Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

La Confédération paysanne contre Hongyang

30 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Colonialisme-impérialisme, #Peuples d'Europe et UE

Le 29 août brandissant des drapeaux de la Confédération paysanne à Murs près de Chatillon-sur-Indre, 200 paysans en colère ont rempli un semoir avec des graines de ray-grass et les ont ensuite semées sur une parcelle occupée faisant partie des 1.700 hectares où le consortium chinois Hongyang - spécialisé dans la fabrication et la commercialisation... d'équipements pour les stations-service et l'industrie pétrolière, associé à une firme de vente de lait en poudre - produit du blé destiné au marché mondial. un geste symbolique signifiant la volonté de "rendre les terres aux paysans". Hongyang a aussi acheté 900 ha dans l'Allier (une exploitation française moyenne fait entre 50 et 100 ha). Ils dénoncent aussi le fait que  le groupe Bolloré, qui n’a pas besoin de ça, achète des hectares de vignoble bordelais. "Depuis la loi d'orientation agricole de 2006, il n'y a plus de contrôle des structures sur les sociétés agricoles, ce qui ouvre la voie à des montages sociétaires et à des transferts fonciers malsains et opaques" dénonce la Confédération paysanne.Hongyang (dont les capitaux viendraient de Hongkong, mais, vu l'opacité des choses, l'origine peut être aussi bien la City, Wallstreet, les paradis fiscaux) a proposé aux agriculteurs berrichons de transformer leur exploitation en sociétés agricoles, pour ensuite leur racheter 98 % des parts sociales. Marc Fressange, ex fondateur de Wanadoo a servi de tête de pont.

Aujourd'hui, 20 % des terres agricoles sont exploitées en France par des sociétés alors qu'il n'y en avait aucune il y a 10 ans. Le danger que Hongyang fasse des émules ou poursuive lui même le grignottage est grand.

Le député communiste de l'Allier, Jean-Paul Dufrègne, s'est saisi de ce dossier et a interpellé le gouvernement. Il entend déposer un projet de loi. En février 2017, le législateur à l'initiative de la FNSAFER a tenté de combler ce vide juridique en étendant le droit de préemption des sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural (SAFER) aux cessions partielles de sociétés. Toutefois, le 16 mars 2017, le Conseil constitutionnel à la demande de 60 députés de droite a censuré plusieurs dispositions de l’article 3 de la loi Potier au motif qu’elles portent « une atteinte disproportionnée au droit de propriété et à la liberté d’entreprendre. » Le détail de la décision semble porter sur des points juridiques qui ne condamnent pas en son principe même la possibilité de reprendre le contrôle sur les sociétés. Par ailleurs les Safer sont dans le collimateur de l'inspection générale des finances et de la cour des comptes car elles sont considérées comme des organes corporatistes sources de gabegie. Pourtant ce n'est semble-t-il qu'en restaurant leur pouvoir que la France peut garder une souveraineté sur ses terres cultivables.

Depuis quinze ans l'accaparement des terres (landgrabbing) par les puissances étrangères est en plein essor du fait notamment des besoins des pays émergents qui nourrit la spéculation dans ce domaine.

Le tableau fourni par LandMatrix ci dessous est éloquent sur les principaux accapareurs et leurs cibles :

 

Lire la suite

Le pape, Iraqi Odyssey, McCain

27 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Proche-Orient, #Cinéma, #Colonialisme-impérialisme, #Vatican

Le Pape a beau faire beaucoup de compromis avec l'esprit du monde pour y conserver ses privilèges temporels, la grande presse le garde dans son collimateur. Aujourd'hui la multinationale Yahoo faisait un grand titre pour dénoncer ses propos "irresponsables" sur l'homosexualité...

Pourtant ces propos étaient eux-mêmes très en retrait par rapport à ce qu'en dit la Bible. Mais Yahoo voudrait bien réécrire la Bible (il y a plusieurs versions "édulcorées" de la Bible qui commencent à circuler, aux Etats-Unis notamment), voire faire en sorte que les chefs religieux ne se réfèrent plus à aucun livre traditionnel porteur d'une révélation ancienne et se contentent de répéter ce qu'écrivent le New York Times et Libération...

A propos du rapport de la religion au monde, hier la chaine de TV Histoire diffusait un documentaire touchant de 2014, Iraqi Odyssey, sur la famille du réalisateur irakien Samir Jamal al Din. Ca commence, sous l'empire ottoman, avec le patriarche dignitaire chiite d'une secte minoritaire qui ne reconnait pas l'autorité de l'imam, puis son fils qui est juge, et les oncles et tantes du réalisateur qui étaient communistes du temps où le PC était le premier parti d'Irak (dans les années 50) avant d'être abandonné par Moscou au profit du Baas. Je savais que beaucoup de militants chiites au Liban, en Irak sont issus d'anciens communistes. Il semble que la tendance égalitariste du chiisme de sa famille ici l'ait prédisposé encore plus à l'aventure marxiste, quoique, comme le souligne le cinéaste, ils n'avaient qu'une connaissance vague des thèses qu'ils soutenaient.

