux financiers internationaux, a pu imposer le port du masque (alors que la mortalité liée au Covid19 est très faible et ne touche que les personnes âgées) dans la même logique qu'ils le faisaient aux esclaves du programme MK Ultra comme Cathy O'Brien et Michael Jackson : raréfier leur oxygène, les couper mentalement des autres personnes, leur faire attraper des maladies en respirant leurs propres miasmes, briser leur estime de soi, les habituer à tenir leur bouche fermée, à se censurer, les faire mendier un approvisionnement en oxygène (air supply) à une autorité extérieure dont ils attendent leur libération et à laquelle ils confèrent tout pouvoir mental de ce fait. Il faut aussi se rappeler que l'esprit, en grec et en hébreu, se dit "souffle". La spiritualité est liée au souffle.

(*) Autre précision de Cathy O'Brien sur Air Supply : "Le voyage à Atlantic City (en 1981) m'a donné l'occasion de parler avec Loretta Lynn pendant que son mari, Mooney, Riley et Houston se rencontraient pour affaires. Loretta et moi avions tellement en commun que notre temps ensemble avait été limité depuis le moment où nous nous sommes rencontrées à Minneapolis, Minnesota en 1981 et avons discuté de nos transformations en victimes. Alors que seuls dans la loge de Loretta au Playboy Club, nous avons discuté d'un large éventail de sujets. de la maternité à la Maison Blanche. Nous avons parlé de Reagan au sujet de son rôle de Magicien d'Oz, mais surtout nous avons récité les louanges générales que nous étions conditionnées à dire. Nous avons parlé de la musique "préférée" de Reagan, celle Air Supply, qu'il nous avait fournie tous les deux via Riley. Les enregistrements cryptiques du thème d'Air Supply utilisé par le programme NASA / Project Monarch sont devenus pour nous deux «vie et souffle» selon l'intention de Reagan, ce qui verrouillait notre dévotion programmée pour lui."

Riley était un agent de la CIA, "pédophile néo-nazi", selon Cathy O'Brien qui organisait les tournées de la chanteuse de country Loretta Lynn.

Si vous avez un doute sur la religion à laquelle appartient ce groupe, Air Supply (Approvisionnement en air), voyez leur pochette avec la pyramide bien au milieu :

Témoignage de la chrétienne Brice Taylor, elle-même esclave présidentielle du MK Ultra à la même époque que Cathy O'Brien : "Michael Jackson n'était qu'un petit garçon de quatre ou cinq ans quand j'ai accompagné Bob Hope à un endroit où ils filmaient des talents émergents pour la télévision. Bob m'a dit qu'il soutenait et sponsorisait les Jacksons, leur donnant un appui professionnel dans le monde. Leur père a fait entrer les garçons et je me suis souvenu les avoir vus emmenés dans une pièce latérale où des lumières vives étaient allumées.

Ils ont tous dû baisser leur pantalon et avant leur représentation, un grand homme les a tous violés en rang Ensuite, ils ont été emmenés dans une autre pièce et vêtus de petits costumes et envoyés sur scène pour se produire. En raison du contrôle mental que je subissais, je ne sais pas exactement où nous en étions, mais je pense que c'était les débuts du spectacle Ed Sullivan. J'ai regardé Bob, vêtu d'un costume gris à fines rayures et d'un nœud papillon, avec des chaussures blanches, serrer la main d'Ed; et puis les garçons Jackson ont continué. Ils ont été  rendus célèbres et sensationnels, exprès, afin qu'ils puissent être utilisés à l'avenir pour influencer un large public.

Bob et ses relations savaient que tout ce dont ils avaient besoin était du talent, du maquillage, des costumes, des lumières, des paillettes et beaucoup de publicité. Il a dit que la publicité était l'ingrédient le plus important.

J'étais juste une adolescente et Bob disait qu'il voulait que je sois présent pour que je puisse apprendre les ficelles du métier de «starlette». Il voulait que je voie comment ça se passe et que je me sente à l'aise sur scène. Je pense qu'il vient de dire cela comme une couverture à d'autres personnes pour cacher la vraie raison pour laquelle j'étais avec lui - pour son plaisir sexuel et celui des autres.

