Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Frédéric Delorca

Philippines, Vienne, De Villiers, Afrique, Catalogne Angleterre

30 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient, #Asie, #Le monde autour de nous

On a souvent reproché à Israël de refuser la tenue d'une conférence multilatérale sur la Palestine. Il faudrait aujourd'hui blâmer la Chine de ne pas vouloir d'arbitrage international sur les îlots de la Mer de Chine méridionale. En tout cas les Philippines ont marqué un point cette semaine en obtenant que le tribunal arbitral de La Haye se déclare compétent pour la résolution du litige.

A Vienne l'Iran marque des points en siégeant à la conférence sur la Syrie (alors qu'elle était diabolisée il y a un an), la France en perd en n'ayant pas vu venir l'organisation de ce sommet autour du tandem Moscou-Washington.

De Villiers fait son come back sur TV Libertés avec son livre à succès, mais se discrédite quand il parle de la Syrie en prononçant "Al Nostra" au lieu de "Al Nosra", même si sur le fond il a plutôt raison.

Les Américains envoient des forces spéciales en Syrie, et les Mouddjahidines du peuple en Irak reçoivent une fois de plus des bombes en Irak. Haaretz relaie en une que les forces russes ont tué 600 civils en Syrie au bout d 'un mois de frappes (combien en aurait causé une nouvelle avancée d'Etat islamique ?). Les sondages annoncent une majorité absolue pour Erdogan en Turquie.

Ouattara gagne les présidentielles en Côte d'Ivoire, Kagamé a le feu vert pour un troisième mandat à Kigali, comme Sassou Nguesso à Brazzaville, la Tanzanie se déchire à l'issue de son scrutin du weekend dernier.

En Catalogne Podemos refuse de rejoindre un front anti-indépendantiste, en Angleterre Ukip critique l'anti-militarisme et l'anti-monarchisme de Corbyn.

Lire la suite

Présidente communiste du Népal

29 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Asie

Elle vient d'être élue. Son premier ministre est maoïste. Bon ils n'ont aucun pouvoir face au capitalisme indien qui les tient à bout de bras, mais les symboles ont leur importance.

Lire la suite

Propagande sur la Syrie

19 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca

Intense guerre de propagande autour de la Syrie. La Russie multiplie les communiqués victorieux, et... l'AFP aujourd'hui sous le titre "Malgré l'aide russe, Damas peine à prendre le dessus sur les rebelles ", affirme que l'armée syrienne loyaliste se porte mal. Les "experts" sollicités est M. Yezid Sayigh, analyste au Centre Carnegie de Beyrouth, Chris Kozak de l'Institut de l'étude de la guerre à Washington et un chercheur de l'IRIS.

La Fondation Carnegie n'a pas de raison d'être bienveillante à l'égard de Damas. L'Institute for the Study of War, lui, est un think tank ouvertement belliciste qui a défendu le renforcement des effectifs militaires en Irak en 2007 et qui est financé par des entreprises du lobby militaro-industriel américain comme General Dynamics et Dyncorp. Pourquoi se référer à des sources comme celles-là ?

Lire la suite

Quelques nouvelles en vrac

18 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient

Le Népal élit un premier ministre maoïste, ce qui fait l'affaire de Pékin, mais la Chine respectera les liens spéciaux entre Katmandou et Dehli, lit-on dans Asia Times. Netanyahu s'énerve contre son pote Hollande sur la question d'une présence de l'ONU à Jérusalem.Merkel veut accélérer les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne juste au moment où Erdogan massacre des Kurdes. Le Washington Institute fait le point sur les liens entre Israël et les pétromonarchies. On nous parle de deux hôpitaux bombardés par les Russes à Alep (info ou intox ?). Al Arabya nous promet une présidence clintonienne plus anti-russe que celle d'Obama. Les Saoudiens, en échec au Yémen, acceptent la reprise des négociations sous les auspices de l'ONU qu'ils avaient rejetées cet été.

Lire la suite

NOUVEAU : en ligne "le Programme pour une gauche française"

17 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Programme pour une gauche décomplexée, #La gauche, #Peuples d'Europe et UE, #Colonialisme-impérialisme

Publié au Temps des Cerises en 2007. Mais puisqu'ils ne le vendent plus en format papier, le voici in extenso :

Lire la suite

Le front kurde

16 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient

Toutes sortes de rumeurs circulent en ce moment autour de la Syrie : les Russes utiliseraient des bombes à fragmentation interdites par la convention de Genève, des soldats iraniens, voire des cubains (!) seraient sur le point d'intervenir sur le terrain, un navire de guerre chinois aurait été sur le point de venir soutenir les Russes puis aurait renoncé, l'action russe permet de faire reculer Etats islamique, ou au contraire pousserait la jeunesse anti-Assad à rejoindre Daech et pourrait aboutir. au même échec qu'en Afghanistan dans les années 80.

