Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Articles avec #grundlegung zur metaphysik tag

La variole du singe

22 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik

Beaucoup d'exégètes des signes de la matrice hollywoodienne ont remarqué que les sociétés secrètes avaient beaucoup relié la dictature sanitaire aux singes. Ainsi cela fait deux ans qu'EnterTheStars recherche de la programmation prédictive du Covid19 dans la Planète des Singes, d'autres ont évoqué la série télévisée 12 Monkeys. Certains en viennent à se demander : et si cette thématique du singe annonçait, non pas l'épidémie de fin 2019, mais celle qu'on commence à évoquer aujourd'hui, celle de la variole du singe. Car, après tout, nous sommes encore bien loin de l'instauration complète du Nouvel Ordre Mondial par la panique sanitaire que pronostiquait (sur des bases sans doute divinatoires) un célèbre conseiller des princes dès 1998...

Il est vrai que la répression sanitaire dans ce domaine vient de commencer en Belgique, qui est le premier pays à introduire une quarantaine obligatoire de 21 jours contre les personnes atteintes de cette maladie.

Toutefois ce virus que les gens attrapent habituellement dans les régions tropicales d'Afrique occidentale et centrale est un "mauvais candidat" pour provoquer une véritable panique. Il est généralement bénin, et ne peut être transmis que par un contact très étroit avec une personne infectée, c'est à dire le plus souvent par voie sexuelle. L'idéologie des Sixties ayant échoué à instaurer le communisme sexuel en Europe, il y a donc peu de chances que ce vecteur soit assez dynamique pour susciter l'angoisse recherchée. Il ne servira sans doute qu'à renforcer pour une part modeste l'obsession hygiéniste ambiante (et éventuelle relancer les profits de la production de vaccins contre la variole qui avait été éradiquée en 1980). Ce ne sera sans doute qu'un facteur parmi d'autres.

Lire la suite

Gen Paul, Montmartre et Marguerite

20 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Le quotidien, #Divers histoire, #Billets divers de Delorca, #Grundlegung zur Metaphysik, #Un livre épuisé sur D. Albert, #1910 à 1935 - Auteurs et personnalités, #Association d'idées, #Lectures

Puisque beaucoup d'abonnés de ce blog annulent leur inscription ces derniers temps (sans que je sois en mesure deviner pourquoi), je puis, en un sens, maintenant, me sentir plus libre d'y écrire un peu ce qui me passe par la tête sans me demander ce qu'on attend de moi. C'est un peu d'ailleurs ce que j'y faisais il y a dix ou quinze ans, à une époque où je n'avais pas moins de lecteurs - même si c'étaient des lecteurs au profil sans doute différent.

Tenez, savez-vous qu'en ce mois de mai, un de mes billets les plus lus est celui que je consacrai à la tombe de Marguerite d'Angoulême (en un temps où j'utilisais un langage dans lequel je ne me reconnais plus) ? Je suppose que c'est là le fruit des hasards des référencements sur Google et des recherches des collégiens pour quelque rédaction que leur commande un prof de français. Mine de rien la Marguerite des Marguerites aura rapporté plus de lecteurs à ce blog que tout mon militantisme dans les milieux anti-guerre, car elle m'a aussi fait écrire sur le quintinisme, au moment où j'étais sur la pente escarpée de l'athéisme, et comme j'étais un des rares internautes français à écrire sur Quintin, divers esprits curieux de la Renaissance sont venus à mon blog par ce biais, y compris d'ailleurs un historien distingué. Je ne regrette pas tous ces charmants billets, dont un m'avais aussi conduit vers les oeuvres de Brantôme... L'univers de la Renaissance est étrange et pose diverses questions sur les avantages ou les dangers de l'ésotérisme chrétien. C'est un sujet des plus complexe. La dette que l'on doit avoir ou pas à l'égard du néo-platonisme et de ses vapeurs souvent malsaine (je ne sais pas pourquoi mais cela me renvoie à E Michael Jones, le seul auteur à ma connaissance qui pointe ce qui cloche le plus dans le règne de Julien l'Apostat : ses liens avec l'occultisme, qu'il relie à bon droit avec la problématique du néo-platonisme en général).

Mais laissons là la Renaissance. Hier je me penchais plutôt sur Montmartre et sur le peintre Gen Paul. Là encore l'occultisme n'est pas loin. Pensez au cabaret le Chat Noir qui en était le siège, à l'inventeur Charles Cros. Gen Paul faisait sans doute partie de ces âmes perdues. Son interview chez Chancel l'année de ma naissance, respire l'impasse existentielle de tous ces créateurs sans dieu qui se consolent dans un amour illusoire de la nature. Mais que voulez-vous j'ai toujours une grande tendresse pour la mémoire du Paris populaire. Vous savez que j'ai aidé une vieille dame parisienne à publier ses souvenirs quelques années avant son trépas (une école fut inaugurée à son nom il y a 7 ans, dans la ville où je l'avais interviewée, Sevran, je n'en ai même pas été informé - les gens ne sont vraiment pas corrects). Elle n'avait pas vraiment des origines populaires, mais elle avait la gouaille et l'argot de ce milieu-là. Son militantisme communiste en banlieue (alors qu'elle était parisienne), l'avait conduite à cultiver cela en elle.

Tout béarnais que je suis, j'ai été très entouré par l'argot parisien dans mon enfance. Je ne sais pas trop par quels canaux cela passait : peut-être par les chansons à la radio (la "TSF"), le cinéma, ou peut-être par l'influence très indirecte d'oncles engagés dans l'armée. Qui sait ? Je ne vais pas tenter de remonter le fil sociologique de ce genre de transmission de cultures très localisées à des centaines de kilomètres de leur "terroir" (ou de leur macadam...).

On sait les lettres de noblesse académique que Céline donna à cette langue, et quelles lettres d'abjection il donna à l'anarchisme qu'elle véhiculait. Gen Paul était de cet anarchisme-là. D'ailleurs il aurait déclaré que ces Céline qui lui a appris l'argot (voir ici)... Bizarre... Ce n'était donc pas naturel sur la butte ?

En parcourant quelques textes sur Internet pour boucler cette petite promenade vispérale à travers le Montmartre d'il y a cent ans (rien à voir avec l'artefact actuel pour touristes piégés par Amélie Poulain), je tombe sur cet article de Richard Khaitzine intitulé "Les Mystères de Montmartre" du numéro de la revue "Le Vieux Montmartre" du 1er janvier 2002 (il y a 20 ans).

L'auteur y écrit ceci (p. 32) à propos du roman "Le Roi Mystère" de Gaston Leroux (habitué du Chat Noir, son arrière petite-fille tient un bistrot à son nom à Montmartre) : "Le Roi Mystère recèle d'autres énigmes qui, toutes, confirment nos hypothèses de travail. Ainsi, que penser de ces concierges de Montmartre veillant sur la sécurité du Roi Mystère et de ses amis ? Que penser, en particulier, de cette concierge qui possède un perroquet souffrant d'une curieuse monomanie lui faisant débiter toujours la même phrase : " Tu es la Marguerite des marguerites, la perle des Valois... ". Si Gaston Leroux semble avoir voulu évoquer l'érudite sœur de François 1er, pour des raisons qu'il serait trop long d'exposer ici, nous pouvons être certains qu'il souhaitait aussi orienter son lecteur en direction de Maxime Lisbonne. Cet ancien Communard, déporté au bagne de Toulon, lors de son retour, fonda différents établissements qui, tous, eurent le même insuccès : La Taverne du Bagne (Gaston Leroux, dans les Aventures de Chéri-Bibi, ex-bagnard poursuivi par la Fatalité, évoqua fréquemment les cabarets montmartrois".