Bob m'a expliqué à quel point les vêtements sont importants pour quelqu'un qui a une image publique à défendre. J'avais une robe courte, petite, moulante, décolletée, jaune et fourreau. J'ai fait ce qu'on m'avait dit et je l'ai porté avec les talons hauts dorés qui m'ont été fournis.

Bob était souvent la connexion pour de nouveaux divertissements. Le Conseil a utilisé ses relations pour son propre intérêt et a mis en place des artistes «clés» pour une utilisation future. Beaucoup étaient des robots comme moi. J'ai vu beaucoup d'entre eux se blesser. Mais je n'ai jamais vu Bob se blesser.

Les Jacksons ont été blessés; J'ai été témoin de leurs abus. La première fois qu'ils ont joué, Bob les a fait entrer dans la série, puis nous sommes partis dans la limousine et avons regardé de la télévision à l'intérieur. Il a dit au chauffeur de conduire jusqu'à la fin du spectacle. Puis Bob m'a dit: "Tu vois comme c'est facile d'être une star?" Et il a ri et a poussé ma tête sur ses genoux pour le sexe oral.

Je pense que la plupart seraient d'accord pour dire que l'amour profond qui fait partie de l'essence de l'âme de Michael Jackson brille à travers le monde. Malgré les thèmes de programmation de certaines des chansons qu'il chante, alors que je me remettais (du programme MK), je me suis souvent accrochée aux paroles qu'il chantait, les paroles me rappelant «Tu n'es pas seule», alors que je me sentais si seule.

À Michael, je tends la main et dis que vous n'êtes pas seul non plus. Maintenant, il y a un moyen de sortir de cette folie. "

Henry Makow note sur son blog : " Une série d'articles sur le blog Aangirfan [aangirfan.blogspot.com] explore la possibilité que Michael Jackson soit encore un autre esclave sexuel Illuminati. Dans un article, " Michael Jackson 5.0 ", le blogueur écrit: «Il y a eu des spéculations selon lesquelles la CIA a utilisé son lavage de cerveau MK-ULTRA sur de nombreuses célébrités, dont Madonna, Curt Cobain, Britney Spears, Elvis et Michael Jackson. Jermaine Jackson a suggéré que son père aurait pu faire en sorte que Michael soit utilisé par des hommes plus âgés. Il raconte comment son père a fait participer Michael à des réunions d'hôtel de fin de soirée avec des «hommes d'affaires importants».

M. Jackson a utilisé un masque à partir de 1986 et a déclaré y avoir été initié par un "dentiste". L'hypothèse que ce choix ait été déclenché par une programmation MK Ultra de ses dresseurs (handlers) - comme il l'est d'une autre manière sur nous aujourd'hui - n'est pas à exclure, ce qui permettait aussi à ses dresseurs de pousser d'autres serviteurs du système à l'imiter. Sa propre fille Paris Jackson a fait savoir en juillet dernier quelle avait grandi avec un masque chirurgical sur le visage, comme la fille de Cathy O'Brien. Il n'est pas exclu qu'elle-même ait été une esclave du MK Ultra. Une photo (à gauche) la montre faisant le signe Illuminati, et juste avant sa "tentative de suicide" (assimilée à une tentative d'assassinat) en 2013, elle avait laissé entendre par de nombreux messages sur Twitter (voir ici), un peu comme Milano après le "suicide" de Bourdain, qu'elle connaissait bien les sociétés secrètes et ne leur obéirait plus. Il se pourrait, dans la logique de Cathy O'Brien qui n'examine pas ce point mais en recherchant de ce côté là on ne fait que prolonger sa pensée, que ses dresseurs l'aient "récupérée" depuis 2013, et l'aient utilisé pour vanter auprès de la population le masque qui a fait en réalité partie de sa programmation comme esclave...