Donc Samir les interroge sur leur bonne foi, leur naïveté, leurs égarements, en même temps que sur la tragédie de leur pays sous la botte de Saddam Hussein, sous celle des Américains, sous celle des conflits sectaires, sur la dure loi de l'émigration aussi.

Samir, c'est un peu le symétrique de la famille Satrapi en Iran, des communistes aussi, sur lesquels la petite Marjane a composé de délicates BD. Ce sont bien sûr des exilés parfaits pour les Occidentaux, des gens épris de leur modèle qui ne nous feront jamais regretter ce que nos sociétés sont devenues, évidemment. Pas subversif. Juste mignon.

En parlant de l'Irak, avez vous vu que le sénateur néo-con McCain est mort ? On ne doit pas le pleurer beaucoup en Irak, en Syrie ou au Yémen. Dans le Donbass non plus. En 2014 il poussait presque Obama à faire la guerre aux Russes. J'ai bien aimé la façon dont Trump est allé jouer au golf peu après la nouvelle de sa mort et a fait savoir qu'il pourrait ne pas assister à ses funérailles. Ca a choqué la frange stupide du parti républicain américain (celle qui aime nos grands médias totalitaires planétaires), mais ça fait partie des bons réflexes du personnage.

Lire la suite

Soros et le pluralisme des réseaux sociaux

26 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Les régimes populistes, #George Soros

David Brock, fondateur de Media Matters, un organe de la galaxie Soros a produit du 19 au 21 janvier 2017 et présenté devant les représentants des réseaux sociaux et une centaine de donateurs en Floride un mémo de 49 pages que vient d'obtenir le site Free Beacon. Ce mémo détaille la stratégie des démocrates contre les médias pro-Trump sur les réseaux sociaux. Il indique que Media Matters et les autres groupes financés par Soros ont «accès aux données brutes de Facebook, Twitter et d’autres sites de médias sociaux» afin de pouvoir «surveiller et analyser systématiquement ces données non filtrées». Un passage de ce plan indique, parmi les moyens choisis, de discréditer les propagandistes de droite, et que "les plateformes Internet et les médias sociaux comme Google et Facebook ne seront plus sans conséquences les hôtes de sites de fake news et de propagandistes". C'est dans la foulée de ce plan que Facebook a changé son algorithme de flux d'actualités, apparemment pour lutter contre les "fausses informations", provoquant une baisse rapide du trafic sur de nombreux sites conservateurs.Une étude réalisée en juin par Gateway Pundit a révélé que Facebook avait éliminé 93% du trafic des principaux sites d’information conservateurs.

Cette remise en cause de la neutralité des réseaux sociaux devraiit indigner tous les démocrates, de gauche comme de droite.

Lire la suite

Trump, Bagdad, Idleb, ALBA, Pakistan - tour d'horizon de l'actualité...

24 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Le monde autour de nous, #Revue de presse, #Les Stazinis, #Proche-Orient, #Donald Trump

Il commence à y avoir de l'inquiétude dans l'air même chez les partisans de Trump. Non pas tellement à cause des accusations de Michael Cohen l'avocat qui, maintenant qu'il a rallié la camp des Clinton, balance sur la campagne électorale de 2016, mais à cause de la guerre commerciale avec la Chine. Si ça provoque une récession mondiale, pas sûr que l' "Etat profond" qui contrôle la Réserve fédérale montera les taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation comme l'avait fait Volcker à l'époque de Reagan avancent certains...

En Irak le "Hezbollah" local (c'est ainsi que le présente Al Manar) mettent en cause le système parlementaire avec des quotas confessionnels imposé par l'occupant Américain il y a 15 ans et demande la mise en place d'un système présidentiel.

En Syrie Erdogan essaie d'obtenir de Poutine qu'Assad ne tente pas de récupérer le Nord Ouest du pays, notamment Idleb, après ses victoires sur les autres fronts.

Grand pas en arrière par rapport aux années 2000, l'Equateur quitte l'ALBA (l'alliance avec le Nicaragua, Cuba, le Venezuela, la Bolivie) en tirant prétexte de la crise migratoire vénézuélienne. La droitisation de Moreno se confirme. Le Venezuela, lui, croule sous l'inflation.

L'Arabie saoudite courtise le nouveau président populiste pakistanais Imran Khan, et pourrait l'entraîner dans une escalade anti-iranienne à coup de pétrodollars... Le Pakistan a-t-il les moyens du non-alignement qu'il désire ? Le rapprochement avec la Chine ne suffira peut-être pas...