Je puis jurer que lorsque j'ai commencé à écrire ce billet en parlant de Marguerite de Valois, j'étais à des lieues de penser que je retomberais sur elle à propos de Montmartre ! De même que je ne pouvais supposer il y a 15 jours en jetant un oeil rapide sur un extrait de "Chéri-Bibi" sur une vidéo de YouTube que je citerais le nom de cette série de mon enfance dans ce blog aujourd'hui... Décidément la façon dont les choses se recoupent devient des plus troublantes. Si seulement ce Richard Khaitzine avait bien voulu nous dire justement pourquoi Leroux citait Marguerite à propos de Montmartre plutôt que d'estimer que ce seraut "trop long à exposer"... Et je ne puis le lui demander par mail : il est décédé le 9 décembre 2013...

Lire la suite

Société de contrôle

18 Mai 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Le 1er décembre 2021 les 194 membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont parvenus à un consensus pour entamer le processus d'élaboration et de négociation d'une convention, d'un accord ou d'un autre instrument international dans le cadre de la Constitution de l'Organisation mondiale de la santé pour renforcer la prévention des pandémies, préparation et réponse.

Un organe de négociation intergouvernemental devait désormais être constitué et tenir sa première réunion avant le 1er mars 2022 (pour convenir des méthodes de travail et des délais) et sa seconde avant le 1er août 2022 (pour discuter des progrès sur un projet de travail). Il présentera ensuite un rapport d'étape à la 76e Assemblée mondiale de la santé en 2023, dans le but d'adopter l'instrument d'ici 2024.

L'OMS dispose déjà de règles contraignantes connues sous le nom de Règlement sanitaire international (2005) qui définissent les obligations des pays lorsque des événements de santé publique sont susceptibles de traverser les frontières (notamment des dispositifs d'information). L'idée d'un nouveau traité a été promue par l'Union européenne, le Royaume Uni, l'Indonésie, le Kenya etc. Les Etats-Unis, l'Inde et le Brésil sont pour un traité non-contraignant.

A penser en complément avec le rôle de McKinsey (aujourd'hui poursuivi pour faux témoignage devant le Sénat français en ce qui concerne ses déclarations fiscales) : Le Canard Enchaîné avait révélé le 6 janvier 2021 sous le titre "La vaccination a déjà grippé le gouvernement" que la stratégie vaccinale française pilotée par le young leader Olivier Véran, et par l'état, obéit en fait, aux ordres et aux désirs de Maël de Calan, ex-porte-parole de Juppé (aujourd'hui membre du Conseil constitutionnel, comme Fabius prère d'un directeur associé chez McKinsey)consultant du cabinet géant américain McKinsey, dont on connait désormais les liens financiers avec Pfizer, et Young leader de la French-American Foundation, et de la France-China Foundation (ce qui est aussi le cas de Véran, Macron et Philippe depuis longtemps). Notez que le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne est le mari de Marguerite Cazeneuve, ex-McKinsey (et fille d’une dirigeante d’Eli Lilly, un important laboratoire pharmaceutique), conseillère chargée par Macron de la réforme des retraites. De ce point de vue rien ne changera en France.

A part ça, un rapport sénatorial français préconise d'expérimenter la reconnaissance faciale pour une durée de trois ans

Une loi d' "expérimentation" fixerait les conditions dans lesquelles la reconnaissance biométrique pourrait être utilisée. Lors d'une conférence de presse, les trois rapporteurs, Marc-Philippe Daubresse (LR - F*M* selon Bachkchich du 3 avril 2010 p. 8), Jérôme Durain (PS, F*M* selon Le Monde du 1er octobre 2019 et partisan de la vaccination obligatoire) et Arnaud de Belenet (Union centriste), ont fait valoir qu'il ne s'agissait pas d'utiliser la reconnaissance faciale de façon large, mais "au cas par cas, avec limitation géographique et dans le temps" (pour l'instant... bien sûr...).

Dès la réélection de Macron, le gouvernement a décrété la création d'une nouvelle application d'identité numérique. Baptisé "Service de garantie de l'identité numérique" (SGIN), après l'échec du projet Alicem, la première tentative du genre, lancée en 2019. Cette formule permettra d'intégrer la carte d'identité et les données bancaires au smartphone, sur la base du volontariat, pour faciliter les paiements (en attendant que cela devienne obligatoire bien sûr...)

Lire la suite

Profitons de l'accalmie

18 Avril 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Le monde autour de nous, #Grundlegung zur Metaphysik, #Christianisme

Pas de doute, le régime sanitaire s'assouplit. Les gens sur les quais des gares choisissent de porter des masques ou pas. Même les militaires en charge du plan Vigipirate n'en portent pas (au fait, avez-vous remarqué qu'il n'y a plus aucun attentat islamiste en Europe depuis quelques années ? en 2015 pourtant on torturait les enfants des écoles maternelles avec ça, c'était censé être à la base de tous nos rapports sociaux pour vingt ans... on est simplement passé d'un "psy op" à l'autre - le Covid, l'Ukraine etc).

D'un point de vue psychologique, cela contribue encore plus à banaliser la dictature et la discrimination : "les complotistes ont eu tort de s'inquiéter, entend-on, finalement chacun fait un peu ce qu'il veut avec les règles". Si bien que quand le Big State et Big Pharma (j'emploie des termes anglo-saxons car nous ne sommes évidemment plus gouvernés par des esprits français), durciront à nouveau les lois pour imposer la quatrième dose de vaccin ou quand les "centristes" de tout poil nous imposeront un "pass écologie", tout le monde trouvera ça assez bénin, on parlera de "régulation fine" de "modulation proportionnée" et les gens se consoleront en songeant "ça va on n'est pas à Shanghaï". Jusqu'au moment où il y aura une autre "crise", une autre torture psychologique infligée au corps social (la panique comme "moteur de la démocratie" comme disait M. Attali), où, là, les gens accepteront que cela soit vraiment Shanghaï ou l'Australie partout. Certains bons esprits en ce moment font remarquer que parmi les instruments de torture des citoyens et dans la "stratégie du choc", outre les pénuries alimentaires (imputées au Covid, à l'Ukraine, à n'importe quoi), la panne électrique généralisée pourrait figurer en bonne place. Les pannes à répétition dans divers pays en sont un avant-goût, Le crash informatique aussi  est un bon candidat au top 10 des facteurs de panique possibles.