Lire la suite

L'actualité en vrac

12 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Revue de presse, #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme

Puisque pratiquement plus personne ne lit ce blog, inutile de trop développer nos commentaires d'actualité, d'autant qu'il n'est peut-être pas très utile de nourrir les sentiments négatifs en ce moment en versant trop dans la critique, car il faut concentrer nos forces. Esquissons seulement un petit inventaire à la Prévert des faits saillants de la semaine : les Gilets jaunes qui ont si peur maintenant qu'ils ne manifestent plus et qui se font encore tabasser aujourd'hui, la presse qui s'indigne parce que Castex n'a pas annoncé des mesures assez liberticides hier alors que la pandémie ne fait presque plus de morts, la hausse du chômage et de la pauvreté, tous les gens qui étouffent dans leurs masques pendant plusieurs heures par jour et qui endurent stoïquement, ceux qui dépriment, le grand gâchis des rapports sociaux, la Lituanie qui lance un scénario Venezuelien contre Loukachenko et son système social protecteur que ses voisins veulent privatiser, Morales en Bolivie poursuivi pour crime contre l'humanité devant la cour pénale internationale par les putschistes à cause d'un blocage de route qui a nui à 40 personnes (si si !), Correa empêché de se présenter comme vice-président en Equateur, un espion américain arrêté dans une raffinerie au Venezuela (du sabotage en perspective), l'Union européenne qui dit qu'elle n'a pas le temps d'organiser un contrôle électoral au Venezuela (pour ensuite dénoncer la fraude quand les élections auront lieu), Tulsi Gabbard (la démocrate anti-guerre) qui accuse Netflix d'encourager la pédophilie avec "Cuties", Lebreton qui rappelle que Matzneff est vraiment un pédophile (pas un éphébophile), qu'il affiche l'oeil d'Horus comme son ami Girard affiche le triangle, tout cela protégé par la Nouvelle Droite, et Elizabeth Lévy alors qu'il y a là une clé pour démonter l'empire Illuminati de Pierre Bergé lié au réseau d'Epstein, le Soudan qui s'aligne sur Israël, le Bahrein aussi (mais c'était plus prévisible), et le Zimbabwe sur les Etats-Unis, les Russes qui soupçonnent les Américains de préparer une révolution colorée au Kazakhstan et vantent la démocratie kirghize, les Serbes qui refusent de participer à des exercices militaires annuels pan-slaves parce qu'ils sont tenus à la gorge par les Occidentaux, Trump menace d'effectuer trois mandats (ce qui est anti-constitutionnel), le célèbre John Pilger plaide pour Assange dans le procès d'extradition à Londres, Macron aux côtés de l'alliance israélo-grecque dans la confrontation avec la Turquie en Méditerranée orientale, l'ambassadeur américain à Bucarest met en garde les Roumains contre la 5G chinoise etc.

Désolé, pas le temps de développer...

Lire la suite

Le sang de Prométhée et la plante magique de Médée

4 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Abkhazie, #Antiquité - Auteurs et personnalités, #Cinéma, #Divers histoire

Divertissons nous un peu des tristes nouvelles du moment. J'ai appris ceci en travaillant sur les mémoires d'un ancien combattant abkhaze pendant le confinement : non seulement le Caucase était connu pour être la patrie du titan Prométhée, mais il existe en Abkhazie une grotte de Prométhée dans laquelle se passent des phénomènes "spirituels" étranges. Or je regardais tantôt ce film de 1963 qui fit les délices de mes 11 ou de mes 12 ans, "Jason et les Argonautes" - film au demeurant très chrétien car, quoiqu'il mettre en scène très délicatement les jeux des Olympiens, il annonce aussi leur fin prochaine...

J'ai été étonné de voir que ce film à un certain moment évoque subtilement le lien de la Colchide (dont une partie est l'Abkhazie actuelle, ce dont, comme je l'avais évoqué dans mon livre il y a dix ans, même les observateurs russes présents avec moi il y a 10 ans avaient conscience) avec le Titan supplicié. C'est lorsque la sorcière-prêtresse Médée donne au héros Jason un baume magique issu du sang de Prométhée.

Quand on regarde d'où vient cette histoire de baume, on trouve Apollonios de Rhodes, le poète alexandrin exilé par Ptolémée II, qui, à 18 ans (encore un surdoué précoce, un peu comme Lucain sous Néron), composa les Argonautiques. Apollonios y décrit en détail ce remède et explique même comment la magicienne le recueillit "par ses enchantements" du suc d'une fleur née des gouttes du sang de Prométhée dans une coquille, "au bord de la Mer Caspienne". Il précise que pour ce faire elle s'est lavée sept fois dans des eaux "qui ne tarissent jamais" (comme l'âne d'Apulée s'immerge sept fois à la mode pythagoricienne dans la mer pour être sauvé par Isis) et a appelé sept fois sa nourrice d'enfance.