Mêmes ambiguïtés du côté des Kurdes. La presse russe a laissé entendre qu'ils se coordonneraient avec les forces de Moscou et le gouvernement syrien a parfois laissé entendre qu'il considérant le YPG comme son allié.

Pourtant le texte suivant circule sur Tweeter parmi ses sympathisants :

Le front kurde

De même le flou entoure la question du bien-fondé du rapport récent d'Amnesty International contre les milices kurdes. Celles-ci font circuler sur le Net le texte suivant :

Une lettre ouverte à Salil Shetty - Secrétaire général d'Amnesty International

Cher Salil, Je vous écris pour protester contre la publication d'un rapport de votre organisation appelé «Nous avons eu nulle part où aller - déplacements forcés et démolitions dans le nord de la Syrie».

En tant qu'humanitaire britannique qui a passé 5 mois et demi avec le YPG au Kurdistan syrien, je suis tout à fait stupéfié par votre rapport de 32 pages publié en octobre 2015.

Je me sens obligé d'écrire cette lettre au nom des centaines de volontaires étrangers qui ont rejoint le YPG et le YPJ. Qui ne luttons pas seulement sur la ligne de front, mais travaillons dur aux côtés des Kurdes dans les hôpitaux et dans les camps de réfugiés. Du temps où j'étais dans le pays, j'avais un accès complet à l'ensemble de la région, y compris la ligne de front. En fait, j'ai été présent à de nombreux événements et lieux mentionnés dans votre rapport.

Je ne l'ai jamais vu aucune preuve de dommages délibérés à la propriété ou d'expulsions forcées.

Je voulais juste traiter rapidement les deux principaux points de votre rapport:

• Il ya eu des occasions où des civils ont été invités à quitter une zone où il y avait des combats. Cela a été fait par souci de leur sécurité et une fois qu'une zone est sécurisée, les civils sont autorisés à y retourner Je l'ai vu de nombreux villages de toutes les ethnies désertés en raison des combats et ensuite peuplés à nouveau une fois le combat terminé. Quand j'étais à Til Tamir (une zone mentionnée dans votre rapport) mon commandant partageait souvent nos approvisionnements avec les habitants des villages arabes voisins.

• Lorsque nous entrions dans un village, parfois, nous avons dû utiliser les biens de personnes. Cela a impliqué de les fortifier avec des sacs de sable et de la terre (en creusant). Ce fut une nécessité de la guerre et en raison du risque d'une attaque de Daech. Ca n'a jamais été une politique délibérée visant à endommager des biens.

Le rapport se fonde sur des témoignages peu fiables. Si je suis généreux alors peut-être des civils - à l'esprit égaré et effrayé- invités à quitter une zone et voyant des creuseurs ou des pelleteuses fortifier leurs maisons ont pu se tromper sur ce qui se passait autour d'eux. Au pire ces rapports sont une tentative délibérée pour discréditer le YPG / YPJ.

Il est rageant pour moi de lire ce rapport parce que je sais que le YPG a d'excellentes relations avec les communautés arabes au Rojava (Kurdistan syrien). Dans beaucoup d'endroits mentionnés dans le rapport les membres du YPG arabes faisaient partie d'unités libérant les zones. Avant chaque opération de grande envergure, nous sommes informés des règles d'engagement - nous étions sans illusion sur le fait que des actes répréhensibles (y compris les accusations contenues dans le rapport) pouvaient conduire à l'emprisonnement. Si vous songez à quoi le YPG est confronter, alors les normes élevées qu'il impose à ses combattants sont encore plus remarquables. Nous devons être le seul groupe opérant en Syrie qui respecte la Convention de Genève !

Mis à part les contre-vérités complètes, ce rapport a une autre raison d'être mal accueilli par ceux qui se battent pour la démocratie et l'égalité au Rojava. Les nationalistes turcs et les fondamentalistes islamiques ont sauté sur le rapport pour provoquer la violence sectaire et détruire la confiance que YPG s'est tant battu pour construire.

Au lieu de se fier à des témoignages de partis tiers. Pourquoi ne venez-vous pas au Rojava pour rencontrer des personnes qui se battent sur la ligne de front? Le PYD a publiquement appelé à un soutien de la communauté internationale pour l'aider à développer sa démocratie. Les Kurdes ont été ouverts et transparents avec toutes les organisations internationales et ont été félicités pour leurs efforts à cet égard.