La façon dont tout cela s'agence est assez curieuse. Il y a une sorte d'incompétence généralisée qui s'impose dans toutes les élites, et dans tous les pays. Voyez par exemple Biden la semaine dernière serrant des mains dans le vide. Les sociologues, ou ceux qui ont une tournure d'esprit sociologique, vont chercher des causes "structurelles" au phénomène, dans cette espèce de chaos mental qui atteint tous milieux dirigeants, au moins en Occident. La subordination de la politique à l'image est souvent dénoncée comme la raison principale de cette dérive délirante. Parce qu'on doit produire des effets d'image, on impose des sanctions à la Russie avant même de se demander si ces sanctions ne détruiront pas notre économie. Parce que seule l'image compte on dit tout et son contraire. Et toujours à cause de l'image on laisse l'écologie nous dicter son agenda, sans même savoir si l'homme est la cause principale du réchauffement climatique, et ainsi en Allemagne on renonce au charbon, en France on ne rénove plus notre parc nucléaire. Et tout est aggravé par le retrait de l'Etat, ce supplétif du Katechon comme l'entrevoyait Carl Schmitt, de la sphère économique au profit d'illuminés comme Bill Gates et Elon Musk.

Cette thèse du désordre structurel est partiellement vraie mais incomplète. On pourrait s'en satisfaire s'il n'y avait pas les Georgia Guidestones et l'aéroport de Denver, s'il n'y avait pas des yeux d'Horus et de l'apologie de la magie dans toutes nos productions intellectuelles, si Jacques Attali, conseiller des princes, n'introduisait pas des pages sur la sorcellerie dans son Dictionnaire du XXIe siècle, si le Forum de Davos (Forum économique mondial) ne parlait pas d'un Grand Reset au terme duquel nous ne possèderons plus rien, si cette perspective ne ressemblait pas furieusement à 1984 et à cette espèce de dictature spartiate mondiale dont les milieux rosicruciens anglo-saxons rêvent depuis le XIXe siècle. Tout esprit spirituel un peu éveillé sait que les rituels produisent des effets réels, et qu'une stupidité de masse comme celle qui sert d'appui au covidisme ou aux guerres impériales ne s'ancre dans le temps que par l'envoûtement.

Cela ne signifie pas que tout soit perdu. Le Logos (le Verbe pour les chrétiens) gouverne toujours le monde et peut, à travers divers processus, réduire à néant certaines entreprises des irresponsables qui nous gouvernent, retarder de quelques décennies le succès de leurs entreprises de modification de l'humain par la technologie comme il l'a fait avec l'échec retentissant de la thérapie génique ARN comme moyen de prévenir la diffusion du Covid 19. Cela n'empêchera pas l'inéluctable venue au pouvoir un jour de l'Antéchrist, mais la retarder n'est déjà pas si mal. Cela nous permet de souffler un peu,de convertir encore quelques âmes avant qu'il ne soit trop tard.

Il existe deux erreurs symétriques. L'une est de s'endormir en oubliant que l'adversaire, lui, ne dort pas, et ne nous veut pas du bien. L'autre est d'accorder à celui-ci des victoires qu'il n'a pas encore remportées. C'est pourquoi je reste hostile au survivalisme que professent beaucoup de complotistes, et j'essaie de ne pas minimiser la part de logos, de bonne volonté et d'inspiration divine qui peut encore travailler beaucoup de gens pour tenir en échec les ennemis de l'humanité. Tous les phénomènes sont sous contrôle du Créateur. Les scénarios dystopiques hollywoodiens préparent les esprits au pire pour mieux faire passer les politiques du chaos, mais ils ne se réaliseront que très partiellement parce que la magie ne fonctionne qu'à moitié. Ce n'est, nous disent les Ecritures, qu'au temps de l'Antéchrist (en principe quand le troisième temple existera) que l'humanité et le logos en elle seront vraiment au bord de l'extinction au profit des zombies et des cyborgs (des êtres égocentriques totalement manipulés, éventuellement technologiquement "augmentés"). Nous n'en sommes pas encore là. Sachons donc rester ouverts aux inspirations d'en haut pour profiter au mieux des périodes d'accalmie, y compris pour reconstituer des forces face aux stratégies de l'Ennemi.

Lire la suite

Le confinement de Shanghaï

13 Avril 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #coronavirus-vaccination-big pharma

Après le tristement célèbre totalitarisme covidiste australien, voici une nouvelle expérimentation sociale de grande envergure, à Shanghaï (26 millions d'habitants) depuis le 20 mars dernier et dans 23 autres villes chinoises. Officiellement les causes sont les mêmes : une politique du 0 cas de Covid avec une population trop peu vaccinée (autour de 20 %). Les effets sur Shanghaï sont plus visibles encore qu'en Australie : interdiction de promener son chien dans la rue, de chanter aux fenêtres etc. Les gens sont priés par haut parleur de "combattre leur instinct de liberté". L'enfer sur Terre. Résultats ils hurlent leur détresse aux fenêtres la nuit (voyez la vidéo ci-dessous).

Déjà on nous parle (comme avec la guerre d'Ukraine) de l'impact prévisible sur l'économie mondiale dont Shanghaï  est un des moteurs (avec son port qui est le premier pour les débits de containers). Mais avant cela il faut dénoncer le crime contre les êtres humains : combien vont en mourir de désespoir, combien vont y perdre leur santé mentale à jamais ?

Après la guerre du Kosovo de 1999, j'ai commis l'erreur de m'associer à quelques bras crassés d'extrême-gauche. Un d'eux en août 2011 m'a encore proposé de rejoindre je ne sais quelle pétition de soutien à la Chine comme alternative au capitalisme impérialiste occidental. Ces gens ne voient pas que ce sont les deux faces d'une même pièce, par delà les rivalités géopolitiques, et que d'ailleurs The Economist, la revue des Rothschild, plaçait sur un pied d'égalité dans sa couverture de décembre 2021. Dans sa petite vidéo de 1983, le disciple d'Aleister Crowley David Bowie nous montrait aussi l'association entre le général chinois et le capitaliste de Wall Street. L'investissement de Soros à Wuhan au 666 de la route de Gaoxin l'a confirmé et Xi Jinping parlait à Davos en janvier dernier. La Chine n'a peut-être pas McKinsey à la tête du Parti communiste, mais le résultat est le même en termes de contrôle des populations, et son exemple sera étudié par nos experts en ingénierie sociale pour éventuellement en transposer certaines recettes sous nos latitudes à l'automne prochain.

Lire la suite

Où l'on reparle de La Palma et des astéroïdes

13 Avril 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous, #Débats chez les "résistants"

Peut-être n'en a-t-on pas fini avec le volcan de la Palma dont on parlait beaucoup à l'automne dernier voir ici et . Le Youtubeur français Oonao le suggérait il y a peu dans une vidéo et ce que confirment les experts qui relèvent que le mois dernier la "sisméité" du volcan, comme ils disent, restait très active.