 

Lire la suite

Planning d'écriture

22 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi, #Le quotidien, #Grundlegung zur Metaphysik

Il m'a été conseillé fermement de ne plus écrire pendant un certain temps sur le surnaturel. Je m'abstiendrai donc de commenter les déboires que subit l'actrice "rosicrucienne" Asia Argento en ce moment dans la presse "people". Ca sent à plein nez les règlements de compte mafieux avec les sortilèges en coulisse (je vous renvoie à mes précédents billets sur son compte), et la manipulation de l'opinion publique dans la meilleure veine du "mind control", mais bon, motus, je ne dis plus rien sur les sujets sulfureux, et j'ai éconduit il y a peu un quintette de "chercheuse" qui voulait que je parle dans mes blogs d'une soirée de chasse au fantôme (sic) qu'elles organisent en septembre.

Finis donc les sujets scabreux. Je vais prochainement parler sur George Soros dans une instance universitaire prestigieuse, mais je ne dirai qu'un mot bref de ses activités ésotériques. Tenons nous en aux sujets de pleine lumière !

Pierre Piccinin, patron du Courrier du Maghreb et de l'Orient veut sortir prochainement un dossier spécial "Irak". Pour motiver ses troupes il leur dit que son site compte 16 000 abonnés. J'aimerais bien pondre un petit article sur le thème "Les Yézidis ont-ils encore leur place en Irak ?" mais c'est le genre de sujet qui peut nécessiter  des heures de recherche si on veut le traiter de façon équilibrée. Or la reprise de mon boulot est très chargée...

Dois-je passer mon tour ?

Lire la suite

Une yézidie retrouve son violeur dans un supermarché en Allemagne

19 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Aide aux femmes yezidies, #Peuples d'Europe et UE

L'histoire d'Ashwaq Haji, 18 ans; racontée par l'intéressée à la Vanguardia (Barcelone). Esclave sexuelle de Daech en Irak à 14 ans, libérée, elle se réfugie en Allemagne où elle croise le djihadiste qui naguère la séquestrait lequel a entretemps obtenu l'asile politique. Celui-ci la reconnaît et lui dit qui il est. Ecoeurée elle a préféré retourner vivre en Irak.

Quand Merckel arrêtera d'accueillir n'importe qui en Allemagne, les vrais réfugiés politiques y seront plus en sécurité, et les Allemands aussi...

Lire la suite

Le modèle

18 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Christianisme, #Philosophie et philosophes, #Grundlegung zur Metaphysik, #XIXe siècle - Auteurs et personnalités

Dans les trois derniers siècles de l'histoire humaine je ne vois qu'un seul modèle pour nous tous. C'est Bernadette Soubirous. Non pas parce qu'elle a vu la Vierge ni parce qu'elle a donné à son village et au monde une source qui apparemment guérit des gens, mais parce que, lorsqu'on lui a demandé "Pourquoi la Vierge serait-elle apparu à quelqu'un d'aussi bête que toi ?", elle a répondu : "Je suppose que s'il y en avait eu une plus bête encore elle lui serait apparue à elle". Et toute sa vie fut conforme à cette phrase admirable.

Lire la suite

Une substance inconnue déversée par l'OTAN sur Gornji Milanovac en 1999

17 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Débats chez les "résistants", #Colonialisme-impérialisme, #Peuples d'Europe et UE

Un article de Vecernje Novosti du 31 juillet dernier : "L'OTAN a utilisé "une substance inconnue" lors du bombardement de la Serbie" en 1999, qui laisse entendre que nos armées se sont livrées à de véritables expérimentations chimiques sur les civils serbes cette année là (sous les applaudissements de la quasi-totalité de notre classe politique, des médias et de l'opinion publique). Les langues se délient. On ne parle plus seulement de l'uranium appauvri qui enveloppait nos missiles, ni du terrible bombardement du complexe chimique de Pancevo, mais de réalités bien plus louches encore. Pour mémoire il faut savoir que pendant des années la Serbie craignant de heurter de leurs soi-disant nouveaux alliés européens a eu peur d'enquêter sur ce qui s'est passé il y a presque 20 ans. Une commission de l’Assemblée nationale serbe chargée de déterminer les conséquences du bombardement de la Serbie par l’OTAN en 1999 a été seulement constituée en mai dernier. Que MM. Blair, Chirac, Jospin, Schroeder, Clinton, Clark, Solana, et MMmes Merkel et Albright se rassurent : l'heure de leur jugement (qui serait pourtant mérité) par la CPI pour crime de guerre n'a pas encore sonné (et ne sonnera jamais).

Néanmoins, c'est déjà une contribution à la vérité, un rapport de la Protection civile du district de Moravica sur les bombardements sera bientôt soumis à l'organe de coordination du gouvernement qui suit ces questions. Voici ce que dit l'article :

"Ce rapport, cité par le quotidien Vecernje Novosti, regorge de détails relatifs aux actions de l'aviation de l'OTAN.

L'un des documents indiquait que les avions de l'OTAN avaient dispersé les 8 et 9 avril 1999 une poudre jaune d'origine inconnue sur toute la municipalité de Gornji Milanovac, suivie quelques jours plus tard par la dispersion de petits cristaux qui provoquaient des réactions allergiques chez les humains.