En 1961, Christian Lacombrade, helléniste de l'université de Toulouse, soulignait que toute cette affaire révélait "l'engouement du public (d'Apollonios de Rhodes) pour la magie", bien plus intense selon lui à l'époque hellénistique qu'à l'époque classique. Il remarquait aussi que, non seulement Apollonios s'inspirait, dans la description de la plante, de l'herbe magique que Circé donne à Ulysse dans l'Odyssée, mais aussi que le détail du rituel suivi par Médée pour la cueillir ressemble à ceux que Théophraste exposait à propos des fabricants de philtres, et que l'Alexandrin recopiait peut-être dans son poème un grimoire occultiste de son époque (voilà qui intéresserait sans doute les divers naturopathes et aromatothérapeutes qui se mobilisent contre le fascisme sanitaire en ce moment).

Dans ses "Coupeuses de racines" (ouvrage dont ne subsistent que quelques fragments) Sophocle décrivait Médée recueillant le suc des plantes (selon Macrobe). Apollonios a donc repris une longue tradition concernant la magicienne. Le tragédien rattachait-il déjà une plante de Médée au sang de Prométhée ? On ne le saura jamais avec certitude, mais dans une autre tragédie, "Les Colchidiennes", il mentionne Prométhée quand Médée conseille Jason devant une épreuve.

Moi qui vous ai souvent parlé des stoïciens avant ma conversion, y compris dans un billet d'août 2010, huit mois après mon voyage en Abkhazie, où j'abordais leur cas juste après celui des Argonautes (voir ici), je ne puis rester insensible au fait que le stoïcien Cléanthe (330-232 av JC) se serait lui aussi intéressé à la "plante prométhéenne" et aurait écrit selon un fragment analysé par l'exégèse allemande qu' "il pousse sur le Caucase,  une plante que l'on appelle prométhéenne. Médée la recueillit et la réduisit en poudre pour s'en servir contre les antipathies de son père". Lacombrade imagine même la possibilité d'une rencontre entre l'athénien Cléanthe et Apollonios à Alexandrie. En tout cas les deux naviguaient dans le sens des théories des grandes correspondances cosmiques qui allaient exalter le néo-platonisme au IIIe siècle de notre ère et qui connaissent un très grand succès de nos jours.

Pourquoi Sophocle et Cléanthe s'intéressèrent-ils tant à Médée et aux Argonautes ? On l'ignore.

Quoi qu'il en soit, pour ma part, je suis moins surpris de retrouver la sorcellerie des plantes et des astres (Médée est aussi la prêtresse qui fait tomber la Lune du ciel) autour des montagnes abkhazes qui en sont saturées (même le récit de mon ancien combattant en parlait) que de dénicher dans un peplum des années 60 une si grande fidélité érudite à un poème alexandrin des années 270 av JC... En tout cas jetez y un coup d'oeil si vous aimez les mythes et les origines de notre culture. Je le poste en lien ci-dessous.

Lire la suite

Le business de la Gestation pour autrui s'invite à Paris

4 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #GPA, #Christianisme, #Les régimes populistes

Le tribunal administratif de Paris a rejeté le 2 septembre dernier une requête en référé de l’association « Juristes pour l'enfance » (JPE) et l’association Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) tendant à la suspension de la décision par laquelle la préfecture de police de Paris a décidé de ne pas interdire le Salon désir d’Enfant les 5 et 6 septembre 2020 au parc d’exposition de Champerret à Paris. Le juge des référés a estimé que "la seule participation durant ce salon d’intervenants qui organiseraient la gestation pour autrui dans des pays étrangers où celle-ci est légale ne peut être regardée comme constituant par elle-même une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales invoquées justifiant que soit apportée une restriction à la liberté d’organisation de la réunion". La juriste Aude Mirkovic sur TV Libertés a estimé qu'avec ce genre de raisonnement on pourrait organiser un salon de la prostitution infantile avec des intervenants étrangers sans que le juge y voie une atteinte aux libertés fondamentales.

L'association, qui a aussi saisi le Conseil d'Etat en appel, souhaite introduire un nouveau référé sur le fondement du trouble à l'ordre public du fait des délits qui seront encouragés lors de ce salon. Elle est par ailleurs présente à ses portes pour dissuader les coupes de recourir aux services de ses participants.