Au même moment, ressort du formol le 44ème président des Etats-Unis, Barack Obama, un des héros du court-métrage occultiste prédictif I Pet Goat II, qui le 6 avril venait saluer à la Maison Blanche sur le ton de la plaisanterie (mais la plaisanterie est dans la franc-maçonnerie une façon indolore de faire passer des choses sérieuses dans la "matrice" des consciences, voyez Mélenchon à propos de Philippe), Biden et Harris des titres de "vice présidents" tous les deux (pas seulement pour rappeler que Biden fut son vice-président ni qu'il n'a pas la carrure d'un vrai président, mais aussi peut-être pour révéler que dans l'ordre des sociétés secrètes le vrai président restait Obama - certains bons auteurs par exemple faisaient remarquer que dans l'Espagne républicaine très maçonnique des années 1930, un colonel pouvait obéir à un capitaine mieux placé que lui dans les loges maçonniques). Parallèlement l'ex-président recevait un Grammy Award (dans une cérémonie toujours très marquée par l'occultisme elle aussi, Taylor Swift et Billie Eilish y étaient à l'honneur c'est tout dire, où même le clown millionnaire qui dirige l'Ukraine a fait une apparition sur le monde "Big Brother" vous parle comme à l'assemblée nationale française et dans plusieurs autres parlements malgré la guerre dans son pays).

Rappelons qu'Obama s'était mis en scène en 2018 devant une table où il provoquait un volcan avec la basketteur Steph Curry adepte du 666.

On reparle aussi d'astéroïdes qui pourraient s'abimer sur la terre. Oonao a repéré sur la chaîne australienne 9news un échange bizarre datant de novembre dernier  où après avoir interrogé leur correspondant en Californie Michael Genovese sur un dispositif anti-astéroïde mis au point par la NASA (la mission DART), qui assurait qu'il n'y avait pas d'astéroïde en route vers la Terre en ce moment, la présentatrice en studio insiste lourdement sur le fait que la NASA ne dit peut-être pas la vérité. L'Australie est le pays chouchou des élites mondialistes en ce moment (Bill Gates a dit qu'il fallait s'inspirer de sa dictature en matière de Covid), et l'on soupçonne parfois les journalistes de faire passer des messages de "predictive programming" pour le compte de certains de leurs grands maîtres, sous couvert là encore de plaisanterie... Joe Biden n'a-t-il pas dit le 4 octobre qu'un météore viendrait écraser notre économie ? Certes il faisait référence à l'obstruction des Républicains à l'adoption du budget, mais la phrase peut être à double sens (dans le même contexte et trois jours auparavant il avait posé qu'un projet financier serait voté "dans 6 minutes, 6 jours ou 6 semaines", dans une allusion à l'ésotérisme assez manifeste). Allez savoir...

En 2016, Obama avait publiquement et mystérieusement lancé au prince Harry "be careful what you wish for" (fais attention à ce que tu souhaites) soi disant en préparation des Invictus Game - une compétition sportive opposant les soldats blessés venus du monde entier à Toronto, chez l'impayable Justin Trudeau, le premier ministre qui vient de prolonger sa dictature canadienne jusqu'en 2025, lequel avait élaboré une réponse sur le même ton - tandis qu'un comédien déguisé en soldat esquissait le geste d'une bombe susceptible de tomber sur l'humanité en faisant "boum". Ce "boum" repris par le Prince Harry et d'autres avait posé la question d'une menace de guerre mondiale (menace actualisée par le bras de fer actuel avec la Russie), ou d'un choc électromagnétique. Oonao semble pencher pour l'astéroïde.

Voilà pour les figures symboliques qui agitent la Matrice en ce moment... Je pourrais aussi vous parler des recherches intéressantes d'EnterTheStars autour de l'image de l'absinthe (nom d'une étoile ardente censée s'abattre sur la Terre), présente dans l'Apocalypse de Jean, qui a à voir avec Tchernobyl (Marie-Claude Delahaye, de l'université Pierre et Marie Curie à Paris avait attiré l'attention là-dessus en 2012 dans l'Est-Républicain) et son rapport avec l'artemisia (célèbre pendant le Covid), ce qui nous rapproche du projet Artemis lancé par Trump, et, Artemis étant la soeur jumelle d'Apollon, et au paradigme d'Apollon cher à Tim Alberino et à Celeste Solum, mais développer ces sujets nous mènerait un peu trop loin.

 

Lire la suite

Grundlegung zur Metaphysik

2 Avril 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Ecrire pour qui pour quoi

Chaque page de la rubrique "Grundlegung zur Metaphysik" de ce blog a été vue trois fois hier, sans que je puisse savoir si ce fut trois fois par la même personne. Ce lecteur (je ne sais s'il faut mettre le sujet au pluriel) a dû être déçu au terme de cet épluchage systématique puisque, suite aux menaces que j'ai reçues à l'automne dernier, j'ai supprimé nombre des articles de cette catégorie, notamment ceux qui touchaient de très près à la France. Et je n'ai pas vraiment l'intention de republier les billets supprimés. De toute façon, sur le volet des sociétés secrètes, de leurs symboles, et de la présence de ceux-ci en politique et dans le show-biz, je ne vois pas bien l'intérêt de chercher à être exhaustif ou encyclopédique. Une fois que j'ai montré une ou deux choses sur Bill Gates ou Greta Thunberg, une certaine année, à quoi bon exposer d'autres aspects de leur probable engagement occultiste l'année suivante ? Quand on a vu que tel acteur était lié à de la programmation prédictive sur le Covid, à quoi bon montrer qu'ensuite il l'a été aussi sur le graphène ?

De toute façon d'autres sites anglo-saxons et français font ça mieux que mon blog. Et je n'ai pas le sentiment d'être investi d'une "mission spéciale" pour écrire sur le monde invisible ou sur l'eschatologie. D'ailleurs ceux qui se croient destinés à exercer ce genre de fonction dans le monde finissent souvent par être égarés par l'orgueil et par présenter au public des connaissances fausses ou excessives dans leurs conclusions qui ne servent pas l'intérêt du Bien commun et de la Vérité. C'est pourquoi je préfère que les sujets spirituels conservent une place raisonnablement modeste sur ce blog.

Lire la suite

"Le prochain président sera une femme"

1 Avril 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #La droite, #La gauche, #Grundlegung zur Metaphysik

Un auteur chrétien sur YouTube a fait un travail extraordinaire d exploration du Dictionnaire du XXIe siècle de Jacques Attali (l'homme  qui a recruté Macron avant 2017) publié en 1998. Jetez y un coup d œil*. Vous serez surpris par la précision des prédictions sur la pandémie, les nanotechnologies, le gouvernement mondial par la peur et les références appuyées à la sorcellerie. Sauf bien sûr pour les habitués de ce blog qui n'y trouveront que la confirmation de ce que j'écris depuis 5 ans ici.

Du coup je repense à la phrase de ce "magicien " de la politique :  " le prochain président sera une femme ". Et si le forum de Davos avait intégré depuis longtemps que ce serait Marine Le Pen, soit cette année ( ce qui expliquerait la sortie "à point nommé " du scandale McKinsey et de l'affaire de la déclaration de patrimoine), soit en 2027 ? Après tout ne nous avait on pas fait le même coup de la "victoire surprise " de l'outsider avec une forte programmation prédictive antérieure  - Simpsons et autres) avec Trump en 2016 ?

Juste une suggestion comme ça... Une hypothèse... On ne progresse dans la découverte de la vérité que par tâtonnements...