"Je me souviens que les gens ont remarqué dans leurs champs de beaux cristaux de la taille d'un grain de sucre", a déclaré aux enquêteurs un habitant du village de Donji Branetici, expliquant que les yeux des gens se déchiraient.

"J'ai entendu dire que les habitants du village de Brusnica avaient des problèmes similaires. Une femme était couverte de ruches après avoir ramassé du foin, lorsque les cristaux sont tombés sur ses mains, ses jambes et son visage", at-il ajouté.

Des échantillons de ces cristaux ont été envoyés à la clinique militaire de Belgrade pour des tests chimiques et toxicologiques. La première constatation de cette institution médicale était qu '"aucune substance toxique du groupe des armes chimiques n'a été trouvée". Ce n'était pas tout, cependant, comme l'indiquent les conclusions: "En utilisant la spectrométrie infrarouge, il a été déterminé qu'il s'agit d'un polymère d'hydrocarbure synthétique de spectre inconnu, c'est-à-dire une molécule inconnue", rapporte le quotidien. .

Les phytopathologistes du Fruit Research Institute de Cacak ont ​​identifié des traces de maladies extrêmement inhabituelles chez les plantes. Immédiatement après le bombardement, soudainement et sans aucune raison claire, un certain nombre de forêts dans les montagnes de Zlatibor et de Tara ont dépéri, et cela s’est produit dans les zones où la substance inconnue aurait également été utilisée par l’OTAN".

Lire la suite

Un commandant du PKK assassiné à Sinjar

17 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Aide aux femmes yezidies, #Proche-Orient

Avant-hier, mercredi, des centaines de Yézidis étaient réunis au village de Kocho (le village de Nadia Mourad, l'actuelle ambassadrice de bonne volonté de l'ONU) pour commémorer le génocide de 2014.

C'est le jour qu'a choisi, avec son tact habituel, le sieur Erdogan pour envoyer un drone liquider Zaki Shingali, 66 ans, aussi appelé Mam Zaki ou Oncle Zaki, Ismail Ozden de son vrai nom. Les Yézidis de la région sont indignés car bien que Zaki Shingali ait appartenu au Parti des Travailleurs du Kurdistan, il était avant tout pour eux quelqu'un qui avait sauvé beaucoup de gens dans les montagnes de Sinjar-Shingal pendant le génocide. Il avait été parmi les libérateurs les plus actifs en 2015.

(Notez que c'était pourtant le seul dont la photo ne figurait pas sur la page consacrée à ce sujet par Natawapress.org, bien que son nom figure dans l'article, peut-être était-il plus exposé ? Apparemment Zaki Shingali était originaire de la Turquie et non de Shingal).

Lire la suite

Centrafrique, Kissinger, ouïghours, la privatisation d'Alsthom énergie en 2014 et d'ADP aujourd'hui

15 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Revue de presse, #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

Je lis des choses un peu étranges dans la presse russe dont je serais bien incapable d'apprécier le degré de véracité. On nous dit que la Russie assure à merveille le maintien de la paix en Centrafrique, et que, du coup, la France en représailles organiserait l'agitation des milices rebelles comme arme de chantage sur le gouvernement pro-russe. Il faudrait une enquête indépendante sur le sujet.

J'y découvre aussi que la justice américaine aurait Kissinger dans le collimateur sur la question de l'ingérence russe dans les élections présidentielles. Sputnik y voit le signe d'une guerre civile prochaine car Kissinger est une sorte de totem là bas. Il ne faut pas exagérer. Il est vrai que l'image du Kissinger grand manitou tout puissant est un peu écornée. Mais je ne suis pas sûr que ce soit si nouveau que cela. Souvenez vous que lors du suicide suspect du cuisinier Bourdain on avait dit qu'il avait une dent personnelle comme Kissinger. Bourdain était dans le gratin de l' "élite" démocrate comme on dit. Clinton en 1999 n'avait pas écouté Kissinger qui lui déconseillait d'attaquer la Serbie. Kissinger n'est peut être pas si omnipotent que les complotistes le pensent, voilà tout. En tout cas il est intéressant que l'info soit relayée par les médias de Bloomberg, l'ex-maire de New York républicain centriste, copain personnel de Netanyahu comme le gendre de Trump, et qu'on présent en ce moment comme un rival possible de celui-ci à la prochaine élection. A mon avis c'est du bras de fer sans grande conséquence.

Bizarre aussi cette info dans Al Manar selon laquelle 1 million d'Ouïghours seraient dans des camps de rééducation en Chine. Si c'est exact cela légitimerait que les pieux musulmans et e défenseurs des droits de l'homme aient une image épouvantable de ce pays car le chiffre est considérable. Mais est-il exact ?