Je souhaite que vous examiniez à nouveau votre rapport et le retiriez de la circulation. Dans le cadre de votre enquête allez au Kurdistan syrien et voyez par vous-même l'excellent travail que font les gens de la région. Comme moi, vous repartirez inspiré. Cordialement Macer Gifford

Lire la suite

"Etat islamique" aux Philippines

14 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Asie

Le front islamique de libération moro (MILF) avait dit "si vous ne négociez pas avec nous, vous aurez l'Etat islamique à affronter". Le 8 octobre la presse philippine s'interrogeait sur le sérieux des menaces d'EI contre Manille alors qu'une centaine de Philippins musulmans sont parmi les djihadistes en Irak. Aujourd'hui le New York Times annonce que la vidéo récemment postée sur le Net de deux Canadiens, un Norvégien et une femme philippine prisonniers sur l'île de Mindanao parmi les drapeaux de l'Etat islamique serait authentique. Cependant les ravisseurs pourraient aussi être du groupe Abu Sayyaf... Le processus de paix est en ce moment bloqué au Sénat philippin tandis que des guérilleros dissidents du MILF se radicalisent.

Lire la suite

Les Américains inquiets pour leur rôle en Irak

13 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient

Les Américains inquiets pour leur rôle en Irak

Les Américains redoutent l'implantation des Russes en Irak après la Syrie.Nussaibah Younis, membre du think tank "Atlantic Council" dirigé par le Républicain Jon M. Huntsman, Jr dans le New York Times du 12 octobre sous le totre "Iraq Should Fear Russia’s Help" dénonce l'accord secret de coopération en matière de renseignement et de sécurité signé entre l'Irak, la Syrie, l'Iran et la Russie il y a quinze jours. Elle note que beaucoup d'officiels irakiens ont été "surpris" par les tirs de missiles de longue portée depuis la Caspienne et condamne le souhait émis par le premier ministre Haider al-Abadi de voir Moscou intervenir en Irak. Selon elle, cela ne profiterait qu'aux chiites radicaux alignés sur l'Iran. Elle insiste sur le fait que la dictature d'Assad a "brutalement réprimé la majorité sunnite en Syrie depuis des décennies". Pour elle, la lenteur américaine en Irak, qui provoque des frustration, est due à la volonté de Washington de se se concilier des tribus sunnites sous domination de l'Etat islamique et de marginaliser les milices chiites dans les zones sunnites. Elle appelle à soutenir financièrement la politique modérée d'Abadi pour préserver l'unité de l'Irak en ramenant l'aide américaine actuelle de 355 millions de dollars cette année à son niveau de 2007 (2,1 milliards), pour combattre les pénuries d'électricité, l'apparition du choléra et la corruption endémique.

Lire la suite

La Valls du néant

12 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca

La Valls du néant

On humilie les salariés d'Air France. Valls du côté du patronat comme toujours, et à Air France c'est un patronat dur qui affiche le Qatar comme modèle social... Voilà ce que nous avons fait de nos grandes entreprises nationales.

Que faire ? Les professions à statut ne sont pas populaires. La presse a fait ce qu'il fallait pour les faire détester. Leur combat est donc inaudible.

Une seule consolation : le gouvernement soi-disant socialiste de M. Valls est tout autant détesté. Il sera bientôt dans les poubelles de l'histoire, et peut-être avec lui le parti qui le soutient au parlement. Il aura peut-être beau jeu après sa défaite d'essayer, comme le Parti socialiste ouvrier espagnol en ce moment, de redorer son image "de gauche" en changeant de logo ou de slogan. Le pire est qu'il y aura toujours des gogos pour lui faire à nouveau confiance et peut-être même lui redonner la majorité un jour.

La politique est décidément complètement dépourvue d'intérêt.

J'avoue que je ne lis plus les journaux que pour y trouver des nouvelles anecdotiques. Je me pose des questions que beaucoup jugeraient absurdes. Par exemple : Est-ce que le Christ faiseur de miracles de La Grita au Venezuela aide vraiment Maduro qui lui avait rendu visite en pèlerinage au printemps ? Pourquoi est-ce que les Saoudiens accusent les Yéménites de vénérer le feu ? Est-ce que cela fait quelque chose quand un million d'enfants en Thaïlande méditent pour la paix ?

Questions insignifiantes, voisines du zéro absolu, à la mesure de ma place dans la société et dans la communauté humaine. Mais franchement, le monde étant ce qu'il est, la folie, l'incohérence, la bêtise et la bassesse régnant partout, qui parmi les dernières personnes sensées aurait envie d'y jouer le moindre rôle ?