----

* Extraits cités dans la vidéo "Dictionnaire du XXIe siècle" (1998)

Epidémie : Par le jeu du nomadisme des personnes, des marchandises et des espèces, de grandes épidémies pourraient refaire leur apparition. Par exemple le virus H5N1 pourrait se révéler tout aussi dangereux que celui de la grippe qui, au cours de l'hiver 1918-1919, toucha près de la moitié de l'humanité et tua quarante millions de personnes. (...) On prendra des mesures planétaires de cantonnement qui remettront en cause, un temps, le nomadisme et la démocratie.  Comme au XVe siècle à l'échelle des nations, c'est de l'épidémie que naîtra une police cette fois nécessairement mondiale. Donc, à terme, un pouvoir planétaire." (p. 117)

Jérusalem : "Naissance et rencontre d'au moins trois civilisations.(...) il faudra y inventer une façon de faire vivre ensemble des gens aux droits légitimes et contradictoires. Pour cela, y inventer une multicitoyenneté qui fera de cette ville la capitale simultanée de plusieurs Etats, en même temps qu'une internationale à l'avant-garde de la multiallégeance, de la "démocratie sans frontières" (p. 186)

Magicien : "Un métier parmi d'autres avec la redécouverte de savoirs traditionnels - pratiques du vaudou, envoûtements, transmission de pensée, etc. - et le développement de leurs simulacres virtuels."

Sorcellerie : "La technologie rendra possibles télépathie, télétransportation, apparitions, manipulation des rêves... Plus rien en ce domaine n'apparaîtra impossible. Le sorcier sera seulement considéré comme légèrement en avance sur l'évolution des sciences et des techniques" (p. 298)

Nanotechnologies "Mariage de la physique et de l’informatique permettant d'espérer assembler un à un les atomes pour reconstituer des molécules, un matériau, voire un objet à partir d'un programme d'assemblage. Les prévisions les plus optimistes laissent penser que les premières bases de la nanotechnologie commenceront à être opérationnelles vers 2020." (p. 228)

Médecine : "Modifiée par l"électronique, puis totalement bouleversée par la génétique, elle s'occupera au moins autant des bien portants que des malades (p. 210)

Ou : "Expression du choix et donc de la liberté, elle sera dépassée quand celle-ci inclura le droit de ne pas choisir. Le et finira alors par supplanter le ou" (p. 247)

Panique :" Moteur du marché et de la démocratie, à la source de la civilisation occidentale, elle aura, avec la généralisation du nomadisme, des effets de plus en plus dévastateurs". (p. 249) "La panique, mouvement moutonnier par lequel chacun imité l'autre par peur d'être marginalisé, laissé pour compte, n'est pas un dérèglement de la civilisation occidentale, mais sa substance même. Elle y jouera un rôle de plus en plus important" (p. 250)

Prévention : "On voudra se conformer à un profil de vie sans risque. Le droit de courir des risques sera contesté, même si cette attitude ne nuit à nul autre qu'à soi-même" (p. 267)

Privauté : "Chacun laissera une trace repérable sur tout réseau où il sera entré pour se divertir, consommer, travailler, se soigner, etc. Le code c'est l'empreinte. En particulier la monnaie électronique interdira à quiconque d'échapper à la surveillance générale" (p. 268)

Revenu : "Toute personne aura peut-être un jour droit à un revenu décent payé par l'Etat indépendamment de toute activité : le revenu universel"

Solitude : "Aujourd'hui, un aspect de la misère ; après-demain un luxe des hypernomades (...) Personne ne suivra plus les funérailles d'autrui dans la moitié des cas de décès survenus dans le monde. Mais après demain, les riches paieront très cher le droit de rester seuls. (...) Jusqu'à ce que la Fraternité devienne une condition de survie".

"Le télétravail représentera la moitié des emplois" (p. 311)

Lire la suite

Pat Benatar "witchy"...

21 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Souvenirs d'enfance et de jeunesse, #Grundlegung zur Metaphysik

Pour les gens de la génération (nés dans les années 1970) qui avaient des parents qui aimaient bien chanter, sauf pour ceux qui ont grandi dans des familles bourgeoises portées sur l'opéra, il était impossible d'échapper à l'attrait du rock et de la pop music.

Ce soir j'écoutais des morceaux de Pat Benatar dont les tubes font partie des morceaux qui ont le moins mal vieilli, du fait du mariage formidable des guitares électriques et de son incroyable voix. Sur You Tube, un prof de chant, Ken Tamplin souligne dans ses vidéos comment l'effet qu'a produit cette voix quand elle est apparue dans le paysage américain et toutes les récompenses que cela lui a valu. En 7 ème minute de sa vidéo d'ailleurs il y a une jeune nana qui interprète remarquablement bien son tube "Shadows of the Night"...

Quand elle a sorti "We belong", j'avais 13 ou 14 ans. J'étais peut-être un peu trop "pollué" par l'italodance, dans le registre féminin américain, seules Dona Summer, la chanteuse de Berlin et Irene Cara (c'est à dire des musique très "synthé" très "Giorgio Moroder") étaient parvenues à se frayer un chemin dans mes oreilles.

Je n'ai pu m'ouvrir au "son" Benatar qu'en mûrissant un peu. Il fut beaucoup à l'arrière-plan de mon engagement de mes 29 ans contre le bombardement de la Yougoslavie en 1999... cet engagement à propos duquel l'écrivaine Annie Ernaux allait me dire que mon investissement affectif total en certifia la vérité - aujourd'hui j'ai des doutes à ce sujet, mais je sais qu'il ne pouvait en aller autrement de toute façon. Surtout "Love is a Battlefield"... La webmaster serbe de notre site d'info alternative aussi avait ça dans les oreilles... cette dame décédée en 2019, que, six mois avant sa mort j'essayais encore en vain de convaincre de ne pas accepter de mettre des éloges de David Bowie sur sa page Facebook.

Ce genre de musique nous dépassait, faisait éclore en nous des dimensions de notre être complexes, inconnues.

Je suppose que j'aurais manqué d'humanité si je n'étais pas passé par toutes ces erreurs et si je n'y avais pas mis tout mon coeur... et bien des larmes... On ne peut hélas pas rester dans une coquille pure, là où il n'y a pas d'erreur (d'erreur de bonne foi comme celle à laquelle Pat Benatar nous portait), il n'y a pas de rédemption possible, et pas de vertu non plus. Il n'y a que frilosité, et hypocrisie...

Aujourd'hui je voudrais encore croire que ces musiques étaient innocentes... Et puis je tombe sur une image comme celle-là.

Sol maçonnique, chouette à la main. Plus "witchy" que ça, tu meurs... Digne de Stevie Nicks...

Un ami blogueur qui a mon âge mais qui vit dans l'enfer du Paris d'Anne Hidalgo, avec qui avant ma conversion nous partagions nos goûts communs pour la pop, continue de me dire "et alors ?"... Et alors, elle pose devant un sol maçonnique, et alors, elle a une chouette à la main... et alors ? je peux aimer sa musique sans partager ses démons...