LCP diffusait ce soir un "Droit de Suite" sur la vente de la branche énergie d'Alsthom à General Electric en 2014 par Hollande et Macron (en tant que secrétaire général adjoint de l'Elysée, il avait suivi l'affaire de près, au nez et à la barbe de Montebourg), la vente de la branche transport a suivi en 2017. Tout un beau savoir faire sur les turbines de centrales nucléaires vendues. Un député de France Insoumise notait qu'Alsthom avait renoncé à s'inscrire dans la transition écologique qui aurait pu lui assurer un avenir. Les autres députés sur le plateau, sauf celui du parti présidentiel, stigmatisaient la passivité de l'Etat qui n'a pas appliqué la loi de 1966 ni le décret Montebourg l'obligeant à protéger les intérêts stratégiques. Une député socialiste rappelait même que les ministres et la représentation parlementaire étaient sousinformés, et qu'il y a une capitulation générale de l'Etat dans le domaine industriel puisque celui-ci ne siège pas dans des conseils d'administrations où il détient 10 % comme Airbus, ni ne négocie des contrats avantageux lorsqu'il privatise.

Grâce à MM. Hollande et Macron (et à leur faiblesse à l'égard des dissimulations du PDG d'Alsthom de l'époque et du chantage américain - cf le temoignage du ministre Montebourg ci-dessous) nos centrales nucléaires dépendent complètement maintenant pour la maintenance de General Electric (GE) et nos projets communs avec les Russes dans ce domaine sont coulés. De même la flotte de guerre française qui ne dépendait que partiellement des livraisons de GE en dépend désormais intégralement. La France a aussi perdu Alstom Satellite Tracking Systems, spécialisée dans les systèmes de repérage par satellite qui jouait un rôle aussi dans notre système de défense. A rapprocher de la vente d'Alcatel Submarine Networks à Nokia...

La discussion mettait en cause aussi l'extraterritorialité du droit étatsunien qui a joué comme instrument de chantage dans la vente forcée de notre fleuron national (sous le coup d'une amende astronomique) à General Electric (GE), et qui aujourd'hui force nos entreprises à quitter l'Iran malgré les rodomontades de Macron et de ses collègues européens. Il s'agirait d'un véritable scandale d'Etat d'autant que Paris n'inflige pas de sanctions à GE qui ne respecte pas ses engagements. JM Quatrepoint ci-dessous dénonce le renoncement à toute stratégie et à toute expertise, dont le péché originel viendrait de Strauss-Kahn avec sa fusion du ministère de l'économie avec celui de l'industrie.

Avec en plus en arrière plan de tout cela l'espionnage dénoncé par Snowden, puisque la Justice américaine disposait de centaines de mails confidentiels d'Alsthom via les servoces secrets (NSA-CIA).

Voilà qui rappelle la vague de privatisations de Balladur, de sinistre mémoire et au bilan tragique :  AGF est devenue filiale de l'assureur allemand Allianz, Usinor-Sacilor entre les mains de l'anglo-indien ArcelorMittal, la Seita de cellesdu britannique Imperial Tobacco, Péchiney absorbé par le canadien Alcan.

Et cela nourrit des inquiétudes concernant Aéroport de Paris dont le sol depuis 2005 ne fait déjà plus partie du domaine public. Après la catastrophe de la privatisation de l'aéroport de Toulouse va-t-on perdre la maîtrise  de ce carrefour de communication crucial pour 8 milliers d'euros (une goutte dans l'océan de la dette) alors qu'il était très rentable...

Le laisser aller, l'incompétence de nos politiques ont bon dos. Au fond il y a un projet de capitulation nationale. Plus personne ne veut plus vraiment défendre la souveraineté française au sommet de l'Etat. "Il faudrait juste accepter de se brouiller avec quelques personnalités de l'Establishment mondial" dit  Montebourg en 6e minute de son audition devant la commission d'enquête en décembre 2017). Mais qui peut se le permettre ? Notre annexion définitive par l'empire euro-américain est proche. Comme a dit Macron (cf Montebourg en minute 7'11) "on n'est quand même pas au Venezuela... Euh non, on est en Arizona ou à Porto Rico. Nous aurons bientôt le même degré de souveraineté et de revenu que Porto Rico.

Lire la suite

Soros et le syndicat national des joueurs de la Ligue de football

14 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Les Stazinis, #Les régimes populistes, #George Soros

Pour mémoire le Washington Times publiait le 5 octobre dernier un article intitulé  "Le syndicat des joueurs de la NFL s'est associé à Soros pour financer des groupes de défense de gauche" dont voici la traduction :

"Même avant sa querelle sur l'hymne national avec le président Trump, l'Association des joueurs de la NFL ne faisait pas partie de la même équipe politique que nombre de ses fans, à en juger par ses contributions aux groupes de défense de gauche.

Les documents fiscaux publiés par 2ndVote montrent que le NFLPA a fait un don de 5 000 dollars en 2015 au Center for Community Change Action, un groupe actif dans la résistance anti-Trump et financé par une multitude de fondations libérales, dont la fondation George Soros.

Membre de l'AFL-CIO, la NFLPA a également contribué en 2013 et 2015 à Working America, la filiale de l'AFL-CIO, qui, selon Open Secrets, a dépensé 1 million de dollars en 2016 pour vaincre Trump.