Lire la suite

"Europarlement" : IU sur la Monarchie et la Syrie

11 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE, #La gauche, #Espagne, #Proche-Orient

Le 7 octobre la porte-parole de Gauche unie (Izquierda unida) au Parlement européen, Marina Albiol, a présenté une motion d'ordre au début de la session le mercredi à Strasbourg pour retirer de l'ordre du jour le discours du roi Felipe de Bourbon qui selon son groupe n'a pas de légitimité démocratique pour intervenir dans cette enceinte.

Au nombre des bonnes prises de position de Gauche unie aussi, l'intervention de Javier Couso le même jour déclarant à propos des appels des Occidentaux à Poutine pour qu'il ne bombarde que Daech : "Il est insultant que les États-Unis et de l'OTAN demandent de ne pas attaquer Al-Qaïda et Al-Nusra".

Lire la suite

Guerre au Yémen

10 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca

Guerre au Yémen

Des informations contradictoires sont publiées sur le Net concernant la guerre au Yémen. Le colonel Sharaf Luqman porte-parole de l'armée yéménite alliée aux Houthi dans une interview à Al Manar aujourd'hui a démenti l'imminence de la chute de Mareb sur la route de Sanaa. Avec des moyens limités l'armée yéménite organise malgré tout une guérilla efficace. Par exemple, selon Hamed Ghaleb du parti de l'ex-président elle a transformé certains missiles chinois de la marine C-802 en missiles terrestres après la destructions de ses bateaux. Grâce à cela, ils auraient détruit jeudi un navire émirati avec un C-802 au large de Bab-el-Mandeb (une zone côtière qui était pourtant sous contrôle de la coalition saoudienne et ses alliés du Conseil de coopération du Golfe selon Gulf News). Plus d'une demi douzaine d'hélicoptères Apache saoudiens auraient été détruits récemment.

Le bombardement d'une fête de mariage qui a fait 47 morts dans la province de Dhama au sud-ouest jeudi (le deuxième bombardement de mariage en un mois) a particulièrement terni la coalition saoudienne dans la presse internationale, malgré ses démentis. Le Secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d'Iran (SNSC) Ali Shamkhani a accusé l'Arabie saoudite d'utiliser des armes biologiques et chimiques sur des zones résidentielles dans la région de Saada au Yémen. Environ 6 500 Yéménites, dont des centaines de femmes et d'enfants ont été tués depuis le début de l'intervention de la coalition saoudienne au Yémen il y a presque 200 jours (le 26 mars). La coalition saoudienne (KSA) aurait détruit 1 200 écoles selon le vice-ministre de l'éducation yéménite cité sur Twitter aujourd'hui. Les chiffres de 108 stations d'électricité et 214 hôpitaux visés sont aussi avancés.

Lire la suite

Le point sur la situation au Kurdistan

10 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient

Le point sur la situation au Kurdistan

"On joyless lanes they walk in lines" Les filles de la résistance kurde. Les combattants yazidi du YBŞ, et le PKK poursuivent leur offensive au sud-ouest de Shingalpour couper la route entre Raqqah et Mossoul contrôlée par Daech.

Le point sur la situation au Kurdistan

Le YPG affronte le Front Al Nosra (Al Qaida) à Alep et Daech à Kobane. tandis que les Yazidi tentent de saisir la Cour pénale internationale, et font même du lobbying en Israël. Le co-président du PYD Salih Muslim a fait part dans une interview à al-Monitor de son souhait de coopérer avec l'armée russe en Syrie.

A Ankara, une bombe a explosé ce matin au milieu d'une manifestation faisant au moins 69 morts et 230 blessés (bilan provisoire) parmi les manifestants kurdes et turcs du HDP. Des témoins affirment que la police a continué de lancer des lacrymogènes sur les manifestants après l'explosion. Des vidéos la montrent faisant obstacle à l'arrivée des ambulances. Selon des organisations kurdes qui imputent l'attentat à des alliés d'Erdogan, les forces turques auraient décapité le 7 octobre un militant kurde à Bismil (district de Diyarbakir).

Vous pouvez faire un don aux associations de réfugiés kurdes comme Heyva Sor (Croissant rouge kurde) ICI.

Lire la suite

Œufs et lacrymos au "parlement" du Kosovo

9 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Peuples d'Europe et UE

"L'avenir de l'Europe se joue au Kosovo" avait dit Cohn-Bendit en 1999. Dans la grande démocratie que nous y avons créée, on se jette des œufs en plein parlement, et plus si affinités.