Voire... J'ai connu un petit bonhomme qui voyait des serpents noirs sur les bras des gens qui dansaient en faisant des cornutos... Et quand je relis les horreurs que j'écrivais lorsque j'écoutais "dévotement" ce genre de musique, j'émets aujourd'hui - à regret je l'admets, mais avec constance - les doutes les plus vifs sur la bénignité de ces airs. N'est-ce point le musicien John Todd qui assurait que les producteurs jetaient des sorts sur les disques après leur enregistrement ? Après cela je ne m'étonne pas d'apprendre que les membres de sociétés secrètes adeptes de la magie noire  Brad Pitt et Angelina Jolie ont acheté en France un château qui servait de studio d'enregistrement (voire de rituels des plus inquiétants).

L'envoûtement musical est à ce prix. Notre nature faible aime les musiques cadencées. Le maître des percussions (Ezechiel 28:13) lui en fournit à volonté et la conduira où il voudra, comme le joueur de flûte dans la chanson des Led Zeppelin (les grands admirateurs d'Aleister Crowley)...

Non, décidément il est des addictions auxquelles il vaut mieux renoncer tant qu'il est encore temps.

Je renvoie donc Pat Benatar à mon passé, et vais me coucher avec des airs plus calmes.

Lire la suite

L'étoile rouge de Belgrade chante une chanson de Lennon

21 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Grundlegung zur Metaphysik, #Peuples d'Europe et UE

Les supporteurs de l'Etoile Rouge de Belgrade, le club de foot serbe, ont cru intelligent la semaine dernière de rappeler les guerres américaines (listées sur des banderoles) en entonnant la chanson de Lennon" Give Peace a Chance". Personne ne leur a expliqué que Lennon avait vendu son âme au diable de son propre aveu (voir aussi The Lennon Prophecy: A New Examination of the Death Clues of The Beatles de Joseph Niezgoda ). Souvenez vous d'une autre chanson qui fut l'hymne des covidistes, Allan Rich avait dit quelques vérités sur l'omniprésence de cette chanson dans les écoles françaises en novembre 2015, je vous renvoie aussi à ma vidéo sur les Beatles, et à cette page sur les Beatles et la FM.

A part ça, un sondage au Canada montre sans surprise que les moutons vaccinés sont aussi ceux qui sont les plus enthousiastes pour la confrontation avec la Russie (le système fabrique des moutons enragés, qui seront assimilés aux boucs à la fin des temps).

 

Lire la suite

Spéculations caribéennes

16 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

Lorsqu'on touche à la vie politique caribéenne, les spéculations et le rumeurs vont bon train. Il y a huit mois, le journal argentin Clarin s'intéressait à la montée en puissance des Delcy et Jorge Rodríguez, enfants de Jorge Antonio Rodríguez, militant socialiste historique mort en prison suite à des tortures. Jorge Rodríguez, est président de l'assemblée nationale en charge du dialogue avec l'opposition, et sa soeur Dulcy est vice-présidente de Maduro.

La journaliste en exil Ibéyse Pacheco n'a pas hésité à écrire un roman inspiré par ces deux personnages, "Les frères sinistres", paru en mai 2020. Le livre baigne dans une ambiance "gothique" où le vampirisme est très présent. Elle met aussi en scène dans ce roman un personnage qu'elle appelle JVR, journaliste cynique obsédé par le pouvoir, machiavélique, qui a formé politiquement les deux protagonistes. Interrogée en juin 2020 par Milagros Socorro  de La Gran Aldea, qui lui demandait :"- Le personnage de JVR, grand manipulateur et maître de l'intrigue, est habitué à consommer du sang humain. De quoi ce trait est-il une métaphore ?" Pacheco répondait "- C'est exactement comme ça. Il consomme du sang humain. Ce personnage le fait avec plaisir et avec des résultats qui l'ont maintenu en vie, selon certains médecins."

Difficile de savoir s'il s'agit là d'une simple fantaisie romanesque. On sait que la mise en scène de la consommation du sang humain ou de son utilisation pour des liftings est très à la mode de nos jours pour rester jeune, notamment du côté des Karsdashian

Ensuite il y a toutes sortes d'informations sur le rôle des babalaos cubains au Venezuela. Je tombais ce matin sur les affirmations de la romancière canadienne Peggy Blair dans "The Poisoned pawn" : "La santeria croit que les tambours ouvrent des portes aux orishas qui peuvent venir posséder le danseur. Les babalaos peuvent utiliser des poupées vaudoues pour faire changer un comportement. Par exemple pour les faire arrêter de fumer. Ou pour quitter leur maîtresse. Certains maîtres de vaudou affirment qu'ils peuvent attirer l'esprit de quelqu'un dans l'eau et le tuer en poignardant son reflet. L'eau rougit et la personne devient un zombie".

Le journaliste David Placer, sur la chaîne de Napoleon Bravo ici, tout en reconnaissant que la santeria ne pratique pas les sacrifices humains, laissait entendre que des enfants de la rue du Venezuela, où les babalaos cubains ont gagné beaucoup de pouvoir depuis vingt ans, étaient envoyés à Cuba pour des sacrifices. Il prétend aussi qu'ils auraient infiltré la contingents de médecins envoyés généreusement par La Havane à travers le monde.

Lire la suite

Le couple Angelina Jolie-Brad Pitt, le vaudou et le vampirisme

15 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Les Stazinis, #Cinéma, #coronavirus-vaccination-big pharma

Les médias "people" vibrent au rythme des conséquences du divorce entre Brad Pitt et Angelina Jolie. Pas seulement les "people" d'ailleurs. Encore le mois dernier, le très sérieux magazine Le Point parlait d'un château acheté en Provence en 2008 pour 28,4 millions de dollars (où ils se sont mariés en 2014 et où beaucoup d'artistes anti-chrétiens ont enregistré des morceaux de musique à succès), Brad Pitt en possédait 60 %, contre 40 % pour son ex-femme, qui a décidé de vendre au profit de Yuri Shefler, un milliardaire russo-israélien connu notamment pour avoir fait fortune dans la vodka (qu'il n'a plus le droit de vendre en Russie car il est personna non grata là bas du fait de ses malversations), alors que lui souhaitait en faire hériter les deux derniers de ses six enfants Knox et Vivienne, nés sur la Côte d'Azur (lui-même a investi dans les vignobles français, avec la famille Perrin).

La vente de leur propriété en Provence n'est pas la seule à faire parler d'elle dans les médias qui évoquaient aussi en février celle de leur maison à plus de 5 millions de dollars dans le vieux quartier français de la Nouvelle-Orléans.

Pourquoi est-ce que cela devrait nous intéresser ? Parce que cette maison se situe dans la rue où a été tourné le film Entretien avec un Vampire (1994) dans lequel Brad Pitt jouait un rôle de premier plan (juste avant de tourner dans Twelve Monkeys dont on a évoqué ici la dimension prédictive par rapport à la guerre bactériologique actuelle). Le choix du lieu révèle pour le moins un "attachement" de l'acteur à ce souvenir...