Working America s'est depuis mobilisé contre le régime répressif républicain, le dénonçant comme "l'escroquerie fiscale Trump".

La NFLPA a versé 5 000 dollars en 2014 à Jobs with Justice, un autre groupe pro-syndicat soutenu par Soros, et 5 000 dollars en 2013 à l'Alliance progressiste de Los Angeles pour une nouvelle économie.

Les dons de la NFLPA de 2013, 2014 et 2015 ont été effectués avant l’élection de M. Trump."

Breitbart le même jour expliquait un peu mieux "Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi l'Association des joueurs de la NFL n'avait jamais réprimé ses joueurs, pour avoir manqué de respect envers le drapeau et prôné la politique de gauche. Il se trouve que c'est parce que la NFLPA est tout aussi radicale que leurs joueurs."

Le manque de respect auquel il est fait allusion ici est le fait que des joueurs se mettent à genoux ou lèvent le poing pendant l'hymne national. Trump le leur a encore reproché le 10 août dernier (ce qui redonne un éclat d'actualité à l'article ci-dessus).

On sait que les associations de supporters sportifs et les joueurs de foot sont un enjeu politique important pour mobiliser les masses. On l'avait vu pendant la guerre civile yougoslave ou encore dans la tentative de Macron de récupérer cet été la victoire française au championnat du monde de football.

Certains voient dans cette connivence entre Soros et le syndicat du foot américain la preuve que les élites anti-nationales manipulent le sport comme elles manipulent Hollywood et le monde de la pop culture."Les joueurs blacks qui s'agenouillent pendant l'hymne sont payés par des banquiers blancs pour flinguer le patriotisme et opposer les noirs aux blancs", voilà la conclusion que beaucoup tirent de cet article. A rapprocher du financement de la Marche des Femmes par Soros "L'homme derrière les femmes" comme titrait encore à propos le Washington Times le 7 mars 2017.

Lire la suite

La foi en Russie sous Brejnev et Poutine

12 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik

Souvenirs d'un ami communiste :

"Une de mes amies, marocaine, "islamo-marxiste", était récemment en Russie où elle est allée pour défiler le 9 mai dernier avec les "immortels", je lui ai donné des contacts là-bas et elle a demandé à celui qui lui a fait visiter Moscou de l'amener à la grande mosquée, ce qu'il a fait et il l'a laissé prier là-bas avec beaucoup de gentillesse. Le lendemain il l'amenait dans une église où il a brûlé un cierge et il lui a demandé si elle voulait aussi en allumer un ...ce qu'elle a fait. Convergences marxo-christo-islamique !!! J'avais d'ailleurs déjà noté cela lors d'un voyage en URSS en 1975 lorsqu'on entrait dans une église avec les guides d'Intourist "marxistes-léninistes" ...Cela semblait tenir du double discours ...et en fait c'était assez cohérent dans leurs têtes. Je me rappelle comment une étudiante américaine pentecôtiste qui s'était faufilé dans mon groupe venu de Pologne pour aller convertir les mécréants soviétiques s'est retrouvée avec moi la nuit tombée à Pskov et que nous sommes allés spontanément vers le Kremlin de la ville où il y avait au sommet une église. Tout était fermé en apparence et à la porte il y avait assises, on ne sait pas pourquoi, deux vieilles babouchkas, nous nous sommes approchés et tout d'un coup, elles nous ont fait signe et elles ont ouvert la porte pour nous faire entrer dans l'église, ....il y avait là une foule de babouchkas et de "moujiks" tout droit sortis de Dostoïevsky avec leurs longues barbes et leurs casquettes et une foule immense qui priait devant des autels où officiaient des popes au milieu des fumées d'encens, des dorures, des icônes, des chants, un souk de prières et de messes, etc ...Un paysage tout droit sorti du fond des âges. ...Indescriptible ! en pleine URSS brejevienne !!! Quand je suis sorti la pentecôtiste était tellement secouée qu'elle n'a pu me dire qu'une chose "et moi qui suis venue ici pour les convertir ! Mais c'est eux qui m'ont converti par leur foi profonde !" ... Le lendemain on s'est retrouvé dans un monastère et le guide soviétique me montre un groupe de touristes américains et me dit en gros ceci : "Regarde camarade B* ! ce sont des sauvages, ces Américains, ils n'ont aucun respect. On est dans une église et eux se comportent comme si on était dans une boutique, ils  n'ont aucune humilité et ils ne comprennent rien à ce qu'est la culture et la spiritualité !" Bref, ce que je t'ai écris plus haut était déjà en gestation ou n'avait jamais cessé de l'être depuis 1917. Il est vrai d'ailleurs que l'URSS était à la pointe pour les recherches scientifiques sur la "para-psychologie", la télépathie et autres "bizarreries" vu de l'Ouest."