Parmi ces spécialistes du business des gamètes figurent le San Diego Fertility Center, Babies Come True (fondé par un gay militant israélien installé au Canada depuis 2006), IARC surrogacy (basé dans le Minnesota qui coache pour le GPA des couples venus du monde entier avec une équipe polyglotte), ORM fertility, ou l'Extraordinary conception, autant d'entreprises qui interviennent sur le territoire français pour mettre en relation des couples et des mères porteuses en vue de conclure des contrats de gestation pour autrui (action réprimée par l’article 227-12 alinéa 3 du code pénal qui sanctionne l’entremise en vue d’une GPA) .

Difficile de faire une sociologie de ce petit univers opaque.

D'Extraordinary Conception par exemple on sait qu'il subventionnerait, si l'on en croit ce commentaire sur un site, en France, l'association CLARA (Comité de soutien pour la Légalisation de la GPA et l'Aide à la Reproduction Assistée ) qui par le biais de son avocat Me Spinosi intervient dans divers contentieux au soutien de la défense de la GPA. Cette association est co-présidée par le couple Mennesson, un couple (une énarque et un ingénieur en automobile) qui a milité en 2011 (puis en 2014 devant une CEDH largement contrôlée par George Soros) pour que ses enfants nés par GPA en Californie comme l'avait relevé alors Riposte Catholique "puissent se considérer à la fois comme les filles de leur père et de son épouse, d’une Californienne qui les a portées, et d’une amie de la famille qu’elles connaissent ou non" et reçoivent la nationalité française bien qu'ils soient issus d'un utérus américain et aient ignoré la loi française (ce qui leur avait valu notamment les honneurs de Paris Match).

Le directeur général d'Extraordinary Conception" Mario Caballero l'a créée en 2005. Il disait en 2015 qu'il faisait 60 % de ses affaires avec la Chine. Elle compterait seulement 39 employés. L'épouse de Caballero, avocate, dirige un Surrogacy law center, en Californie spécialisé dans les litiges autour de la GPA (elle fait partie d'une "Académie" dont le lobbying se caractérise par exemple par des attaques contre des juges anti-GPA nommés par Donald Trump comme Sarah Petlyk dans le Missouri). Caballero appuie son marketing agressif sur des stars comme Cameron Diaz, Amy Schumer et Kim Kardashian qui ont eu recours à la GPA. On n'en saura guère plus.

"Sous couvert de prétendues bonnes intentions, ces sociétés utilisent la détresse humaine à des fins financières. L'enfant n'est pas une marchandise, la femme non plus. La France ne peut pas d'un côté durcir les sanctions contre la prostitution et, de l'autre côté, laisser des entreprises organiser la marchandisation du corps de la femme et de l'enfant" avait souligné un député "Les Républicains" dans une question au gouvernement de 2017. Le gouvernement Macron-Castex n'a rien fait pour empêcher que cette galaxie délictuelle aux yeux du droit français se fasse de la publicité en plein Paris.

Lire la suite

Le décès de l'anthropologue David Graeber

4 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme

L'anthropologue anarchiste David Graeber est décédé à l'âge de 59 ans. Comme je l'ai raconté dans "Au coeur des mouvements anti-guerre" j'avais pris un verre avec lui à Paris le jeudi 13 novembre 2003 à l’occasion du Forum social européen de Saint-Denis-Ivry-sur-Seine. Il m' avait parlé de son grand-père engagé dans les Brigades internationales en 1936. Il avait participé à des cérémonies de retournement de cadavres à Madagascar dans le cadre de ses recherches. Ce n'est pas le genre de chose à faire. 

Lire la suite

Un début de retour à la raison ?

2 Septembre 2020 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma

Ce mercredi 2 septembre, le tribunal administratif de Strasbourg, saisi en référé par deux praticiens hospitaliers, a enjoint à la préfète du Bas-Rhin de revoir substantiellement, dans un sens moins liberticide, son arrêté qui imposait le port généralisé du masque à Strasbourg et dans les douze autres villes de plus de 10 000 habitants du département.

Un début de retour du "logos" dans nos institutions ?

Lire la suite