Ce film est truffé d'occultisme comme on peut s'en douter. Sorti aux Etats-Unis un 11 novembre (11/11, c'est une date importante pour la frac-maçonnerie, et c'est pourquoi l'armistice de 1914 fut signé ce jour là), il a une durée de 121 minutes (11X11). Et d'ailleurs certains aspects du film croisent de façon intéressante la thématique du vampirisme avec celle de la politique sanitaire actuelle, et plus généralement du bio-pouvoir civil et militaire (il faut maintenant inclure à notre réflexion les laboratoires secrets d'Ukraine et de Géorgie), par exemple le fait que le héros du film, joué par Tom Cruise attaque ses victimes avec une aiguille au bout de son doigt. Cette aiguille est le Gom Jabbar, un dispositif fictif décrit dans le cycle de Dune, ce mot est l'acronyme de God's own medecine (le médicament de Dieu), jabbar voulant dire en arabe coercition. Lorsqu'il devient vampire Brad Pitt entre dans un quartier dévasté par la peste.

Dans le film les Noirs répondent au vampirisme des Blancs par du vaudou dont la Nouvelle-Orléans a été historiquement infestée, ce qui a beaucoup déteint sur sa musique (soul, jazz).

Vous savez qu'il existe, dans le jeu Illuminati, la carte appelée l'économie du vaudou (voodoo economics), une expression qui renvoie à la manière dont George Bush Père avait qualifié le programme de Ronald Reagan lors de la primaire le 10 avril 1980 (cf cette archive de NBC Universal).

J'ai déjà évoqué l'implication d'Angelina Jolie, membre du Council on Foreign relations, dans l'occultisme lorsque je signalais son rôle à l'Organisation des Nations Unies, et notamment ses prises de position en faveur des Yézidis.

Il faut y revenir d'un mot ici. Angelina Jolie est connue dans le milieu des "truthers" pour avoir été peut-être la célébrité qui a fait le plus d'aveux sur les sociétés secrètes.

Elle a par exemple expliqué le rôle des objets maudits dans les rituels sataniques (elle-même portait le sang de son ex-mari dans une fiole autour de son cou).

Ou encore le rôle des tatouages (je pourrais vous raconter une anecdote personnelle qui confirme cela, prenez garde si vous êtes tatoué ou si vous même êtes tatoué, ou si vous avez des tatoués dans votre entourage).

Il existe un dossier de presse fourni sur la question de savoir si Angelina Jolie, elle-même fille d'une créole- comme d'ailleurs Johnny Depp -, et qui a joué une sorcière vengeresse dans le film Maleficent, a usé du vaudou contre Brad Pitt. En septembre 2017, Star Magazine avait rapporté qu'Angelina "se tournait vers des rituels spirituels bizarres dans le but de réparer sa vie et de récupérer Brad". Elle avait d'ailleurs utilisé la magie pour pousser Brad Pitt à quitter Jennifer Aniston, laquelle elle-même pratique l'occultisme depuis sa jeunesse. Brad Pitt redoutait ses pratiques.

EnterTheStars fait remarquer que cet univers de buveurs de sang et de praticiens de la magie noire est interpénétré. Angelina Jolie révèle son rapport étrange au sang en portant celui de son ex-mari autour du  cou. Une vidéo mainstream de janvier 2022 indique que l'actrice Megan Fox et le rappeur Machine Gun Kelly ont bu mutuellement leur sang pour sceller leur alliance. Megan Fox a acheté une maison de Brad Pitt à Malibu - l'a-t-elle choisi du fait de ce que Brad Pitt a pu y pratiquer ?

J'ai déjà publié sur ce blog un billet qui parlait de l'adrénochrome, d'un film avec David Bowie et Catherine Deneuve sur le vampirisme. Je l'ai depuis lors supprimé. Et il est vrai que le vampirisme aussi bien que le vaudou hantent beaucoup de nos représentations culturelles. La chanson "Dance with me" du groupe sataniste "Lord of the New Church" y renvoie directement, dans le clip The Rapture, il y a un maître vaudou, Céline Dion est connue pour avoir relancé sa carrière avec un clip vaudou ("Pour que tu m'aimes encore", qu'elle a encore chanté il y a peu avec JJ Goldman) etc.

EnterTheStars estime que toute l'opération Covid-19 peut être un rituel vaudou géant, d'abord évoqué dans les scénarios d'Holllywood puis mis en pratique. Une preuve ? Sur cette fameuse couverture "prédictive" de The Economist de décembre 2018 qu'on avait déjà commentée à l'époque ici, sous le bras droit de l'homme de Vitruve (qui d'ailleurs l'ADN tatoué sur le bras, tiens donc ?), juste à côté du pangolin (le fameux pangolin du Covid 19) qu'y a-t-il ? "Mona Angelina", mais oui ! Angelina Jolie. Un hasard probablement...

Lire la suite

L'ésotérisme et l'occultisme dans la société : actualisation

12 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Débats chez les "résistants"

Pour les deux ou trois personnes qui, parmi mes abonnés, s'intéressent à la place de l'occultisme dans la société, une petite actualisation.

A propos de l'occultisme à l'extrême droite, j'ai relevé dans cette vidéo du 27 février 2022, à partir de la minute 3'10, à l'émission Le Petit déjeuner présidentiel d'RTL quand Yves Calvi lui demande "est-ce que la numérologie ou l'astrologie sont des choses qui vous intéressent ?", Marine Le Pen répond : "Je suis 50 % bretonne, donc de toute façon tous ces sujets là m'intéressent toujours un peu". Pour les chercheurs de vérité (les "truthers") dont je précise qu'ils ne peuvent pas la détenir complètement, il y a peut-être là un élément de compréhension du geste étrange de cette candidate à l'élection présidentielle en avril 2018 aux côtés de l'estonien R. Kaalep, qui lui est ouvertement versé dans l'ésotérisme ?

Concernant l'occultisme dans le Donbass, qu'on avait évoqué ici, je relève que la médium Christelle Néant adepte de la magie sexuelle était interviewée par RT France juste avant son interdiction. Je ne suis pas sûr que cela serve utilement leur cause dans les mondes invisibles... ou si cela la sert, plus dure sera la chute in fine...

Sujet plus grave, sans doute : l'occultisme de feu Hugo Chavez que nous avions évoqué ici  en 2017 à propos de l'enquête très fouillée du journaliste David Placer. Le journaliste en janvier dernier en rajoutait une couche sur sa chaîne You Tube en interviewant le père José Palmar ancien ami de Chavez aujourd'hui exilé en Floride. Les hispanisants peuvent regarder cette vidéo. C'est du lourd pour le coup, puisqu'il ne s'agit plus seulement de se référer à la prédestination de Chavez par une voyante, aux pactes qu'il passait en prison en utilisant le oui-ja, ni à la dimension spirite de l'exhumation du cadavre de Simon Bolivar, mais le prêtre dit avoir vu des cérémonies sataniques dans les sous-sols du palais présidentiel auxquelles Chavez participait, il évoque même l'implication d'enfants indiens (je ne vous ressors pas le dossier "adrénochrome" que j'ai relégué provisoirement en brouillon sur ce blog). Une commentatrice espagnole de la vidéo dit avoir eu un élève vénézuélien qui du temps où il était militaire avait entendu parler de magie noire au palais présidentiel. On a aussi évoqué l'appartenance de l'actuel président Maduro à une secte. Le père Palmar dit avoir reçu le crucifix de Chavez après sa mort et affirme qu'il était investi d'un maléfice (d'ailleurs la médaille de Saint Benoît dans son support, d'habitude utilisée pour les exorcismes, était inversée). Il montre comment il a exorcisé ce crucifix avec du sel, et comment alors ce crucifix s'est brisé en deux, ce qui rompait le maléfice.