 

Lire la suite

Parenthèse métaphysique sur le temps

11 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Grundlegung zur Metaphysik, #Philosophie et philosophes, #Christianisme

Je voudrais faire une remarque pour ceux d'entre mes lecteurs qui sont chrétiens (les autres peuvent zapper ce passage).

Dans mon billet d'avant-hier je parlais de la profondeur du temps. Je me situais là du point de vue de la perception humaine, de la temporalité comme eût dit Heidegger. Cependant la Bible vous prescrit de croire que Dieu qui est hors de l'espace qu'il a créé est aussi en lui en chacun de ses points parce qu'il habite sa création. Et nous savons par Jésus-Christ qu'il vous est permis de parler par la prière à ce Dieu créateur en l'appelant "notre père".

Or vous savez par la loi de la relativité que plus on s'éloigne spatialement du point où nous nous trouvons, plus nous nous reculons dans le temps, de sorte d'ailleurs que nos observatoires spatiaux vont chercher à des milliards d'années lumières les éléments de nos origines. Cela signifie que le Dieu auquel vous parlez dans la prière se trouve non seulement à l'endroit où votre âme est spatialement incarnée, mais aussi à des endroits dans l'espace, à des années-lumières d'ici, qui, aujourd'hui même sont contemporains d'instants de votre enfance dont vous n'avez que le souvenir. Autrement dit, le Dieu que vous priez en certains endroits aujourd'hui même, à la seconde où j'écris ces lignes est le spectateur concret de moments de votre enfance qui, à l'endroit où il se trouve, sont en train même de se dérouler, tout comme d'ailleurs il est, à d'autres endroits, le témoin de moments de l'enfance de tel ou tel de vos ancêtres, et, en vérité, de toutes les enfances du monde, des origines du monde, et même de sa fin qui, pour lui qui est hors du temps, est déjà quelque part en train de se jouer et est déjà aussi derrière lui et hors de lui.

Par conséquent tous les instants vécus par tout le monde sont pour lui contemporains du présent, en divers points de l'espace où Dieu est nécessairement. St Augustin d'après mes vieux souvenirs des cours de philo estimait (sans faire le détour par la théorie de la relativité évidemment, car il n'en soupçonnait pas l'existence) que dès lors du point de vue de Dieu il n'existe qu'un présent éternel et permanent, justement ce temps qui semble nous échapper en permanence puisque notre âme est toujours écartelée entre le passé et l'avenir mais dans lequel il serait mystiquement possible de séjourner. A 20 ans, cela me semblait un peu abstrait et, disons, "planant". Mais il est certain en tout cas que la foi implique nécessairement de souscrire à cette vision plus dynamique et complexe du temps qui est un passé (et sûrement un avenir car la relativité marche dans les deux sens) qui en plusieurs endroits de l'espace est présent et qui dont sous les divers aspects de la présence de l'absolu en ces divers endroits est effectivement, réellement, en train de se jouer (et même de se rejouer) en permanence aujourd'hui même, à l'heure où nous nous tournons vers lui.

Lire la suite

"Génération méchante et adultère" (Matt 16:4)

11 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Ecrire pour qui pour quoi

Ce blog existe depuis onze ans. D'après vous, de tous ces connards qui s'expriment sur le Net, par écrit ou en faisant des vidéos, combien, parmi ceux dont j'ai signalé en des termes positifs ici les écrits ou les vidéos m'ont renvoyé l'ascenseur en parlant ensuite de leurs propres espaces de ce que je faisais ? A peu près aucun. Quand on leur dit (ce que je ne m'abaisse pratiquement pus à faire) : "Au fait, j'ai reproduit vos propos sur mon blog", tout juste décochent-ils un petit "merci" - et encore, même cette politesse beaucoup ne l'ont même pas.

On dira que c'est parce qu'ils ne sont pas d'accord avec ce que j'exprime dans mon blog. Et alors ? En quoi est-ce que cela les empêche de signaler au passage ce qu'on fait tout en signalant leur désaccord ?

La vérité est que ces pauvres hères sont des accros à leur propre égo. Ils ne fonctionnent qu'aux petites poussées d'Adrénaline que leur provoquent ceux qu'eux-mêmes font et le décompte du nombre de personnes qui les suivent sur le Net, un peu comme ce personnage de la BD qui dans son blog écrivait "aujourd'hui j'ai mangé des fraises" et vibrait à l'idée qu'il allait être lu en Suisse ou à l'autre bout du monde.