Le "premier ministre" Isa Mustafa avait déjà reçu une coquille sur la tête parce que l'opposition volait l'empêcher de faire un discours sur le dialogue avec la Serbie. Cette fois-ci (hier) les œufs ont encore volé, puis une bombe lacrymogène - deux députés femmes se sont retrouvées à l'hôpital. Le chef du Mouvement pour l'auodétermination Vetëvendosje, Albin Kurti, que Libération en 2007 présentait comme un "non-violent" (sic) a lui même lancé un des projectiles au gaz lacrymogène.

En cause un projet de dévolution de pouvoirs aux municipalités serbes, impulsé par l'Union européenne. Washington et Bruxelles ont protesté.

Le Kosovo essaie en ce moment d'adhérer à l'UNESCO avec entre autre le soutien de la Grèce de Tsipras qui, depuis son accord avec Merkel, a aussi "légèrement" trahi Belgrade. Autre nouvelle kosovare il y a quelques mois déjà (l'agence albanaise en langue anglaise n'est pas à jour) : le champion de boxe thaï natif de ce pays Valdet Gashi a rejoint les rangs de l'Etat islamique en Syrie qui a menacé d'attaquer les Balkans...

5 pays de l'Union européenne ne reconnaissent toujours pas le Kosovo : la Grèce, Chypre, l'Espagne, la Slovaquie et la Roumanie.

Lire la suite

Xi Jinping : "Une société modérément prospère à tous égards"

9 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Asie

Xi Jinping : "Une société modérément prospère à tous égards"

"Chers compatriotes : Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour célébrer l’anniversaire du "1er mai" Journée internationale du travail, la grande fête des classes laborieuses et des travailleurs du monde entier. Aujourd’hui, en honorant les travailleurs modèles et personnes exemplaires de tout le pays, nous nous efforçons de respecter l’esprit des travailleurs modèles, de promouvoir la valeur du travail, et de célébrer la grande figure de la classe ouvrière et des travailleurs de notre pays." La suite du discours est ici.

Pendant ce temps Washington annonce que ses bateaux de guerres iront partout où le droit international l'autorise, c'est-à-dire aussi au large des ilôts que la Chine revendique.

Lire la suite

Syrie : on retient son souffle

8 Octobre 2015 , Rédigé par Frédéric Delorca Publié dans #Proche-Orient

Syrie : on retient son souffle

Les événements en Syrie sont à suivre de près. On a parlé de bras de fer entre chasseurs russes et israéliens sur la côte méditerranéenne. Le weekend dernier c'était la polémique sur la frontière turque (avec une grande mobilisation rhétorique de l'OTAN) parce que l'armée russe s'en prendrait à des sanctuaires terroristes frontaliers que l'armée d'Assad n'osait pas attaquer (le Comité Valmy fait un éloge de l'efficacité des chasseurs russes à ce sujet).

En début de semaine, Moscou surprend tout le monde en tirant des missiles depuis la Caspienne (surprise technologique car on ignorait que ces missiles avaient cette portée), surprise politique car ça suppose l'accord des pays riverains de cette mer et de l'Irak que les missiles survolent (Irak au rôle ambigu à la fois pro-iranien et pro-américain depuis dix ans, mais il est vrai qu'il demande l'intervention russe sur son sol désormais). Du coup CNN tente de discréditer le matériel russe (car il y a des contrats d'armement à la clé), en proclamant que quatre missiles se sont écrasés sur l'Iran, ce que Téhéran dément.

Les beaux coups de Poutine affolent les Occidentaux : et s'il parvenait à vaincre Daech avec le Hezbollah et Assad là où l'Ouest ne savait qu'évoquer une guerre longue ? Tristesse dans les services de renseignement qui n'ont rien vu venir de l'investissement militaire russe en Syrie (un investissement dont on apprend qu'il était sollicité par l'Iran, qu'il visait à prévenir la création d'une zone d'exclusion aérienne en prélude à une opération occidentale de "regime change" et des rumeurs américaines parlent désormais de tanks russes pré-positionnés, prêts à agir sur le terrain une première depuis l'Afghanistan). Spéculations de Meyssan sur une supposée alliance Poutine-Obama contre les néo-cons. La France d'Hollande et Fabius rivés à leur mantra "ça va faire une guerre générale sunnites-chiites" (alors pourtant que l'Egypte sunnite approuve la politique de Poutine), se taille une image d'agressivité sans pareille comme pendant les négociations sur le nucléaire iranien.

Ca bouge beaucoup en Syrie, et l'on retient son souffle...

Lire la suite
1 2 > >>