J'ai interrogé à ce sujet Flavia Riggione, ex-chercheuse sur la malaria à l'Université centrale du Venezuela (maintenant à la retraite), contributrice du site chaviste Aporrea.org. Celle-ci dément en mettant en avant la grande foi catholique de Chavez et justement son crucifix qu'il avait brandi en 2002 après le coup d'Etat, mais ses informations ne sont pas de première main, elles proviennent d'un ancien ministre de l'éducation et non pas d'une vérification auprès des témoins plus directs que David Placer cite dans son travail. Peut-on être chrétien et pratiquer l'occultisme ? La Bible le dément. J'ai beaucoup de questions autour de la façon dont la gauche joue avec les "djins" depuis le XIXe siècle (l'utilisation de la phrénologie par George Sand, du spiritisme par Victor Hugo, l'engouement pour le magnétisme dans les milieux socialistes). On en trouve un écho aujourd'hui dans l'enthousiasme des féministes pour la sorcellerie, de Mona Cholet à Marlène Schiappa en passant par Mme Rousseau - voir leur manifeste ; voir aussi les excuses officielles du gouvernement écossais auprès des sorcières brûlées. Sub specie aeternitatis, est-il plus grave d'être un bon chrétien, mais embourgeoisé et égoïste, ou un révolutionnaire au service des pauvres et des opprimés mais compromis dans les tables tournantes et la magie noire ?

Pour revenir au père Palmar, on ne peut exclure certes que son témoignage soit entièrement faux (malgré ses accents apparents de sincérité). Combien la CIA ne serait-elle pas prête à payer pour discréditer une révolution auprès d'une population encore très catholique et même largement superstitieuse ? D'autant qu'il a une drôle de façon de demander de grands exorcismes pour nettoyer tous les pays révolutionnaires (Cuba, Nicaragua etc). J'ai la même méfiance à l'égard de ceux qui en ce moment nous ressortent l'apparition de Fatima contre Poutine. Et jusqu'à quel point les cultes "alternatifs", amérindiens, africains, païens, néo-païens, sont-ils incompatibles avec le christianisme ? Question posée par les jésuites évangélisant les contrées lointaines aux XVIIIe siècle, question posée par l'affaire de la Pachamama dans les cérémonies du pape François, question posée au IVe siècle quand il s'agit de convertir les campagnes païennes, et plus en amont quand il s'agit de comprendre les hommages de Saint Paul au chamane crétois Epiménide... Des sujets très profonds qu'on ne peut ici qu'effleurer. On aura peut-être l'occasion de revenir sur tout cela.

Lire la suite

Covid 19 : Même en Nouvelle-Zélande la dictature sanitaire recule

4 Mars 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #coronavirus-vaccination-big pharma, #Grundlegung zur Metaphysik

Le New-York Times le reconnaissait hier : "La Nouvelle-Zélande est en proie à une épidémie majeure du variant Omicron, le virus se propageant à ce qui pourrait être le rythme le plus rapide au monde...Mais la prudence initiale de la Nouvelle-Zélande envers le virus est devenue politiquement intenable cette année alors que les citoyens vivant à l'étranger ont protesté contre les limites à leur retour et que les défenseurs des entreprises ont appelé à moins de restrictions." Ce sont des euphémismes. Twitter est rempli de vidéos où l'on voit les anti-covidistes néo-zélandais envahir le parlement, ou encore, mettre en déroute la première-ministre dictatrice du pays, Jacinda Ardern lorsqu'elle ose aller visiter une école : les protestations ont été massives malgré une répression policière féroce. Le 25 février la Haute Cour a annulé la vaccination obligatoire pour la police et les personnels de défense (la vaccination obligatoire là bas concerne 40 % de la population active) au motif qu'elle présentait une atteinte excessive aux droits religieux (du fait de l'utilisation de cellules de foetus humains en amont de la recherche pour la constitution de ces vaccins) et au droit de refuser un traitement au regard des avantages quantitatifs escomptés pour la continuité du service public - cf résumé de jugement ici .

Mme Ardern avant de reculer n'a cependant pas manqué de faire de la main un signe (un de ces célèbres cornutos introduits dans le rock par la chanteuse franc-maçonne Esther "Jinx" Dawson) à ses maîtres (voyez à gauche cette image d'une vidéo sur TikTok). Ce qui n'est pas en soi étonnant au vu des photos qui ressortent d'ailleurs de son appartenance à une attribution de bourse par la franc-maçonnerie en 2016 (élément confirmé par un maître de loge dans la grande presse en 2019). Le plus surprenant est toujours que ce genre de geste soit obligatoire en public à un moment ou un autre de la part des hommes et femmes politiques membres de cette fraternité.

 

Mme Ardern est bien sûr Young Leader du World Forum Economic (le Forum de Davos qui a ses trois O barrés d'un demi-cercle pour faire 666 et qui vous promet l'interconnexion des êtres, l'intégration d'une puce dans le corps et la fin de la propriété privée dans le cadre du Great Reset), comme Mr Macron, Mme Von der Leyen etc.

 

Yuval Noah Harari au forum de Davos, minute 14 : on ignore ce qui succèdera à l'homo sapiens avec le transhumanisme

Lire la suite

Covid, Ukraine : Edouard Philippe savait-il dès 2018 ?

27 Février 2022 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Le monde autour de nous

J'ai signalé ici une bizarrerie autour de l'ex-premier ministre français Edouard Philippe et du noir et blanc maçonnique.

En voici une autre que relève un magazine de programme TV lequel traite le sujet sur un mode anecdotique ("circulez y a rien à voir"), mais selon moi cela a probablement quelque chose à voir avec de la programmation prédictive à laquelle on se livre... au sommet de la pyramide...

"En 2018, trois ans avant que le Covid-19 ne change nos vies, Édouard Philippe accorde une interview à son ami Laurent Cibien. Dans celle-ci, le maire du Havre va se faire une étonnante réflexion : "Peut-être que dans cinq ans on me reprochera de ne pas avoir augmenté les efforts dans la recherche médicale parce qu’il y aura un virus qu’on n’a pas vu venir ?", se demande-t-il. Mais ça ne s’arrête pas là. Après avoir imaginé une pandémie mondiale, une autre crainte d'Édouard Philippe prend un tout autre sens aujourd’hui : "Peut-être que dans cinq ans, on viendra me dire : 'Vous n’aviez pas vu que la Russie allait envahir la Pologne ?'" Face à l’étonnement du réalisateur, le président d'Horizons se justifie : "Je dis n’importe quoi", lance-t-il. Quatre ans après le tournage de ces images, alors que les affrontements entre l’armée russe et les Ukrainiens font rage, on se dit, qu'au contraire, il avait vu juste".

Interview de Delorca sur BBC Afrique en août 2014

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>