Je les connais par coeur tous ces "internautes engagés" de tous les bords politiques, ils sont parfaitement interchangeables. De tristes sires, des clowns, des Tartuffe. J'ai mille fois plus d'estime pour un humble fonctionnaire anonyme, ou même un directeur de ministère, qui chaque jour, sans forcément chercher à se poser trop de questions, se coltine au quotidien les problèmes de la société et les gère sans se faire mousser, même s'il a le tort de reproduire des schémas conformistes et de maintenir ainsi les gens sous le joug du fatalisme, que ces moins-que-rien qui se disent "aujourd'hui je vais faire ma petite vidéo pour réveiller mes congénères et leur apprendre des trucs". D'une manière générale, je n'ai jamais aimé les précepteurs ni les prédicateurs. Internet en produit chaque jours, de tout poil et de tous âges. Récemment j'en ai découvert une, qui avait commencé sa carrière de "youtubeuse" en parlant des grands sujets de société et qui la poursuivait en racontant aux gens les livres qui avaient contribué à sa formation d'ado. Une nana de 22 ou 23 ans... Mais qui a quelque chose à fiche des lectures d'adolescence de cette fille, et qui est-elle pour nous exposer son curriculum vitae, elle qui n'a encore rien vu et rien pensé, et qui, si elle n'est pas trop stupide, aura l'occasion de changer encore 10 fois d'avis dans les vingt ans qui viennent sur de nombreux sujets ?

Au lieu d'avoir l'humilité de continuer à bosser, d'écrire une thèse ou d'aller aider les pauvres de son quartiers en attendant de ramener sa fraise, la morue vient jouer les Jeanne d'Arc sans avoir l'excuse d'entendre des voix, instruire les masses avec les trois bouquins qui ont bercé ses quinze ans. C'est pathétique. Et le pire c'est qu'il y a des gogos pour la suivre. Des gens pour se dire "ah ouaih, voilà un jeune minois qui en a dans la tête, voilà l'espoir de notre temps". Et encore je n'ai pas que les jeunes dans mon collimateur. Les vieux bourlingueurs qui ont Syracuse, l'île de Pâque et Kairouan qui viennent nous bassiner de quatre platitudes qu'ils croient originales, avec les yeux rivés sur leur compteur de "likages", me débectent tout autant. La "révolution Internet" née dans les années 1990 va probablement créer autant de ravages dans le cerveau des gens que la révolution automobile, née cent ans plus tôt, qui avait créé quatre générations de bouffeurs de vitesse écervelés, tueurs de sortie de discothèque, pollueurs de villes et destructeurs de paysages.

Lire la suite

Elin Ersson, l'immigrationniste épinglée

10 Août 2018 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #Débats chez les "résistants", #George Soros

Pas besoin d'être un "facho" comme disent les amis de Soros pour voir qu'il a un problème avec la politique immigrationniste poussée par les lobbies au sommet de l'Union européenne et du système mondialiste. J'ai montré dans mon livre sur les populismes qu'il n'est pas normal que les migrants en Turquie en 2015 aient eu sur eux dans leurs barques des vade mecum fabriqués par des ONG appartenant à la galaxie Open society foundations. Comme il n'est pas normal aujourd'hui qu'en Méditerranée occidentale ces mêmes ONG aillent chercher directement les migrants en Libye de connivence avec les passeurs ; il n'est pas normal que Bruxelles veuille empêcher l'Italie qui en accueilli tant de vouloir les ramener en Libye ou en Tunisie (quelle règle du droit maritime international définit l'Europe comme seul asile sûr ?), et il est scandaleux que l'UE ait diabolisé la Hongrie et la Pologne pour avoir fermé la route des Balkans.

Le polémiste conservateur américain Paul Joseph Watson soulève aujourd'hui une anecdote amusante. Une jeune suédoise débile Elin Ersson le mois dernier à l'aéroport de Stockholm s'est opposée à la  reconduite en Afghanistan (les immigrationnistes délirants diraient la "déportation" en Afghanistan) d'un "réfugié" sous les applaudissements des badauds. Sur Pressenza une militante de Monde Sans Guerres et sans Violence (rattaché au Mouvement humaniste, c'est à dire la secte siloïste), l'a comparée à Rosa Park et elle ne fut pas la seule à la couvrir d'éloges (même Chomsky y est allé de sa tirade). Aujourd'hui on sait que le type dont elle voulait empêcher la reconduite dans son pays avait été condamné à 9 mois de prison pour agression domestique : il avait fouetté ses filles avec des câbles électriques et cogné la tête de sa femme au sol quand elle a essayé de s'interposer. En plus ce migrant violent était d'accord pour rentrer dans son pays. Watson rapproche l'altruisme "pathologique" de cette pauvre suédoise du fait que l'auteur des attentats de Manchester avait été préalablement sauvé par la Royal Navy ou encore de la distribution de fleurs par des Allemandes à des réfugiés juste après la vague de viols du 31 décembre 2015. L'idéologie dominante pousse la xénophilie à des formes de haine de soi et des siens pratiquement suicidaires.

Ce genre de candeur est contre-productif et nourrit le racisme au lieu de l'enrayer. Il faut être ferme contre les lobbys immigrationnistes bruxellois et mondiaux qui utilisent les migrants pour dynamiter les pouvoirs nationaux et avoir le courage de dire que les reconduites à la frontière sont utiles à la cohésion des Etats et à la paix sociale en leur sein. On ne construit une société diverse, culturellement, ethniquement, politiquement etc qu'avec des frontières bien posées, pas sur des bases d'anarchie et de haine de soi.

Lire la suite
1 2 > >>